Crédit Agricole se retire de la course au rachat d'Eurobank en Pologne

 |   |  515  mots
Crédit agricole laisse le champs libre aux banques portugaise Millennium bcp et plonaise Alio Bank, qui sont désormais les seules banques en lice pour racheter Eurobank, selon le journal polonais Puls Biznesu.
Crédit agricole laisse le champs libre aux banques portugaise Millennium bcp et plonaise Alio Bank, qui sont désormais les seules banques en lice pour racheter Eurobank, selon le journal polonais Puls Biznesu. (Crédits : STAFF)
La Banque verte aurait renoncé à l'acquisition de la filiale polonaise de Société Générale, la concurrence faisant rage sur le marché bancaire local, en phase de concentration. Le Portugais Millennium Bcp pourrait remporter la mise.

Crédit Agricole ne serait plus intéressé par Eurobank. C'est ce qu'affirme le quotidien polonais Puls Biznesu ce lundi 24 septembre, alors que depuis plusieurs mois, des rumeurs prêtaient un intérêt de la banque française pour la 17ème banque de Pologne en termes d'actifs. En juin dernier, Reuters avait rapporté que Crédit Agricole faisait partie des établissements intéressés par un rachat de la filiale locale de la Société Générale, qui dispose d'actifs d'environ 3,2 milliards d'euros (14 milliards de zlotys) et a dégagé un bénéfice net de 103 millions de zlotys (23,9 millions d'euros environ) en 2017.

Les deux banques françaises ont décliné tout commentaire.

Selon le journal, « la concurrence s'est durcie avec l'entrée en lice de [la banque polonaise] Alior Bank », la neuvième du pays, dont l'assureur public PZU détient 32% du capital.

Société Générale indique dans un rapport annuel 2017 employer un effectif de 2.955 personnes en Pologne. Sa filiale fait face à une intensification de la concurrence dans le pays et de durcissement des contraintes réglementaires. Reuters souligne qu'Eurobank est « 20 fois plus petit que le leader du marché PKO BP ».

Sur les marchés, le titre Crédit agricole a cédé 1,45% ce lundi tandis que l'action Société Générale est restée stable.

La banque portugaise Millennium favorite

La banque espagnole Santander, présente en Pologne avec sa filiale Bank Zachodni WBK, était aussi sur les rangs pour le rachat d'Eurobank, selon Reuters. Cependant, selon la presse polonaise, après le retrait du Crédit Agricole, seules Millennium bcp (Banco Comercial Português, présente en Pologne sous la marque Bank Millennium) et Alior Bank seraient désormais encore en lice. Les deux établissements avaient déposé des offres de rachat début septembre, Millennium bcp semblant en meilleure position pour conclure l'accord, selon Puls Biznesu.

Depuis plusieurs mois, le marché bancaire polonais connaît une vague de fusions et d'acquisitions. En avril dernier, BNP Paribas avait annoncé le rachat des activités polonaises de la banque autrichienne Raiffeisen Bank International pour 775 millions d'euros, ce qui confortera sa place de sixième banque dans le pays. Santander a, de son côté, racheté les activités de détail de Deutsche Bank en Pologne fin 2017. L'Etat polonais a lui-même participé à la recomposition du paysage bancaire, en reprenant l'an dernier la participation de 32,8% de la banque italienne UniCredit dans Bank Pekao. Via ses différentes participations, il contrôle désormais 55% du système bancaire du pays.

La Société Générale a engagé un processus de revue de ses actifs à l'étranger et a notamment cédé ses parts dans Express Bank en Bulgarie et dans Soc Gen Albanie à la banque hongroise OTP Bank. Une vente de ses filiales en Serbie, au Monténégro, en Macédoine et en Moldavie, ferait partie des autres possibilités en discussions. La Soc Gen a aussi annoncé avoir conclu un accord avec ABN Amro pour lui vendre ses activités de banque privée en Belgique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :