LCL va supprimer de 750 à 850 postes (sans départ contraint)

 |   |  244  mots
L'ex-Crédit Lyonnais a également prévu de fermer 240 agences en quatre ans.
L'ex-Crédit Lyonnais a également prévu de fermer 240 agences en quatre ans. (Crédits : reuters.com)
La filiale du Crédit Agricole veut réduire les effectifs du siège et du back-office dans les deux ans qui viennent. Elle compte largement sur les départs naturels.

Entre les taux ultra bas qui laminent les marges d'intérêt et la baisse de la fréquentation des agences, les banques sont tenues de se réorganiser, du réseau au back-office, en passant par les fonctions supports. Le LCL n'y échappe pas : après avoir annoncé en mars dernier une rationalisation de son parc, qui sera ramené à 1.640 agences d'ici à 2020, la filiale du Crédit Agricole vient de présenter aux représentants syndicaux un projet de réduction de 750 à 850 équivalents temps plein dans les fonctions supports et le back-office, comme l'ont révélé nos confères des Echos.

L'ex-Crédit Lyonnais confirme ce projet baptisé "Simplification de la banque", qui touchera surtout le siège de Villejuif (Val-de-Marne), et a pour objectif de "digitaliser et automatiser  là où c'est nécessaire, simplifier les processus, diminuer les charges de fonctionnement." Le LCL précise qu'il n'y 'aura aucun départ contraint. La banque table sur les départs naturels, à savoir entre 600 et 700 personnes prenant leur retraite dans les deux ans, et des mobilités internes, volontaires, des fonctions supports vers le réseau. Le LCL, qui emploie un peu moins de 20.000 personnes, fait valoir qu'il a recruté 1.000 personnes en CDI cette année, essentiellement pour le réseau.

Au troisième trimestre, la banque avait accusé une perte nette de 30 millions d'euros, du fait d'une opération de restructuration du passif (le remboursement de swaps de couverture de taux onéreux).

__

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :