Réseaux de soins agréés : les mutuelles montent au créneau

Les deux plus grandes deux grandes mutuelles santé françaises, la MGEN et Harmonie Mutuelle expliquent pourquoi elles bataillent en faveur des réseaux de soins agréés qui sont utilisés par plus de 60% de leurs adhérents.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Depuis quelque jours le ton monte entre des syndicats de médecin et les mutuelles santé. C'est une proposition de loi déposée par le parti socialiste à l'Assemblée nationale qui a mis le feu aux poudres. Ce texte a pour objectif de permettre aux mutuelles santé de procéder à des remboursements plus généreux pour les adhérents qui acceptent de passer par un réseau de soins agréés mutualiste. Cette différence de remboursement étant déjà autorisée pour les assureurs traditionnels et les institutions de prévoyance.

"Cette proposition de loi vise à corriger cette distorsion mais elle est instrumentalisée par un certain nombre d'internes en médecine et de professionnels de santé qui veulent remettre en cause l'existence même de nos réseaux agréés", a estimé Thierry Beaudet, le président de la MGEN lors d'une rencontre avec la presse lundi 19 novembre.

Des attaques en régle des syndicat de médecins

De fait, les attaques se sont multipliées la semaine dernière à l'encontre des mutuelles. Le 16 novembre, la CSMF, le premier syndicat de médecins libéraux, avait en effet  réaffirmé dans un communiqué "son opposition totale à tout conventionnement individuel des médecins libéraux par les mutuelles à des fins tarifaires et dont l'effet serait de priver les patients de leur liberté de choix". 

De son côté, le Syndicat des médecins libéraux (SML) a déclaré, également le 16 novembre, qu'il « s'opposera à cette mise en place par tous les moyens à sa disposition, notamment en informant le public des dangers de ces réseaux sur l'indépendance indispensable des médecins dans le cadre de leur exercice, et en s'associant aux amendements en cours».

Et dans une interview sur le site du nouvelobs.fr mis en ligne le 13 novembre, un opthalmologiste parisien, David Shapiro vice-président de l'Union française pour une médecine libérale, affirmait  que les mutuelles " ont des bénéfices faramineux" et que la mutualité est le "plus gros propriétaire viticole de France". Il accuse aussi les mutuelles de pratiquer des frais excessifs, dénonce leur opacité et évoque même un "mutuelles gate". La Mutualité a décidé de l'attaquer en diffamation.

Avec les réseaux de soins, les adhérents restent libres...de faire 30 à 40% d'économies

Alors que le texte de la proposition de loi, court et synthétique (lire l'encadré ci-dessous), était présenté comme un simple aménagement technique du Code de la Mutualité, il se trouve désormais au coeur d'un débat passionné et pourrait faire l'objet d'amendements importants visant notamment à lmiter l'activité des réseaux à liste prédéterminée. Pour cette raison la MGEN et Harmonie Mutuelle, les deux plus grandes mutuelles santé française ont décidé de faire de la pédagogie en donnant l'exemple de leurs réseaux respectifs d'opticiens. De son côté la fédération de la Mutualité française s'est employée à dénoncer les idées préconçues et à démêler le vrai du faux dans un article sur les réseaux de soins conventionnés. 

En passant par les opticiens agréés du réseau Kalivia, commun à Harmonie Mutuelle et au groupe Malakoff Médéric, "le reste à charge est réduit de 40 % et son montant moyen est de 60 euros", indique Stéphane Junique, membre du comité exécutif d'Harmonie Mutuelle et président d'Harmonie Services Mutualistes. En d'autres termes, il ne reste que 60 euros en moyenne à régler par l'ahérent après remboursement de la Sécurité sociale et de la mutuelle.

De plus, le coût moyen d'un équipement optique verrres et monture est inférieur de 40% au tarifs habituels du marché, affirme-t-il. Et pour 21% des adhérents d'Harmonie Mutuelle le reste à charge est même de 0 euros, c'est à dire qu'il ne reste à payer de leur poche tout est remboursé par la Sécu et par la mutuelle. Le réseau ouvert en 2011 compte 2 300 opticiens agréés, sélectionnés parmi 5000 qui avaient posé leur candidature sur des critères tarifaires mais aussi sur des critères de qualité (avant et après-vente, formation de l'opticien, garantie d'échange en cas de casse...). "L'objectf n'est pas de cadenasser le réseau mais au contraire d'en intégrer le plus grand nombre dès lors qu'ils répondent à nos critères", indique Stéphane Junique précisant qu'il y a un opticien agréé à moins de 20 km de chaque adhérent.

De son côté, la MGEN a créé en 2008 et renouvelé en 2011, un réseau de 1900 opticiens. "En moyenne les équipements vendus sont 30% moins chers dans le réseau que hors du réseau", souligne Thierry Beaudet avant d'ajouter que "plus le verre est technique, plus la correction est élevée et plus la différence est importante". L'an dernier, 60% des achats d'optique des adhérents se sont réalisés dans le réseau agréé, soit plus de 700 000 équipements achetés, précise encore le président de la MGEN. "Cela signifie aussi que 40% ne vont pas dans le réseau, donc le libre choix est maintenu", insistet-il en réponse aux critiques de certains médecins qui reprochent à la mutuelle de vouloir restreindre l'indépendance des patients et les contraindre à ller voir les praticiens qu'elle a agréés. 

En France les lunettes sont 25% plus chères qu'ailleurs en Europe

"Quand un opticien bien connu explique qu'avec 1 euro en plus on peut avoir deux paires de lunettes supplémentaires...c'est fou ! Ce qui nous intéresse, c'est de proposer une seule paire de lunettes au juste prix car c'est ce dont a besoin notre adhérent : une équipement au juste prix", a martelé Thierry Beaudet faisant référence à la publicité actuelle de l'opticien Alain Afflelou qui promet pour 1 euros supplémentaires deux paires de lunettte en plus de la première achetée. 

Pour sa part, Stéphane Junique d'Harmonie Mutuelle a estimé que "les tarifs et les marges en optique sont exponentiels. En France le tarif est environ 25% plus léevé que la moyenne en Europe. Nous ne voulons pas entretenir une économie de rentes" de situation.  

65% des dentistes sont adhérents au au réseau MGEN-MFP 

Les mutualistes dénoncent également l'activisme de quelques médecins qui ne représenteraient pas l'opinion de l'ensemble de la profession. La MGEN rappelle ainsi qu'elle a constitué son premier réseau d'orthodontie en 1992, complété quelques années plus tard par un réseau de chirurgiens-dentistes sur les prothèses. "Aujourd'hui 25000 chirurgiens dentistes sont adhérents de ce réseau", se félicite Thierry Beaudet, soit 65% de la profession. En 2011,  une couronne céramo-métallique a un coût médian de 550 euros avec un reste à charge pour l'adhérent de 300 euros en dehors du réseau et, dans le réseau, le coût médian passe à 505 euros et le reste à charge tombe à 97 euros. 

"Chaque fois qu'on crée un réseau, on ne baisse pas les remboursements, on les augmente, car d'une part la mutuelle bonifie les remboursements et d'autres part, ceux qui renonçaient aux soins pour des raisons financières, peuvent y accéder", observe Thierry Beaudet. 

 Ce n'est pas un cadeau fait à la Mutualité 

Pour le président de la MGEN, l'objectif reste que "la solidarité s'exerce. Si nous pouvions le faire sans réseau, nous le ferions mais, dans la vie réelle, les remboursements de la sécu ne sont pas suffisants. Donc, nous essayons de limiter le reste à charge". En optique par exemple, la Sécurité sociale ne rembourse que 4% des dépenses, 66% sont remobursés par les mutuelles. "Ce n'est pas un cadeau fait à la mutualité de permettre le remboursement différencié (...) nous essayons de négocier avec les professionnels de santé pour que nos adhérents puissent accéder aux soins tout en limitant leur reste à charge", ajoute-t-il avant de compléter "Cetains médecins considèrent qu'il serait liberticide d'orienter les patients...nous répondons qu'il serait liberticide que certains patients renoncent à se soigner pour des raisons financières ou géograhiques".

Et si les mutuelles sont si désireuses de remporter cette bataille sur les réseaux de soins, c'est qu'elles pensent qu'ils seront au coeur de leur activité future. comme l'explique Stéphahne Junique d'Harmonie Mutuelle. "Notre conviction est que les mutuelles joueront un rôle de véritable acteur global de la santé en développant une offre de soins et de services dans les domaines allant de la petite enfance jusqu'à la fin de vie, en passant par l'accompagnement des problèmes de santé", estime Stéphane Junique.

 

 Proposition de loi sur les réseaux de soins des mutuelles

 

Elle a pour effet de modifié l'article L. 112-1 du code de la mutualité qui est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« Les mutuelles ou unions peuvent toutefois instaurer des différences dans le niveau des prestations lorsque l'assuré choisit de recourir à un professionnel de santé, un établissement de santé ou un service de santé membre d'un réseau de soins ou avec lequel les mutuelles, unions ou fédérations ont conclu un contrat comportant des obligations en matière d'offre de soins. »

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 34
à écrit le 23/11/2012 à 21:47
Signaler
kalivia s'est tirée une balle dans le pied en donnant leur chiffres à "la tribune" ! on nous parle d'un reste à charge réduit de 40% et en moyenne de 60?, le reste à charge hors réseau kalivia est donc de 100? en moyenne... le prix de l'équipement op...

à écrit le 20/11/2012 à 15:53
Signaler
la sécu n'est pas parfaite : ses tarifs sont bloqué depuis bien trop longtemps. masi la sécu au moins ne s'enrichi pas. mais les assurances privées n'existent que parcequ'elles gagnent de l'argent sur le dos de la population et pas q'une peu. les pra...

le 20/11/2012 à 16:11
Signaler
Sauf que les mutuelles contrairement a la Sécu ne peuvent pas fonctionner avec un trou de plusieurs milliard et qu'on les oblige à disposer de réserves. Et je vous invite a relire la définition de "mutuelles" quand vous parlez d'enrichissement

le 20/11/2012 à 16:24
Signaler
Non mais a un moment faut arreter hein, la Secu est structurellement deficitaire depuis 30 ans, donc c est bien que le systeme ne marche pas!!!!!! Si c etais si parfait tous les pays du monde aurait adopte un tel systeme, et ce constat vaut aussi pou...

le 21/11/2012 à 2:46
Signaler
Chris pourrais tu m'orienter sur les sites des mutuelles qui ont répercutés leurs bénéfices en baissant leur tarifs récemment s'il te plait? Car personnellement toutes celles que je connais les ont augmentés pour pouvoir sponsoriser des bateaux, des ...

le 21/11/2012 à 10:05
Signaler
Ne pas confondre Mutuelle et Assurance: Assurance= Groupe Allianz, Groupama.... Mutuelle = Groupe Humanis, MMA..... Apres au cas par cas certaine mutuelle "redonne" le cotisation en fonction de votre consommation de soin>>>> RESPONSABILISATION de ...

le 21/11/2012 à 14:59
Signaler
La MMA...On parle bien de la société qui a financé le MMA stadium, stade aussi vide que inutile et qui détient une bonne partie du patrimoine immobilier manceau? Quand à la responsabilisation de chacun je ne peux que vous rejoindre!

le 21/11/2012 à 17:34
Signaler
@ Chris, on reparlera de ça quand tu seras en réa, que tu devras payer 1500 ? par jour pour te maintenir en vie... Ou quand t'auras un cancer, et que tu dépenseras également plus de 5000? par cure de chimio... Peut-être qu'à ce moment là tu comprendr...

à écrit le 20/11/2012 à 15:53
Signaler
Enfin, il faut prendre en compte que contrairement aux assurances privées, la mutualité Française possède un réseau de professionnels de santés, opticiens, audioprothésistes, dentistes, cliniques médicales, bénéficiant à la fois de franchises fiscale...

à écrit le 20/11/2012 à 15:52
Signaler
à lire les posts,nous sommes tous conscients que le principal problème de remboursement concerne,lunettes,prothèses dentaires,appareils auditifs...donc des prothèses selon la sécu...reste à comprendre pourquoi la sécu rembourse si mal les prothèses.....

à écrit le 20/11/2012 à 15:13
Signaler
Les médecins pratiquent, et c'est dans leur tradition, des paiement différenciés selon la situation sociale connue de leurs patients, ainsi dans de nombreux cas les dépassements ne sont pas facturés ou de façon minorée, pour ce qui est des fourniture...

à écrit le 20/11/2012 à 15:12
Signaler
0/20 ! relisez-vous... Les deux plus grandes deux grandes mutuelles syndicats de médecin Depuis quelque jours [interview] mis en ligne visant notamment à lmiter deux plus grandes mutuelles santé française au tarifs habituels de 0 euros c'est à dire...

à écrit le 20/11/2012 à 15:02
Signaler
En réponse aux affirmations de thierry Baudet: Les mutuelles bénéficient d'avantages fiscaux énormes, condamnés par l'Europe, et est donc déjà dans une position avantageuse par rapport aux entreprises libérales, elle ne pratique pas la "concurrence d...

à écrit le 20/11/2012 à 14:52
Signaler
Dites, vous pourriez peut-être enlever toutes les coquilles, non ?

à écrit le 20/11/2012 à 14:10
Signaler
et hop, jospin avait fait entrer les mutuelles dans le conseil d'administration de la secu (où elles n'ont rien à faire).Et maintenant on les laisse gérer la santé ( et salarier des politiques qui peuvent ainsi sortir de la grille de la fonction publ...

à écrit le 20/11/2012 à 14:08
Signaler
Puisque le fonctionnement de la sécu sociale coûte moins cher que celui des mutuelles, pourquoi ne donnerait on pas l'argent plutôt à la sécu pour que tout le monde puisse avoir un meilleur remboursement ?

le 20/11/2012 à 14:18
Signaler
euh ca c est plutot faux en cout reelle les mutuelles coutent moins cher, tout comme au final (calculé par la Cours des Comptes) une intervention coute moins chere en clinique qu en hopital publique

à écrit le 20/11/2012 à 11:08
Signaler
Très bien très bien... On paye moins les soins, mais l'adhésion à une mutuelle est obligatoire pour en bénéficier. Si cela se généralise, ce sera une mutuelle pour tous. C'est un impôt déguisé : on améliore la prise en charge, mais il faut payer plus...

le 20/11/2012 à 11:31
Signaler
Cher Arnaud vous ne devez donc jamais avoir eu a payer une paire de lunette, de l orthodontie pour vos enfant, et penser a votre appareillage dentaire et auditif futur.... Ajourd hui si on prend l appareillage auditif, m y etant interresse pour mon p...

le 20/11/2012 à 13:19
Signaler
Arnaud, il est clair qu'il est difficile de ne pas avoir de mutuelle. Et c'est pour cela que la CMU (qui ne plait pas aux médecins, car ils sont moins payés) existe. Il s'agit AUSSI en clair d'une privatisation rampante destinée à tuer la sécu. Mieux...

le 20/11/2012 à 14:18
Signaler
imaginer qu'il existe des cadeaux et des choses gratuites, c'est croire au père noël, cet argent on vous le prend avant que n'arrive un maigre reste sur votre compte en banque, et vous dites merci parce qu'on vous en rend une toute petite partie? (co...

le 20/11/2012 à 14:19
Signaler
@yvan 1/ pourquoi ne pas se passer de mutuelle? Avez-vous fait le calcul de ce que vous payez et de ce qu'ils remboursent? En cas de gros pépin : prise en charge en ALD par la sécu 100 % 2/ "les toubibs se plantent"...c'est faux, cela dépend des spéc...

le 20/11/2012 à 14:30
Signaler
J'aime bien les jugements a l emporte piece, on parle d un accord visant a limiter le couts des soins pour le patient, et tous de suite on a une levee de bouclier pour defendre "la rente" de la Secu qui coute de plus en plus et rembourse de moins en ...

à écrit le 20/11/2012 à 10:10
Signaler
la devise de la république française perd de plus en plus de son sens liberté, égalité, fraternité. -pas de liberté : si on veut que la mutuelle qu'on paye rembourse faudra aller dans le réseau -pas d'égalité : si on choisit un praticien hors réseau,...

le 20/11/2012 à 10:32
Signaler
Mais looooool vous savez ce qu est ce resau mutualise????? C est un reseau de professionnel qui ont certes un accord avec les mutuelles, mais cet accord inclus aussi un accord sur la moderation des depassement d honoraire!!!!! Donc le patient qui ira...

le 20/11/2012 à 11:01
Signaler
J'aime beaucoup qu on ramene toujours tous a la"solidarité" et a la "Fraternité" d'accord alors le finacement de la "solidarité" parlons en, expliquez moi cher bob pourquoi pendant des années la fonction publique et para-publique est parti plus tot e...

le 20/11/2012 à 11:31
Signaler
@@bob:les dépassements d'honoraires ne coutent rien à la sécu...le low cost n'a jamais amélioré la qualité...les "réseaux mutualistes" n'assurent pas les urgences..;et ne s'installeront jamais dans des "déserts médicaux"....preferez vous payer 1000 e...

le 20/11/2012 à 14:21
Signaler
Les dispensaires mutualistes ont longtemps existé, c'était une médecine de mauvaise qualité à un cout exhorbitant (environ 10 fois la normale) à un tel point que la sécu en a fait fermer beaucoup.

le 20/11/2012 à 14:24
Signaler
Mais lool encore un "feru de plus de public" alors je vous invite a lire le rapport de la cours des comptes qui est edifiant, le cout des interventions en clinique EST MOINS cher que celui en hopital publique...... Quand au desert medicaux, ce n est ...

le 20/11/2012 à 14:53
Signaler
Le nombre de professionnels dans tous domaine agit peu sur les tarifs pratiqués, s'ils sont trop peu nombreux, la demande forte n'incite pas à baisser les tarifs, s'ils sont trop nombreux, le manque de clientèle empêche de baisser les tarifs au risqu...

à écrit le 20/11/2012 à 6:37
Signaler
du moment que la facture sera allégée,nous ne pouvons pas aller contre.

le 20/11/2012 à 6:57
Signaler
c'est miraculeux , le professionnel de santé facture moins la mutuelle rembourse plus et les cotisations ne peuvent qu'augmenter !!!

le 20/11/2012 à 18:12
Signaler
facture allégée:produit de monis bonne qualité,ou services supplémentaires facturés

le 20/11/2012 à 19:03
Signaler
pk pas tous avoir la cmu ils sont bien eux est bien remboursé nous on cotise eux pas nous ont est mal remboursé eux tout nous medicament generique eux pas et bientot tarif social de l'essence pour eux vive la france des assisté liberté EGALIT...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.