La Seine-Saint-Denis va porter plainte contre Natixis

 |   |  183  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le président du conseil général de Seine-Saint-Denis souhaite poursuivre la banque, qui a consenti des emprunts "toxiques" au département.

Le conseil général de Seine-Saint-Denis va porter plainte ce mardi contre Natixis, a annoncé son président socialiste Claude Bartolone. Fin novembre, il avait mis en demeure cinq banques auprès desquelles son département avait contracté des emprunts "toxiques", demandant une révision des contrats et menaçant de porter ll'affaire en justice. Le préjudice est déjà chiffré à 200 millions d'euros.

"Sur cinq banques, quatre m'ont fait des propositions que je juge inacceptables mais elles ont répondu", a-t-il déclaré ce lundi soir sur France 3. "Une, Natixis, n'a pas répondu et donc demain, je déposerai plainte pour non conseil à un client non initié".

"Il y a eu de la part de ces banques un jeu qui n'est pas acceptable", a-t-il encore affirmé. "Il faut que le gouvernement comprenne ma détermination et celle des collectivités locales. Je déposerai s'il le faut un amendement pour que la loi puisse être améliorée sur le sujet. Pour le reste, il faut que la justice puisse dire ce qu'elle pense de ces emprunts toxiques", a-t-il conclu.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2010 à 5:17 :
comment porter plainte sur natixis
a écrit le 01/12/2009 à 10:57 :
C'est quoi une emprunt toxique consenti par une banque à une collectivité locale ? C'est impossible. Le terme de "toxique" s'adresse plutôt au prêt que la banque a dans ses livres et qu'elle aurait titrisé éventuellement à ses dépends mais pas à ceux de la collectivité locale. Je veux bien qu'on me donne d'autres explications.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :