Les bénéfices d'Axa bondissent de 71% par rapport à l'avant-crise malgré les litiges

Le bénéfice net de l'assureur s'envole à 4 milliards d'euros, soit 71% de plus qu'au premier semestre 2019. Sa division Axa XL, spécialisée dans l'assurance dommages aux entreprises, est sortie du rouge. Pourtant, Axa a du faire face à un an de conflit avec les restaurateurs sur la garantie des pertes d'exploitation liée au Covid-19, ainsi qu'aux inondations qui ont frappé l'Europe en juillet.

3 mn

(Crédits : STEPHANE MAHE)

Malgré un an de litiges avec les restaurateurs notamment et la multiplication des catastrophes naturelles, Axa affiche de solides résultats. L'assureur a fait état lundi d'un bénéfice net de 4 milliards d'euros au premier semestre 2021, en hausse de 180% sur un an et de 71% par rapport au premier semestre 2019, avant la crise sanitaire. "Une excellente performance", s'est félicité lors d'une conférence téléphonique Alban de Mailly Nesle, directeur financier du groupe. Le bénéfice opérationnel, qui mesure la performance de l'activité, a principalement été tiré par l'assurance dommages - la division Axa XL - (+323% en change constant par rapport à 2020), qui représente plus de la moitié de l'activité du groupe, même si la santé (+5%), l'activité vie, épargne, retraite (+10%) et la gestion d'actifs (+32%) ont également contribué. L'action du groupe a ainsi bondi de 3,79% à 22,71 euros à 11H20.

Litiges avec les restaurateurs

Pourtant, les litiges entre l'assureur et les restaurateurs se sont multipliés depuis le début de la pandémie, risquant de tenir l'image du groupe. Pour stopper l'hémorragie, le groupe a opté en juin pour la main tendue et un chèque de 300 millions afin de clore ce chapitre. L'assureur a proposé une solution à l'amiable à tous les titulaires du contrat d'assurance multirisques litigieux, y compris pour ceux qui n'ont pas renouvelé leurs contrats pour 2021, soit un portefeuille de 15.600 assurés (à 95% des restaurateurs).

Lire aussi 6 mnAxa veut la paix avec les restaurateurs après un an de conflit

Une proposition qui a créé des tensions à l'intérieur même du réseauLes agents généraux d'Axa affichaient en effet des sentiments partagés depuis cette annonce pour trouver une issue amiable au conflit qui oppose l'assureur à des restaurateurs sur la garantie des pertes d'exploitation suite à la crise du Covid-19.

Inondations en Europe

D'autre part, l'assureur a du faire face aux inondations qui ont touché l'Europe en juillet. Les premières estimations du groupe font état d'un coût d'environ 400 millions d'euros, avant impôt et net de réassurance, a indiqué Axa lundi. Malgré cela, sur le premier semestre 2021, le chiffre d'affaires s'élève à 53,87 milliards d'euros, en hausse de 3% par rapport à 2020 et en baisse de 7% par rapport à 2019.

Quant au ratio de solvabilité, indicateur clé pour l'ensemble du secteur qui permet de mesurer la solidité financière, il s'est établi à 212% à fin juin, soit une hausse de 12 points par rapport à fin 2020.

D'autre part, dans sa branche vie, épargne et retraites, il a annoncé que AXA Hong Kong avait conclu un accord de réassurance avec Global Atlantic Assurance Limited afin de réassurer un portefeuille clos de produits d'assurance vie entière. La transaction devrait générer un impact positif d'environ deux points sur le ratio de solvabilité 2 du groupe au 30 septembre 2021, ainsi qu'un impact négatif d'environ 100 millions d'euros sur le résultat net de 2021.

Le conseil d'administration du groupe a par ailleurs proposé la reconduction de Thomas Buberl au poste de directeur général pour une durée de quatre ans, cette décision sera tranchée lors de la prochaine assemblée générale en avril 2022, a fait savoir le groupe dans un communiqué.

Lire aussi 13 mnTensions au sein du réseau Axa sur le projet d'accord avec les restaurateurs

(Avec agences)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 02/08/2021 à 18:15
Signaler
Assez honteux cette déclaration de victoire .

à écrit le 02/08/2021 à 17:38
Signaler
C'est sur que les résultats tranchent avec les déclarations "alarmistes" de l'assureur quand il faut indemniser les assurés... Bref, un petit procès pour fausse déclaration ? ça existe pour les assureurs ?

à écrit le 02/08/2021 à 12:48
Signaler
Z'ont pas de mal avec les milliards qu'ils n'ont pas redistribués aux sinistrés du COVID !!!!!!!!

le 02/08/2021 à 17:25
Signaler
Vous devriez acheter le titre pour en profiter!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.