Le patron d'EADS Louis Gallois renonce à sa rémunération variable

 |   |  163  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe EADS annonce ce lundi que son président exécutif Louis Gallois renonce à la part variable de son salaire pour 2009. Cela représente 1,14 million d'euros.

Dans un communiqué publié ce lundi, le groupe européen d'aéronautique, d'espace et d'armement EADS, maison-mère d'Airbus, annonce que Louis Gallois, son président exécutif, "a formellement renoncé à ce qui aurait été sa part de rémunération variable (...) au titre de 2009". Et d'ajouter que cette somme s'élève à 1,14 millions d'euros.

Comme en 2008 où il avait déjà renoncé à cette part de rémunération, le dirigeant touchera 900.000 euros pour 2009. Homme de gauche, initialement proche de Jean-Pierre Chevènement et du Ceres (mouvement socialiste mais assez proche des communistes), Louis Gallois est connu pour son peu de goût pour les signes trop voyants du capitalisme. Il s'était déjà illustré en réclamant une voiture de fonction moins luxueuse que la grosse Mercedès prévue (Daimler, la maison-mère de Mercedès, est le grand actionnaire privé allemand d'EADS).

L'assemblée générale des actionnaires du groupe est prévue le 1er juin prochain à Amsterdam.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2010 à 9:12 :
J'ai toujours dit que Monsieur Louis Gallois était quelqu'un de bien...!

Antoine GED
a écrit le 04/05/2010 à 7:06 :
Bravo Monsieur Gallois, Il est rassurant de voir un grand patron donner un pareil exemple. La seule chose inquiétante, c'est qu'il soit un cas isolé...
a écrit le 03/05/2010 à 16:54 :
Quand je toucherai 900000? c'est promis je ne prendrai pas ma part variable non plus !
a écrit le 03/05/2010 à 14:21 :
Ca fait plaisir de des commentaires positifs, en effet c'est un bel exemple et ne l'oubliions "normal tout de même".
a écrit le 03/05/2010 à 14:07 :
Gallois est un type bien et ça n'est pas nouveau.
a écrit le 03/05/2010 à 13:10 :
Voilà une attitude assez rare pour être saluée en effet.
a écrit le 03/05/2010 à 11:50 :

Bravo Mr Gallois si seulement il existait quelques patrons comme vous ,et des syndicats moins "négatifs" ce serait mieux pour nos entreprises

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :