Goldman Sachs accusé de bonus "inappropriés"

 |   |  215  mots
La banque d'affaires américaine a été assignée en justice par un investisseur institutionnel qui estime qu'elle s'apprête à verser des bonus "inappropriés" à ses salariés.

Il n'y a pas qu'au Royaume-Uni que la question des bonus hérisse les épargnants. Aux Etats-Unis, Goldman Sachs est la cible de critiques virulentes sur les bonus qu'il prévoit de verser à ses collaborateurs au titre de l'exercice 2009. La colère du grand public a franchi une étape supplémentaire lundi, lorsqu'un investisseur institutionnel a assigné le groupe bancaire en justice.

Un fonds de retraite de la police et des pompiers américains a en effet assigné les dirigeants et membres du conseil d'administration de Goldman Sachs en justice. Il affirme que l'établissement bancaire s'apprête à verser des bonus inappropriés. Le géant de Wall Street est accusé par les plaignants de rémunérer de "manière aveugle" ses dirigeants "pour des résultats d'entreprise qui n'ont absolument rien à voir avec les compétences des employés de la compagnie".

Goldman Sachs estime ce procès "parfaitement immérité". Le groupe va avoir la possibilité de verser les sommes de son choix en rémunération variable cette année, il a été le premier à se libérer de la tutelle de Washington il y a quelques mois. Cependant, ses trente principaux dirigeants ont annoncé renoncer à leurs bonus en liquide en 2009. a la place, il les recevront sous forme d'options restreintes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :