Le Toulousain Jean Luminet devient président de l'UIMM

Jean Luminet, président de l'UIMM Midi-Pyrénées et vice-président de l'UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie) prend la présidence nationale de l'organisation professionnelle. À partir du 15 décembre, il remplacera Frédéric Saint-Geours, nommé président du Conseil de surveillance de la SNCF.
Jean Luminet a fait l'ensemble de sa carrière dans l'industrie aéronautique (Airbus, puis Goodrich Europe, dont il devient Pdg en 1999)
Jean Luminet a fait l'ensemble de sa carrière dans l'industrie aéronautique (Airbus, puis Goodrich Europe, dont il devient Pdg en 1999) (Crédits : photo Rémi Benoit)

Jean Luminet, 72 ans, accède à des fonctions nationales. Le président de l'UIMM Midi-Pyrénées s'est vu confier ce lundi la présidence de l'organisation professionnelle, en remplacement de Frédéric Saint-Geours. Ce dernier vient en effet d'être nommé président du Conseil de surveillance de la SNCF. Jean Luminet assurera cette fonction du 15 décembre au 19 mars 2015, terme prévu du mandat du président actuel.

Une carrière dans l'industrie aéronautique

Jean Luminet a fait l'ensemble de sa carrière dans l'industrie aéronautique (Airbus, puis Goodrich Europe, dont il devient Pdg en 1999). Il est président de la branche Midi-Pyrénées de l'UIMM depuis 2005, l'une des fédérations les plus importantes de France. Elle compte 1.800 entreprises adhérentes, représentant 80.000 salariés, issus de grands groupes (Airbus, Latécoère, Ratier-Figeac, Freescale, Thales, Liebherr, Continental...) comme de TPE. La priorité de Jean Luminet est de renforcer l'attractivité des métiers de l'industrie et de promouvoir l'alternance.

Jean Luminet est également membre du bureau du Conseil économique, social et environnemental régional de Midi-Pyrénées, 1er vice-président du Medef Midi-Pyrénées, membre du Comité directeur du Medef Haute-Garonne, et conseiller technique à la Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse.

12 fédérations, 70 chambres syndicales, 43.000 entreprises industrielles

L'UIMM, au niveau national, représente 43 000 entreprises industrielles, celles de la métallurgie et de la transformation des métaux, de la mécanique, de l'automobile, de la construction navale, et de l'aéronautique, celles du spatial et du ferroviaire, de l'électrique et de l'électronique, du nucléaire et enfin des équipements ménagers. L'UIMM s'appuie sur un réseau de 12 fédérations professionnelles et 70 chambres syndicales territoriales.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 02/12/2014 à 11:37
Signaler
au fait elle est ou la caisse noire de la fédération et a qui ça profite ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.