MBDA va signer un contrat de près d'un milliard d'euros en Inde

 |   |  294  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Comme l'annonçait La Tribune, le missilier européen a été choisi par le gouvernement indien qui souhaite acquérir 500 missiles air-air Mica.

L'année commence fort pour MBDA. Dans le cadre de la modernisation des 51 Mirage 2000 attribuée en juillet à Thales et Dassault Aviation, l'Inde a décidé mercredi lors d'un Comité interministériel du cabinet de sécurité (Cabinet Committee on Security), présidé par le Premier ministre, Manmohan Singh, d'attribuer au missilier européen un contrat évalué à 950 millions d'euros. Celui-ci porte sur l'acquisition de 500 missiles air-air de moyenne portée, les Mica IR/EM.

Attendu avant la fin de l'année par MBDA pour atteindre les objectifs commerciaux à l'export de 2011, ce contrat devrait être mis en vigueur dans un mois environ, une fois l'acompte versé par New Delhi. Il était aussi très attendu par Thales et Dassault Aviation. Car l'une des clauses du contrat signé en juillet stipulait que, si le contrat d'armement des 51 Mirage 2000 n'était pas attribué six mois après la modernisation des cellules, New Delhi aurait pu casser le premier contrat.

En Inde, MBDA attend aussi pour 2012 un contrat de l'ordre de 1,8 milliard d'euros en vue de codévelopper un missile sol-air de nouvelle génération en partenariat avec l'Inde. Le programme Maitri s'appuie sur le travail effectué par le DRDO (Défense recherche et développement organisation) et sur un transfert de technologies de MBDA pour combler les lacunes de l'industrie indienne. A terme, il est prévu la production d'un millier de missiles Maitri par Bharat Dynamics Limited. Ce système de défense anti-aérienne répondra aux besoins de l'armée de l'Air, de la Marine et de l'armée de Terre. Enfin, il compte équiper les futurs avions de combat indiens dans le cadre du programme MM-RCA (Medium Multi-Role Combat Aircraft) où le Rafale de Dassault Aviation et l'Eurofighter sont en compétition.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2012 à 11:51 :
Ca sent la corruption!
Réponse de le 06/01/2012 à 18:57 :
cool , des sources a nous faire partager peut etre , ou c'est juste une affirmation a 2 balles ?
a écrit le 05/01/2012 à 23:02 :
Comme si cette pays comme d'ailleurs la brasil n'ai pas autres prioritées pour depense leur sous!
Réponse de le 06/01/2012 à 18:59 :
absolument , mais c'est un contrat moral quand meme car il est prevu de reutiliser une partie de l'argent gagné pour donner des cours d'orthographe en france
a écrit le 05/01/2012 à 11:55 :
Bon point pour le camp Rafale. Le MICA étant le missile moyenne portée standard de cet avion, un tel investissement est parfaitement adapté pour réaliser des synergies dans l'équipement indien. Le matériel des Mirage pouvant alternativement être monté sur les Rafale.
Précision: le MICA n'est pas compatible avec l'Eurofighter (il serait possible de l'adapter cependant, mais la liste des surcoûts du programme européen s'en passerait bien volontiers, et les anglais ne voudront probablement pas adapter ce matériel, en tant que partenaire principal du programme).
Résultat pour le Rafale dans 2 semaines ! Il y a de bonnes raisons pour y croire.
a écrit le 05/01/2012 à 11:22 :
Il n'y a aucune compétition entre le Rafale et l'Eurofighter. Le Rafale est un simple leurre pour faire baisser les prix d'Eurofighter.
Réponse de le 05/01/2012 à 11:49 :
l'Eurofighter serait donc plus cher.
pour le reste, votre analyse est assez ...surprenante..., pourriez vous la développer ?
a écrit le 05/01/2012 à 10:00 :
Et ce sera pour qui la rétrocommission?Réponse en 2022.
a écrit le 05/01/2012 à 9:45 :
C'est de mauvaise augure pour le Rafale, il conforte le plan de modernisation des Mirages mais semble indiquer une volonté de partage des tâches du côté de l'Inde de façon à ne froisser ni les uns ni les autres.
Réponse de le 05/01/2012 à 11:35 :
Votre analyse est un peu légère... cela revient à dire que l'Inde achète ses armements pour contenter Pierre et Paul sans tenir compte de critères plus essentiels tel que la qualité, le prix et la rationalisation de ses actifs existants. Si tel était le cas, ils seraient partis sur du matériel américain vus les énormes pressions qu'ils ont subis de la part de la maison blanche dans ce dossier. la sélection de matériel européen plaide plutôt pour un achat "technique". et la c'est le Rafale qui représente la meilleure affaire...
Réponse de le 05/01/2012 à 15:14 :
Ne pas oublier que l'Inde fait partie de la zone d'influence anglaise et que ça crée des liens même si notre offre est tout à fait performante.
Réponse de le 05/01/2012 à 15:59 :
cette soi disant zone d'influence cela n'a jamais empeche l'Inde d'acheter des avions de combat français en grande quantité. En fait l'Inde commande les memes missiles que ceux qui equipent le Rafale ...
a écrit le 05/01/2012 à 8:58 :
Est ce de bonne augure pour Dassault et son Rafale ( http://www.myzone59.com/aviation/avions-de-chasse/le-rafale-avion-de-chasse-de-dassault.html ).

Il faut dire qu'en face l'Eurofighter ( http://www.myzone59.com/aviation/avions-de-chasse/eurofighter-typhoon.html ) a toujours réussi à obtenir tous les contrats où il était en liste contre le Rafale ...
Réponse de le 05/01/2012 à 10:41 :
Ah bon lesquels ? faites nous une liste svp.
Réponse de le 05/01/2012 à 11:46 :
vous avez mal lu, il fallait lire :
le Rafale a toujours surpassé l'Eurofighter quand il était en compétition directe avec lui:
- Brésil: Rafale en pole position de la short-list aux côtés du Gripen et du F18, Eurofighter éliminé au premier tour.
- Suisse: rafale n°1 de l'évaluation technique, Eurofighter n°2
toujours réussi à obtenir tous les contrats où il était en liste contre le Rafale ...
- Corée du Sud: Rafale short-listé aux côté du F15, Eurofighter éliminé au premier tour.
- Singapour: idem
les seuls export de l'Eurofighter ont été réalisés en achat direct sans compétition et à chaque fois avec des scandales de corruption énormes...
Réponse de le 05/01/2012 à 16:01 :
effectivement l'EF n'a jamais remporté un seul contrat face au Rafale
a écrit le 05/01/2012 à 7:37 :
S'agirait-il d'un "lot de consolation" pour le perdant du challenge MM-RCA ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :