Paradis fiscaux : Monaco retiré de la liste grise de l'OCDE, la Suisse devrait suivre

 |   |  225  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) a décidé de retirer la principauté monégasque de cette liste qui épingle les pays dits "non coopératifs".

Monaco, qui avait été placé en avril dernier sur la liste grise des paradis fiscaux mise en place par le G20, n'en fait plus parti. L'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) a choisi ce jeudi de l'en retirer car elle estime que la principauté mène désormais une politique fiscale conforme à ses critères.

Cette décision de l'OCDE intervient après que le gouvernement monégasque a annoncé avoir conclu des accords de transparence fiscale avec douze Etats : Andorre, l'Autriche, les Bahamas, la Belgique, les Etats-Unis, la France, le Liechtenstein, le Luxembourg, Qatar, Samoa, Saint Marin, Saint Kitts, le Groenland, les Iles Féroé, l'Islande et la Norvège. Pour les quatre derniers, les accords sont finalisés mais pas encore signés. Ils devraient l'être prochainement selon les autorités monégasques.

Or, le seuil des douze pays est celui requis par l'OCDE pour intégrer "la liste blanche". Monaco doit désormais transmettre des informations qu'elle ne communiquait auparavant que sur décision de justice et dans le cadre d'une commission rogatoire.

Un autre pays pourrait également être bientôt retiré de la liste grise: la Suisse. La décision devrait être effective d'ici vendredi. La Suisse a pour le moment conclu dix accords et devrait en signer deux nouveaux avec les Etats-Unis et le Qatar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Très très drôle, la liste de 12 pays comporte le Groenland... bref vous croyez que le gouvernement Groenlandais demander des comptes sur certains de leurs ressortissants évadés fiscaux ? Quelle blague de la poudre aux yeux voila tout.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@Gunther: faut-il trouver des solutions à un mal nécessaire?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je capte pas une chose, comment sortir Monaco de la liste grise (liste qui vise surtout la fraude fiscale) alors que les fortunés des pays émergéant et qui ont leurs comptes à Monaco, à 90% sont dans la fraude fiscale par rapport à leur pays... En gros c'est encore un cinéma pour les naifs
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quelle comédie, quelles gesticulations inutiles, tout ça pour amuser le bon peuple et faire croire que des réponses sont apportées à la crise financière ! Cette dernière n'a pas été engendrée par les paradis fiscaux mais par la cupidité de dirigeants de nombreuses institutions qui, par l'appât de gains faciles, se sont éloignés de leur coeur de métier pour se lancer, sans les compétences indispensables, sur les marchés financiers où ils se sont faits "plumer"( ex: la caisse d'épargne en autres....). En réalité, ce sont les petits épargnants qui, comme d'habitude, paient la facture de ces incompétents.
Quant aux grosse fortunes, des solutions seront trouvées, car "l'art bancaire" consiste justement à détourner légalement la loi; je ne me fais donc pas de souci pour la Suisse et consort, de alternatives fiscales vont apparaître .....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Depuis le coup de force du général de Gaulle, le ministre des finances de Monaco est bien proposé par la "république française"; et ledit personnage autorisait des choses pas très propres? Il devait avoir les mains bien sales
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
échange imaginaire à Roquebrune ou au cap d'ail:
- Oh, Marius, tu le savais toi, ça y est en face sur le rocher;c'est plus un paradis fiscal !
- Non, c'est pas vré... d'où tu tiens cela ?
- Et bé, va c'é le président qui l'a dit !
- Alors, ça doit être vré... Et bé, mon dieu, les PAUVRES, de quoi ils vont vivre maintenant!
- Oui, tu rends compte ! Sans impôts et avec juste le casino et les touristes !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Expliquer que Monaco n'est plus un paradis fiscal me semble tout aussi stupide que d'annoncer que l'on pourra réguler les salaires des traders.
Aujourd'hui, les paradis fiscaux font partie intégrante du système financier et c'est un mal nécessaire ! Maintenant, il est certain qu'il faut trouver des solutions lorsqu'on remarque que près de 80% des hedges funds mondiaux sont basés aux Caymans...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
S'il suffit à un paradis fiscal de signer des accords de "transparence" avec les autres paradis fiscaux (plus 1 ou 2 pays de l'OCDE pour faire bonne mesure) pour ne plus être déclaré paradis fiscal, ça ne va pas changer grand chose. C'est de la poudre aux yeux.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ahah les pingouins sont eux aussi des évadés fiscaux! C?est d?ailleurs l?un des problèmes majeurs du Groenland.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Messieurs vous confondez tous, mais c'est pas de votre faute c'est des médias qui font de la propagande, paradis fiscal et pays qui d'après d'autres n'aurait que de l'argent sale dans ses comptes.
En effet par rapport au niveau de taxation et de fiscalité écrasante pratiqués sur les citoyens en France, tous ces voisins sont de facto des paradis fiscaux puisque la France elle est un enfer fiscal.
Si il y a un Paradis c'est bien qu'il y ait un enfer quelque part. Non ? Donc reprocher à des pays qui traitent mieux ses citoyens de ne pas les traiter aussi mal qu'en France est absurde. Je croyais que les français en avaient marre de payer une nouvelle taxe de plus chaque mois, alors qu'en même temps je vous lis et je constate que vous en voulez aux pays plus clément. De la jalousie ?
Les accords portent sur la transparance demandées par les différentes gestapo fiscale entourant ces quelques paradis pour avoir plus d'infos sur des mouvements suspects, c'est tout, mais c'était déjà le cas avant.
La suisse ou Monaco n'ont rien avoir avec la crise financière mondiale, cela vient du système hypothécaire américain et de la gabegie financière des pays comme la France qui depuis 30 ans empruntent sur les marchés financier pour boucher les trous de son fonctionnement hyper étatisé. Mais ca les médias, complices, ont réussis à vous le faire oublier en vous donnant en pâture des bouc émissaires jalousés, c'était facile.
Bon courage Messieurs les contribuables français en particulier.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
petit restificatif ,le ministre des finances n'est absolument pas proposé par la france,avant de raconter des betises il est bon d'avoir des renseignements corrects,celui ci est nommé par le prince lui meme.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mais non t'inquiètes pas GREM ce n'est pas grace aux impôts que les gens vivent mais uniquement grâce à leur travail, on voit bien que tu es complétement conditionné, pour ne pas dire " propagandé ", par l'enfer fiscal ou tu vis : la France !! Je te signale au passage qu'il existe bel et bien des impots à Monaco, ils ne sont simplement pas aussi écrasant que dans ta bolchévie occidentale française, nuance.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tout va bien, alors ? Les gesticulations médiatikes ont abouties : fini l'évasion fiscale, désormais c'est du fait de choix politikes internes ke les privilégiés ne paient k'un impôt résiduel.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@pierre: heureusement! Mais on se rapportera avec intérêt à la Constitution Monégasque; l'actuel Ministre d'Etat, équivalent,je pense, de notre Premier Ministre, est un français à la longue carrière de préfet. Je ne crois pas du tout à la réelle indépendance de Monaco, pas plus d'ailleurs qu'à celle d'Andorre; dans les deux cas, notre respect "républicain" des Etats est largement mis en défaut
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Nous sommes en train d'etouuffer par ces taxes et impôts. Si c'est un bon chef d'etat, il doit réfléchir pourquoi il y a une fuite capital en France ? C'est parce qu'il y a trop de taxes et impôts chez nous. Pourquoi la France devient pas un pays de paradis fiscaux pour que les citoyens français vivent mieux ? En plus la France pourait absorber des capitaux étrangers.
Jeudi 24 sept
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Nous sommes en train d'etouuffer par ces taxes et impôts. Si c'est un bon chef d'etat, il doit réfléchir pourquoi il y a une fuite capital en France ? C'est parce qu'il y a trop de taxes et impôts chez nous. Pourquoi la France devient pas un pays de paradis fiscale pour que les citoyens français vivent mieux ? En plus la France pourait absorber des capitaux étrangers.
Jeudi 24 sept
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
3 Lettres pour résumer la situation : LOL
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Savez vous qui contrôle les banques monégasques depuis des lustres ? La banque de France ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :