Gigantesque restructuration chez Bank of America : 40.000 postes en danger

Elle concernerait 15% des effectifs et s'étalerait sur plusieurs années selon le Wall Street Journal.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La direction de Bank of America a évoqué jeudi le chiffre de 40.000 suppressions d'emplois dans le cadre d'une première vague de restructuration, rapporte vendredi le Wall Street Journal, citant des sources proches des discussions. Le nombre n'est pas arrêté et pourrait être modifié. Cette restructuration vise à réduire les effectifs sur plusieurs années, précise le quotidien.Les cadres dirigeants de Bank of America se sont réunis jeudi à Charlotte et se rencontreront à nouveau vendredi pour une décision définitive, après cinq mois de travail.

Dans son rapport annuel, Bank of America préicsait qu'elle comptait 280.000 salariés au début de l'année. Ces suppressions concerneraient donc près de 15% des effectifs. Mais ce n'est pas tout : toujours selon le journal, Bank of America réfléchit à la fermeture de 600 bureaux à travers le pays, soit 10 % de son réseau.

Déjà, la banque avait indiqué mi-août qu'elle allait supprimer "environ 3 500 postes" au cours de ce trimestre en plus de 2.500 réductions d'emplois déjà effectuées cette année, mais n'avait pas donné de projection au-delà.La première banque américaine en terme d'actifs fait face à de nombreux défis, dont l'accumulation des procédures judiciaires intentées à son encontre liées aux prêts hypothécaires à risque hérités de ses filiales Countrywide et Merrill Lynch, achetées en 2008.

En Europe la situation n'est guerre meilleure. Le triste bilan des suppressions de postes s'élève à 72.000 en quelques mois.

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 11/09/2011 à 22:36
Signaler
Il y a visiblement peu de personnes qui soient vraiment informées. Durant cet automne, les faillites vont s'accumuler, et le "secteur" bancaire se réduira au minimum de 46 %, à la fois en termes de valeurs et de personnels, d'ici à février 2012. A pr...

à écrit le 10/09/2011 à 8:53
Signaler
La banque pourra virer autant de personnels qu'elle le voudra tant qu'elle laisse tourner 24/24h son serveur à ce que je puisse servir mon compte via Internet.

à écrit le 09/09/2011 à 14:32
Signaler
Il en faudra 2 à 3 fois plus. Les autres banques sont également concernées comme Well Fargo. Et le mieux est de faire vite.

à écrit le 09/09/2011 à 8:41
Signaler
Il faudrait que tout le système bancaire et financier mondial se mette à la diète car plus des trois quarts des opérations financières sont des opérations "fictives" ou visant à faire travailler les salle de marchés, gestionnaires de fonds ou banquie...

le 09/09/2011 à 13:19
Signaler
tu sors ca d'ou man ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.