Salon de Farnborough : optimisme affiché grâce à l'Asie et au Moyen-Orient

 |   |  253  mots
Le salon aéronautique de Farnborough qui débutera lundi pour se terminer le 25 juillet devrait être plus positif que celui du Bourget. Une nouvelle bataille d'annonces de commandes se profile entre Airbus et Boeing.

Le salon aéronautique de Farnborough qui ouvrira ses portes lundi devrait afficher une tonalité relativement optimiste grâce au dynamisme et à la confiance des compagnies aériennes des pays émergents, selon des experts interrogés par Reuters.

Grand rendez-vous bisannuel de l'aéronautique mondiale, le rassemblement organisé dans le sud de Londres succède à un salon du Bourget 2009 endeuillé par la catastrophe du vol Air France Rio-Paris et en demi-teinte sur le terrain économique du fait de la crise.

Depuis, les grands constructeurs ont constaté un redémarrage progressif de la demande, particulièrement au Moyen-Orient où les transporteurs rivalisent d'ambition, et en Asie où les besoins d'équipements restent considérables.

"Même si on est loin des niveaux de 2006 et de 2007, on assiste à des prises de commandes dans le contexte actuel, c'est un élément rassurant, et les constructeurs prévoient d'augmenter les livraisons, c'est un élément de confiance", observe Damien Lasou, responsable de l'activité aérospatiale et défense auprès du cabinet Accenture.

"Le salon devrait être plus positif que le précédent (celui du Bourget, ndlr), il y a des signes d'amélioration partout", confirme de son côté une source proche d'un équipementier aéronautique européen qui a demandé à ne pas être identifié.

Dès lors, un nouveau match d'annonces entre les deux grands constructeurs, l'européen Airbus et l'américain Boeing , n'est pas à exclure même si le montant des commandes au final ne bat pas les records d'avant la récession.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :