Les banques irlandaises ont besoin de 24 milliards d'euros supplémentaires

 |   |  197  mots
Copyright Reuters
Les "stress tests" ont rendu leur verdict. Cela tombe mal pour les banques irlandaises, d'autant que la BCE n'a pas annoncé de projet d'aide au crédit comme escompté.

La banque centrale irlandaise a annoncé ce jeudi après-midi que les tests de résistance ont montré que les banques du pays devraient lever 24 milliards d'euros de capitaux supplémentaires. Un coup dur de plus pour les banques irlandaises d'autant que, cet après-midi, la Banque centrale européenne (BCE) n'a pas annoncé - contrairement aux anticipations - une nouvelle facilité de crédit bancaire. La mesure avait surtout été envisagée pour aider les banques irlandaises, ont dit à Reuters des sources officielles de la zone euro.

Le week-end dernier, des sources avaient dit à Reuters que la BCE allait faire coïncider l'annonce de ce projet qui, formellement, visait à donner de la liquidité aux banques de la zone euro, avec l'annonce du résultat des tests de résistance des banques irlandaises. Plusieurs sources de la zone euro au fait des discussions ont dit qu'il y avait eu des dissensions au sein du conseil des gouverneurs de la BCE au sujet de cette facilité, désaccords qui ont entraîné la décision de ne rien annoncer ce jeudi.

A ce stade, il est difficile de savoir quand la BCE pourrait finaliser le projet de facilité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2011 à 10:57 :
La comedie est finie, retour à la réalite. Hier l'irlande était l'exemple à suivre. Ceux qui avaient le malheur d'emettre quelques doutes sur le système liberal irlandais étaient taxes de "gauchistes arriérés". Desolé mais à titre personnel je n'ai pas envie de payer des impots pour aider l'irlande. Qu'ils aillent jusqu'au bout du système : les plus faibles crèvent.
a écrit le 01/04/2011 à 9:54 :
Que l'Irlande, montrée en exemple pour son libéralisme, modifie sa fiscalité sur les sociétés..... et cesse d'attirer les Sièges sociaux des entreprises européennes
pour payer moins d'IS..... C'est un comble...!!
a écrit le 01/04/2011 à 9:37 :
Que l'état commence par augmenter les taxes sur les sociétés qui ont leur siège social en Irlande !
a écrit le 01/04/2011 à 5:12 :
ASSEZ....assez payer pour le TIGRE CELTIQUE que MR MADELIN nous vantait tant il y a 10 Ans de çà....SUBPRIMES....DUMPING.....baisse des IMPOTS pour les SOCIETES et les PARTICULIERS....et dernièrement il a même désavoué son 1er MINISTRE qui s'était engagé à la RIGUEUR....il a été CIGALE au lieu d'etre FOURMI et voilà le RESULTAT alors STOP arretons le TONNEAU des DANAIDES....Le TIGRE n'a qu'à ronger le peu de viande encore présent sur l'OS... il se débrouille en fait, il assume!!! les FRANCAIS ont déjà beaucoup trop de choses eux mêmes à revoir pour s'occuper de ce PAYS qui se refuse à tout COMPOMIS !!!
a écrit le 31/03/2011 à 23:33 :
on va cracher au bassinet encore combien de temps comme ça ???
cet euro commence vraiment à nous couter cher.
Réponse de le 01/04/2011 à 5:11 :
Cela dépend de votre vote .... UMPS : vous allez en prendre pour perpette.
a écrit le 31/03/2011 à 18:10 :
Pouvez vous nous redire combien ces banques ont-elles dejà obtenu et quel en est le poids ,dans le trou budgetaire de ce pays ?
Réponse de le 31/03/2011 à 20:14 :
Les banques irlandaises ont touché un total de 70 milliards d'euros, en comptant ce plan de sauvetage. Cela représente 55% du PIB. Dans le déficit, c'est étalé sur plusieurs années. Mais pour mémoire, le déficit irlandais était l'an dernier de 32% du PIB (dix fois plus que le maximum théorique permis dans la zone euro), dont 22% venaient des banques.
Réponse de le 01/04/2011 à 12:43 :
avvec ces 55% du pib donnés aux banques, liralnde aurait pu comblé son deficit et en serait meme resté !!!
alors qu eles banques , ont plus de 50% de leurs actifs et passifs en paradis fiscaux !!!
passs bien !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :