Generali rafraîchit sa gouvernance

 |  | 356 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Après la nomination d'un nouveau directeur général début août, Generali centralise davantage ses activités et crée un comité de management pour piloter sa stratégie.

Objectif: simplification et centralisation. Après la nomination de Mario Greco au poste de directeur général en août dernier, l'assureur italien Generali entame une nouvelle étape dans la restructuration de sa gouvernance. Deux principales évolutions sont à noter.
D'une part, Sergio Balbinot devient responsable du développement de l'ensemble des activités d'assurance du groupe, un poste créé sur-mesure, et d'autre part, un comité de management au niveau du groupe a été institué.
Cette nouvelle organisation doit permettre de mieux intégrer les différents métiers et pays. Mais aussi de simplifier l'organisation interne et donc, de favoriser "l'efficacité et la transparence de la prise de décision", explique l'assureur dans un communiqué. Ainsi tous les pays et les filiales reporteront à Mario Greco.

Unifier les prises de décisions

Le rôle du nouveau comité de management consistera à s'assurer de la mise en œuvre des priorités stratégiques dans les différentes lignes de métiers et à unifier les prises de décisions. Il est le pilote de la stratégie du groupe.
Le comité rassemble les responsables des trois principaux marchés où officie Generali, à savoir Raffaele Agrusti pour l'Italie, Claude Tendil pour la France et Dietmar Meister pour l'Allemagne. Mais aussi le responsable des activités centrales (Paolo Vagnone), ainsi que le directeur des opérations, le directeur financier, le directeur des investissements et le directeur des risques.
Par ailleurs, du fait de sa nouvelle prise de fonction, Sergio Balbinot abandonnera son siège au conseil d'administration à partir du 8 novembre prochain.
Au sujet de cette réorganisation, Mario Greco a déclaré dans un communiqué que "les annonces de ce jour marquent l'achèvement de la révision de la structure organisationnelle de Generali, qui était l'une des actions clé que j'avais souligné lorsque j'ai rejoint Generali. […] Nous voulons nous repositionner sur le business assurance « cœur » au niveau international, et cela implique de commencer par améliorer nos capacités internes".

L'assureur communiquera le date de mise en oeuvre de son nouveau plan stratégique lors de la présentation des résultats du troisième trimestre le 8 novembre.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :