Groupama retarde l'arrêté de ses comptes 2011

 |   |  315  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'assureur vert se laisse encore un mois avant d'arrêter ses comptes, attendant l'apport de la Caisse des dépôts et l'issue des négociations sur la dette grecque.

Une fois n'est pas coutume : les comptes 2011 de Groupama devraient être arrêtés en mars et communiqués le 16 du même mois, selon une note interne. Habituellement, l'opération a lieu mi-février, mais l'assureur vert se laisse une marge de man?uvre, et gagne ainsi un mois pour intégrer des événements postérieurs à la clôture du 31 décembre.
Car Groupama est encore dans l'attente de l'injection par la Caisse des dépôts de 300 millions d'euros dans sa filiale Gan Eurocourtage. Si le principe de l'opération n'est pas remis en cause, le versement n'a pas encore été effectué et n'a donc pas encore pu être intégré aux comptes de résultat 2011.
L'assureur attend également l'issue des négociations entre la Grèce et ses créanciers privés, dont il fait partie. Selon Josef Ackermann, président de Deutsche Bank et représentant des créanciers privés dans les négociations, ces derniers pourraient décider d'une décote supplémentaire de « 70% ou plus » sur les obligations grecques. Sachant que la précédente décote avait coûté 1,5 milliard d'euros à l'assureur. Selon Josef Ackermann, un accord doit intervenir dans les prochains jours ou semaines. Dans ce cas, l'assureur pourrait préférer « charger » les comptes 2011 pour repartir sur de bonnes bases dans ses comptes 2012.
Par ailleurs, un nouveau comité central d'entreprise extraordinaire se tiendra le 8 février, pendant lequel le cabinet d'expertise Secafi Alpha, mandaté par les organisations syndicales dans le cadre du droit d'alerte économique, rendra ses premières conclusions. Le cabinet doit ainsi se prononcer sur l'intérêt ou non de céder Gan Eurocourtage et Groupama Insurances, et préciser les bénéfices que ces deux opérations peuvent apporter à l'assureur. Celui-ci communiquera le nom du repreneur de Gan Eurocourtage début mars, celui de Groupama Insurances début avril.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2012 à 17:47 :
Les retards dans la publication des comptes sont, le plus souvent, précurseurs d'annonces encore plus graves.
a écrit le 06/02/2012 à 14:13 :
Et ils en pensent quoi les commissaires aux comptes de ces tours de passe-passe?
a écrit le 06/02/2012 à 10:26 :
ben, c'est Cammas qui va faire la gueule !!
a écrit le 05/02/2012 à 13:32 :
Cerise a t-elle été empoisonnée par la Société Générale dans un échange d'action hasardeux ou mafieux ? Là est la question qui devrait finir devant des Juges avec la Société Générale dans le banc des accusée madofienne ...
a écrit le 04/02/2012 à 17:35 :
Il faut croire que Groupama va mal puisque pour mes remboursements de lentilles via ma complémentaire santé, il me prétexte que la Sécurité Sociale doit intervenir... Des prétextes fallacieux.
a écrit le 04/02/2012 à 13:36 :
Investir + de 15 % de sa collecte "€uro" en action pour tenter un meilleur rendement de ses contrats d'assurance-vie a été suicidaire. Et que dire de son partenariat avec la SG et un échange d'Actions à ...... 56 € !!!!
a écrit le 04/02/2012 à 13:15 :
Bien vu aux précédents commentaires. Cerise doit se montrer un peu plus, probablement... Je serais très intéressé de connaître leur budget pub, ceci dit. Cela doit être impressionnant au vu du résultat...
Réponse de le 05/02/2012 à 16:44 :
Oui, sans parler du bateau sur les océans... !
a écrit le 04/02/2012 à 11:51 :
Cerise à Paul emploi, c'est triste ...
a écrit le 03/02/2012 à 21:12 :
Mais que fait Cerise... ?...
Au-delà de la boutade, les conséquences de développements hasardeux comme bcp de banques... ! Les salariés et les clients trinquent !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :