Ronan Le Moal, le directeur général d’Arkéa quitte le navire

 |   |  658  mots
(Crédits : Crédit Mutuel Arkéa)
A la tête du Crédit Mutuel Arkéa depuis près de 12 ans, il sera remplacé par Hélène Bernicot.

Coup de théâtre chez Arkéa. Ronan Le Moal, son directeur général depuis 2008, va quitter le groupe le 20 février prochain, 25 ans après y être entré. Il sera remplacé par Hélène Bernicot, qui occupait jusqu'à présent les fonctions de directrice du secrétariat général et de la communication institutionnelle.

"Après plus de 25 ans au sein du groupe, je tourne avec émotion une page professionnelle et personnelle importante. C'était pour moi le bon moment. Je n'ai jamais caché mon envie d'être entrepreneur et c'est donc naturellement cette voie que je souhaite emprunter aujourd'hui", a déclaré Ronan Le Moal dans un communiqué de presse.

Un départ surprise

"Je tiens à rendre hommage à l'engagement et au parcours de Ronan au sein de notre groupe. Grâce à son implication et à sa force de conviction, Arkéa fait aujourd'hui figure de pionnier de la transformation dans le monde bancaire et a su délivrer, année après année, une trajectoire de croissance remarquable. Je lui souhaite à titre personnel et au nom de tous les collaborateurs et les administrateurs du groupe un grand succès dans ses projets", a, pour sa part, indiqué Jean-Pierre Denis, président d'Arkéa, dans le même communiqué.

Les 10.000 collaborateurs du groupe bancaire ont quant à eux appris la nouvelle vers 15h ce mercredi. "C'est une vraie surprise. Nous ne nous y attendions pas du tout. Nous avons reçu deux communication de la part de Ronan Le Moal et de la part de Jean-Pierre Denis qui adressait ses remerciements au nom du conseil d'administration et non en nom propre", raconte Julien Bidault délégué CFDT de Crédit Mutuel Arkéa, laissant supposer de possibles tensions entre les deux dirigeants.

"Un capitaine de navire"

Ce départ intervient alors que Ronan Le Moal portait la volonté du Crédit Mutuel Arkéa, qui regroupe les fédérations de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif central, de prendre son indépendance à l'égard du Crédit Mutuel. Ce  désir de divorce remonte à de nombreux mois déjà mais s'éternise en raison de la complexité juridique du dossier qui fait l'objet de nombreuses discussions avec les superviseurs, autrement dit la Banque centrale européenne (BCE) et l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR, adossée à la Banque de France).

"Ce départ n'est pas une bonne nouvelle pour le groupe", estime Julien Bidault, alors même que la CFDT était en désaccord avec Ronan Le Moal sur ce projet de scission. "Ronan Le Moal est un capitaine de navire. Il a su prendre les virages qu'il fallait prendre. Ses qualités de leader sont incontestables", ajoute-t-il.

Sous sa houlette, Crédit Mutuel Arkéa a pris une forte coloration technologique, notamment en faisant de Fortuneo l'un des groupes pionniers de la banque en ligne en France. En 10 ans, le bénéfice du groupe a également doublé pour s'établir à 427 millions d'euros en 2018.

Le délégué syndical s'étonne de ce départ sans transition."Cette annonce est très étonnante à 15 jours de l'annonce de nos résultats annuels qui s'annoncent très bons. D'autant plus qu'il laisse la place à une personne que l'on connaît très peu", poursuit-il.

Hélène Bernicot en tandem avec Anne Le Goff

Âgée de 44 ans, Hélène Bernicot a rejoint Arkéa en 2004. Elle y a exercé successivement les fonctions de responsable de service au contrôle de gestion du groupe, responsable du recrutement du groupe puis responsable des ressources humaines pour le siège, avant d'occuper le poste de directrice du secrétariat général et de la communication institutionnelle. Après avoir rejoint le comité exécutif il y a moins d'un an, elle évoluera en binôme avec Anne Le Goff, actuelle directrice générale déléguée.

Avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2020 à 23:27 :
Elle sera la pour enterrer arkea et assurer sa rentrée dans le rang du crédit mutuel
a écrit le 13/02/2020 à 10:02 :
A quoi joue Arkéa, en principe on change de capitaine lorsque le navire est à bon port..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :