La banque en ligne Revolut se diversifie dans le voyage en ligne

Pour assurer son modèle fortement soumis à la concurrence, la banque en ligne britannique propose une nouvelle expérience digitale "sans friction se faisant au sein du même écosystème". Elle offrira prochainement de nouveaux services, comme les billets d'avion et les locations de voitures afin de se positionner sur "toute la logistique liée au voyage".

3 mn

Avec sa nouvelle offre baptisée Stays, Revolut compte séduire les clients britanniques depuis juillet, et les Irlandais depuis la mi-août.
Avec sa nouvelle offre baptisée "Stays", Revolut compte séduire les clients britanniques depuis juillet, et les Irlandais depuis la mi-août. (Crédits : Dado Ruvic)

Du compte bancaire en ligne à la villa d'été louée sur la cote. La banque en ligne britannique Revolut est sur le point de réaliser une diversification de son modèle pour le moins étonnante. D'ici quelques jours, la banque, valorisée 33 milliards de dollars, va s'aventurer hors de la sphère financière pour lancer en Europe continentale sa plateforme de réservation d'hébergement touristique, a appris l'AFP. Revolut, qui revendique plus de 16 millions de clients dans le monde, met ainsi un pied sur le marché du géant américain Airbnb (qui revendique plus de 900 millions d'hôtes reçus dans le monde depuis sa création en 2007), ou encore de Booking.com. Ses clients ne pourront toutefois pas mettre leur bien en location.

Lancée en 2015, Revolut avait réalisé une levée de fonds de 800 millions de dollars en juillet, faisant entrer le géant japonais Softbank et le fonds d'investissement américain Tiger. Son objectif est alors de continuer à prendre rapidement des parts de marché face à ces concurrents (N26, Chime, Nubank, Monzo, ou Adyen sur le paiement en ligne).

Mais tandis qu'elle multiplie les fonctionnalités pour parer aux offres bancaires concurrentes, l'enjeu de la simplification de l'usage s'est rapidement présenté. Avec cette nouvelle offre baptisée "Stays", Revolut compte séduire les clients britanniques depuis juillet, et les Irlandais depuis la mi-août.

Devenir un acteur de la logistique de voyage

Développé en interne, ce service propose aux clients de l'application de réserver directement sur celle-ci un hébergement temporaire, allant de la chambre d'hôtes aux hôtels de luxe.

"Les clients n'auront ainsi plus besoin de passer d'un service à un autre, ou de chercher les détails de leur carte bancaire à chaque fois qu'ils veulent réserver un logement, la recherche d'hébergement et la facturation sans friction se faisant au sein du même écosystème", annonce dans un document obtenu par l'AFP la banque en ligne, qui ne cache pas son ambition de devenir une "super-app" réunissant le maximum de services.

A l'avenir, Revolut veut intégrer des produits tels que billets d'avion et locations de voitures, "afin de faire de Stays la destination de référence pour toute la logistique liée au voyage".

Pour attirer les clients, la banque propose un "cashback" (ou remboursement) de 7,5% à 10% de la somme, selon si le client dispose d'une offre standard ou premium, directement reversé sur le compte bancaire de l'utilisateur.

La quête de rentabilité

Si la pandémie a pesé sur les paiements, le groupe a bénéficié en revanche de ses services de courtages sur le marché, de gestion de fortune, ou ceux à destination des entreprises.

Mais Revolut continue à perdre de l'argent, affichant une perte nette qui s'est creusée à 206 millions de livres l'an dernier, reflet des importants investissements nécessaires à son développement, notamment dans le contrôle des risques.

Revolut était toutefois en pleine croissance, avec un chiffre d'affaires en hausse de 33% à 222 millions de livres en 2020, selon des résultats dévoilés fin juin.

(Avec AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.