Avions de combat : l'heure du choix approche pour l'Inde

 |   |  335  mots
Copyright Reuters
C'est une date importante pour le Rafale et l'Eurofighter. Le 4 novembre, New Delhi va ouvrir les enveloppes commerciales de Dassault Aviation et d'EADS. L'Inde a lancé un appel d'offre pour l'acquisition de 126 avions de combat.

On en saura beaucoup plus sur les chances de victoire du Rafale et de l'Eurofighter en Inde le 4 novembre, selon la presse indienne. C'est la date choisie par New Delhi pour ouvrir en présence des deux constructeurs, Dassault Aviation et EADS, les offres commerciales des deux compétiteurs, ont confirmé à latribune.fr plusieurs sources industrielles. L'Eurofighter et le Rafale avaient été présélectionnés en avril dernier pour concourir en vue d'équiper l'armée de l'air indienne de 126 avions de combat (Medium Multi-role combat aircraft). New Delhi avait en revanche écarté les groupes américains Lockheed Martin (F16) et Boeing (F18) ainsi que le russe Mikoyan-Gourevitch (MiG-35) et le suédois Saab (Gripen).

Une fois les offres ouvertes, le ministère de la Défense indien pourra déterminer quel est le le soumissionnaire le moins-disant financièrement et décidera qui de Dassault Aviation ou d'EADS obtiendra ce contrat évalué entre 10 et 12 milliards de dollars et baptisé "la mère de toutes les affaires" (mother of all deals). Pour autant, selon nos informations, New Delhi ne décidera pas le 4 novembre car les militaires devront étudier en détail les offres des deux compétiteurs. L'Inde n'achète pas seulement un avion de combat mais aussi toute la gestion opérationnelle et le support au regard du coût de possession des deux appareils. Selon des règles indiennes, le soumissionnaire le moins-disant est considéré comme le gagnant.

Le ministère de la Défense avait, au début du mois d'octobre, avait approuvé les propositions d'offset (compensations industrielles) des deux industriels européens. Ce qui permet l'ouverture des offres commerciales. Le ministère considère que tout le travail de préparation à l'ouverture des offres était terminé. Selon les termes de l'appel d'offres, 18 appareils seront directement fournis au pays tandis que 108 autres avions seront fabriqués directement en Inde par Hindustan Aeronautics à la suite d'un transfert de technologies. Le premier lot de ces avions devrait être livré dès 2014. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2011 à 17:11 :
le rafale est le meilleur que leur merde americaine
a écrit le 17/11/2011 à 10:12 :
Le contrat est tout sauf dans la poche. S'il nous reste la moindre chance, surtout dites à G Longuet qu'il se taise!
a écrit le 29/10/2011 à 16:08 :
Attention, dans le décompte des unités, il y a celles achetées sur "étagères" (manufacturées chez nous), et les autres produites sous licence.
Commercialement ce n'est pas pareil...
a écrit le 26/10/2011 à 18:57 :
Que de bêtises dites ici...
C'est le club des frustrés ou quoi ?
Réponse de le 27/10/2011 à 6:35 :
@ Murat. Que c'est beau l'innocence !
a écrit le 26/10/2011 à 14:50 :
Les conditions commerciales pour aligner le rafale sur ses concurrents se traduiront encore une fois, peu ou prou, par une subvention de l'état français à Dassault.
Et, encore une fois, l'argent du contribuable se retrouvera dans le portefeuille de Monsieur Dassault qui le redistribuera pour se faire réélire,...
a écrit le 26/10/2011 à 13:12 :
Un pays crève la dalle dépense tout son blé en avions de chasse, lamentable, au moins le Brésil a renoncé préférant s'occuper à essayer de construire un stade pour le Mondial.
a écrit le 26/10/2011 à 11:02 :
Faire taire les baveux c'est l' avenir .
a écrit le 26/10/2011 à 10:17 :
18 avions fournis par le pays, 108 fabriqués par des enfants?

bravo pour la prouesse commerciale!
a écrit le 26/10/2011 à 10:10 :
bonjour,
effectivement si l'Inde signe et prend acte cela sera un plus pour nous, mais personnellement j'ai des doutes..vous pouvez voir des sujets sur l'aviation militaire sur une web tv dédiée a l'aviation, je me permet de mettre le lien http://www.aeronewstv.com reportages de qualité et sans prise de tête sur toutes les actus.Ça vaut le coup d??il !
a écrit le 26/10/2011 à 7:41 :
les anglais gagneront, c'est principalement politique avec un avion nettement en dessous du rafale
Réponse de le 26/10/2011 à 9:44 :
c est pas dit ..il semble que les prestations du Rafale pendant la campagne de Lybie ont impressionné pas mal de monde ça pourrait etre le petit plus qui fera fléchir la balance
a écrit le 26/10/2011 à 7:40 :
Ce que j'aime bien dans l'article : "On en saura beaucoup plus sur les chances de victoire du Rafale et de l'Eurofighter en Inde le 4 novembre" suivi quelques lignes plus tard de "New Delhi ne décidera pas le 4 novembre car les militaires devront étudier en détail les offres".

En effet, le 4 novembre, il ne se passera strictement rien.

C'est en gros, un article pour nous dire que le 4 novembre, un fonctionnaire au ministère de la défense indien va ouvrir des enveloppes. Je fais la même chose tous les jours comme des millions de personnes.


Réponse de le 26/10/2011 à 9:24 :
Cher Ben, l'ouverture des offres commerciales est un moment important pour les deux constructeurs d'avions de combat. Et bien évidemment, on va en savoir beaucoup plus sur les chances de victoire de Dassault ou d'EADS. Mais il y a un bémol, ces offres devront être examinées pour savoir si les deux constructeurs parlent de la même chose au regard des prix avancés. C'est le travail des experts indiens.
Réponse de le 27/10/2011 à 6:54 :
Merci de cette réponse.
a écrit le 26/10/2011 à 7:32 :
L'information n'a rien d'exclusif! Ca fait plus de 48h que la presse spécialisée en parle partout dans le monde. Je confirme par ailleurs que votre article ressemble étrangement à ceux que l'ont peut lire dans la presse indienne...
Réponse de le 26/10/2011 à 9:19 :
Vous avez raison et tort. Je n'ai rien vu dans la presse quotidienne nationale en France. Bien à vous. Michel cabirol
Réponse de le 26/10/2011 à 11:52 :
Merci pour votre réponse. Je reconnais qu'au moins la Tribune évoque le sujet mais je maintien qu'il n'a rien d'exclusif (d'ailleurs quelques blogs français connus en ont déjà parlé). J'en profite quand même pour vous dire, que les gens interessés ou passionnés par les grands contrats d'armement ne lisent pas la presse nationale française qui ne s'interesse pas du tout au sujet (contrairement à ce que l'on voit dans la plupart des autres pays concernés par ces industries). Pour me tenir informé, mes sources sont indiennes, brésiliennes, anglaise, américaines... En France nous avons quelques blogs sous-alimentés et de très rares articles comme le votre qui reprennent des bouts d'articles de la presse étrangère (avec parfois des erreurs ou des omissions). Pourtant ces sujets sont très importants en terme d'innovation, d'emplois, de souveraineté etc... Or les français sont informés en retard et de façon parcellaire, c'est bien dommage. Bien cordialement.
Réponse de le 26/10/2011 à 14:58 :
Je vous concède que cela n'avait rien d'exclusif puisque cela était sorti dans la presse indienne mais ce n'est qu'une question d'emballage de l'information ou vulgairement du marketing... Bien à vous.
a écrit le 26/10/2011 à 7:12 :
Nous espérons de tout notre coeur que le Rafale soit le choix principal de l'Inde. Ce serait la reconnaissance d'une technologie et d'un savoir faire qui honnore l'industrie Française et les hommes qui contribuent.
a écrit le 26/10/2011 à 5:54 :
Exclusif? L'info a déjà est sortie il y a deux jours... En plus vous reprenez intégralement les articles de la presse indienne. Bravo la Tribune!
Réponse de le 26/10/2011 à 9:26 :
C'est même évoqué dans l'article : "selon la presse indienne". En revanche, je n'ai rien vu à ce jour dans la presse quotidienne nationale française.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :