Norwegian Air se tourne vers Airbus pour la première fois

 |   |  566  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La compagnie à bas coûts Norwegian Air Shuttle a annoncé ce mercredi vouloir commander plus de 300 avions, dont des appareils Airbus.

Habituée à commander des appareils de chez Boeing, la compagnie aérienne Norwegian Air Shuttle a décidé -fait inédit- d'inclure Airbus dans son panier. La compagnie à bas prix a commandé au total 372 avions dont 222 commandes fermes pour un prix catalogue de 21,5 milliards de dollars (127 milliards de couronnes norvégiennes). Il s'agirait de l'une des plus grosses commandes jamais passées en Europe.

Les commandes fermes concernent 22 Boeing 737-800, 100 Boeing 737 MAX8 et 100 Airbus A320neo. L'accord inclut également des droits d'achat de 100 Boeing 737 MAX8 et de 50 Airbus A320neo supplémentaires. Il s'agit pour Norwegian Air de remplacer la totalité de sa flotte, qui comprend 62 appareils. Les livraisons sont prévues à partir de 2016.

Norwegian Air parie sur la reprise économique et repousse encore un peu plus son concurrent suédois SAS au bord de l'abîme, tandis que les deux constructeurs aéronautiques Boeing et Airbus, filiale d'EADS, ont décidé d'accroître leur production des monocouloirs 737 et A320, pourtant déjà à des niveaux record.

Ces achats seront financés par des emprunts bancaires, a précisé Norwegian. La compagnie indique également qu'elle ne prévoit pas d'augmentation de capital.

Boeing qui a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu ce mercredi a estimé le montant total de la commande le concernant à 11,4 milliards de dollars (8,7 milliards d'euros). Cette commande n'est que la deuxième d'importance pour les nouveaux Boeing après celle de Southwest Airlines portant sur 150 appareils passée en décembre.

De son côté, Airbus met un bémol quant à la fermeté de cette commande. Alors que la compagnie aérienne qualifie les commandes à Boeing et Airbus de fermes, le constructeur européen parle plutôt de lettre d'intention sous-entendant qu'elle doit être confirmée avant de pouvoir figurer dans son carnet de commandes.

Agir à "contre-cycle"

En 2011, Norwegian a augmenté de trois millions le nombre de passagers transportés à 16 millions est optimiste. "L'idée est d'agir un peu à contre-cycle sur ces marchés, (...) quand la nuit est la plus sombre", a déclaré le directeur général de Norwegian, Bjørn Kjos, lors d'une conférence de presse. "L'économie mondiale est en phase baissière et c'est à ce moment-là qu'il faut agir", a-t-il ajouté en précisant avoir obtenu un prix avantageux compte tenu du marasme du secteur aérien européen.

Les analystes mettent toutefois en regard le prix de l'acquisition et la capitalisation boursière de la compagnie aérienne qui n'atteint que 430 millions de dollars (2,3 milliards de couronnes). Les analystes soulignent toutefois la bonne santé économique de la Norvège grâce à son secteur pétrolier.

Les analystes voient aussi dans cette commande un mauvais présage pour SAS, qui a du mal à faire face à la concurrence des compagnies à petits budgets. SAS n'a pas été bénéficiaire depuis 2007.

"Cette commande permet à Norwegian de devenir l'un des acteurs dominant du marché européen pour l'avenir", commente Hans Erik Jacobsen, analyste chez Swedbank First Securities. "Il va y avoir un mouvement de concentration très important sur le marché aérien européen dans les années à venir", estime l'analyste.

Créée en 1993, Norwegian dessert 261 destinations en Europe, Afrique du Nord et Moyen-Orient à partir notamment de Stockholm, Oslo et Copenhague.

Le marché a apprécié cette nouvelle. En Bourse, l'action Norwegian Air gagnait 5,8% en fin de matinée après avoir bondi de 12%. SAS reculait de 2,75%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2012 à 16:15 :
Airbus a raison d'être méfiant, les patrons Kamikazes çà existe même en Norvège.
a écrit le 26/01/2012 à 13:53 :
Voila des gens biens ils viennent a notre secours aussi nous pouvons leurs dire merci et faire en sorte que les 300 avions soient très solides et que nous pourrons peut etre arranger la dette et de donner moins de travail aux notations.SAFRAN doit etre irréprochable et que tout ce travail soit un travail de grande importance. car sans cela "on est mort" et ce n est pas le moment de faire des grèves et de se dire que c'est une grace que l on nous fait.
a écrit le 26/01/2012 à 9:19 :
C'est SAFRAN qui doit se frotter les mains; elle qui motorise les deux types d'avions.
a écrit le 25/01/2012 à 15:30 :
Cette compagnie prépare sa vente progressivement et adapte son matériel afin que ses pilotes soient formés pour le plus grand nombre (les jeunes) à ce qui se fait en Europe dans les grandes compagnies. Les seniors seront entretemps partis à la retraite avec leur formation Boeing et les avions, on le sait se vendent facilement, d'occasion aussi... Les intérêts Norvégiens prendront alors des parts au capital d'Air France ou de Lufthansa.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :