Les marchands d'or ne veulent pas "d'aventuriers" dans leur profession

 |   |  220  mots
Le prix de l'or a bondi de 532% de 2000 à 2012. Copyright Reuters
Le prix de l'or a bondi de 532% de 2000 à 2012. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les négociants français viennent de créer leur chambre syndicale, afin de mieux réglementer l'exercice de leur métier.

Les négociants d'or voient rouge. Ils viennent de se constituer en chambre syndicale -la Chambre syndicale des négociants d'or et de bijoux d'occasion (CSNOBO)-, afin de mieux réglementer leur profession. L'objectif de leur courroux? Tout un chacun peut s'improviser marchand d'or, peu importent sa connaissance du métal jaune et son casier judiciaire. La faute à une réglementation qui remonte à... Napoléon 1er, et qui n'a "rien de précis, rien de clair", déplore Gilles Rebibo, président-fondateur de la CSNOBO.

Si les marchands d'or sont aujourd'hui si soucieux de défendre leur pré carré, c'est parce que l'envolée de 532% du prix du métal jaune, au cours des douze dernières années, à 1.721 dollars l'once aujourd'hui, a suscité bien des vocations. Alors que la France comptait 1.000 négociants d'or il y a quatre ou cinq ans, on en dénombre aujourd'hui 3.000 environ.

"Il faut que les règles soient les mêmes pour tout le monde, pour éviter toute concurrence déloyale", martèle Gilles Rebibo. Qui fustige les "aventuriers de toute sorte" et réclame une réglementation "précise et compréhensible" du secteur. Lequel a vu son chiffre d'affaires quadrupler au cours des quatre dernières années, une officine générant en moyenne 600.000 à 800.000 euros de revenus par an.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2012 à 4:21 :
En gros ils veulent notre bien... ;-)
a écrit le 22/10/2012 à 23:01 :
Facile de créer un syndicat avec uniquement ses boutiques dedans ou celles de ses amis.
Réponse de le 23/10/2012 à 1:31 :
Car mais c'est bien sûr... Le comptoire de l'or, etc se frottent les mains à s'en arracher la peau. Il suffit! Voir tous ces manants qui veulent leur part de la galette..miam miam....
a écrit le 22/10/2012 à 22:13 :
le problème principale reste que Mr rebibo dans ses propres officines continuent de payer en espèces et utilise une société écran au Luxembourg pour la revente d'une bonne partie de son or, cette chambre syndicale ne peut avoir aucune crédibilité...c'est même assez scandaleux que ce Monsieur puisse continuer ainsi et a le droit de parole soit disant au nom des autres...
mais ainsi va la vie des hommes au détriment de la minorité silencieuse mais qui n'en pense pas moins
a écrit le 22/10/2012 à 22:06 :
Il ont peur des roms?
a écrit le 22/10/2012 à 19:35 :
Il y a encore des particuliers qui achètent ou vendent de l'or en France malgré les taxes?
Réponse de le 22/10/2012 à 23:04 :
Heuu vous êtes bien renseigné ? L'or vous permet d'avoir 0 taxe ou impôt à payer si vous attendez 12 ans et si vous l'avez acheté dans de bonnes conditions.
C'est le support de placement anti-crise le moins taxé.
a écrit le 22/10/2012 à 18:46 :
Ils créent un nouveau cartel? Attendons la prochaine descente de l organisme européen contre les cartels. Juste une e-mail d'information suffit.
a écrit le 22/10/2012 à 18:19 :
Et il n'y a QUE maintenant qu'ils ne s'en aperçoivent...?? Quelle bonne blague. En réalité, la concurrence des "racheteurs de bijoux" leur fait peur, tout simplement. En effet, le rachat de bijoux est un secteur qui vaut largement le rachat de crédits... Toute arnaques permises car aucun contrôle, et cela fait forcément de l' "ombre"... Soit de la chute de CA.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :