Crédit Agricole se renforce (encore) en Italie

 |   |  580  mots
L'Italie est le deuxième marché du Crédit Agricole après la France. La Banque verte noue un partenariat stratégique avec la banque lombarde Credito Valtellinese dont elle va acquérir 5% du capital pour commencer.
L'Italie est le deuxième marché du Crédit Agricole après la France. La Banque verte noue un partenariat stratégique avec la banque lombarde Credito Valtellinese dont elle va acquérir 5% du capital pour commencer. (Crédits : CreVal)
Sa filiale Crédit Agricole Assurances prend une participation de 5% dans la banque lombarde Credito Valtellinese avec laquelle elle noue un partenariat exclusif en matière d'assurance-vie. Une opération d'une centaine de millions d'euros.

Les soubresauts politiques de l'Italie n'entament pas l'enthousiasme du Crédit Agricole pour la péninsule, son deuxième marché après la France. Sa filiale Crédit Agricole Assurances a annoncé mardi soir avoir signé avec le groupe ​Credito Valtellinese « un accord pour mettre en oeuvre un partenariat de distribution exclusif à long terme en matière d'assurance-vie », qui lui donnera accès au réseau de la banque lombarde (plus de 360 agences dans 20 régions italiennes).

Crédit Agricole Assurances, qui est le premier assureur français avec un chiffre d'affaires de 30,4 milliards d'euros à fin 2017, va acquérir la totalité du capital de l'activité d'assurance du groupe régional italien, après restructuration et recentrage sur la prévoyance et l'assurance vie (et le dénouement de son accord avec le groupe Ri-Fin), pour un prix pouvant aller jusque 80 millions d'euros, dont 70 millions d'euros à la conclusion, le solde étant versé en fonction de l'atteinte de certains objectifs, au bout de cinq ans.

De plus, « afin de renforcer ce partenariat stratégique de long terme », la filiale d'assurances de la Banque verte acquiert également une participation directe dans le groupe Credito Valtellinese (CreVal) de 5% du capital, pour environ 35 millions d'euros. Dès ce mercredi, elle a annoncé avoir acheté un bloc de 104,5 millions d'actions pour 11,3 millions d'euros.

Vers une acquisition à 100% ?

Le groupe CreVal, coté à la Bourse de Milan, avait vu son cours bondir de 12% mardi matin, sur fond de rumeurs de prise de participation du groupe français. Il est valorisé 714 millions d'euros, après avoir perdu plus d'un quart de sa valeur en six mois. En mars, la banque lombarde a réalisé une augmentation de capital de 700 millions d'euros. En pleine restructuration, elle a annoncé un plan stratégique 2018-2020 axé sur la réduction des coûts : elle va se séparer de 170 personnes (sur 3.800) et fermer des agences. À fin 2017, elle a dégagé 392 millions de revenus d'intérêts et une perte nette de 331 millions d'euros. Elle a réduit ses créances douteuses à 2,2 milliards d'euros.

Le Crédit Agricole envisage d'aller plus loin avec la banque établie à Sondrio.

« Par ailleurs, les parties sont convenues d'étudier ensemble la possibilité d'étendre le partenariat entre le Groupe CASA et CreVal à d'autres domaines d'activité. Dans une telle hypothèse, le Groupe Crédit Agricole SA pourrait envisager de renforcer sa participation dans CreVal jusqu'à un maximum de 9,9%. À ce jour, CAA et le Groupe CASA n'ont pas l'intention de porter leur participation au-delà de ce seuil » indiquent les deux groupes dans un communiqué.

Une acquisition de la totalité de la banque ferait aussi partie des options, selon l'agence Bloomberg. Crédit Agricole a finalisé en fin d'année dernière le rachat de trois petites caisses d'épargne régionales (Cesena, Rimini, San Miniato) pour 130 millions d'euros. Le groupe mutualiste s'est développé par acquisitions en Italie. Il y emploie 8.200 personnes, principalement dans les réseaux sous la marque Cariparma, et compte plus de 900 agences. Il revendique plus de 1,7 million de clients actifs.

L'opération, qui devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre 2018, devrait avoir un impact négatif inférieur à 2 points de base sur le ratio de fonds propres (CET1) du groupe Crédit Agricole SA et réduire le ratio Solvency 2 de Crédit Agricole Assurances de moins d'un point de pourcentage.

L'action Crédit Agricole cède 0,4% ce mercredi matin. Elle affiche un recul de 16% depuis janvier, comparable aux autres valeurs bancaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :