Réseaux de soins agréés : les mutuelles montent au créneau

 |   |  1543  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les deux plus grandes deux grandes mutuelles santé françaises, la MGEN et Harmonie Mutuelle expliquent pourquoi elles bataillent en faveur des réseaux de soins agréés qui sont utilisés par plus de 60% de leurs adhérents.

Depuis quelque jours le ton monte entre des syndicats de médecin et les mutuelles santé. C'est une proposition de loi déposée par le parti socialiste à l'Assemblée nationale qui a mis le feu aux poudres. Ce texte a pour objectif de permettre aux mutuelles santé de procéder à des remboursements plus généreux pour les adhérents qui acceptent de passer par un réseau de soins agréés mutualiste. Cette différence de remboursement étant déjà autorisée pour les assureurs traditionnels et les institutions de prévoyance.

"Cette proposition de loi vise à corriger cette distorsion mais elle est instrumentalisée par un certain nombre d'internes en médecine et de professionnels de santé qui veulent remettre en cause l'existence même de nos réseaux agréés", a estimé Thierry Beaudet, le président de la MGEN lors d'une rencontre avec la presse lundi 19 novembre.

Des attaques en régle des syndicat de médecins

De fait, les attaques se sont multipliées la semaine dernière à l'encontre des mutuelles. Le 16 novembre, la CSMF, le premier syndicat de médecins libéraux, avait en effet  réaffirmé dans un communiqué "son opposition totale à tout conventionnement individuel des médecins libéraux par les mutuelles à des fins tarifaires et dont l'effet serait de priver les patients de leur liberté de choix". 

De son côté, le Syndicat des médecins libéraux (SML) a déclaré, également le 16 novembre, qu'il « s'opposera à cette mise en place par tous les moyens à sa disposition, notamment en informant le public des dangers de ces réseaux sur l'indépendance indispensable des médecins dans le cadre de leur exercice, et en s'associant aux amendements en cours».

Et dans une interview sur le site du nouvelobs.fr mis en ligne le 13 novembre, un opthalmologiste parisien, David Shapiro vice-président de l'Union française pour une médecine libérale, affirmait  que les mutuelles " ont des bénéfices faramineux" et que la mutualité est le "plus gros propriétaire viticole de France". Il accuse aussi les mutuelles de pratiquer des frais excessifs, dénonce leur opacité et évoque même un "mutuelles gate". La Mutualité a décidé de l'attaquer en diffamation.

Avec les réseaux de soins, les adhérents restent libres...de faire 30 à 40% d'économies

Alors que le texte de la proposition de loi, court et synthétique (lire l'encadré ci-dessous), était présenté comme un simple aménagement technique du Code de la Mutualité, il se trouve désormais au coeur d'un débat passionné et pourrait faire l'objet d'amendements importants visant notamment à lmiter l'activité des réseaux à liste prédéterminée. Pour cette raison la MGEN et Harmonie Mutuelle, les deux plus grandes mutuelles santé française ont décidé de faire de la pédagogie en donnant l'exemple de leurs réseaux respectifs d'opticiens. De son côté la fédération de la Mutualité française s'est employée à dénoncer les idées préconçues et à démêler le vrai du faux dans un article sur les réseaux de soins conventionnés. 

En passant par les opticiens agréés du réseau Kalivia, commun à Harmonie Mutuelle et au groupe Malakoff Médéric, "le reste à charge est réduit de 40 % et son montant moyen est de 60 euros", indique Stéphane Junique, membre du comité exécutif d'Harmonie Mutuelle et président d'Harmonie Services Mutualistes. En d'autres termes, il ne reste que 60 euros en moyenne à régler par l'ahérent après remboursement de la Sécurité sociale et de la mutuelle.

De plus, le coût moyen d'un équipement optique verrres et monture est inférieur de 40% au tarifs habituels du marché, affirme-t-il. Et pour 21% des adhérents d'Harmonie Mutuelle le reste à charge est même de 0 euros, c'est à dire qu'il ne reste à payer de leur poche tout est remboursé par la Sécu et par la mutuelle. Le réseau ouvert en 2011 compte 2 300 opticiens agréés, sélectionnés parmi 5000 qui avaient posé leur candidature sur des critères tarifaires mais aussi sur des critères de qualité (avant et après-vente, formation de l'opticien, garantie d'échange en cas de casse...). "L'objectf n'est pas de cadenasser le réseau mais au contraire d'en intégrer le plus grand nombre dès lors qu'ils répondent à nos critères", indique Stéphane Junique précisant qu'il y a un opticien agréé à moins de 20 km de chaque adhérent.

De son côté, la MGEN a créé en 2008 et renouvelé en 2011, un réseau de 1900 opticiens. "En moyenne les équipements vendus sont 30% moins chers dans le réseau que hors du réseau", souligne Thierry Beaudet avant d'ajouter que "plus le verre est technique, plus la correction est élevée et plus la différence est importante". L'an dernier, 60% des achats d'optique des adhérents se sont réalisés dans le réseau agréé, soit plus de 700 000 équipements achetés, précise encore le président de la MGEN. "Cela signifie aussi que 40% ne vont pas dans le réseau, donc le libre choix est maintenu", insistet-il en réponse aux critiques de certains médecins qui reprochent à la mutuelle de vouloir restreindre l'indépendance des patients et les contraindre à ller voir les praticiens qu'elle a agréés. 

En France les lunettes sont 25% plus chères qu'ailleurs en Europe

"Quand un opticien bien connu explique qu'avec 1 euro en plus on peut avoir deux paires de lunettes supplémentaires...c'est fou ! Ce qui nous intéresse, c'est de proposer une seule paire de lunettes au juste prix car c'est ce dont a besoin notre adhérent : une équipement au juste prix", a martelé Thierry Beaudet faisant référence à la publicité actuelle de l'opticien Alain Afflelou qui promet pour 1 euros supplémentaires deux paires de lunettte en plus de la première achetée. 

Pour sa part, Stéphane Junique d'Harmonie Mutuelle a estimé que "les tarifs et les marges en optique sont exponentiels. En France le tarif est environ 25% plus léevé que la moyenne en Europe. Nous ne voulons pas entretenir une économie de rentes" de situation.  

65% des dentistes sont adhérents au au réseau MGEN-MFP 

Les mutualistes dénoncent également l'activisme de quelques médecins qui ne représenteraient pas l'opinion de l'ensemble de la profession. La MGEN rappelle ainsi qu'elle a constitué son premier réseau d'orthodontie en 1992, complété quelques années plus tard par un réseau de chirurgiens-dentistes sur les prothèses. "Aujourd'hui 25000 chirurgiens dentistes sont adhérents de ce réseau", se félicite Thierry Beaudet, soit 65% de la profession. En 2011,  une couronne céramo-métallique a un coût médian de 550 euros avec un reste à charge pour l'adhérent de 300 euros en dehors du réseau et, dans le réseau, le coût médian passe à 505 euros et le reste à charge tombe à 97 euros. 

"Chaque fois qu'on crée un réseau, on ne baisse pas les remboursements, on les augmente, car d'une part la mutuelle bonifie les remboursements et d'autres part, ceux qui renonçaient aux soins pour des raisons financières, peuvent y accéder", observe Thierry Beaudet. 

 Ce n'est pas un cadeau fait à la Mutualité 

Pour le président de la MGEN, l'objectif reste que "la solidarité s'exerce. Si nous pouvions le faire sans réseau, nous le ferions mais, dans la vie réelle, les remboursements de la sécu ne sont pas suffisants. Donc, nous essayons de limiter le reste à charge". En optique par exemple, la Sécurité sociale ne rembourse que 4% des dépenses, 66% sont remobursés par les mutuelles. "Ce n'est pas un cadeau fait à la mutualité de permettre le remboursement différencié (...) nous essayons de négocier avec les professionnels de santé pour que nos adhérents puissent accéder aux soins tout en limitant leur reste à charge", ajoute-t-il avant de compléter "Cetains médecins considèrent qu'il serait liberticide d'orienter les patients...nous répondons qu'il serait liberticide que certains patients renoncent à se soigner pour des raisons financières ou géograhiques".

Et si les mutuelles sont si désireuses de remporter cette bataille sur les réseaux de soins, c'est qu'elles pensent qu'ils seront au coeur de leur activité future. comme l'explique Stéphahne Junique d'Harmonie Mutuelle. "Notre conviction est que les mutuelles joueront un rôle de véritable acteur global de la santé en développant une offre de soins et de services dans les domaines allant de la petite enfance jusqu'à la fin de vie, en passant par l'accompagnement des problèmes de santé", estime Stéphane Junique.

 

 Proposition de loi sur les réseaux de soins des mutuelles

 

Elle a pour effet de modifié l'article L. 112-1 du code de la mutualité qui est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« Les mutuelles ou unions peuvent toutefois instaurer des différences dans le niveau des prestations lorsque l'assuré choisit de recourir à un professionnel de santé, un établissement de santé ou un service de santé membre d'un réseau de soins ou avec lequel les mutuelles, unions ou fédérations ont conclu un contrat comportant des obligations en matière d'offre de soins. »

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/11/2012 à 21:47 :
kalivia s'est tirée une balle dans le pied en donnant leur chiffres à "la tribune" ! on nous parle d'un reste à charge réduit de 40% et en moyenne de 60?, le reste à charge hors réseau kalivia est donc de 100? en moyenne... le prix de l'équipement optique vendu est selon Kalivia également réduit de 40%. Ils viennent donc d'avouer en direct qu'ils remboursent moins à un adhérent qui est allé en réseau qu' à un adhérent qui va hors réseau, exemple chiffré:

paire de lunettes hors réseau: 500?, reste à charge: 100?, remboursement Kalivia: 400?
paire de lunettes du réseau: 500?-40%: 300?, reste à charge 60?, remboursement Kalivia: 240?

c'est mathématique et ça fonctionne quel que soit le prix de l'équipement...

où sont passé les 160? ? dans la poche de Mr Guillaume Sarkozy et ses actionnaires (Malakoff Médéric)
Alors quand les consommateurs et journaleux auront compris qu'il vaut mieux réaliser son équipement chez un opticien digne de ce nom quitte à y laisser 40? en plus plutôt que d'enrichir ces gros porcs, qui à coup sûr ne répercuteront pas les économies réalisées sur les cotisations, et faire des reportages et articles sur les vrais voleurs, les assurances santé plutôt que sur les opticiens qui ont l'amour de leur métier...

De plus, le rédacteur de cet article aurait au moins pu se relire car son article est bourré de fautes et d'inversions de lettres...

Enfin depuis le temps que j'entends et lis cette affirmation pompeuse:

"en france, les lunettes coûtent plus cher qu'ailleurs en Europe", je réponds: "citez moi vos source, sur la base de quelle étude ???"
c'est totalement faux...
a écrit le 20/11/2012 à 15:53 :
la sécu n'est pas parfaite : ses tarifs sont bloqué depuis bien trop longtemps.
masi la sécu au moins ne s'enrichi pas.
mais les assurances privées n'existent que parcequ'elles gagnent de l'argent sur le dos de la population et pas q'une peu.
les praticiens qui se mettent dans un réseau ne font que parceque tous leurs confrères le sont deja et si ils ne le font pas, ils n'ont plus de patient.
parceque la démarche abouti à une selection par l'argent, au lieu de choisir le medecin qui vous convient (qualité et tarifs compris)
regardez cette video tres bien faite
http://www.youtube.com/watch?v=NFKTHQxBuFg
Réponse de le 20/11/2012 à 16:11 :
Sauf que les mutuelles contrairement a la Sécu ne peuvent pas fonctionner avec un trou de plusieurs milliard et qu'on les oblige à disposer de réserves. Et je vous invite a relire la définition de "mutuelles" quand vous parlez d'enrichissement
Réponse de le 20/11/2012 à 16:24 :
Non mais a un moment faut arreter hein, la Secu est structurellement deficitaire depuis 30 ans, donc c est bien que le systeme ne marche pas!!!!!! Si c etais si parfait tous les pays du monde aurait adopte un tel systeme, et ce constat vaut aussi pour la retraite par Con-pensation..... A un moment faut bien se rendre compte que pour "rembourser" les patients faut avoire des reserves, donc du cash, donc effectivement faire de l argent!!!!!! Or les reseaux mutualistes ont 2 demarches bien sur elle font de l argent mais d une part elle repercute et les hausses et les baisses de leur resultat sur leur tarif, et de 2 elles remboursent depuis un certains temps ce que la Secu ne peut plus faire...... Et le constat est le meme pour les retraites, le chomage!!!!! quand un systeme ne fonctionne pas on le change!!!!
Réponse de le 21/11/2012 à 2:46 :
Chris pourrais tu m'orienter sur les sites des mutuelles qui ont répercutés leurs bénéfices en baissant leur tarifs récemment s'il te plait? Car personnellement toutes celles que je connais les ont augmentés pour pouvoir sponsoriser des bateaux, des équipes de rugby ou payer de la pub tout en me remboursant de moins en moins
Merci à toi!
Réponse de le 21/11/2012 à 10:05 :
Ne pas confondre Mutuelle et Assurance: Assurance= Groupe Allianz, Groupama....
Mutuelle = Groupe Humanis, MMA.....
Apres au cas par cas certaine mutuelle "redonne" le cotisation en fonction de votre consommation de soin>>>> RESPONSABILISATION de chacun, j en ai un peu marre de voir mes cottisation Secu et autre sans cesse augmenter pour que certain consultent 3/4 medecins pour avoir leur arret! Partent tous les ans en cure..... ET CA C EST PAS LE FAIT DE LA CMU MAIS BIEN DE FRANCAIS "FRANCHOUILLARD" alors oui je le dit et l assume vu la situation je prefere LARGEMENT les systeme Suisse et Autrichien ou les mutuelle obligatoire, payée en partie par les employeurs" sont "individuelle, ou le systeme est similaire pour la Retraite et ou pour le chomage l'entreprise ouvre un compte epargne à chaque salarie, ce dit compte survit a la periode de chomage et il est individuel!!!! Y en a marre de se prevaloire de la Solidartie alors que la France a devie a l assistanat a tous les etages!!!!!!!
Réponse de le 21/11/2012 à 14:59 :
La MMA...On parle bien de la société qui a financé le MMA stadium, stade aussi vide que inutile et qui détient une bonne partie du patrimoine immobilier manceau? Quand à la responsabilisation de chacun je ne peux que vous rejoindre!
Réponse de le 21/11/2012 à 17:34 :
@ Chris, on reparlera de ça quand tu seras en réa, que tu devras payer 1500 ? par jour pour te maintenir en vie... Ou quand t'auras un cancer, et que tu dépenseras également plus de 5000? par cure de chimio... Peut-être qu'à ce moment là tu comprendras qu'il est impossible d'avoir des dépenses de santé équilibrées.
a écrit le 20/11/2012 à 15:53 :
Enfin, il faut prendre en compte que contrairement aux assurances privées, la mutualité Française possède un réseau de professionnels de santés, opticiens, audioprothésistes, dentistes, cliniques médicales, bénéficiant à la fois de franchises fiscales et de taxes, avec une législation qui leur est propre et avantageuse, combien de pharmaciens diplômés sont ils requis pour un réseau d'officines mutualistes par exemple par rapport aux impératifs auquel doit faire face une pharmacie libérale?
De ce fait, les réseaux développés par les assurances peuvent éventuellement être expliqués par une tentative de recherche d'équilibre, ce n'est pas pour autant que je les approuve.
Par contre, et contrairement aux affirmations de Monsieur Caniard, rien ne prouve que dans un proche avenir, les réseaux "ouverts ou fermés" des mutuelles ne se réduisent à leurs propres centres, on aurait alors affaire à un fonctionnement en circuit fermé, prélèvement de cotisation qui financent les investissements, prescriptions maitrisées, fournitures encadrées, remboursement à soi même, donc auto financement des structures grâces aux cotisation des mutualistes, impossibilité pour ceux ci, sauf à subir une lourde perte financière, de sortir du réseau imposé. pourquoi ne pas imaginer plus loin, une généreuse action de prévention de la santé, des bilans annuels offerts par les contrats et effectués par les centres mutualistes, les données ainsi récoltées ne seraient naturellement jamais utilisées pour adapter les contrats proposés au risques connus.

Comme le dit la publicité "On vous rembourse ce que vous n'avez pas dépensé", pourquoi pas, "on vous facture ce que l'on sait déjà devoir vous rembourser", ainsi l'équilibre financier serait assuré, mais la solidarité nationale bien malade à son tour. Alors on dit "merci F.M"
a écrit le 20/11/2012 à 15:52 :
à lire les posts,nous sommes tous conscients que le principal problème de remboursement concerne,lunettes,prothèses dentaires,appareils auditifs...donc des prothèses selon la sécu...reste à comprendre pourquoi la sécu rembourse si mal les prothèses...et pourquoi elle ne change pas cet état de fait
a écrit le 20/11/2012 à 15:13 :
Les médecins pratiquent, et c'est dans leur tradition, des paiement différenciés selon la situation sociale connue de leurs patients, ainsi dans de nombreux cas les dépassements ne sont pas facturés ou de façon minorée, pour ce qui est des fournitures optiques, les études montrent que les tarifs n'on pas augmentées depuis plus de 10 ans à qualité égale, on à de plus vu apparaitre chez tous les professionnel des offres forfaitaires à prix réduits accessibles à tous, généralement moins de 59? pour les verres simples avec montures, moins de 199? pour les verres progressifs avec montures, ces propositions, basiques sont toutefois en parfaite adéquation avec les besoins de compensation visuelle. Pour des équipement plus qualitatifs les tarifs peuvent effectivement atteindre des sommes très importantes, ceci comme dans tous les domaines, une Porsche, modèle apparemment fort apprécié du directeur de la MATMUT, est un peu plus chère que ma Twingo. Bon c'est sur, la Matmut elle assure, moi pas, si les consommateurs Français sont plus exigeants que les Anglais, c'est peut être aussi la raison pour laquelle l'industrie de l'optique en France est N°1 mondial alors que l'anglaise est proche de l?inexistence.
a écrit le 20/11/2012 à 15:12 :
0/20 ! relisez-vous...

Les deux plus grandes deux grandes mutuelles
syndicats de médecin
Depuis quelque jours
[interview] mis en ligne
visant notamment à lmiter
deux plus grandes mutuelles santé française
au tarifs habituels
de 0 euros
c'est à dire qu'il ne reste à payer de leur poche tout est remboursé par la Sécu
insistet-il en
contraindre à ller
pour 1 euros supplémentaires
25% plus léevé
sont adhérents au au réseau MGEN-MFP
et d'autres part,
66% sont remobursés
Stéphahne Junique
a écrit le 20/11/2012 à 15:02 :
En réponse aux affirmations de thierry Baudet: Les mutuelles bénéficient d'avantages fiscaux énormes, condamnés par l'Europe, et est donc déjà dans une position avantageuse par rapport aux entreprises libérales, elle ne pratique pas la "concurrence déloyale" car au dires de la DGCCRF( plainte SOFI de 1991) ne relève pas du code du commerce (ni des assurances NDR) et n'entre donc pas en concurrence avec les commerçants, en application de réversibilité logique, les commerçants (ou assureurs) ne peuvent donc en aucun cas être considérés comme des concurrents de la mutualité.
A moins que la vérité soit inversée selon le point de vue ou l'on se place. Il n'y adonc pas à mettre sur pied d'égalité deux systèmes qui n'agissent pas selon les mêmes règles, ou bien, qu'on oblige les mutuelles à entrer dans la règle commune.
a écrit le 20/11/2012 à 14:52 :
Dites, vous pourriez peut-être enlever toutes les coquilles, non ?
a écrit le 20/11/2012 à 14:10 :
et hop, jospin avait fait entrer les mutuelles dans le conseil d'administration de la secu (où elles n'ont rien à faire).Et maintenant on les laisse gérer la santé ( et salarier des politiques qui peuvent ainsi sortir de la grille de la fonction publique et s'enrichir impunément.). Ces empires financiers qui dorment sur des milliards et administrés par des gens nommés dépensent des sommes folles en salaires, logements et voitures de fonctions et si peu pour la santé mais soignent leur image à coups de millions à la télé. Tout cela ressemble au ex-monopoles soviétiques passés aux mains des oligarques.
a écrit le 20/11/2012 à 14:08 :
Puisque le fonctionnement de la sécu sociale coûte moins cher que celui des mutuelles, pourquoi ne donnerait on pas l'argent plutôt à la sécu pour que tout le monde puisse avoir un meilleur remboursement ?
Réponse de le 20/11/2012 à 14:18 :
euh ca c est plutot faux en cout reelle les mutuelles coutent moins cher, tout comme au final (calculé par la Cours des Comptes) une intervention coute moins chere en clinique qu en hopital publique
a écrit le 20/11/2012 à 11:08 :
Très bien très bien...
On paye moins les soins, mais l'adhésion à une mutuelle est obligatoire pour en bénéficier.
Si cela se généralise, ce sera une mutuelle pour tous.
C'est un impôt déguisé : on améliore la prise en charge, mais il faut payer plus !
Réponse de le 20/11/2012 à 11:31 :
Cher Arnaud vous ne devez donc jamais avoir eu a payer une paire de lunette, de l orthodontie pour vos enfant, et penser a votre appareillage dentaire et auditif futur.... Ajourd hui si on prend l appareillage auditif, m y etant interresse pour mon pere, le moins cher est autour de 500 euros (gros et moche) la secu prend le minimum du minimum en charge, donc sans mutuelle... On ne parle pas d'obligation, a vous de faire le calcul soit vous avez une sante de fer, ni lunette..... Et donc effectivement vous n avez pas besoin ni de consulter ni de souscrire a une mutuelle soit vous avez un certain nombre de maux chronique de l hypertension a des problemes de coeur.... lunette..... Et la aussi il vous faut calculer le cout/avantage d'une mutuelle, car de toute facon la secu rembourse de moins en moins.....Tout est question de choix,apres effecivement si votre mutuelle est adherente à ce reseau, pour recuperer un peu plus de vos cottisation il vaut mieux allez chez les professionnels de santé dudit reseau. Donc en definitive tout est question de choix
Réponse de le 20/11/2012 à 13:19 :
Arnaud, il est clair qu'il est difficile de ne pas avoir de mutuelle. Et c'est pour cela que la CMU (qui ne plait pas aux médecins, car ils sont moins payés) existe. Il s'agit AUSSI en clair d'une privatisation rampante destinée à tuer la sécu. Mieux vaut être riche et en bonne santé que ... Voyez aux US ce que ça donne... Sauf que là où les toubibs se plantent, est que sans sécu, les gars toucheront moins. Qu'ils aillent vérifier aux US, ils ne seront pas déçus. En fait, ils veulent privilégier la marge au détriment du chiffre. Erreur grave.
Réponse de le 20/11/2012 à 14:18 :
imaginer qu'il existe des cadeaux et des choses gratuites, c'est croire au père noël, cet argent on vous le prend avant que n'arrive un maigre reste sur votre compte en banque, et vous dites merci parce qu'on vous en rend une toute petite partie? (cotisation sociale et mutuelle part employeur + part salariale)
Laissez vous tondre gentils moutons. Les américains envient ce qu'on nous donne, bien sur, mais ne sont pas prêts à supporter ce qu'on nous prend, il faut croire qu'ils savent compter. Un smicard et son patron pour l'employer, aura cotisé durant sa vie environ 500 000 euros pour la santé et les autres beaucoup plus et vous croyez qu'on va dépenser çà pour vous soigner alors qu'il y a tellement de gens a vouloir profiter de cette manne?
Réponse de le 20/11/2012 à 14:19 :
@yvan
1/ pourquoi ne pas se passer de mutuelle? Avez-vous fait le calcul de ce que vous payez et de ce qu'ils remboursent? En cas de gros pépin : prise en charge en ALD par la sécu 100 %
2/ "les toubibs se plantent"...c'est faux, cela dépend des spécialités, bientôt au tarif sécu des tas de médecins n'auront que faire des tarifs de la sécu et de faire du" chiffres", ils savent déjà ce que cela représente, et ils en ont marre.
38/Les us , je connais très bien, il vaut mieux être médecin là bas et patient en france, croyez-moi
Réponse de le 20/11/2012 à 14:30 :
J'aime bien les jugements a l emporte piece, on parle d un accord visant a limiter le couts des soins pour le patient, et tous de suite on a une levee de bouclier pour defendre "la rente" de la Secu qui coute de plus en plus et rembourse de moins en moins>>>> Sur 280 euro de lunette, sans chgt de monture la Secu remboure a peine 77 euros..... encore heureux qu il y a les mutuelles!!!!! C'est devenu un organisme couteux, inefficaces, lourd administrativement donc inefficient autant qu'inefficace, donc a supprimer!!!!! On parle des USA, allez donc voir en Autriche, en Suisse, au Danemark.... ce sont les assurances et les mutuelles OBLIGATOIRE et moins couteuses et qui remboursent mieux qu en France!!!!!!
a écrit le 20/11/2012 à 10:10 :
la devise de la république française perd de plus en plus de son sens
liberté, égalité, fraternité.
-pas de liberté : si on veut que la mutuelle qu'on paye rembourse faudra aller dans le réseau
-pas d'égalité : si on choisit un praticien hors réseau, il n'y aura pas le men remboursement
-pas de fraternité : la sécurité sociale (obligatoire et supporté par tous) ne sert plus à rien, les mutuelles décideront et plus l'état.
Réponse de le 20/11/2012 à 10:32 :
Mais looooool vous savez ce qu est ce resau mutualise????? C est un reseau de professionnel qui ont certes un accord avec les mutuelles, mais cet accord inclus aussi un accord sur la moderation des depassement d honoraire!!!!! Donc le patient qui iras vers ce reseau d'un coutera moins a la secu puisque cout moins eleve et sera mieux remboursé par sa mutuelle!!!! On peut pas d un cote comme vous et d autre aller raler dans l article sur le depassement d honoraire et la greve des medecins et de l autre critiquer aussi cet accord...... Je viens personnellement d aller voir mon ophtalmo, cout de la consult 70 euros et je suis en province, je n ose imagine le cout en region parisienne........ Donc Faut savoir soit on cautionne cette inflation de cout (et la desole mais 2H de retard sur le RDV, a peine 10 min dans le cabinet et 70 euros au final si on compte une journee de 8h on prend en moyen 15 min de consultation ca fait donc 4*8*70=2240 euros de CA sur une journee.....) soit on prend des mesures, et comme le gouvernement est incapable de le faire....... J irais meme plus loin combien de patient font 3/4 medecins dans la semaines pour avoir l'arret et ou le traitement qu ils veulent........
Réponse de le 20/11/2012 à 11:01 :
J'aime beaucoup qu on ramene toujours tous a la"solidarité" et a la "Fraternité" d'accord alors le finacement de la "solidarité" parlons en, expliquez moi cher bob pourquoi pendant des années la fonction publique et para-publique est parti plus tot en retraite, alors qu'il avaient un taux de cotisation retraite autour de 8% (maintenant c est autour de 10 mais dans le prive c est toujours plus de 12), avec une retraite calcule sur les 6 derniers mois, 25 meilleures années dans le privé, donc ce sont bien "les prives" qui compensent leur absence de cottisation, qu'à coté de cela il ne cottisent pas aux caisses de chomage bien sur ils ont la sécurité de l emploie, que leur cottisation Secu sont moindre egalement.... alors votre solidarite!!!!!!! Je suis pour arreter de cotiser a la Secu et a la caisse de retraite nationnale, qu elles ne servent donc qu a ses fonctionnaires et para-fonctionnaires, qu'on laisse l Agirc et l'arrco et les mutuelles ne s occuper que du prive mais sans transfert vers la Secu et caisse de retraite!!!! Y en a marre d entendre parler de Solidarité a sens unique!!!
Réponse de le 20/11/2012 à 11:31 :
@@bob:les dépassements d'honoraires ne coutent rien à la sécu...le low cost n'a jamais amélioré la qualité...les "réseaux mutualistes" n'assurent pas les urgences..;et ne s'installeront jamais dans des "déserts médicaux"....preferez vous payer 1000 euros de mutuelles pour économiser 500 euros de dépassements par an???
Réponse de le 20/11/2012 à 14:21 :
Les dispensaires mutualistes ont longtemps existé, c'était une médecine de mauvaise qualité à un cout exhorbitant (environ 10 fois la normale) à un tel point que la sécu en a fait fermer beaucoup.
Réponse de le 20/11/2012 à 14:24 :
Mais lool encore un "feru de plus de public" alors je vous invite a lire le rapport de la cours des comptes qui est edifiant, le cout des interventions en clinique EST MOINS cher que celui en hopital publique...... Quand au desert medicaux, ce n est pas l affaire des mutuelles mais des praticiens, et la solutions est toute simple, mais personne n en veut, faire comme pour les pharmacies et "limiter" les sur-implantations!!!!! Quand a votre reflexion sur le Low cost... faites moi rire on ne parle pas de low cost, on parle d accord entre praticien de sante et les mutuelles pour limiter les couts..... vous devez etre un ardent consommateur et defenseur de la secu!
Réponse de le 20/11/2012 à 14:53 :
Le nombre de professionnels dans tous domaine agit peu sur les tarifs pratiqués, s'ils sont trop peu nombreux, la demande forte n'incite pas à baisser les tarifs, s'ils sont trop nombreux, le manque de clientèle empêche de baisser les tarifs au risque de disparaitre, on assiste dons à deux discours complètements opposés, madame Binst, papesse des réseaux fermés, claironne qu'il faut augmenter le nombre d'audio prothésistes pour faire baisser les tarifs, pendant que Monsieur Caniard, président des mutuelles cancane à qui veut l'entendre que les tarifs élevés en, optiques sont le résultat du trop grand nombre d'opticiens, les deux ont tord, les tarifs sont établis en fonction des frais de fonctionnement des entreprises ainsi que la loi française en fait obligation, si à qualité équivalente la charge de travail augmente, les frais suivent et le tarif ne peut baisser, si au contraire la charge diminue, la rentabilité également et les prix ne peuvent baisser, dans de grand nombres de cas la baisse imposée des tarifs commence par appauvrir l'entreprise, l?empêche d'investir, lui impose d'augmenter sa rentabilité au détriment de la qualité puis souvent l'obligent à fermer. Dans les professions citées, la masse salariale est généralement tout à fait maîtrisée, et les salaires horaires moyens ridiculement bas par rapport à ceux des deux personnes citées plus haut.
a écrit le 20/11/2012 à 6:37 :
du moment que la facture sera allégée,nous ne pouvons pas aller contre.
Réponse de le 20/11/2012 à 6:57 :
c'est miraculeux , le professionnel de santé facture moins la mutuelle rembourse plus et les cotisations ne peuvent qu'augmenter !!!
Réponse de le 20/11/2012 à 18:12 :
facture allégée:produit de monis bonne qualité,ou services supplémentaires facturés

Réponse de le 20/11/2012 à 19:03 :
pk pas tous avoir la cmu ils sont bien eux est bien remboursé nous on cotise eux pas nous ont est mal remboursé eux tout nous medicament generique eux pas et bientot tarif social de l'essence pour eux vive la france des assisté liberté EGALITE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :