Lehman Brothers demande 3 milliards de dollars à de nouvelles banques

Deux ans après sa chute, la banque réclame des milliards de dollars à la banque canadienne CIBC et plusieurs autres institutions financières.
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

Deux ans après sa faillite, Lehman Brothers réclame des milliards. L'établissement a annoncé avoir porté plainte contre la banque canadienne CIBC et plusieurs dizaines d'autres institutions financières dans le but de récupérer plus de 3 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) dont elle dit avoir été privée lors de sa faillite.

Dans ses plaintes, Lehman accuse les parties attaquées d'avoir profité de ses difficultés pour bafouer ses droits prioritaires de créancier sur plusieurs opérations financières portant entre autres sur des produits dérivés financiers. "L'équité et la bonne conscience imposent" d'annuler ces paiements, affirme Lehman dans les documents à l'appui de ses plaintes. CIBC a déclaré dans un communiqué ne pas avoir outrepassé ses droits dans les transactions concernées par la plainte la visant.

La banque d'investissement s'était placée le 15 septembre 2008 sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Dans un communiqué, elle explique avoir déposé les nouvelles plaintes mardi pour respecter le délai de deux ans applicable aux recours pour transferts financiers présumés frauduleux.

Si elle obtient gain de cause, Lehman Brothers Holdings pourra rembourser une petite partie des plus de 600 milliards de dollars dus à ses créanciers.

La société a déjà porté plainte contre le groupe britannique Barclays, qui a repris une partie de ses activités peu après son dépôt de bilan, et auquel elle réclame 11 milliards de dollars, ainsi que contre JPMorgan Chase & Co à qui elle reproche d'avoir retiré indûment 8,6 milliards de dollars de ses caisses juste avant la faillite.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.