La filiale russe de la Société Générale en difficulté

Très lourdement engagée en Russie à travers sa filiale Rosbank, la banque va devoir repousser "de plusieurs années" ses objectifs de rentabilité dans ce pays en raison des turbulences qu'il traverse, affirme mardi le Wall Street Journal. Affirmation contredite par la Société Générale, qui considère que cette prédiction est prématurée.

1 mn

La Société Générale avait commencé par prendre une participation de 20% dans l'établissement en 2006, qu'elle a graduellement augmentée pour la porter à 99,4%.
La Société Générale avait commencé par prendre une participation de 20% dans l'établissement en 2006, qu'elle a graduellement augmentée pour la porter à 99,4%. (Crédits : reuters.com)

La Société Générale espérait porter le rendement des fonds propres de ses activités russes de 12,7% en 2013 à 14,0% en 2016, mais cet objectif est désormais "menacé". C'est du moins ce qu'affirme le Wall Street Journal lundi 22 décembre, citant des personnes proches du dossier. "Il va falloir deux à trois ans supplémentaires pour atteindre cette cible", a relevé un des interlocuteurs du WSJ, en raison de la chute tant du rouble que du cours du pétrole, notamment.

"La Russie ne représente que 5% de l'objectif de résultat net"

Interrogée par l'AFP, Société Générale a jugé qu'il était "prématuré de revoir l'objectif de rentabilité sur fonds propres pour SG Russie à fin 2016 dans le contexte actuel". À l'échelle du groupe, dont les sources de résultats sont diversifiées, "la Russie ne représente que 5% de l'objectif de résultat net à fin 2016", a ajouté le groupe.

Société Générale est la banque étrangère la plus présente en Russie, à travers Rosbank. La banque au logo rouge et noir avait commencé par prendre une participation de 20% dans l'établissement russe en 2006, qu'elle a graduellement augmentée pour la porter à 99,4%.

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 25/12/2014 à 18:46
Signaler
Je me demande comment la SG survir avec toutes ses manigances: la tasse en Grèce, Kerviel, les amendes aux US, la coulée en Russie, etc. !!! Bon, c'est le client qui s'assoie sur l'addition à tous les coups :-)

à écrit le 24/12/2014 à 20:11
Signaler
C'est de la stratégie à long terme, voyons !

à écrit le 24/12/2014 à 18:13
Signaler
En tant que cadre SG en 1998, j'avais écrit au PDG de l'époque : Daniel Bouton pour lui demander de diminuer l'exposition du groupe SG au risque Russe.

le 24/12/2014 à 23:44
Signaler
@Chouan..: En supposant que vous avez eu raison en 1998, il faut remarquer que la situation générale en Russie à 1998, ainsi que la position de SG sur le marché russe à l'époque, n'ont absolument rien de commun avec celles de 2014.

le 25/12/2014 à 18:06
Signaler
Ça nous fait une belle jambe! Visiblement votre tentative n'a pas et fructueuse

à écrit le 24/12/2014 à 4:48
Signaler
Mais qui va bien pouvoir servir de lampiste ?

à écrit le 23/12/2014 à 20:56
Signaler
J'ai du mal a comprendre comment on peut faire espérer faire de l'argent dans un pays d'escrocs... y a qu'a voir le climat des affaires en Russie... je crois que le Qatar est devant... pour dire !!! Enfin faut bien gérer l'héritage de Sir Bouton, il ...

le 23/12/2014 à 21:33
Signaler
Comment la SG aurait pu imaginer des erreurs aussi grossière de l'Europe dans sa collaboration économique. Pareil pour BnP Paribas qui a été lourdement et injustement condamné sur des critères fallacieux dictés et exécutés sommairement sans que perso...

le 23/12/2014 à 23:32
Signaler
"J'ai du mal a comprendre comment on peut faire espérer faire de l'argent dans un pays d'escrocs..." et aux USA dans ce pays de gentils qui aime bien la torture, la SG elle a gagné combien 2008?

le 24/12/2014 à 13:42
Signaler
Vous allez pas mettre sur la même ligne le système judiciaire russe et américain tout de même... pis pour ce qui est de la torture allez voir dans les prisons sibérienne comment ça se passe et vous verrez que guentanamo s'est un dérivé d'Aqualand... ...

le 24/12/2014 à 13:48
Signaler
BNP Paribas n'a pas été injustement et lourdement condamnée, elle a été braquée, tout comme tout récemment ALSTOM et plus globalement comme toute l'Europe avec le traité transatlantique... YES WE CAN....

le 25/12/2014 à 13:33
Signaler
Ca rassure de trouver des capables Loukis... Quand on se fait prendre la main dans le sac on paye: corruption ou regles d'echanges entre pays, la loi s'applique a tous.

à écrit le 23/12/2014 à 20:02
Signaler
La Société Générale a de mauvaise préquentations ; La Société Générale est régulièrement à la une des faits divers ; Une vrai désolation cette banque, courage fuyons -)

le 23/12/2014 à 20:10
Signaler
Et vous croyez que BNP-Paribas fait mieux ??

le 24/12/2014 à 9:19
Signaler
le credit agricole a fuir egalement ,quand il vous envoie une alerte pour decouvert et le crie assez fort au guichet,alerte avec un compte a 9000 euros ,chercher l'erreur

à écrit le 23/12/2014 à 19:40
Signaler
La meilleure solution pour la SG c'est de lâcher prise et laisser la filiale à Rosbank ou à une autre banque russe, ou chinoise…. Si la Russie décrète un embargo pour les exportations voitures de l'UE alors là sera cuit, les banques européennes en Ru...

le 23/12/2014 à 20:38
Signaler
La Russie est inoubliable surtout pour une Europe agressive et stupide a la botte de l'OTAN... Si les oligarques européens ont pensé pouvoir éradiquer la Russie, c'est leur problème.

le 23/12/2014 à 22:19
Signaler
Vers l'Asie? Le TOP de l'Asie: Goret-Un !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.