Engie émet son troisième green bond

L'ex-GDF-Suez emprunte 1,25 milliard d'euros en obligations vertes pour financer ses projets en énergies renouvelables. Depuis 2014, le pionnier français de la finance verte a placé plus de 5 milliards d'euros de green bonds.
Delphine Cuny
Le groupe français veut mettre les bouchées doubles dans les renouvelables, des investissements financés par ses nouvelles obligations vertes.
Le groupe français veut mettre les bouchées doubles dans les renouvelables, des investissements financés par ses nouvelles obligations vertes. (Crédits : Jacky Naegelen)

Et de trois. Le géant de l'énergie Engie, pionnier des "green bonds" en France, a émis ce mardi son troisième emprunt obligataire "vert", pour un montant de 1,25 milliard d'euros. Depuis 2014, l'ex-GDF Suez a émis au total pour 5,25 milliards d'euros de green bonds.

« Cet emprunt contribuera au financement du développement du Groupe dans des projets d'énergies renouvelables, d'efficacité énergétique et de préservation des ressources naturelles, mais aussi des investissements de R&D dans ces domaineset des prises de participationsdans desprojets du fonds à impact social d'ENGIE "Rassembleurs d'Energies" », indique le groupe dans un communiqué.

Iberdrola bien placé

Cette émission a fait l'objet d'une « opinion sans réserve», du cabinet Vigeo Eiris sur sa conformité aux Green Bond Principles. Engie a aussi annoncé ce mercredi un partenariat avec le fonds d'investissement de Dubai Abraaj pour développer des projets éoliens en Inde.

L'obligation verte comporte une tranche de 500 millions d'euros d'une durée de 5 ans et 5 mois et une seconde de 750 millions d'une maturité de 11 ans et 5 mois. Le groupe d'énergie a aussi émet une autre tranche obligataire "non verte" pour 750 millions d'euros d'une maturité de 20 ans. Dans un contexte de taux d'intérêt très bas, Engie n'a pas caché qu'il « profite des conditions de marché propices pour étendre la durée moyenne de sa dette à des conditions favorables. »

Plus gros émetteur corporate d'obligations vertes l'an dernier, le groupe d'énergie espagnol Iberdrola a émis son sixième green bond début septembre, pour 750 millions d'euros, portant à 3,950 milliards d'euros le total d'emprunt vert émis depuis 2014.

Delphine Cuny

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.