Forte collecte pour l'assurance vie en juillet

 |   |  242  mots
(Crédits : reuters.com)
Les dépôts ont dépassé les retraits à hauteur de 3,4 milliards. Un plus haut depuis un an

L'assurance-vie a fait le plein en juillet, les dépôts ayant dépassé les retraits de 3,4 milliards d'euros, selon des estimations provisoires publiées jeudi par la Fédération française de l'assurance (FFA). Le placement, qui enregistre depuis plus de deux ans et demi une collecte nette mensuelle positive, affiche ici sa plus forte collecte sur un an.

Déjà, en juillet 2014 et en juillet 2015, l'assurance-vie enregistrait ses plus hauts niveaux de collectes nettes mensuelles, respectivement 4 milliards et 3,6 milliards d'euros.

Depuis le début de l'année 2016, la collecte nette s'élève à 15,2 milliards d'euros, dont plus de la moitié (8,2 milliards) provient des supports en unités de compte. Ces produits, sans garantie de capital, sont de plus en plus mis en avant par les assureurs, leurs meilleurs rendements leur permettant d'équilibrer leurs portefeuilles face aux contrats en fonds euros, au capital garanti, mais plus difficiles à faire fructifer dans le contexte actuel de taux bas.

82,9 milliards collectés depuis le début de l'année

Dans le détail, les cotisations (ou dépôts) ont atteint 12,3 milliards d'euros en juillet, et les prestations (ou retraits) 8,9 milliards d'euros. Sur les sept premiers mois de l'année, le montant des cotisations (ou dépôts) collectées par les sociétés d'assurances est de 82,9 milliards d'euros contre 81,3 milliards d'euros sur la même période en 2015.

Fin juillet, l'encours des contrats d'assurance vie était de 1.615 milliards d'euros.

AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2016 à 17:58 :
Si j'avais de l'argent à confier à une banque (et j'ai tout viré sauf le minimum à vivre sur un compte perso, fallait voir la tête de ma gestionnaire de compte quand j'ai fait ça !😡) je me méfierais de ce support (l'assurance vie) à une époque où les dépôts ne sont plus garantis ( sauf dans la parole des banquiers ou des assureurs) et à l'ère des taux négatifs.. Il semblerait que l'avenir soit dans la perception de dividendes... Alors ? Que faire ?
Réponse de le 26/08/2016 à 9:54 :
tout dépenser ! la vie est courte

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :