Orange Bank creuse sa perte à 68 millions d'euros

La banque mobile de l'opérateur a vu ses revenus baisser à 26 millions d'euros du fait des primes d'acquisition des clients, et sa perte opérationnelle augmenter. Elle ne donne pas de nouveaux chiffres depuis les 100.000 clients atteints en mars.
Delphine Cuny

3 mn

Ornage Bank compte plus de 100.000 comptes ouverts depuis novembre 2017 se contente de dire la maison-mère, qui n'a pas communiqué de nouveau chiffre de clients.
Ornage Bank compte "plus de 100.000 comptes ouverts depuis novembre 2017" se contente de dire la maison-mère, qui n'a pas communiqué de nouveau chiffre de clients. (Crédits : CHARLES PLATIAU)

[Article mis à jour à 10h30]

Pas facile le modèle économique des banques en ligne et mobiles. La nouvelle Orange Bank, lancée le 2 novembre dernier, a creusé ses pertes au premier semestre et même enregistré une baisse de ses revenus. En cause, les fameux coûts d'acquisition des clients, à coups de primes de bienvenue, à raison de 80 euros par nouveau client et même 120 euros pour ceux déjà clients d'un abonnement télécoms chez Orange.

Dans les comptes du premier semestre publiés ce 26 juillet au matin, il apparaît qu'Orange Bank a dégagé un produit net bancaire de 26 millions d'euros, en "diminution de 12 millions d'euros par rapport au 1er semestre 2017, notamment liée aux coûts d'acquisition des clients de la nouvelle offre bancaire et digitale", précise la maison-mère. Le résultat d'exploitation est une perte de 68 millions d'euros, plus du double du premier semestre de l'an dernier (28 millions).

L'offre d'Orange Bank est quasi gratuite : la carte Visa est gratuite, seuls des frais d'inactivité sont facturés (5 euros par mois) s'il y a moins de trois opérations réalisées par mois. La néobanque a même supprimé les frais sur les paiements et retraits à l'étranger cet été. Elle a lancé en mars le crédit à la consommation pour générer plus de revenus.

Aux abonnés absents sur le nombre de clients

Sur l'ensemble de 2017, Orange Bank avait essuyé une perte de démarrage de 93 millions d'euros pour un produit net bancaire de 73 millions d'euros, ce qui ne comprenait que deux mois d'activité pleine au lancement auxquels s'ajoutait l'activité générée par l'ex-Groupama Banque dont Orange a repris les actifs. L'assureur Groupama est actionnaire à 35% d'Orange Bank.

Curieusement, Orange est aux abonnés absents concernant le nombre de clients de son offre bancaire : le groupe n'a pas communiqué de chiffres mis à jour depuis le cap des 100.000 clients franchi début mars.

Le directeur financier d'Orange, Ramon Fernandez, a indiqué qu'un point serait fait en fin d'année sur Orange Bank.

Un porte-parole de l'opérateur télécoms fait valoir que "le projet d'Orange Bank est un projet récent avec seulement neuf mois d'existence, et nous pensons que c'est prématuré de communiquer sur le rythme d'acquisition des clients chaque trimestre." Il argue qu'aucune néobanque ne communique sur son rythme d'acquisition, ce qui n'est pas tout à fait vrai puisque Compte Nickel (BNP Paribas) affiche le compteur du nombre de comptes ouverts en temps réel sur son site par exemple ! Orange préfère communiquer sur le franchissement du prochain cap symbolique : peut-être les 200.000 clients ?

Son objectif de très long terme reste d'atteindre 2 millions de clients en 10 ans. A titre de comparaison, Compte Nickel annonce 976.000 clients (le cap du million est attendu début août), l'allemande N26 un million dont plus de 200.000 en France, la britannique Revolut 2 millions déjà dont 220.000 en France aux derniers pointages..

Delphine Cuny

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 12/08/2018 à 12:56
Signaler
banque testé 7 mois et c’est une catastrophe, tout les mails envoyé sur l application sont clôturés et on a aucune réponse. comment faire confiance à des conseiller qui vous répondent jamais !!!! banque nullicime. par contre pour résilier bravo en 3 ...

le 04/02/2019 à 12:49
Signaler
A la fois sans vouloir t'offenser c'est une banque gratuite qui te donne 120 euro. Et ce n'est pas censé (en tout cas pour moi) répondre au même exigence que ta banque. Tu veux un chéquier? Tu le demande a ta banque. J'en ai des clients comme toi, q...

à écrit le 27/07/2018 à 23:02
Signaler
Nombreux autour de moi ont essayé d'ouvrir un compte,Orange Bank et peu ont réussi ! je ne compte plus le nbre d'heures passé a essayer d'ouvrir un compte pour mon épouse..."bloqué (qd ca marche) à l’étape de validation des pièces jointes...j'ai eu...

à écrit le 27/07/2018 à 13:34
Signaler
Quand Orange fera en sorte que l on puisse piloter ses comptes d un ordinateur fixe et d un portable peut être que des clients prendront orange bank!!!

le 28/07/2018 à 19:01
Signaler
C’est deja fait

le 08/09/2018 à 17:16
Signaler
Réponse à "Hellotechorange" : C'est faux, car pour utiliser Orange Bank sur ordinateur, il faut absolument avoir un Smartphone avec l'application Orange Bank installée, sinon aucun accès n'est possible uniquement avec le site web. Par moments, ...

à écrit le 27/07/2018 à 11:51
Signaler
Client Sosh, j’ai voulu m’inscrire en toute bonne foi, mais également attiré par un cadeau de bienvenu (des sous!), à Orange Bank. Première tentative avec mes logs Sosh, échec... le temps passe, il me fallait lier mon tél avec un carte, donc deuxième...

à écrit le 27/07/2018 à 9:23
Signaler
Le mélange des genres et des incompétences ne peut aboutir qu'à la banqueroute ou pire. Ces banquier assureurs, assureurs banquiers, opérateurs téléphoniques touche à tout, gaziers électriciens et vice versa ne sont que des prédateurs dangereux. À ch...

à écrit le 26/07/2018 à 19:42
Signaler
On ne s'improvise pas "banquier" du jour au lendemain...

à écrit le 26/07/2018 à 9:36
Signaler
Orange vend des comptes de dépôt avec prime d'acquisition et ristourne sur les frais de fonctionnement comme il fait pour les téléphones mobiles. Une sorte de confusion des genres. Et maintenant des avances sur consommation. Est-ce une banque?

à écrit le 26/07/2018 à 9:09
Signaler
Beaucoup de salariés ne pensent pas du bien de ces diversifications hasardeuses façon Messier et Drahi alors que le cœur de métier est juste le business du siècle et qu’il y a tellement à faire dans les réseaux et l’offre commerciale. Orange Bank que...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.