Plus de 600 millions d'euros d'émission de titres pour le Crédit Agricole

La banque française va émettre pour 850 millions de dollars (611 millions d'euros) d'obligations perpétuelles. Le taux d'intérêt a été fixé à 9,75%.

1 mn

Le Crédit Agricole SA va émettre pour plus de 800 millions de dollars d'obligations perpétuelles. La banque a annoncé, ce mercredi, qu'elle allait émettre pour 850 millions (611 millions d'euros) de titres.

Le taux d'intérêt annuel de ces "obligations super subordonnées perpétuelles" (sans échéances), qui entrent dans le calcul du ratio de fonds propres réglementaire dit "Tier 1", a été fixé à 9,75%.
Ces obligations ont surtout été placées dans des banques privées en Asie et Europe. Le Crédit Agricole aura la possibilité de les rembourser à partir de décembre 2014.

C'est la première opération de ce type à destination d'investisseurs privés depuis le début de la crise financière venant d'une banque française.

(retrouvez le communiqué du Crédit-Agricole)
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
trop de pub chez vous bye

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
PUIS JE SOUSCRIRE A CETTE EMISSION D OBLIGATION DI CREDIT AGRICOLE ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
mbt , client du ca j'espère que je peux souscrire, qu'en pensez vous?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Non GUIGUI & bt, rien à voir avec le TSR 6% toareg

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
9.75% ! Bonjour la solidité de l'établissement...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
oui mais à 6 % dans ton agence la plus proche

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
mieux que de reinvestir le dividende en actions

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
moi je dis tout cela n'a pas lieu d'etre, il aurait été souhaitable que le ca se tourne vers l'état. Il est plus que temps que le système financier redevienne une des missions controlé par l'état

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.