Les nouveaux contrats dopent les profits de Safran

 |   |  424  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'équipementier aéronautique affiche des résultats supérieurs aux attentes pour le premier semestre. Du coup, le groupe revoit à la hausse ses prévisions pour 2010.

Safran a fait part ce mercredi de résultats supérieurs aux attentes au premier semestre, période durant laquelle il a placé plusieurs grands contrats.

L'équipementier spécialisé dans l'aéronautique, la défense et la sécurité affiche un résultat opérationnel courant ajusté du groupe en hausse de 23% à 428 millions d'euros, soit à 8,2% des ventes. Le résultat net ajusté s'inscrit en hausse de 7,7% à 223 millions d'euros (si l'on compare au bénéfice retraité du premier semestre 2009 à 207 millions d'euros) tandis que le chiffre d'affaires totalise 5,19 milliards, en croissance de 0,9%.

Le marché anticipait en moyenne un résultat opérationnel de 295 millions d'euros, un résultat net de 197 millions et un chiffre d'affaires de 5,25 milliards d'euros.

Ces solides performances sont liées à la signature de nouveaux contrats dans la défense, notamment dans les équipements dit d'optronique nomade (jumelles à infrarouge et systèmes optiques) et la sécurité. Au cours du salon aéronautique de Farnborough, qui s'est achevé dimanche, le motoriste CFM International, contrôlé à 50% par Safran et l'américain General Electric, a ainsi annoncé avoir remporté plusieurs grands contrats de maintenance à long terme, estimés à plus de 7,3 milliards de dollars (5,6 milliards d'euros) sur la base des prix catalogue.

A noter tout de même que dans le compte de résultat consolidé (qui prend en compte le goodwill et la valorisation des instruments dérivés de change), le résultat net fait ressortir une perte de 973 millions d'euros, en raison de la variation très défavorable sur la période de la valeur de marché du portefeuille d'instruments dérivés de change (1,8 milliard d'euros).

"Cette variation s'explique par la volatilité observée sur le cours euro/dollar, le portefeuille ayant été valorisé sur la base de 1,23 au cours de clôture au 30 juin 2010 contre 1,44 au 31 décembre 2009", précise la société.

Reste que fort de ce premier semestre, Safran relève ses prévisions pour 2010, conforté par l'amélioration de l'environnement économique. "Les perspectives pour l'exercice 2010 sont revues à la hausse: Safran prévoit un chiffre d'affaires proche de celui de 2009 et une marge opérationnelle courante tendant vers 8% (NDLR: contre 6,7% en 2009), en tenant compte d'un taux de couverture cible de 1,44 dollar pour un euro", explique la société dans un communiqué.

Lors de la présentation de ses résultats annuels le 25 février, Safran avait déclaré viser un chiffre d'affaires 2010 voisin de celui de 2009 et une croissance modérée du résultat opérationnel courant sur la base d'un euro à 1,46 dollar en moyenne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :