Les Emirats arabes unis disent "non" au Rafale

 |   |  236  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'avion de combat Rafale a enregistré ce mercredi un nouveau revers, les Emirats arabes unis ayant estimé que l'offre du constructeur Dassault Aviation portant sur la vente de soixante appareils était non compétitive et irréalisable.

"Caramba, encore raté !", comme aurait dit le perroquet dans les aventures de Tintin ! Le Rafale, de Dassault, a enregistré ce mercredi un nouveau revers, les Emirats arabes unis ayant estimé que l'offre du constructeur portant sur la vente de soixante appareils était non compétitive et irréalisable.

Le contrat émirati, en discussion depuis pratiquement un an, avait suscité des doutes en début de semaine quand il est apparu que les Emirats arabes unis s'étaient renseignés sur un avion concurrent, le Typhoon, construit par le consortium Eurofighter.

"Grâce au président Sarkozy, la France n'aurait pas pu en faire plus sur le plan diplomatique ou politique pour faire aboutir un accord sur le Rafale", déclare dans un communiqué le prince héritier d'Abou Dhabi, le cheikh Mohammed bin Zayed. "Malheureusement, Dassault semble ne pas avoir conscience que toutes les bonnes volontés politiques et diplomatiques du monde ne peuvent permettre de surmonter des termes commerciaux qui ne sont pas compétitifs et à partir desquels on ne peut travailler."

L'information est tombée alors que, ce mercredi midi encore, Gérard Longuet, ministre de la défense, à l'occasion d'un déjeuner avec l'Association des journalistes de la défense (AJD) à Paris, réaffirmait toute sa confiance dans les chances du contrat émirati pour le Rafale. "On est en phase finale aux Emirats, insistait-il, j'espère en Inde, aux Emirats et en Suisse..."

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2011 à 17:18 :
Si le contrat devait être du même acabit que le contrat du char Leclerc négocié en 1993 je comprends que Dassault soit récalcitrant !!! Peut être que les EAU pensaient ns rouler une deuxième fois dans la farine.....
a écrit le 20/11/2011 à 17:18 :
le rafale doit être à 80 millions et les concurrents entre 40 et 60 ! grosse erreur de marketing ! comme d'habitude en France , on fait compliqué trop technique et cher ! voir le TGV ,le Concorde ,le France ,le Clairon ,,, et on est à la ramasse !
Réponse de le 20/11/2011 à 17:33 :
Selon les chiffres fournis lors de l'évaluation de l'armée de l'air suisse: 1 Rafale = 150 mio CHF, 1 eurofighter = 100 mio CHF, 1 Saab Gripen = 80 mio CHF. Donc le Rafale coûte de 50 à presque 100% plus chère que ses concurrents...
Réponse de le 20/11/2011 à 17:54 :
ALors pourquoi dans les dernières compétitions l'Eurofighter était il 15% plus cher que le Rafale ? C'est vrai que dans les contrats militaires il n'y a pas que le prix de l'avion qui joue mais l'armement et peut être aussi des services supplémentaires comme la mise a disposition de bases françaises , si c'est le cas il n'y a pas de raison que ce soit gratuit , et ce sont des services que les autres visiblement ne fourniront pas (d'ou un prix moins élevé pour les autres?) , après c'est un choix ...
Réponse de le 20/11/2011 à 19:03 :
Sauf que les anglois sont fourbes, BAE revend directement les Eurofighter aux EAU, mais pas en euros mais en livre sterling, 30% moins cher, ca change la donne EADS n'etait meme pas au courrant.
le rafale lui reste en euros. si l'eurofighter est en euros il est 30% plus cher.
prix rafale 64ME, prix EF2000 84ME avec moins de capacités. si les francais avait acheté, il n aurait pas repondre aux besoins francais et le contribuable aurait payé 30% plus cher. le rafale est un multirole semi furtif l'eurofighter est un intercerpeur de haute altitude avec des capacités de bombardement très limités, non navalisé, pas furtif, pas equipé pour la guerre elctronique, pas de capacité de frappe nucleaire, pas de capacité anti navire.
Mais les EAU vont faire les meme exigences a EADS qu'avec le rafale.
Réponse de le 20/11/2011 à 19:11 :
c'est clair, puis qu'ils revendent leur eurofighter ancienne generation par l'intermediaire de BAE en livre, soit 30% moins cher qu'en euros. effectivement c'est bien joué. c'est pour ca qu'ils peuvent concurrencer le rafale en euros, l'eurofighter en 30% plus cher en euros que le rafale.
Réponse de le 21/11/2011 à 16:10 :
Concernant le marché suisse: les prix prennent en compte le prix de l'avion ainsi que son armement et son équipement électronique (radars, système d'engagement des armes, etc.). Les 3 concurrents ont offert comme service: l'utilisation de bases aériennes en Allemagne (EuroFighter), France (Rafale) ou Suède (Saab Gripen) pour effectuer des entraînements qui ne sont pas possibles en Suisse vu la grande concentration d'habitants sur la petite superficie du pays. Le Rafale reste donc largement trop cher!!! Et comme, les relations politiques France-Suisse sont plus que tendues, "RIP" pour le Rafale
Réponse de le 22/11/2011 à 11:53 :
pas d'accord ils ont annoncé officiellement ce mois ci, gripen moins cher, rafale au milieu, l'eurofighter étant l'offre le plus cher.
Réponse de le 22/11/2011 à 22:04 :
Les chiffres fournis par Segami sont justes. Il suffit de lire la presse suisse datée du 8 novembre 2011: 150 mio dollars pour le Rafale, 100 mio de dollars pour l'Eurofighter et 60 mio de dollars pour le Saab Gripen. Voir le lien http://www.lematin.ch/%5Bprimary-termpath-raw%5D/gripen-rafale-ou-eurofighter-quel-avion-remplacera-le-tiger-2011-11-08
Réponse de le 25/11/2011 à 16:34 :
170 MILLIONS d'euros pour le Typhoon pour 160 ex selon la cour des comptes britannique. 135 millions pour le Rafale pour 294 ex.
Réponse de le 25/11/2011 à 17:01 :
Vos comparaisons de coûts d'un appel d'offre à l'autre sont ridicules et sans intérêt: On n'achète pas un avion de chasse comme un kilo de tomate. Si les prix étaient fixés et indiqués en toutes lettres dans un catalogue, les pays n'organiseraient pas à grands frais des procédures d'évaluation avant d'acheter un avion. En fonction des desiderata de chaque pays, des aspects politiques, de l'intérêt d'avoir le marché, des concurrents en présence le prix proposé pour un Rafale ou autre EuroFighter va changer de plusieurs dizaine de millions. Dans le cas de l'offre suisse, le prix du Rafale est le plus cher; dans le cas anglais, c'est l'EuroFighter le plus cher...Point barre...Inutile de passer son temps à donner des chiffres différents sans indiquer ce qui est compris dans le prix...
a écrit le 20/11/2011 à 14:33 :
Hé bien, on dirait que Sarko est un agent du MI6 british/CIA. Pourquoi?

Les EAU n'avaient guerre besoin d'avion de chasse, ils ont du bon matériel. Mais notre chere (tres chère) president les a convaincu de renover leurs flottes en achetant des eurofiht.... euh des rafales.
Au final, il semblerait que les EAU se tournent vers les produits anglosaxons.
Bref notre super president commercial a le talent de vendre les avions des autres
J'espere que la prime à la vente que sarko touchera de cette vente, sera imposable!
En ces temps de rigueur ça nous fera du bien.

PS: sont qd meme fort ces anglosaxon, ils nous bousillent nos finances et en plus on leur apporte des contrat en or.
Réponse de le 20/11/2011 à 16:06 :
c'est claire, puis qu'ils revendent leur eurofighter ancienne generation par l'intermediaire de BAE en livre, soit 30% moins cher qu'en euros. effectivement c'est bien joué. c'est pour ca qu'ils peuvent concurrencer le rafale en euros, l'eurofighter en 30% plus cher en euros que le rafale.
a écrit le 20/11/2011 à 7:36 :
Quand Israël avait acheté des Mirages la terre entière s'est ensuite précipitée pour faire pareil, vu l'excellence des performances au combat pendant la Guerre des 6 jours et le "know how" des pilotes israéliens. Puis De Gaulle décréta un embargo sur Israël et ce fut le début de la chute de Dassault... Si les politiques français avaient eu l'intelligence pratique de prêter à Israël quelques Rafales pour les tester et en améliorer l'électronique la terre entière se serait précipitée à les acheter... Le Rafale est un excellent avion qui a poussé à ses limites une technologie d'hier... L'aviation israélienne a bonifié les F15 et F16 US en y faisant près de 300 recommandations de modifications techniques et électroniques... car un avion ce n'est pas seulement un moteur et des ailes mais des radars et systèmes sophistiqués d'alerte et de calcul... Mais voilà la France boude l'expertise d'Israël et cela a un prix sur le plan mondial car tout le monde sait que quand on doit survivre ou mourir on acquiert et améliore les meilleurs outils. Et ce fut pareil pour les missiles Exocet que la France a vendus partout après que l'Argentine eut coulé un navire anglais pendant la guerre des Malouines ... Il faut être vraiment naïf ou orgueilleux jusqu'à l'aveuglement pour croire que l'on puisse acheter un outil qui n'a pas été testé en condition réelle et extrême! Désolé pour notre beau pays.
a écrit le 20/11/2011 à 6:46 :
Les mononationales peuvent perdre des contrats à l'exportation par dizaines de milliards, rien de grave pour elles, elles seront toujours assistées par l'Etat aux frais du contribuable.
a écrit le 20/11/2011 à 0:40 :
Je n'aime pas voir une arme de guerre efficace être proposée à des étrangers (i.e hors de l'OTAN). Donc je suis content que le Rafale ne s'exporte pas. Mais il faut faire attention à ce que ces "échecs" commerciaux ne nuisent pas à la souveraineté française. Si le Rafale n'existait pas, qu'aurions-nous sur les portes-avions? L'eurofighter est inadapté aux conflits où la France s'est engagée.
Réponse de le 20/11/2011 à 8:10 :
Certainement des F18 proposés en 1988. Et peut-être un Porte-avion géant d'occasion américain.
Réponse de le 20/11/2011 à 16:58 :
ça peut être une bonne idée......mais que faites vs si votre fournisseur se fait tirer l'oreille pour vs fournir les pièces détachées???? Là vos rêves de grandeurs s'effondrent !!!
Réponse de le 20/11/2011 à 17:36 :
On ne se pose pas cette question pour les AWACS et les Hawkeye qui sont du matériel U.S.
a écrit le 18/11/2011 à 16:27 :
De toute maniere c'est pour veser des sous a dasot car les francais ont payes les etudes
Réponse de le 18/11/2011 à 18:27 :
Il faut pas oublier un petit détail, il fait travailler des milliers de jeunes ingénieurs qui sortent de nos ecoles et qui vienne de thales, snecma, safran, sagem ainsi des centaines de pme.
Ce sont les milliers d'ingénieurs français qui font l'avion, S.Dassault, ce n'est qu'un actionnaire.
Par contre ca me ferait mal de voir mes impôts engraisser les ingénieurs américains ou les anglais.
Nos ingénieurs ont fait du bon boulot, quand je vois son concurrent direct le F35 qui dans une situation catastrophique financière et technique.
Réponse de le 18/11/2011 à 19:18 :
On peut aussi faire travailler ces jeunes ingenieurs sur des choses utiles et qui se vendent car en demande sur le marché international, plutot que d'allaiter en permanence depuis des decennies une entreprise a coup de dizaines de milliards d'euros.
a écrit le 18/11/2011 à 15:30 :
En relisant vos certains de vos commentaires, je constate que certains se disent qu'un bon produit au bon prix se vend forcément.
Et bien pas forcément !
Le pouvoir poilitique et les réseaux comptent énomément .
Regardez l'idée géniale d'un français qui, comme le Rafale n'a vraiment marché qu'en France : la carte à puce !
Les US s'y mettent seulement depuis 2001 , prétextant le 11 septembre.En fait , c'est parce que le brevet a expiré !
Même nos partenaires européens l'ont boudé.
Et regradez la ridicule norme imposant de mesurer l'altidute des avions en pieds, les distances en miles.L' unités légales internationnale de longueur est le mètre.Cette idée géniale française, gratuite ne s'impose pas !
Nos écrans d'ordinateurs sont en pouces, nos pneux de voitures en pouces...
Une autre chose fait vendre : la réputation, l'esbrouffe.Le logo made in USA fait croire que l'avion vole plus vite même quand c'est un fer à repasser.

Etre bon vendeur à l'écoute du client n'a jamais suffit.Même le plus gros pot de vin ne suffit pas.
Il faut le réseau !

PS : je suis régulièrement les article relatant les mésaventures du Rafale.J'ai parié zéro ? que la France n'en vendra aucun, jamais.Ce n'est pas pour cracher sur mon pays.C'est seulement pour illustrer ce que j'ai écrit plus haut.Le monde n'est pas une méritocratie
Réponse de le 18/11/2011 à 16:29 :
Le rafale est une arme, pas une renault clio, les vente d'armes sont toujours basés sur des accords politiques, on commence par les evaluations techniques, on négocie les offset (place à l'onu, ouverture du marché européen,etc..), puis on fini par les aspects politiques, mais les contrats sont toujours politiques, mais les refus sont toujours economique ou techniques pour ménager les sucesptibilités.
Réponse de le 18/11/2011 à 17:10 :
Ca sert également à équilibrer les exédents commerciaux.
Un pays agricole vend 10 millions de tonnes de soja aux US et 10 à la zone euro, il achete 10 Fxx aux US et 50 Eurocopters.Le Rafale sert à faire baisser le prix du Fxx, c'est tout !
Mais c'est vrai pour des produits civils également (avions de ligne, satellites, ...)
Et puis, il vaut mieux flatter les US que l'Europe .Tant pis pour la France.
Réponse de le 18/11/2011 à 21:21 :
Cela me rappelle le choix de la Coree du Sud.
En ce qui concerne les comparatifs, le Rafale l'emportait haut la main.
Mais les Yankees avaient un argument imparable : leur armee fortement presente sur place et qui arrange bien les Sud-Coreens face a Pyong Yang.
D'ailleurs, en cas de conflit, ce serait les Americains qui commanderaient les Sud-Coreens. Ce qui ne sera plus le cas a partir de l'annee prochaine, cette fameuse annee 2012...
a écrit le 18/11/2011 à 14:20 :
Comme le dit G. LONGUET "On est en phase finale..." donc bientôt mort dans ce cas et il a raison....
Réponse de le 20/11/2011 à 8:14 :
On peut titrer:" Le Rafale balayé du désert"...
a écrit le 18/11/2011 à 13:01 :
Quelques points:

- Le Rafale porte le nom de Dassault , mais c'est un produit de haute technologie qui a été conçu et fabriqué avec une grande partie de l"industrie aéronautique française. A l'international , il n'est pas proposé à l'exportation par Dassault mais par un GIE appelé "Rafale international" composé de Thales , Snecma et Dassault.

- Dassault est un groupe qui se porte bien , qui s'est diversifié avec succès dans les logiciels et qui d'un point de vue industriel et financier ne depend plus des commandes militaires .

- Le Rafale est reconnu par tous les experts comme un avion performant , les difficultés pour le vendre sont dues a 2 facteurs plus ou moins importants selon le pays auquel il est proposé :
*Son prix de vente en Euros qui le pénalise par rapport aux avions US fabriqués en zone dollar. S'il y a avait une parité euro/dollar ,on en parlerait pas d'arrogance , de mauvais management ou de je ne sais quoi , l'avion se serait deja vendu.
* Un marche des avions de combat , tres largement influencé par les considerations politiques et geostrategiques. Vendre un rafale , c'est beaucoup plus dur que de vendre un Airbus, la France doit peser de tout son poids pour contrebalancer l'influence de ses concurrents americains russes ou europeens.

- La messe n'est pas dite, le Rafale ne s'est pas encore crashé , il possède de serieuses chances de l'emporter en Inde , en Suisse , au Bresil ou aux Emirats. Il faut remporter au moins une de ces competitions. La Suisse avec son franc fort et une evaluation technique plaçant en tete le rafale pourrait reserver une bonne surprise.
Réponse de le 18/11/2011 à 14:12 :
ok, la faillite est collective alors. On se sent tout de suite beaucoup mieux.
Réponse de le 18/11/2011 à 15:43 :
vous achetez des lunettes et vous relisez a tete reposée a partir de "la messe n'est pas encore dite"
a écrit le 18/11/2011 à 12:06 :
Le rafale est un excellent avion de combat, il a fait son boulot en Libye et il a démontré toutes ses capacités,il tue et il le fait bien, il a toujours fini en tete des evaluations techniques, mais politiquement nous avons toujours perdu, les EAU préparent l'après France avec les usa, ils ont eu certainement des compensation pour casser la relation avec la France. L'inde et la suisse sont les marché les plus clair qui soit en matière de selection, le rafale est présent sur ces deux marchés, Mais en ce qui concerne les EAU, c'est un panier de crabe et je pense que Dassault a fait expres de faire l'impasse sur ce dossier vu les exigences des EAU. genre 100000 page de specfications avec engagement financier lourd si l'une d'elle n'est pas exact, du jamais vu, il y a eu alerte sur Thales informant du risque majeur d'engagement de la société sur ce contrat. trop dangereux. le prince nous fait sa petite colere sur le prix, mais une chose est sur, si il n'achete pas le rafale, ca va lui couter 1,5 Milliards, car les M2000 ne seront pas repris par dassault. Quand a l'eurofighter qui n'est pas navalisé, qui est un mauvais multirole, qui n'est pas furtif, qui n'est pas capable de faire la guerre electronique, qui ne peut pas faire de cas ou de sead contrairement rafale et qui est 30% plus cher 64ME pour le rafale 60 Milliards de R&D, 89ME pour l'eurofighter 90 Milliards de R&D. je leur souhaite bien du plaisir, car les EAU sont un cauchemar de contrainte et d'exigence et un gouffre financier. Sur ce point l'inde et la suisse sont beaucoup plus clair. La suisse a annoncé son favori le rafale, quand en inde, on attend la decision entre le ef2000 et le rafale
a écrit le 18/11/2011 à 10:50 :
Les Français sont trop arrogants à l'étranger, c'est leur gros problème.
a écrit le 18/11/2011 à 9:17 :
Ce n'est pas que le rafale soit un mauvais avion loin de la mais dassault oubli que ce n'est pas le gouvernement français à qui il vend cet avion (vu que nous nous ne discutons pas les prix) mais un gouvernement étranger.
a écrit le 18/11/2011 à 8:26 :
Peut-être que les Emirats vont réfléchir à deux fois avant de s'engager définitivement.
Il ne faut pas chercher ailleurs la pépite alors que l'on a le diamant à portée de main.
a écrit le 18/11/2011 à 7:45 :
Personne n'en veut de votre avion , Monsieur Dassault. Passez à autre chose.
Rappelez-vous du France , du Concorde et autre erreur aussi grosse.
On n'achète plus en France parce-que c'est français. Fini.................
a écrit le 18/11/2011 à 6:33 :
On ne peux vendre à un "étranger "et avoir des discours politiques fascistes contre les citoyens d'origine "étrangeres" dans son propre pays !! Il y a incompatibilité !!!
Réponse de le 30/11/2011 à 16:27 :
mais si parce que le pognon c est bon !!!
a écrit le 18/11/2011 à 6:32 :
Il faut peut-être chercher ailleurs que du coté prix ou performances les causes de mévente du Rafale. Un tel contrat engage un partenariat constructeur-client de plusieurs dizaines d'années. Donc de confiance mutuelle. Nos clients potentiels auraient-ils des doutes sur la fiabilité économique ou politique de la France sur le long terme? Posons-nous les bonnes questions, car des échecs commerciaux répétitifs sont des signes...
a écrit le 18/11/2011 à 6:31 :
Les seuls qui auront achetes cet avion hors de prix c est qui? c est nous! Quand il s agit de sauver ses petits arrangements entre amis et depenser des milliards, comme par miracle il n y a plus de crise financiere!
Réponse de le 18/11/2011 à 9:29 :
Merci qui ? Monsieur Dassault ?
Réponse de le 20/11/2011 à 16:58 :
Pour un peu plus cher et 100% fait par des Ingénieurs et Techniciens étrangers ... la France aurait pu acheter Américain !!! Bravo Marremarre , t'es un vendu aux puissances étrangères toi !! et en bonus on serait allé en Iraq en 2003 sinon pas de pièces détachées ....
a écrit le 17/11/2011 à 22:59 :
Commander en une seule fois 60 avions de chasse, pour une population autochtone d'à peine un million d'habitants, en dit long sur la nécessité d'une flotte d'avions aussi importante! Même la population de souche émiratie n'est alphabétisée qu'à peine à 80 %.A titre de comparaison un pays comme le Liban, de près de 4 millions d'habitants, possède peut-être une vingtaine d'avions de chasse!
Réponse de le 18/11/2011 à 2:38 :
l'ensemble des Emirats c'est pres de 8 millions habitants , ils ont une defense commune et ont deja 140 avions et un des plus haut PIB mondial grace au petrole. Ils sont juste en face de l'Iran
Réponse de le 18/11/2011 à 9:00 :
Non cher Robert, deja il y a depuis 2009 une base de l'armee francaise chez eux, donc les Emiratis preferent que ce soient les soldats francais qui le defendent contre l'Iran plutot qu'eux memes ... Donc pas besoin pour les Emirats de trop investir dans la defense, les Francais et Americains les defendront sans se faire prier... Concernant la population, xux Emirats Arabes Unis, 73,9 % de cette population n'est pas Emirati. La moitié de la population des émirats est originaire du sous-continent indien (Pakistan, Inde, Maldives, etc), le reste provenant des autres pays arabes, d'Iran et d'Asie du Sud-Est (Malaisie, Indonésie, etc.). Selon d'autres estimations (fin 2006), la population des Émirats arabes unis s'élève à 5,6 millions d'habitants dont 84 % d'immigrés. Les Émirats arabes unis possèdent l'un des taux d'immigration les plus élevés au monde. Leur population a ainsi doublé entre 2005 et 2010.
Réponse de le 18/11/2011 à 10:34 :
Soyons seriuex ce n'est pas 250 soldats français et 3 rafale qui vont les defendre , ces bases ont plus une vocation symbolique qu'operationnelle.
la verite est que les Emirats sont l'etat n°1 pour les depenses militaires par habitants et ce pour 2 raisons:
- Un environnement dangereux et instable avec l'iran en face d'eux et un peu plus loin le pakistan et l'Afghanistan
Réponse de le 18/11/2011 à 10:35 :
mauvaise manipulation
Réponse de le 18/11/2011 à 13:19 :
Vous oubliez soit par mauvaise foi ou raison de santé, de parler de la base navale et de soutien à Port Zayed gérée par les Francais ainsi que le groupement de terre. Il s'agit d'une base interarmées complète et on parle de 400 à 500 militaires permanents, pas 250 et 3 coucous.
a écrit le 17/11/2011 à 21:42 :
Alors ça j'adore!

Nous avons un avionneur qui produit l'avion le plus polyvalent et le plus efficace de l'aéronautique moderne (dixit un ancien pilote des red arrows qui affirme que le RAFALE surclasse tous les autres avions), et ceci sans contestation possible. Une ribambelle d'ignares qui ne savent rien faire d'autres que de taper sur leur pays, qui par ailleurs est une des plus grandes nations sur Terre. Et d'autres qui ne connaissent absolument rien au business international et qui la ramène en prétextant le manque de compétence des français en commerce international. Waow, ça en fait de la bêtise ambiante... Alors, Dassault représente tout ce qu'il y a de plus immonde dans le monde de l'entreprise et sont clairement incompétents en business (c'est Dassault, pas l'ensemble des français!). Toutefois, leurs avions sont excellents (bien plus que cette daube de TYCOON qui trouve le moyen d'arborer des plans canards réduisant toute la visibilité en dessous du pilote... regardez où ils son placés il ya de quoi se marrer franchement) et ont même trouvé les moyens de catcher des F-22 avec interdiction d'utiliser tout leur équipement... et ne me parler pas du F-35 qui lui arrivera pas avant une paye! Par contre, la France a pour une fois préféré l'indépendance au lieu de lécher les bottes à l'UE, ce qui est une bonne chose, mais n'arrive cependant pas à assumer ce choix. Comme l'ont dit certains: c'est le meilleur mais il est trop cher... Oubliez tout le reste, il est simplement trop cher et on en a rien à faire de combien ça nous coûte puisqu'il en va de l'indépendance militaire de la France, ce qui toujours été une priorité (revoir son Histoire). Ça coûte cher, mais ça les vaut... seulement tout le monde ne le voit pas de cet oeil. C'est juste une question de prix.
Réponse de le 17/11/2011 à 22:31 :
L'avion le plus polyvalent et le plus efficace !! J'espere que pour tenir ces propos c'est que tu es soit mecano soit pilote ( et encore )
sur RAFALE. Il ne faut pas s'arrêter aux propos tenus dans tel ou tel magasines, pour avoir la possibilite de critiquer objectivement un avion
il faut travailler dessus tous les jours, le voir evoluer sur les theatres d'operations, connaitre la maintenance le temps de changement de configuration,
montage des POD reco NG des POD DAMOCLES(loin derriere le POD SNIPER US) chargement des clés pour la radio et j'en passe ...
Donc si on résume les capacités d'un avion à un combat air-air lors d'un red flag c'est un peu leger,
Ce qui est bizarre c'est qu'il y a pas beaucoup de personne qui connaisse la petite histoires de comment son rentrés les avions de RED FLAG !!!
Je ne crache pas sur le RAFALE mais je pense que il n'y a pas tant de personnes que ca qui peuvent prétendre connaitre cette avion pour en faire l'éloge ou pas.
Réponse de le 17/11/2011 à 23:02 :
Mes respects Mr Siou... Visiblement vous vous y connaissez mieux que moi dans ce domaine (je m'incline) et c'est vrai que le red flag ne sufit pas. Toutefois, la polyvalence du RAFALE m'apparait comme une des meilleures du marché, ce qui fait du RAFALE un avion qui mérite le respect et dont la France peut être fière. Mais quoiqu'il en soit, le RAFALE a déjà prouvé qu'il était un des meilleurs avions de combats lorsqu'il est dans les mains de pilotes dignes de ce nom!
Salutations!
Réponse de le 18/11/2011 à 6:25 :
Et d'autres qui ne connaissent absolument rien au business international ....

Napoleon, apparemment, contrairement au vrai, tu n as jamais passe les Alpes.

Les Emirats sont un hub internationnal de business.

Independance militaire pour la France : ahahahahah.

Je me souviens de l intervention en Lybie ou les Etats Unis ont bien rigole des probleme de budget quant a certains missiles ....

Tu dis n importe quoi, retourne dans ton HLM monter tes maquettes d avions de guerre...

Réponse de le 18/11/2011 à 20:51 :
Chapeau egalement pour les commentaires de Mr Siou. Ca sent le vecu et ca fait du bien de lire un commentaire de cette qualite.
Ca change des commentaires meprisants et steriles entre internautes.
a écrit le 17/11/2011 à 21:27 :
100% d'accord avec Max. Tous les émiratis (c'est-à-dire les locaux pur souche) on un accès gratuit aux soins, gratuit a l?éducation, et gratuit au logement. Le port du voile n?est pas obligatoire, la criminalité est quasi nulle (les rare cas sont la plupart du temps due au expatriés vivant sur place). En gros c?est comme Monaco en plus grand avec du sable et des chameaux. ABSOLUMENT rien a voir avec l?Irak, la Syrie, la Lybie ou même l?Arabie Saoudite. Les femmes peuvent conduite, se marier, divorcer. Les seuls trucs interdit sont les jeux le commerce de l?alcool dans les lieux publics. Par contre si tu vas dans un hôtel ou chez carrefour (ouvert de 6h00 à minuit, 7 jours sur 7) pas de soucis pour l?alcool. T?as même plus de choix qu?en France. Après je suis d?accord avec le fait qu?on est des billes au niveau commercial (Dassault, et même EDF Areva qui se sont fait souffler le contrat pour des centrales nucléaires par Hyundai?) mais y?a pas que la qu?on est des billes.
a écrit le 17/11/2011 à 21:10 :
Le Rafale est actuellement et toujours le meilleur avion de chasse!
mais bon, il est cher ...
a écrit le 17/11/2011 à 20:54 :
Serge, fils de Marcel D, comme Arnaud, fils de Jean-Luc L, ne sont jamais arrivés à la cheville de leurs géniaux industriels de pére et ont cassé le jouet qu' on avait placé entre leurs mains ... le talent n'est pas génétique
Réponse de le 18/11/2011 à 8:20 :
Et oui ,le talent n'est pas génétique mais , constatez qu'en France , pour le monde politique cela doit etre l'exception et , les Français votent quand meme pour ces reproductions !
a écrit le 17/11/2011 à 20:48 :
Pourquoi ne pas nationaliser Dassault, si l'état doit jouer au commercial autant le faire pour son compte et à fond???
Le monde entier à bien compris que l'avion était très efficace (campagne de Libye) mais très mal commercialisé...
Combien la plaisanterie coûte au contribuable?
a écrit le 17/11/2011 à 19:06 :
Dès le départ le RAFALE est un avion qui a été crée sous le signe de l'égoïsme, M DASSAULT voulant se faire la belle part du gâteau en faisant cavalier seul à la conception d'un avion de 4eme génération , à cause de certaines promesses de vente de 300 RAFALE qui furent annulées lorsque DASSAULT ne pouvait plus faire marche arrière.
N'oublions pas que le premier vol du RAFALE date de plus de 20 ans et je doute que le potentiel de ses équipements électroniques soit à la hauteur de ses rivaux comme le F16 ou le F15 pourtant des avions conçus bien auparavant.
Bien sur ces capacités air-air face à d'autres avions ne sont plus à démontrer mais combien de combats aériens eurent lieu dans les derniers affrontement, comparé aux missions comme la reconnaissance et le soutient aériens.
De plus ce qui est rarement évoqué, pour un RAFALE en l'air combien d 'avions sont au sol servant de magasins de pièces détaché ( ceci est dut principalement je l'accorde à la politique de l'armée de l'air qui achète moins d'équipement optionnel qu'il y a d'avions en se disant quand un avion est sol il suffit de prélever l'équipement pour le mettre sur un autre avion, bien sur officiellement le cannibalisme n'existe pas ) !!!!!
Bref tout ceci mélangé avec la fameuse politique commerciale de DASSAULT il ne faut pas s'étonner que la RAFALE reste en FRANCE.
Réponse de le 17/11/2011 à 19:49 :
Travaillant pour l'équipementier qui fournit une bonne grosse partie des pièces de l'avion (moteur, navigation, fadec... ) je peux t'assurer que l'équipement actuel ne date plus d'une conception d'il y a 20 ans, bien au contraire, ces éléments sont -quand cela est possible- intégrés à des avions de combat d'autres nations!
Réponse de le 17/11/2011 à 22:44 :
Oui je suis d'accord l'électronique n'a pas le meme age que la conception de la cellule et bien heureusement.
Ce que je voulais souligner,c'est quand on regarde l'évolution qu'a eu le F16 entre les premières version et les dernières
ou encore le F15 je doute que dans 20 ans le RAFALE aura la même capacité d'évolution.
Il part deja avec un handicap avec le POD de désignation DAMOCLES qui est bien en dessous des capacités du SNIPER ,
du coup sur les theatres d'operations pas facile de rivaliser avec un F15 qui vole 4000m plus haut et qui voit bien mieux que vous le sol.

Réponse de le 18/11/2011 à 9:10 :
Le "problème" c'est le pod damoclès, pas la cellule. Et un pod, ça peut se changer ou évoluer.
Réponse de le 18/11/2011 à 21:03 :
Ou alors... Monter un pod Sniper sur le Rafale, et le tour est joue ! Ce ne serait pas la premiere fois qu'un avion de fabrication francaise est du matos ricain sous les ailes. Ce que je regrette autant que nous n'ayons pas de pod de reconnaissance et de designation aussi performant que les Yankees, est qu'ils avaient deja penetre le marche Emirati avec des F-16... Si l'union europeenne voulait bien jouer le jeu, cf Apache britanniques et F-16 (encore lui !) polonais...

En tout les cas, ce n'est plus la Grece, anciennement fidele cliente de Dassault, qui pourra se le payer desormais.

A titre d'exemple, le Leclerc, qui est un excellent char, voire le meilleur au monde, a ete abusivement copie par les Sud-coreens, et n'a trouve qu'un seul acheteur... les EAU !
Réponse de le 19/11/2011 à 1:13 :
Voilà un autre grand soucis, il ne faut pas comparer le rafale avec un autre avion car il les remplace, c'est un avion 4 en 1 multirôle, recofigurable en quelques heures et peut donner rapidement à une armée une adaptabilité impressionnante, même si il n'est pas le meilleur dans chaque domaine.
a écrit le 17/11/2011 à 19:05 :
de qui ont ils peur ses émiratis, leurs territoires peut être survolé en long et en large et en diagonale en une heure pleine, plusieurs bases américaines et britanniques sont implantées alors à quoi bon s'armer si ce n'est contre son peuple.
Réponse de le 17/11/2011 à 20:06 :
ayant vécu au emirat je peu te dire que les emiratis ne sont pas a plaindre, rien a voir avec la lybie ou bien même l'arabie saoudite .. le peuple est heureux , bien plus quand France donc les réflexions quand on connais pas on évite.
Réponse de le 20/11/2011 à 17:42 :
@ max Sûr !! les hôtels internationaux sont aux standards occidentaux !!! Au fait , ce n'est pas dans ce patelin que le passeport des travailleurs immigrés est confisqué à leur arrivée ...???
a écrit le 17/11/2011 à 17:42 :
C'est moi qui écrivait il n'y a pas longtemps que les français sont de très mauvais commerciaux à l'étranger !!!! Je sais de quoi je parle, j'habite en Russie où ils laissent la place libre aux allemands, aux italiens, aux japonais et aux coréens ! Bravo la France, c'est comme cela que l'on se taille une balance commerciale en déficit permanent !!! Il faut choisir : les RTT ou la vente ! Apprendre à écouter le client ! Savoir positionner un produit ! débusquer le client (car ce n'est pas lui qui viendra vous chercher)... se montrer "user-friendly" !!! Bref, la vente est un art, et les français y sont très mauvais.
Réponse de le 17/11/2011 à 18:33 :
C'est quoi le rapport avec les RTT???
Réponse de le 17/11/2011 à 18:54 :
je suppose qu'il a voulu dire que le commerce nécessite beaucoup de travail, toujours plus de travail et que les RTT sont contraires à cette vision des affaires.
je crois que ce qui manque le plus aux français est l'humilité.
Réponse de le 17/11/2011 à 19:43 :
Minable l'allusion aux RTT : c'est la même allusion que S Dassault fait en permanence dans les médias, si on est derriere les autres c'est a cause des 35H et des RTT....mais bien sûr!! c'est surtout pas a cause de son arrogance prouvée et de son incapacité a se bouger et a recruter des gens qui écoutent le client
Réponse de le 17/11/2011 à 20:43 :
Les RTT sont peut être une connerie mais ce n'est pas pour autant qu'il faut dire que les français n'en branlent pas une car n'oublions pas que nous avons une des meilleures productivités au monde (pour une fois qu'on est en tête quelque part).
Après c'est clair que nous sommes de mauvais commerciaux face à d'autres nations.
a écrit le 17/11/2011 à 16:31 :
Pourquoi la France a-t-elle refusé de participer avec les autres pays européens au développement de l'Eurofighter, qui bénéficie maintenant de près de 700 commandes ? Était-ce vraiment raisonnable de jouer solo dans un monde où la concurrence se fait de plus en plus féroce ? L'arrogance nationale vaut-elle 41 milliards d?euros ?
Réponse de le 17/11/2011 à 17:05 :
Ca date des années 80... Wikipedia est très instructif sur cet avion... Je le conseilles....
Réponse de le 17/11/2011 à 18:55 :
Pourquoi ? Serge Dassault ....
a écrit le 17/11/2011 à 16:19 :
Je connais dassault pour avoir était en relation professionnel avec eux ,dans le genre ont est des cracks il y a pas mieux ,des cadences de productions indigne en france ,un vrai camps de vacances et en plus le personnel a un beau interessement grace aux vente a l'armée francaises. Pauvre industrie francaises
Réponse de le 17/11/2011 à 19:46 :
Voilà la vérité! je connais aussi des ingés de chez Dassault "on est les meilleurs, nos produits sont les meilleurs et de toute façon la France n'est rien sans nous" oué, sauf que tout ce foutoir c'est l'argent des contrats publics qui finance
Réponse de le 18/11/2011 à 7:58 :
Arrêtez de dire des bêtises, si Dassault marche aujourd'hui c'est principalement grâce aux avions civiles (Falcon) donc pas grâce à l'argent des contribuables.. Renseignez-vous avant de parler.
Réponse de le 18/11/2011 à 9:42 :
Bien sur! les poignées de Falcon permettent de payer les salaires des milliers d'employés de Dassault....les Falcon ne se vendent pas au rythme des Embraer non plus, arrétez de dire des bétises vous aussi
Réponse de le 18/11/2011 à 10:47 :
Anonyme a raison. En fait les Falcon se vendent bien et garantissent l'essentiel de l'activité de Dassault Aviation. Mais de nos jours ce qui rapporte le plus d'argent a Dassault ce sont ses logiciels de conception 3D ( catia, Enovia , Simulia) utilisé par l'industrie dans le monde entier y compris par tous les concurrents de Dassault Aviation. (le 787 a été developpé avec les logiciels dassault)
On ne compare avec Embraer, ils font du bas de gamme alors que les falcon sont positionnes sur le haut de gamme.
Réponse de le 18/11/2011 à 11:04 :
Oui je sais, tout est haut de gamme chez Dassault, tellement haut que le Rafale ne se vend pas. Pour Catia, je ne dis rien contre et Boeing l a utilisé pour le 777 et 787. mais quel rapport avec les contrats public sur Rafale? Dassault partage ses benefs de Catia avec le contribuable? non, par contre les pertes c'est pour le public
Réponse de le 20/11/2011 à 9:54 :
"Les pertes c'est pour le public", Dassault Aviation n'est pas une banque mais un constructeur aéronautique (de plus, Dassault Aviation a toujours été bénéficiaire depuis sa création en 1936). Ensuite, Falcon a raison, on ne compare pas du haut de gamme avec du bas de gamme.. Enfin, pour être relativement proche de Dassault je peux de te dire qu'ils ne vendent pas qu'"une poignée" de Falcon, ils restent discret sur leurs résultats c'est la politique de l'entreprise.
Réponse de le 20/11/2011 à 17:19 :
Et c'est une grosse PME , moins de 10 000 salariés , EMBRAER cela doit être pas mal plus de salariés .... Et oui Falcon a raison depuis des années ce sont les avions civils qui font vivre Dassault , avions civils qu'il EXPORTE !!! ce qui n'est pas le cas de beaucoup de boites françaises qui vous emploient , vu l'affreux déficit commercial .
Réponse de le 21/11/2011 à 8:20 :
Vous des êtes des hypocrites et des actionnaires a peine dissimulés. Dassault n'est pas une banque mais le trésor public non plus. Tout comme Boeing, Dassault recycle des technologies militaires financées par le public dans ses activités privées et en bénéficie lorsqu'ils font des benefs sur le Falcon. Alors la leçon sur l'exemple Dassault pour la France, je regrette mais c'est plutot un contre exemple, et typique de la France passée et du copinage militaro industriel: se faire subventionner par l'état pour de la RD et de la production captive militaire et engranger des benefs en paraissant comme une PME dynamique et a la pointe sur des productions hors militaire. On n'est pas dupe
a écrit le 17/11/2011 à 15:58 :
franchement sur le marché, il y a des avions qui font presque la même chose que le rafale mais ils sont nettement moins cher. franchement il faut vendre à prix de revient et créer des emploi (permet aussi de développer les rafale) que de croisé les main et attendre le politiciens arracher des accords qui ne viendront jamais
Réponse de le 17/11/2011 à 19:09 :
il ne faut tout de même pas exagérer.
Les armées préfère finalement un avion d'un niveau moindre, mais qui a fait ses preuves, et qui a aussi un bon nombre de pilotes ...
a écrit le 17/11/2011 à 15:54 :
Cela ne change rien pour Dassault, le contribuable payera et personne ne parlera de l'accroissement de la dette liée à cela.

db
a écrit le 17/11/2011 à 15:33 :
En fait, le vrai problème pour les marchés extérieurs est la valeur actuelle de l'EURO :
- Elevé, tel qu'il est actuellement faforise grandement les importations, mais cela peut s'avérer très pénalisant dans le cas de ventes vers l'étranger, tel qu'il en est question maintenant.
Réponse de le 17/11/2011 à 16:17 :
C'est marrant, les Suisses ont la théorie contraire: "Vu que l'Euro est très faible, ils ont décidé d'avancer la date d'achat de leurs avions de combat afin de faire des économies". "L'Euro fort" est une excuse franco-française pour expliquer l'échec du pays. L'Allemagne exporte en Euro et s'en porte très bien. Disons plutôt la vérité: La France doit se remettre au travail... faire comme les Suisses qui travaillent 42 heures/semaine avec une retraite à 65 ans!
Réponse de le 17/11/2011 à 18:20 :
N'oubliez pas aussi de demander une baisse des salaires, Octave... C'est indigne tout de même d'imaginer des gens qui ne se tueraient pas à la tâche pour rien...
Réponse de le 17/11/2011 à 21:03 :
c'est sur octave que vous bossez dur : votre post de 17H17: a cette heure ci, nous, en France , on bosse.
a écrit le 17/11/2011 à 15:24 :
Pour ce qui est du Rafale, il est polyvalent et techniquement bon, mais regardez un peu le coût des F-18 A/B ou C/D, ou encore le Typhoon tel qu'il en est question, ou encore le Grippen Suédois; Les chiffres parlent d'eux même.....
a écrit le 17/11/2011 à 15:19 :
Ben..., Je dirais que Gérard LONGUET a vendu la peau de l'ours avant de l'avoir tué et en fait, ce serait plutôt l'ours qui lui a fait sa peau en fin de compte......!
a écrit le 17/11/2011 à 15:13 :
les deux appareils se valent largement.
vraiment au coude a coude depuis le depart, se sera a qui est le moins cher c'est evident.
maintenant, il faut voir les plus-values en annexe (contrat et avantages sur d'autres produits, entretien, pieces et mains d'oeuvre, etc...) on ne sait pas tout, mais a mon avis un contrat sur de l'armement n'a pas a voir qu'avec des questions de marketing...

de toute facon, s'ils voulaient vraiment etre techniquement au top, ils prendraient des F22 (qui sont next-gen, eux) ;-)
Réponse de le 18/11/2011 à 21:13 :
Des F-22 ? Il faudrait deja que les yankees soient d'accord. Ils ont deja du mal a les lacher aux Japonais et aux Israeliens.
a écrit le 17/11/2011 à 15:06 :
On pourrait les utiliser contre les Emirats Arabes pour montrer qu'ils sont peut être chers mais efficaces, ils arrêteront d'être arrogants !
Réponse de le 17/11/2011 à 16:59 :
Si arrogance il y a, c'est celle de la France! Lorsque vous décidez d'acheter une nouvelle voiture, vous comparez et choisissez ce qui vous convient le mieux. Est-ce que vous vous attendez à ce que le concessionnaire de la marque que vous n'avez pas acheté vous insulte et vous traite d'arrogant?
a écrit le 17/11/2011 à 14:56 :
N?ayons pas d?inquiétudes pour Dassault Aviation : une clause du contrat signé entre l?Etat et l?avionneur garanti à ce dernier que le contribuable lui assurera une cadence de production de 11 avions par an.... Personne n'en veut mais nous nous allons les payer...
Réponse de le 20/11/2011 à 17:25 :
Il nous faut des avions donc autant en acheter aux US ... ils auront les emplois les benefices ...
a écrit le 17/11/2011 à 14:46 :
Si un avion ne se vend pas depuis si longtemps, il faut passer à autre chose.
Cet entêtement à vouloir vendre le même produit est caractéristique de l'esprit français qui raisonne encore au vingtième siècle.
Il faut repenser le management et l'innovation en plus de s'informer un peu sur ce que font les entreprises innovantes hors de France (pas forcément aux USA)...
Réponse de le 18/11/2011 à 21:16 :
Enfin bon, il y a quand meme un certain investissement qui serait bon de rentabiliser, et cet avion qui n'est pas du tout mauvais a encore sa place sur le marche.
Réponse de le 25/11/2011 à 23:53 :
Loin de moi l'idée de sous-estimer la technologie militaire française, cher monsieur, mais, un avion de combat est un investissement qui exige réflexion sur des plans qui ont peu de lien avec l'armement.
Bien que je sois peu au fait de ces questions, il me paraît assez évident que l'acquisition d'un avion de combat implique l'acceptation de toute la logistique et de tout le service après-vente qui l'accompagnent avec ce que cela suppose de dépendance technologique et politique envers le pays vendeur. Le pays acheteur est obligé, même si cela ne l'intéresse guère, de s'informer sur les questions de politique intérieure du pays vendeur : la culture, la vision, la stratégie industrielle inhérents à ce pays seront théoriquement étudiées en particulier concernant ses relations futures avec le client. J'entends par relations futures toute la stratégie de coopération en matière de formation (échanges universitaires), de technologie (la qualité des transferts de technologie, s'ils existent), d'économie (l'adéquation de la politique industrielle avec les besoins du pays acheteur) et militaire (les man?uvres conjointes).
Quand on achète un avion de combat, on achète aussi toute la stratégie qui l'accompagne inéluctablement : par exemple, un avion de combat à aile delta ne se pilote pas de la même manière qu'un avion de combat à géométrie variable, tout comme un avion de combat furtif ne se pilote pas de la même manière qu'un avion de combat non furtif, etc. Acheter la stratégie est presque aussi important que l'avion lui-même. Il suppose qu'on ait étudié la logistique qui influera sur les ressources à mettre à la disposition de l'appareil (carburant, entretien, schéma des infrastructures), qu'on ait étudié les ressources militaires du voisinage (donc, la stratégie choisie par le voisinage), les politiques industrielles du voisinage (donc sa possible dépendance technologique), etc.
Des petits détails, en apparence insignifiants, comme les attentions portées aux relations humaines peuvent influer définitivement sur la conclusion de contrats de cet importance : une attitude belliqueuse, arrogante et suffisante trahit généralement une incapacité à négocier dans l'intérêt des populations souvent soucieuses de paix et de prospérité qui, toutes deux, requièrent une attitude posée acceptant les concessions et les compromis. Cette attitude déplaisante décrite plus haut suscitera une méfiance justifiée et un probable refus d'acquérir l'avion de combat fut-il d'excellente facture de sorte que, dans le futur, le pays susceptible d'acquérir n'aura point à s'interroger sur la crédibilité du pays vendeur.
Le Rafale resterait onéreux, mais, son prix reste accessoire si on prend en considération les effets à long terme de son acquisition.
La France à sous-estimé l'importance de considérer que la vente d'un avion de combat n'est pas que raisonnement logique de coût, de science, de connaissance de la géostratégie et de la géopolitique sur un plan purement prospective avec un regard cartésien. L'Histoire joue aussi un rôle dans la compréhension de la décision de passer à l'acte d'achat : la France, par son attitude suffisante et son obstination à refuser de voir la réalité en face, perdit les guerres d'Indochine et d'Algérie qu'elle a elle-même initiées sans le vouloir. La leçon était déjà là. Il suffisait de la retenir.
Et, ainsi, la rentabilité que vous évoquiez prend tout son sens et toute sa quintessence, mais, du côté de l'acheteur, malheureusement pour vous...
a écrit le 17/11/2011 à 14:44 :
Vous voyez, ce n'était pas la peine de se mettre à plat ventre devant les USA et de mener cette politique étrangère désastreuse: même sur le chapitre des ventes d'armes, nous sommes perdants.
a écrit le 17/11/2011 à 14:34 :
Que d'échecs à l'exportation en rafale !!!! Ces Mirages de commandes non signées ne feront pas de cet aéronef notre Super-étendard national !!!!
Réponse de le 17/11/2011 à 15:09 :
haha, très bon :-)
Réponse de le 17/11/2011 à 15:23 :
En effet, exellent !
Réponse de le 17/11/2011 à 16:36 :
Bonne poésie:-}
a écrit le 17/11/2011 à 14:31 :
Certains propos sont chargés de haine et n'ont d'autre but que de se faire plaisir à cracher un peu plus sur notre pays . Je ne comprends pas que le Figaro laisse s'exprimer des gens qui ne pensent pas, qui n'ont que le fiel comme argument, qui se croient grandis par l'insulte et ne se doutent pas qu'ils ne sont que des gueux de littérature !
Réponse de le 17/11/2011 à 14:46 :
"le Figaro" ??? ... mauvais copier-coller ??
Réponse de le 17/11/2011 à 14:55 :
La haine c'est le patron de Dassault qui la distille lors de ses interventions télévisées navrantes contre les travailleurs français aux 35H, les fonctionnaires, et la France des RTT....what goes around comes around. Oui, je hais parfaitement cette firme qui a brulé des milliards de NOS euros pour RIEN. C'est nous tous qui avons travaillé pour financer ces echecs consternant
a écrit le 17/11/2011 à 14:27 :
Mr Sarkozy, je ne sais pas si vous vous rendez compte de tous les petits sous-traitants qui dépendent de Dassault pour vivre ou survivre. C'est une ruine pour le tissus industriel français et une mise à mort de nos compétences. Continuez donc, tuez les petits. Ce sont quand même les "petits" qui ont fait la révolution arabe et qui ont fait tombé les "grands". Faites bien attention à ne pas vous faire trop mal quand vous allez tomber...parce que vous allez tomber.
Réponse de le 17/11/2011 à 14:47 :
Serieusement en quoi est ce la faute de Sarko 1er? si comme ecrit l'offre n'est commercialement pas acceptable c'est du ressort du seul industriel, on va quand meme pas payer avec nos impots pour que d'autres pays achetent ce que meme nous on ne veut pas vraiment...
a écrit le 17/11/2011 à 14:26 :
Cela m'étonnerai que Dassault ne soit pas déjà entré dans l'ère marketing (produire pour vendre quitte à ce que le produit soit de moins bonne qualité) et qu'il ne soit sorti de l'ère technicienne (fabriquer les meilleurs produits, même s'ils sont plus chers que les autres)?
Je n'y connais toutefois pas grand chose.
Ceci dit, la vente n'est pas encore terminée, il s'agit juste d'une mise en garde.
a écrit le 17/11/2011 à 14:15 :
il serai interessent de les comparrer en combat aérient rèel seul comparaison valable,y a t'il un pilote des Emirats à prendre le risque la et la question,l'éssayer c'est l'adopter
Réponse de le 18/11/2011 à 6:42 :
Seule comparaison valable?? Quand t as achete ta Golf ou ta 308 tu l as compare sur la route avec une Porsche Carrera pour savoir laquelle tu allais acheter parce que selon c etait la seule comparaison valable????
a écrit le 17/11/2011 à 14:14 :
On se souvient de l'attribution des crénaux à Emirates comme étant la contrepartie de la vente des Rafales aux Emirats....

source, la tribune, 27 janvier 2011 :

" Dassault Aviation n'a plus d'excuses si le Rafale ne se vend pas aux Emirats arabes unis. Invoqué en coulisse pour expliquer le gel des négociations du contrat de 60 avions de chasse par Abu Dhabi - les discussions ont repris en janvier -, le refus de Paris en juin d'accorder aux compagnies émiriennes des vols supplémentaires en France est aujourd'hui de l'histoire ancienne. Emirates et Etihad, les compagnies de Dubai et d'Abu Dhabi, ont obtenu gain de cause à l'issue des négociations bilatérales sur les droits de trafic qui se sont déroulées mardi et mercredi à Abu Dhabi. "

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20110127trib000596326/paris-autorise-les-compagnies-du-golfe-a-defier-davantage-air-france.html
Réponse de le 17/11/2011 à 16:35 :
Les créneaux des aéroports parisiens étaient conditionnés avec une commande d'airbus
a écrit le 17/11/2011 à 14:13 :
Encore un échec de la politique d'indépendance de la France. Si nous aurions fait le choix de l'Eurofighter, nous aurions économisé beaucoup d'argent...
Réponse de le 17/11/2011 à 14:39 :
Mais non,
La France contrôlait, au moment de la signature, 30% du projet sans en être partie prenante officiellement. Il s'agit là d'une part plus importante que si on avait officiellement coopéré.
D'autre part, la cours des comptes britanique a évalué le coût unitaire de chaque avion à 272 millions d'euros (+75% du coût initial). A comparer aux 142,3 millions d'euros du Rafale.
Tout ça pour une grosse daube ...
Réponse de le 17/11/2011 à 15:16 :
Scargo: Votre supposition est aussi erronée (voir mes commentaires plus bas) que votre conjugaison (Si nous AVIONS* fait... )

* Sans jeu de mots
a écrit le 17/11/2011 à 14:11 :
On peut se rassurer comme on peut, mais les USA avec le programme du futur avion JSF connaissent des problèmes encore bien plus graves. Le concept à la base est de développer un avion joignant les besoins des différentes armées US et de faire payer son développement en parti par différents autres pays partenaires (mais qui n'auront pas droit au caractéristiques les plus évoluées et qui de plus vont dépendre des US pour faire voler l'avion : en gros l'armée US peut les paralyser au sol !), le Canada et le Royaume Uni ont évidemment signé les yeux fermés...

Et bien si le JSF devait être un appareil à bas coûts son budget a explosé, de très nombreux problème de conception repoussent son éventuelle livraison d'année en année ajoutant à chaque fois des milliards de dollars de frais ce qui en fait le "le plus onéreux programme d'avion militaire de l'histoire. Au mois de mars 2008, le Government Accountability Office estime que le développement, l'acquisition, la maintenance et l'utilisation des 2 443 avions prévus dans les forces armées des États-Unis coûtera aux alentours de 950 milliards de dollars américains" (wikipedia)

Ces chiffres sont déjà bien vieux et ça continue....
Réponse de le 17/11/2011 à 23:54 :
Ben oui, sauf que les USA ont toujours eu les moyens de leurs politiques.
Réponse de le 20/11/2011 à 17:29 :
Oui mais que l'on arrête de dire bêtement que c'est pas cher .... au contraire c'est très très cher ...
a écrit le 17/11/2011 à 13:53 :
le monde change, les clients aussi qui ont acquis au fil des ans plus de compétences mais certains semblent l'oublier qui eux ne changent pas et même si les produits sont bons cela ne suffit pas
a écrit le 17/11/2011 à 13:48 :
En voila une bonne nouvelle !Double echec de Dassault et de Sarko. Les sultans n'ont pas été stupide pour une fois en sortant le cheque en blanc.

Faut se rendre à l'évidence : le Rafale c'est une arnaque. Les beaux discours mieleux de Sarko pour vendre sa camelotte ne prennent plus, y compris avec les arabes !
a écrit le 17/11/2011 à 13:44 :
avion trop cher et moyen en performances
Réponse de le 17/11/2011 à 15:08 :
Hé marcel enleves ta djelaba j't'ai reconnu
a écrit le 17/11/2011 à 13:06 :
Ben ouais... Le rafale a beau être un des meilleurs avions de combat de sa génération, il reste malheureusement trop cher et il en est de même pour son coût de maintenance. Il faut aussi dire que sa polyvalence n'est pas forcement nécessaire, ce qui entraîne le rabattement des client potentiels sur des avions concurrents largement moins chers.
a écrit le 17/11/2011 à 13:01 :
Ok, les gouvernements jouent un grand rôle dans les ventes de ce type mais il serait bon de rappeler que la conception du Rafale date du milieu des années 80 et constitue un choix politique de cette époque avant la chute du mur. La responsabilité de tous les gouvernements successifs sont à mettre en cause avant sa mise en service et ce choix d'un seul fournisseur pour l'armée française.
a écrit le 17/11/2011 à 13:00 :
La France peut également enlever de la liste la Suisse qui va décider de l'avion à acheter ces prochains jours...Pourquoi?
1) Parce que le gouvernement Sarkozy ne respecte pas la Suisse (Sakozy stigmatise la Suisse comme paradis fiscal et fait le beau avec Cameron et Obama qui possèdent à eux 2 les paradis fiscaux les plus puissants du monde: Nevada, Delaware, la City de Londres, les Iles anglo-Normandes, Iles Caimans, etc. / la France (Le ministre des Affaires Etrangères Kouchner) a pris la défence de Khadaffi lorsque la Suisse avait 2 citoyens pris en otage en Lybie)

2) Pour des raisons de coûts: 1 Rafale = 150 millons de francs suisse, 1 EuroFighter = 100 mio et 1 Gripen suiédois = 80 mio

Faites votre calcul, bon peuple de France!
Réponse de le 20/11/2011 à 18:32 :
vos chiffres sont faux, l'Eurofighter est plus cher que le Rafale
a écrit le 17/11/2011 à 12:45 :
si les négociations commerciales se passent comme en interne chez Dassault, nous n'avons aucun chance de les vendre ces avions; dans le groupe Dassault beaucoup de salariés sont mal dans leur peau et personne ne doit rien dire. Ils poussent les gens à démissionner quand ils n'en veulent plus.
a écrit le 17/11/2011 à 12:34 :
attendez là!!! vous avez pas encore compris que les produits français c que de la m..........; ya qu'à nous que vous pouvez forcer la main pour acheter vos merdiques inventions à la noix.
Réponse de le 17/11/2011 à 12:52 :
ce genre de commentaires a plus sa place dans le "defouloir de yahoo" que sur le site de la tribune...sans rancune
Réponse de le 17/11/2011 à 13:25 :
Eh pourtant c est bien réel ce que dit "latorpille"...
Réponse de le 17/11/2011 à 15:10 :
C'est aussi idiot que de dire que si un chef 2 étoiles n'arrive pas à remplir son restaurant, c'est parce que sa cuisine ne vaut rien.
Quelques gros beaufs feront ce raisonnement, quelques autres l'approuveront, incapables qu'ils sont de prendre en compte d'autres facteurs comme le prix, la qualité de l'acceuil, l'emplacement etc...
Ca m'agace de trouver sur un sujet qui me tient à coeur des files de commentaires sans intérêt, émis par des personnes dont l'incompétence est aussi manifeste que leurs propos sont péremptoires.
a écrit le 17/11/2011 à 12:33 :
Je suis consterné par la qualité de cet article de la Tribune (journalisme sérieux ??).
Le Prince héritier des Emirats vient effectivement de mettre en garde Dassault sur son offre commerciale ,justifiant ainsi l'appel récent à une offre concurrente .
MAIS il n'a jamais été dit que la négociation était terminée !!??
a écrit le 17/11/2011 à 12:27 :
Un coup à ce que Charles Edelstenne voit sa primer de fin d'année réduite... Ha non pardon, les rémunérations de non grands patrons ne sont pas indexées sur leurs performances.
a écrit le 17/11/2011 à 12:27 :
Il faut vraiment être français et con pour développer un bijou
de technologie mais ne pas savoir arroser comme les autres.
De toute façon, si on passait en dessous comme tout le monde,
dans 3 ou 4 ans il y aurait un juge d'instruction pour venir foutre
la merde et les EAU le savent très bien...
a écrit le 17/11/2011 à 12:23 :
Pour ceux qui comprennent l´anglais.

http://www.reuters.com/article/2011/11/16/uae-warplanes-idUSL5E7MG4IU20111116
a écrit le 17/11/2011 à 12:03 :
Le Rafale est refusé en "rafale", elle était facile celle là!! Rrrroooo....
a écrit le 17/11/2011 à 12:01 :
serge dassault est nul comme commercial et pire encore
heureusement qu''il a des coquins au gouvernement sinon il ne pourrait mener un tel train de vie
a écrit le 17/11/2011 à 12:00 :
Il y en a plain qui ne savent pas lire ce que disent les Emirates? Le prince a dit que c'est l'aspect commercial non compétitif qui a fait flancher l'affaire...

Le Rafale est beaucoup trop cher, et ce n'est pas le meilleur avion du monde! Réveillez vous!
Renault et Peugeot ne sont pas les meilleurs fabricants du monde non plus! Les gens veulent achetter allemand! Et si Dassault n'avait pas voulu faire son solo en sortant du projet Eurofighter... Ils ne seraient pas dans la merde maintenant!
Réponse de le 17/11/2011 à 12:16 :
Et d'autre qui ne savent pas écrire
Réponse de le 17/11/2011 à 12:29 :
non plain qui savent pas écrire !
Réponse de le 17/11/2011 à 13:51 :
Nico et Dragon pourraient s'intéresser au fond au lieu de faire les malins sur une faute de frappe. Mais vu leur esprit trop étroit pour cela, cela ne m?étonne guère qu?ils n?aient rien d?intéressant à dire? ;)
Ils roulent en Renault Clio et en Peugeot 206 au lieu d'une Audi A6? C'est cela le souçi?
Réponse de le 17/11/2011 à 14:55 :
Mais mon pauvre Garazda, le fond de ton commentaire, il est inepte !
Tes clichés ("les gens veulent acheter allemand"), ils s'appliquent à des achats de machines à laver ou de Golf GTI par des particuliers sans rigueur, mais pas à celui d'une flotte d'avions de combat (qui plus est par une méthode de gré à gré).
Si tu avais un tant soit peu de connaissances des "produits", tu saurais que si la France était resté dans le programme Eurofighter, elle aurait payé plus cher, et pour se retrouver avec des appareils moins polyvalents et ne recouvrant pas tous ses besoins: c'est celà la réalité du programme Eurofighter.
C'est un constat évident et déjà notoire (cf les évaluations techniques des multiples marchés concourrus par ces 2 avions, les rapports gouvernementaux britanniques).
Réponse de le 17/11/2011 à 18:06 :
Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est l'obstination de ces petits pays à acheter des armes qui ne leur servirons que contre leurs propres peuples. Kadafi, Saddam Hussein et d'autres ont enrichi les marchands d'armes en s'équipant à tour de bras ! cela n'a pas empêché l'otan ou les américains de faire une bouchée de leurs armées. Ces gens gagneraient à dépenser ces sommes faramineuses au développement technologique de leurs pays, seule façon pour eux d'être un jour autonome sur le plan militaire; car un simple acheteur d'armes peut difficilement affronter un pays qui en produit lui-même! Mais ces princes et autres têtes couronnées savent-il penser à autre chose qu'au luxe ?
Réponse de le 17/11/2011 à 18:54 :
c'est l'un des rares commentaires digne d'être lu. En effet à quoi cela sert -il d'acheter des armes pour ne pas s'en servir si ce n'est contre son peuple. Ce ne sont pas les armes qui font les guerriers elles y contribuent lorsqu'elles sont adossées et portées par tout un peuple fier de sa patrie. la technologie s'apprend formez vos peuples ayez confiance en eux et tout le reste n'est que blabla..........
a écrit le 17/11/2011 à 11:59 :
Il y en a plain qui ne savent pas lire ce que disent les Emirates? Le prince a dit que c'est l'aspect commercial non compétitif qui a fait flancher l'affaire...

Le Rafale est beaucoup trop cher, et ce n'est pas le meilleur avion du monde! Réveillez vous!
Renault et Peugeot ne sont pas les meilleurs fabricants du monde non plus! Les gens veulent achetter allemand! Et si Dassault n'avait pas voulu faire son solo en sortant du projet Eurofighter... Ils ne seraient pas dans la merde maintenant!
a écrit le 17/11/2011 à 11:54 :
Un pilote de l'armée de l'air émirati qui repartait chez lui après le dernier salon du Bourget, m'a dit : c'est un très bon avion mais il a des coûts d'exploitation trop important.
a écrit le 17/11/2011 à 11:53 :
Franchement à ce niveau là, il est sur que le gouvernement est très critiquable ....
mais pas que ...
Les Français sont comme ça, orgueilleux et dogmatique à un point qui les fait décoller de la réalité ... se croire le meilleur n'est pas toujours bon, surtout si on ne l'est pas.
a écrit le 17/11/2011 à 11:53 :
Sarko fait tellement chier la Suisse en ce moment qu'il risquent de renvoyer tout les frontaliers et d'acheter les fameux avions chez Eurofighter...
Réponse de le 17/11/2011 à 12:59 :
Eh oui, la décision en Suisse pour le futur avion de combat doit avoir lieux ces prochaines semaines. Mais après la douche froide lors du dernier G20, le problème avec les banques, donne du plomb dans les ailes du Rafale!
Un favoris voire le favoris mais si M. le Président attaque la Suisse (banques) hélas ......................
Réponse de le 17/11/2011 à 13:25 :
D'autant plus lorsque l'on fait dans la mauvaise foi: Ok pour critiquer la Suisse mais alors on fait de même avec les USA et le Royaume-Unis qui ont des paradis fiscaux bien plus efficaces que celui de la Suisse. Mais il est vrai que pour ce faire réélire, il vaut mieux faire le beau avec M. Obama plutôt qu'avec la présidente suisse; cela fait plus riche, plus "Fouquet's" et le pire... cela risque de fonctionner!
Réponse de le 20/11/2011 à 17:38 :
La Suisse n'achètera jamais français .... Sarko a raison de la secouer un peu ... et encore ce ne sont que des mots .... il faudra passer aux actes
a écrit le 17/11/2011 à 11:52 :
Et on veut faire comme l allemagne....je parlais du foot bien sur...
a écrit le 17/11/2011 à 11:51 :
Encore un contrat signe mediatiquement et.....rien...c est ca la politique compter sur la memeoire courte des gens...et ils ont raison
a écrit le 17/11/2011 à 11:26 :
Depuis 2007 combien de chantiers et de contrat d'export (rafale, TGV, nucléaire,...) ont été gâchés par l'implication inopportune de nos ministres et politiques?
Notre président, qui décide de tout, n'aura pas su organiser et superviser le commerce extérieur de nos grandes entreprises,...
a écrit le 17/11/2011 à 10:02 :
Dès sa conception, ce bel avion qu?est le Rafale a décollé sur un malentendu européen.
Même si l?expertise française est reconnue mondialement, il faut savoir partager sans
Ignorer, condescendre voire humilier. D?ailleurs il est à noter que dans toutes les bonnes
Ecoles d?ingénieurs désormais on enseigne « l?humanité » sous ses différents aspects.
Gageons qu?avec tant d?expertise nos futures « élites » sauront s?adapter à toutes les cultures.
Le Typhoon est certes plus rustique, plus cher(eu égard à ses coûts de développement),
Mais il est vendu par des fins connaisseurs du monde arabe que sont les anglo-saxons.
Ceux ?ci n?hésitent pas à agir en sous-main et attendre la bonne heure en toute humilité, pendant qu?on fanfaronne sur la « victoire » certaine d?un contrat non signé.
Réponse de le 17/11/2011 à 12:07 :
la france voulait un appareil multi rôle, le typhoon est à la base un appareil de supériorité aérienne d'où non pas le malentendu mais le désaccord, aujourd hui les industriels du typhoon font tout pour adapter le typhoon en multirôle avec + ou - de réussite ce qui démontre la justeese de la réflection française de l'époque et l'exellence du rafale supérieur dans bien des domaines au typhoon ce n'est pas moi qui le dit mais les évaluations réalisées dans différents pays, les négos aux EAU ne sont pas terminées ...
a écrit le 17/11/2011 à 9:37 :
Bonjour,

C'est risible de la façon, dont las Presse française a traité cette information.
Les premiers articles donnaient nettement l'impression que ce n'était pas fini pour le Rafale ( Comment c'est possible que d'autres refusent le meilleur chasseur du monde !?, ) , alors que la situation était très claire!

Cordialement,

giantpanda
Réponse de le 17/11/2011 à 12:50 :
tout a fait d'accord ;rien n'est terminé pour dassault ;c'est juste une mise en garde ;je croyais que la tribune était un journal sérieux !?
a écrit le 17/11/2011 à 9:31 :
Il est clair que les bénéfices escomptés par le suivi servile de la politique d'islamisation forcée de pays arabes financée par les états du Golfe ne profite qu'aux anglais/US, qui en sont les réels instigateurs. L'achat des Rafale était sans-doute promis à la France pour son intervention en Libye. Content maintenant? On remet ça en Syrie pour le même résultat?
a écrit le 17/11/2011 à 9:29 :
Bah, il vaut mieux que le Rafale ne se vende pas, car la pression politique est tellement intense sur cet énorme ratage que si un Etat l'achetait, cela signifierai que les impôts français ont payé la note (comme ils ont réglé rubis sur l'ongle des milliards à Serge Dassault, pote du gouvernement).
a écrit le 17/11/2011 à 8:56 :
pour changer on reste dans notre pre carre comme les centrales nucleaire on sait faire de bon produit mais trop sophistiqué et donc trop cher on veut etre les meilleurs et son se met pas a la porté des autres par consequent on reste unique avec nos beaux produits sur les bras et qui ont couté cher en recherche et developpement il est peut etre tant de changer la mentalité de nos p d g et de nos commerciaux
a écrit le 17/11/2011 à 8:52 :
Les emirats ont les moyens de payer plus cher le typhoon que le rafale, ils ont optés pour le moins polyvalent, le moins performant et le plus cher, quand on est un pays riche on a les moyens de se payer de la m.....
Réponse de le 17/11/2011 à 15:12 :
S'ils sont si con au point d'aller acheter un avion moins polyvalent, moins performant , plus cher, pourquoi la France n'arrive t 'elle pas a leur fourguer le rafale ça devrait même être plus facile
a écrit le 17/11/2011 à 8:42 :
svp on ne peut pas brader le prix de cet avion qui coûte cher à la france
a écrit le 17/11/2011 à 8:34 :
Je serais bien curieux de savoir si dans cet émirat il y a 60 pilotes d'avions de chasse pour qu'ils projettent d'acheter 60 avions ! On dirait qu'ils ne savent pas comment gaspiller leurs richesses. Cela serait trop intelligent d'utiliser les ressources à l'éducation et au bien être de la population, ou peut-être trop risqué d'avoir une population critique. Quant aux marchands d'arme et de la mort, ils seraient bien inspirés, enfin leurs états, de s'occuper de questions autrement plus essentielles, faillites, dettes colossales, chômage, misère qui frappent leur pays, plutôt que de jouer aux gendarmes du monde, à fonds perdus.
Réponse de le 17/11/2011 à 10:37 :
Tant que nos armes vendues à l'étranger ne se retournent pas contre nous... (cynisme inside)
Réponse de le 17/11/2011 à 13:04 :
Toi, tu ne vis pas aux EAU. Vu les kilos de conneries que tu racontes, c'est sûr !
a écrit le 17/11/2011 à 8:33 :
La guerre en Libye n'a servit à rien, si ce n'est à tuer des Arabes pour vendre des armes qui tue des Arabes à des Arabes, voila l'image commerciale de cette avion grace à Sarkozy, Dassault père était un artiste, sont dirigeant de fils actuel un incompétent, juste un Sénateur qui veut assoir sa retraite, il est partout sauf dans sont entreprise pour trouver des solutions à cet échec qui dure 20 ans. De toute façon un demain pas si lointain, les avions volerons à l'énergie libre et non polluante, il doit revoir sa copie...
a écrit le 17/11/2011 à 8:24 :
Quand je pense que Dassault fait régulierement des apparitions intempestives pour donner des leçons de compétitivités aux employés Français! et là? il est compétitif lui? a quand une apparition pour commenter ce revers? lamentable donneur de leçons
Réponse de le 17/11/2011 à 9:24 :
Absolument, le gros Serge Dassault milliardaire premier assisté de France qui critiquait le RMI doit rembourser ses milliards d'aide. Nous allons bien voir si ce dirigeant est honnête avec ses convictions.
Réponse de le 17/11/2011 à 10:03 :
Exactement! qu'il rembourse déja les MILLIARDS d euros qu'il a reçu de nous tous, les petits employés, pour son joujou pathétique dont personne ne veut avant de nous dire qu'on est des assistés et des paresseux, quelle honte
a écrit le 17/11/2011 à 7:25 :
Je suppose que 123 est lié à Dassault. Cela fait des années que cet appareil est invendable. Il est d'ailleurs un véritable scandale que les contrats d'armement continuent dans la crise actuelle à avoir pignon sur rue...
Une rafale de non ! et d'autres à venir
a écrit le 17/11/2011 à 7:08 :
le Rafale est le meilleur avion du monde dans sa catégorie,la démonstration a encore été faite en Lybie,malheureusement les Emirats ne veulent pas le payer à son prix.
Réponse de le 17/11/2011 à 8:37 :
Le Rafale est un avion dépassé de conception du siècle dernier et invendable de toute manière car trop cher; a part l'armée de l'air française (obligée) aucune vente!
Réponse de le 17/11/2011 à 8:43 :
Cheap!!!! les Emirati dépensent leurs argents si ça en vaut le coup!!! pour l'A380 ils les commandent a la douzaine!! le Rafale n'est pas mieux qu'un autre sinon les pays passeraient commande
Réponse de le 17/11/2011 à 8:43 :
Mais où est ce que vous avez lu ça ?
Dans la presse française ?
Réponse de le 17/11/2011 à 12:37 :
"le Rafale est le meilleur avion du monde dans sa catégorie" : en écrivant cette phrase, vous révélez que pour vous les coûts d'achat et d'exploitation n'ont aucune importance. Vous vous trompez. L'histoire militaire montre que la puissance économique compte pour beaucoup.
Réponse de le 17/11/2011 à 21:59 :
Dsl les enfants, mais le RAFALE est bel et bien le meilleur avion du monde. Plus maniable que le TYCOON et plus polyvalent. Écrasant le F-22 en Air-sol et sa pseudo-furtivité. Les autres F-something sont dépassés. Le Grippen est une boite de conserve volante. Seul certains avions russes comme le T-50 valent le rafales mais pas pour le même emploi... Ah si! Il y a le F-35...sauf qu'ils ne sera jamais produit donc on s'en fout. Lisez un peu la presse Aéronautique et vous allez vite comprendre que ce n'est qu'une question de prix et rien d'autre.
Réponse de le 20/11/2011 à 17:43 :
Le F35 fait un peu polémique au Canada ou les estimations sont de l'ordre de 175 millions de dollars par appareil .... pour une série de 3000 (contrairement à la série de 300 pour le Rafale) ... ça leur fait visiblement un peu mal aux fesses ....
a écrit le 17/11/2011 à 6:40 :
Nos mallettes de billets étaient plus petites que celles des concurrents. Voilà le résultat...
Réponse de le 17/11/2011 à 22:00 :
Enfin un commentaire sensé!
a écrit le 17/11/2011 à 5:47 :
Le constat est que Rafale a été mal conçue et mal commercialisé!
Un avion conçu avec les cahiers des charges de la France seule n'aura jamais d'acheteurs! C'est évident !!
Réponse de le 17/11/2011 à 8:45 :
trés pertinent: c'est typique de nous autre de vouloir que nos clients achètent ce que NOUS avons décidé et a nos conditions...c'est pour ça qu'on ne vend rien
Réponse de le 17/11/2011 à 10:43 :
il faut vous feliciter pour votre competence dans ce domaine.
a écrit le 17/11/2011 à 0:29 :
mmm d'apres ce que l'on peut lire ailleurs , y compris chez nos "amis" anglo-saxons les moins complaisants ou sur les sites spécialisés, l'affaire ne semble pas encore pliée comme vous le laissez entendre. Je sais bien qu'il est de bon ton en France de noicir le tableau et de participer a la morosité ambiante mais tout de meme ..
Chaque mot compte dans la declaration du prince , voici la façon dont elle est rapporté dans le quotidien gouvernemental d'Abu Dhabi "The National":
"Our current bilateral relations are stronger than ever, and Dassault remains on the top of our list. But..."
http://www.thenational.ae/business/aviation/dassault-offer-on-jets-comes-under-fire
D'autres disent aussi que les negotiations continuent ... wait and see
a écrit le 16/11/2011 à 23:29 :
La réalité est que le Rafale est, un peu comme l'était le Concorde, un monstre de technologie horriblement coûteux à construire et à entretenir. Cela découle en partie du cahier des charges qui incluait de multiples critères quasi contradictoires de nos utilisateurs nationaux ( terre et marine ).
Tous les acheteurs potentiels se sont cassés les dents sur ce constat.
L'avion est tout simplement invendable même si c'est un très bon avion.
On ne peut pas en vouloir aux acheteurs de savoir calculer !
Réponse de le 17/11/2011 à 10:45 :
Ca c'est l'avis d'un expert vous devez avoir des informations de premiere main pour ecrire des choses comme celà.
Réponse de le 17/11/2011 à 14:25 :
Justement, certains des critères contradictoires ont agi comme des garde-fous:
Le besoin d'avoir un avion navalisé (opérable sur porte avion) a limité la course à la puissance et au gigantisme pour le Rafale alors que l'Eurofighter qui s'était engagé dans cette voie en paye le prix aujourd'hui: surdimensionné donc dur à manoeuvrer en combat rapproché et nécessitant de longues pistes pour l'envol.
En Lybie, nos rafales étaient opérables depuis les côtes alors que les eurofighters devaient décoller d'Europe et étaient donc plus couteux en carburant, moins réactifs, plus prévisibles...
a écrit le 16/11/2011 à 23:23 :
Mr sarkosy,votre guerre en libye ne rapportera pas grand chose à la france et en plus n'esperer pas vendre le rafale a la suisse que vous avez critiqué au G20.de plus ,a force de vouloir laver plus blanc que blanc,on va finir par ne plus vendre grand chose.en effet,on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre et sans commissions ou autres cadeaux,les acheteurs ne vont plus courrir.
Réponse de le 17/11/2011 à 6:07 :
N'importe quoi, C'est a cause de Sarkozy si on ne vend pas des rafales!!???
Réponse de le 17/11/2011 à 6:56 :
Pour la Suisse c'est assez vrai: Les Suisse n'ont pas admis que l'on utilise à leur encontre des données qui leurs avaient été volées. Ce qui, en droit s'appelle du recel, et est toujours condamné !Et la Suisse trouve notre gouverement malhonnète ! Quand à Sarkosy, il en a remis une couche au G20 contre la Suisse ! Et on s'étonne que les relations soient "tendues" ?
a écrit le 16/11/2011 à 23:05 :
perfide le communique qui semble vouloir dedouanner Sarkozy mais ne fait que l'enfonce en soulignant son incapacite a influer sur Dassault! En tous cas les emirats semble avir tout fait pour compremettre les chances du Rafale dans toutes les autres competitions et en particulier celui en inde dont les resultats sont attendus prochainement. Si nous cherchons des economies combien nous coute le maintien de notre base chez eux? .....
a écrit le 16/11/2011 à 21:33 :
Les Emirats se prennent les pieds dans le tapis . Ce n'est pas le prix du Rafale qui pose problème mais le rachat des 60 MIRAGE 2000 qui sont invendables au prix demandé par les bédouins . Ils ne sont pas parvenus à les vendre et demande à Dassult de le Faire . Nenni , si on fait ça on coule la boîte . Ils ne trouveront pas d'avions concurrents car personne ne signera ce marché de dupes . Ils feraient mieux de faire comme les Indiens qui rénovent leurs Mirage et achèteront un avion nouveau peu à peu ensuite .
Réponse de le 17/11/2011 à 6:51 :
Vous avez parfaitement analysé le problème: il s'agit d'un troc coutumier des pays de la région. (Tu me reprends les 2000 et je t'achète (pas cher) des Rafales haut de gamme.) Nous pouvons respecter cette coutume commerciale tout en acceptant de "perdre" à première vue ce marcher. Il y a d'autres prospects et clients potentiels sur la planète!
Réponse de le 17/11/2011 à 7:28 :
Et ils veulent en plus un moteur, et un radar plus puissant...Sur un avion, il faut tout revoir...C'est comme ci je demandais à Peugeot, sous prétexte d'une commande de 60 voitures, de mettre des moteurs plus puissants, de revoir toutes l électronique de bord, et tout cela pour le même prix...Et en plus de reprendre à prix d'or, toutes mes vieilles guimbardes...Bref on me dirait d'aller me faire voir car ça coûterait une fortune, et ne serait pas rentable...
Réponse de le 17/11/2011 à 8:49 :
Eh mais les gars, wake up and smell the coffee....c'est les clients qui choisissent, pas le vendeur qui impose!!!! vous êtes droles vous!!!!
a écrit le 16/11/2011 à 20:49 :
"pas assez chers, mon fils, pas assez chers..." Pour les moins jeunes, une pub qui a marqué.
Réponse de le 17/11/2011 à 9:10 :
tout a fait ...
Réponse de le 17/11/2011 à 9:11 :
un peu comme magnum (la serie)
Réponse de le 17/11/2011 à 10:16 :
@jamesbond: "Jamais, plus jamais." Avec S.Dassault dans le rôle principal...
Réponse de le 18/11/2011 à 9:44 :
;-))
a écrit le 16/11/2011 à 19:11 :
Alstom (TGV), Areva (nucléaire) et Dassault (aviation) : bravo. Airbus ouf, ah il n'y a pas que des Français à la tête d'Airbus (...)
Aussi "méchant", "horrible" et "injuste" soir les EAU, trouver des excuses est bien Français. Quand on a des échecs aussi cuisants, on est en ALERTE et on se doit de REAGIR. Depuis Areva on devrait être vigilant, et non, on continue et on hésite pas à dire que c'est la faute aux autres.
En réponse @concorde: la France a juste fait du "business", si on vous dis "tu mets 100 et tu récupéres 1" on est pas obligé d'accepter. Autrement dit, si on c'est fait berner, c'est ENCORE PIRE car ça signifie qu'en plus d'être mauvais à l'internationnal, on est également mauvais en interne. On change tout ?
Réponse de le 17/11/2011 à 8:43 :
Il est de retour sans le "h, bravo. Continuez de deverser vos stupidités, vous êtes atteint comme beaucoup du syndrome d'autodenigrement, ce n'est pas parce que vous êtes un pauvre type qu'il faut croire que tous les français le sont.
Réponse de le 17/11/2011 à 8:52 :
trés bon commentaire! entierement d'accord! la perte du contrat nucléaire en faveur des Coréens qui proposaient une technologie ancienne mais a bon prix aurait du réveiller nos cravateux nationaux si imbus de leur personne
a écrit le 16/11/2011 à 18:54 :
Pas grave, le contribuable français est là pour payer les echecs comerciaux de Dassault comme il le fait depuis 30 ans
a écrit le 16/11/2011 à 18:42 :
L'Eurofighter est plus cher et fait moins de chose car pas conçut pour être polyvalent, ne tombons donc pas dans le catastrophisme. En revanche si des avions américains reviennent en lice, alors là oui il y aura lieu de s'inquiéter.
a écrit le 16/11/2011 à 18:42 :
Ah évidemment, si l'euro ne valait que 0,85 ou 0,75 dollars...Mais puisque c'est mal de vouloir sortir de l'euro et de dévaluer, nous perdrons encore beaucoup de contrats et d'emplois. Mais l'euro sera sauvé !
Réponse de le 17/11/2011 à 6:09 :
Bien sur c'est mal de devaluer, Vous achetez votre petrole avec votre franc devalue et aller voir voir combien vous payez a la pompe.
a écrit le 16/11/2011 à 18:39 :
Il aurait fallu envoyer Guéant la bas, pour leur expliquer à quel point la France aime l' étrangèr et l'international »!!
Réponse de le 16/11/2011 à 22:53 :
Surtout un ministre de l'intérieur qui fait de la lutte contre les étrangers sa priorité.
Réponse de le 17/11/2011 à 8:02 :
Ne confondez pas tout M. Guéant est ministre de l'intérieur et n'a rien a voir dans cette histoire diplomatique et commerciale. Quant à sa lutte contre l'immigration, qu'on le veuille ou non, l'immigration a un cout qu'il faut considérer surtout en situation de crise de la dette et de crise sociale (6 millions de chomeurs et précaires). Mon avis sur l'intolérence le voici: le premier ministre turc a déclaré à M. Fillon que l'assimilation des populations d'origines étrangères était un véritable crime contre l'humanité...
Réponse de le 17/11/2011 à 10:44 :
Sans doute préfèrerait il que nous lui envoyons toutes nos populations d'origine étrangère inassimilées, qu'attendons nous ?
a écrit le 16/11/2011 à 18:27 :
Le déclin continu, ça rappel le magnifique Concorde mais qui n'était absolument pas compétitif, il y a un moment ou il faut savoir adapter l'offre à la demande et pas le contraire.
a écrit le 16/11/2011 à 18:13 :
je cours sur le site du figaro pour avoir confirmation de cette information !
a écrit le 16/11/2011 à 17:58 :
le rafale est il devenu le " ?mirage ?" du commerce extérieur français...,
pas très drôle, je suis de votre avis, faut-il croire que la taille critique dans un projet industriel n'est pas un obstacle comme BMW, pas sur
alors que reste -il ? un achat politique, le Maroc a dit non , les Emirats aussi, +, +
alors une petite démo en Syrie ? , non, non, la ça va gueuler sur toute la planète,
moi je ne vois pas , je cherche.....
a écrit le 16/11/2011 à 17:48 :
... quand on pense à ce qu'il en a coûté aux contribuables français de financer le développement de ce zingue effectué sans aucun partenariat à l'international (soyons "moderne"/malin jusqu'au bout ! ...) ... un véritable gâchis ... une honte ... et une incurie proprement française ... la France me paraît être la seule des plus grandes nations de ce monde à savoir parfois (souvent ?) se montrer aussi nulle dans le combat commercial international : on arrive même à perdre des affaires servies sur un plateau, où il n'y avait au départ même pas de concurrence ... comme au Maroc et maintenant aux EAU ... la même chose se passera avec le Brésil, où là encore on nous a fait croire que l'affaire était pliée d'avance .... pitoyable et indigne à ce niveau !!!!!!!!!!! Un coup de balais radical s'impose en France, en politique et ailleurs ....
Réponse de le 16/11/2011 à 19:48 :
Sur 20 ans, le programme Rafale a couté la bagatelle de 30 milliards d'euros au contribuable francais, vive les assistés industriels de la saga Dassault ... Bizarrement Mr Sarkozy a oublié de dénoncer cette catégorie d'assistés vivant sous perfusion d'argent publique depuis plusieurs generations
Réponse de le 16/11/2011 à 22:37 :
Une bonne solution!!!Que la france devienne une nouvelle région de la République Fédérale D'Allemagne!!! et là au moins ce pays aura un bon "guide"!!
Réponse de le 16/11/2011 à 23:16 :
Le Rafale a couté mais ... moins que l'Eurofighter (pourtant fait a deux fois plus d'exemplaires , c'est pas glorieux) !!! Le Rafale est quasiment fait a 100% en France , l'Eurofighter aurait eu au mieux 15% de ses composants faits en France si la France avait participé , quitte a donner 30 milliards autant que ce soit a des industriels Français plutôt qu'Allemands ou Anglais !
Réponse de le 17/11/2011 à 0:56 :
Relatif a raison, ces raisonnements sont assez simplistes , pour rester poli. De plus l investissement dans le Rafale a permis a une multitude d'entreprise de rester a la pointe de la technologie dans des secteurs tres importants (les moteurs chez Snecma, les radars et l'electronique chez Thales et Safran ...) et tres concurrentiels. Et on peut parler de l'emploi aussi ...
Et au final on a vu en Lybie que l'avion a plutot excellé
Réponse de le 17/11/2011 à 10:06 :
@Damein: oui, de l'emploi privé subventionné par le public donc....alors de quel droit S Dassault et consors s'en prennent aux fonctionnaires et petits employés assistés? ce sont EUX les gros assistés a coup de milliards d'argent public, qu'ils la ferment cette bande d'incapables
a écrit le 16/11/2011 à 17:42 :
J'ignore quelles furent les conditions de vente, mais ce nouveau revers est symptômatique d'un mal français teinté d'arrogance et de non compétitivité. Il est dommage que Dassault n'ait pas travaillé avec l'Eurofighter jadis afin de " baisser " les coûts....Il semblerait depuis quelque temps que tout fout le camp.....et les nouvelles de PSA et d'autres confirment hélas ce décrochage industriel.... Alstom, Areva, PSA, Renault-Nissan etc.....Face à l'Allemagne, l'économie française est en voie de tiers mondialisation... il suffit de regarder les chiffres du commerce extérieur..... ce dont nous avons besoin c'est d'un plan de réindustriialsiation... hélas, Sarkozy est plus préoccupé par sa réélection . les récentes sorties sur les salariés fraudeurs ( tous pourris???) qui fraudent à l'assurance maladie, les profs, etc.... est symptômatique d'un gouvernement qui ne sait vraiment pas quoi faire pour s'en sortir!
Réponse de le 16/11/2011 à 20:11 :
Techniquement l'avion français est globalement supérieur son homologue européen et c'est une réalité qui est très bien accepté dans le milieu. Mais il est vrai que la technicité ne fait pas tout.
Le problème réside plus dans la répartition des couts des futurs développements de l'avion, évolutions et améliorations souhaitées par les EAU mais qui ne sont pas sur la feuille de route française ou décalées chronologiquement. L'état rechigne à les payer mais voudrait en beneficier et Dassault / GIE Rafale n'est pas une association a caractere non lucrative.

Les partenaires du programme européen sont eux prêt à vendre à perte des appareils qu?ils ont déjà commandés, car les pénalités encouru pour la non livraison de la tranche 3 seraient alors bien plus pénalisantes que de brader totalement l'avion. C?est ce qu?ils font en Inde et force est de constater que malgré cela, le Rafale est moins cher la bas.
a écrit le 16/11/2011 à 17:14 :
Quand est-ce que ce cretin de Longuet va apprendre a la mettre en veilleuse !!!!
a écrit le 16/11/2011 à 17:10 :
Les négociateurs emiratis exprimant sans détour leur sentiment (mais, trouveront-ils, ailleurs, babouches à leur pied avec un rapport prix / prestations acceptable ?), il est temps de revoir notre stratégie industrielle internationale pour la rendre moins dépendante de la vente de tels chateaux en Espagne.
a écrit le 16/11/2011 à 17:07 :
Nous risquons collectivement (avec plusieurs autres états européens) d'avoir exactement le même problème avec l'avion ravitailleur d'Airbus, pour exactement les mêmes raisons.
Réponse de le 17/11/2011 à 12:01 :
le ravittailleur est déjà vendu en australie par exemple et certains pays européens en acheterons aussi
a écrit le 16/11/2011 à 16:58 :
Ah Ah Ah!
a écrit le 16/11/2011 à 16:57 :
les émirats arabes unis s?appelaient auparavant la côte des pirates. Qui n?a pas fait des affaires avec eux, ne comprendra jamais comment ils ont réussi à devenir super riches et à le rester avec avidité et vanité. On ne cesse de s?agenouiller devant eux.
a écrit le 16/11/2011 à 16:54 :
Pas comp?tifs commercialement... !?Alors pourquoi faire un RFP vers un avion r?t?lus cher et moins "combat proof" ?
a écrit le 16/11/2011 à 16:37 :
La France s'est fait berner une nouvelle fois!!
Elle a concédée des crénaux de vols a Emirates et Quatar en l'échange d'achat de Rafales, ce qui met Air France encore en plus grande difficulté.
Le réve des compagnies du Golfe est de faire de Dubai un hub mondial et la France y contribue grandement par des "accords commerciaux" douteux
Réponse de le 16/11/2011 à 19:24 :
C'est dommage pour Dassault mais cette vente aurait ? de toute mani? anecdotique vs ventes d'Airbus donc la France ne sort pas dupp?des ?anges ?e jour..
a écrit le 16/11/2011 à 16:35 :
Quelle surprise ...
a écrit le 16/11/2011 à 16:33 :
De Alsthom (TGV), à Areva (nucléaire) et à Dassault (aviation) j'en oublie certainement, quand les fleurons des grandes entreprises françaises cesseront-elles d'être arrogantes, et accepteront d'être compétitives?
Nous voulons de la croissance, une industrialisation de la France, apprenons à nos grands leaders les bases du business international. Seul Airbus remporte des succès, heureusement qu'il n'y a pas que des français à la tête d'Airbus!
Il est temps de remettre en question notre "Business model".
Réponse de le 16/11/2011 à 17:14 :
Le "j'en oublie certainement" reflète le non fondement de votre généralisation que les grandes entreprises (publiques) françaises ne sont pas compétitives et leurs dirigeants arrogants comme tous les français forcément. Pour écorcher Alstom, vous devez en savoir quelque chose.
a écrit le 16/11/2011 à 16:11 :
Pas compétitif? Tiens tiens... rassurez-moi, ça étonne encore quelqu'un ou il n'y a que chez Dassault que l'on ne s'y attendait pas?
Réponse de le 17/11/2011 à 1:08 :
sais pas , faut poser la question aux clients de Dassault dans le monde qui ont a eux tous ont deja acheté 2000 Falcon
Réponse de le 17/11/2011 à 14:04 :
Et cessna a lui vendu plus de 190.000 avions (pistons, tuboprops ou jets)...
Le problème ne vient pas du Rafale, qui bien qu'étant un vieil avion, est encore un très bon avion, mais de l?entreprise Dassault elle même. Serge est un vrai imbécile dont le seul centre d?intérêt est la presse.
Réponse de le 18/11/2011 à 14:31 :
Mon métier m'a appris plusieurs choses, entre autre :
- quand un produit est bon il se vends! pas simplement bien sur, surtout avec de tel niveau de sophistication-complexité-engagement. Il faut faire les efforts nécessaires pour justifier le surcout, mais un bon produit se vends toujours et ce au dessus du prix marché (reste à définir ou se trouve le « prix » (on devrait dire offre ici) marché.
- Il y certains deals qu'il vaut mieux laisser a la concurrence, ça les occupe-distrait. Sur que point la, Dassault doit beaucoup les distraire?.
Ceci dis avec la rafale de déconvenue autour de l?export de cet avion, il y a de quoi se poser des rafales de questions?.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :