Christophe Clamageran arrive chez Patrimoine & Commerce

L'ancien patron de Gécina fait son come back dans cette foncière spécialisée dans l'immobilier commercial. Il a pour mission de développer la société et d'élargir le capital pour améliorer la liquidité du titre en Bourse.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

On se demandait où allait pouvoir rebondir Christophe Clamageran, l'ancien patron de la foncière Gécina, révoqué par le conseil d'administration l'an passé qui lui reprochait de ne pas avoir mis suffisamment d'énergie dans la vente d'actifs résidentiels : il vient d'être nommé gérant d'une autre foncière cotée : Patrimoine & Commerce qui, comme son nom l'indique, est spécialisée dans l'immobilier de commerce. Depuis fin 2010, cette foncière s'est engagée dans un vaste plan de développement avec, pour 1ère étape, la constitution d'un patrimoine d'actifs immobiliers commerciaux d'une valeur brute de 500 millions d'euros à horizon 2013/2015. Avec l'acquisition en 2011 de plus de 86 000 m² de surfaces commerciales pour un montant dépassant 150 millions d'euros, la foncière affiche déjà une nette avance sur son plan de développement.

Accélérer le développement du portefeuille

« Mon objectif sera de poursuivre la stratégie initiée par Eric Duval et Dominique Jouaillec, (ndlr : les deux gérants fondateurs de la société), et d'accélérer le développement de la foncière. Pour cela, je m'attacherai plus particulièrement à constituer un actionnariat diversifié assurant une liquidité du titre, et renforçant ainsi son attractivité. », a déjà indiqué Christophe Clamageran.
Ces propos n'ont pas tardé à séduire les investisseurs, la valeur progressant de près de 5% ce matin. Mouvement qui fait du bien au titre, celui-ci affichant encore un repli de 6% depuis le début de l'année malgré cette hausse. Et ce, alors que les homologues cotés de Patrimoine & Commerce enregistrent de belles performances boursières depuis le 1er janvier.
Comme beaucoup de foncière à la Bourse de Paris, cette société souffre d'une faible liquidité. Duval Investissements possède 36,5% du capital aux côtés de la Banque Populaire Val de France (19,7%) et Alizés investissements (12,75%). Fédéral Finance Gestion en détient également 9,43%.

Feuille de route chargée

Manifestement, Christophe Clamageran arrive avec une feuille de route assez chargée puisqu'au-delà du développement de la société, lui revient aussi la tâche d'élargir le capital en y introduisant de nouveaux actionnaires. IL sera donc intéressant de voir quel type d'investisseurs il va faire venir au sein de cette entité exclusivement dédiée à l'immobilier commercial.
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.