Les banques grecques vont perdre 30 milliards d'euros en raison de créances douteuses

Les banques grecques vont perdre 30 milliards d'euros sur les trois années à venir en raison de leurs créances douteuses, selon les tests de résistances menés par Blackrock Solutions, filiale de Blackrock , a déclaré mardi 19 juin l'ancien représentant d'Athènes au Fonds monétaire international (FMI).
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les banques grecques pâtissent lourdement de la crise de la dette ainsi que de la récession profonde et prolongée du pays, qui a porté le taux de chômage à des niveaux records proches de 23% et entraîné une hausse des prêts en souffrance. "Les pertes attendues (pour les banques grecques) provenant des prêts douteux ont été évalués par Blackrock, sur la base de scénarios de stress, à 30 milliards d'euros sur les trois prochaines années", a déclaré Panagiotis Roumeliotis, aujourd'hui vice-président non exécutif de Piraeus Bank , à l'occasion d'une conférence dédiée au risque.

Les créances douteuses représentent près de 16% des portefeuilles des banques

Panagiotis Roumeliotis, qui avait été nommé représentant de la Grèce au FMI en février 2010 avant de rejoindre Piraeus Bank fin 2011, a précisé que le montant évoqué comprenait des sommes déjà mises de côté par les banques sous la forme de provisions pour créances douteuses de quelque 18 milliards d'euros. La banque centrale grecque, qui a commandé l'étude à Blackrock, n'a pas souhaité faire de commentaire, disant simplement que ses résultats seraient publiés prochainement.

La part des créances douteuses dans les portefeuilles de prêts des banques grecques atteignait 15,9% fin décembre 2011, selon la banque centrale.

L'économie grecque devrait se contracter en 2012 pour la cinquième année consécutive, les dernières prévisions de la banque centrale grecque et de l'OCDE donnant un produit intérieur brut (PIB) en contraction de 5,0% à 5,3% cette année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 20/06/2012 à 13:04
Signaler
Black Rock n'a pas été retenue par les espagnols pour évaluer les bilans de leurs banques pourquoi? Parce que et sauf erreur, Black Rock est aussi une société de gestion et d'achat d'actifs, donc parce qu'il existe un conflit d'intérêt potentiel. D'...

à écrit le 20/06/2012 à 9:19
Signaler
Pas tres grave. La Grece tendra la sebille encore une fois , nous lui ferons une fleur avec des milliards que nous n'avons pas, tout le monde se felicitera et ca prolongera l'inevitable de quelques mois.

à écrit le 19/06/2012 à 19:18
Signaler
En ratio "actifs" bancaires/PIB, vous dire les autres pays...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.