Et un nouveau coup dur pour le F-35 !

L'Australie a reporté de deux ans la livraison de 12 exemplaires de l'avion de chasse furtif de Lockheed Martin.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Depuis plus d'un mois, les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour l'avion de chasse furtif américain F-35 de Lockheed Martin. Après la décision des Pays-Bas d'acheter moins d'appareils que les 85 prévus, la polémique au Canada sur la question des surcoûts du programme et l'inquiétude de l'Italie -qui a déjà coupé sa commande de 30%) de voir la facture exploser, c'est au tour de l'Australie de porter un nouveau coup dur au plus programme d'armement le plus cher de l'histoire du Pentagone. Pour des raisons budgétaires, le gouvernement australien a en effet décidé ce jeudi de reporter de deux ans la livraison de douze F-35, permettant aux finances fédérales d'économiser 1,6 milliard de dollars australiens (1,2 milliard d'euros). Le gouvernement présentera son budget le 8 mai.

Deux exemplaires néanmoins payés

Le coût du programme du Joint Strike Fighter (JSF), s'établit dorénavant à 385 milliards de dollars, soit un coût par appareil de 103 millions de dollars à prix constants (sans tenir compte de l'inflation) ou 113 millions de dollars courants, selon le Pentagone.L'Australie est en revanche dans l'obligation contractuelle de régler la facture pour deux appareils déjà livrés aux Etats-Unis à des fins de tests et d'entraînements.
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 06/02/2013 à 17:00
Signaler
L'explosion des prix de ce programme vient au pire moment du fait de la réduction des budgets. Cela peut contribuer à fragiliser la défense occidentale ainsi que son industrie, en particulier en Europe. Sur le plan de la défense, un risque que j'iden...

à écrit le 04/01/2013 à 17:27
Signaler
L'avion volera c'est certain, car les USA en ont impérativement besoin, il reste à savoir quand, combien et pour quel coût? Les commandes envisagées ne seront jamais réalisées (genre celles de l'Italie ou de l'Espagne)... C'est tout l'équilibre du pr...

le 15/02/2013 à 16:10
Signaler
l'avion volera effectivement , tant bien que mal, il a déja couté trop d argent Mais ca veut pas dire qu il soit apprecié la Navy regrette déja son F18 Super Hornet et proteste sur les performances et les capacités du F35 , pareil pour l AIr Force ...

à écrit le 11/05/2012 à 9:50
Signaler
Il y a quelque chose que je ne comprends pas avec le F35.... Je lis qu'il sera opérationnel dans 10 ans mais Lockheed Martin en livre déjà. Est ce à dire qu'ils livrent des avions qui ne sont pas opérationnels ?

le 04/01/2013 à 17:21
Signaler
sur wiki on parle d'un déploiement militaire vers 2017, si tout se passe comme prévu... Je ne sais pas à quoi serviront les avions livrés avant (formation des pilotes peut être?)

le 01/03/2013 à 18:47
Signaler
Ils sont livrés certes, mais en tant que modèles d'essais. C'est la période entre le stade du "prototype" et celui de l'appareil pleinement opérationnel.

à écrit le 04/05/2012 à 11:28
Signaler
Jadis un avion était dynamiquement équilibré et était un bon avion s'il "volait bien". Les avions modernes sont instables et gérés par des commandes électriques et l'informatique. Le F35 est ainsi, c'est un fer à repasser en réalité. Il semblerait né...

le 04/05/2012 à 16:42
Signaler
L'avantage de la France, c'est que c'est le même constructeur qui faisait les avions d'interception, de suprématie aérienne et de bombardement. Les compétences n'étaient pas disséminées

le 04/02/2013 à 14:48
Signaler
le choix du décollage sur porte avion c'est soit vertical et l'avion fait tout... soit catapulte et la technologie est mal maitrisée... les français ont des catapultes américaines....

le 04/02/2013 à 23:04
Signaler
Les avions modernes sont volontairement instables pour être plus maniables. Votre commentaire montre votre méconnaissance du sujet.

le 15/02/2013 à 16:15
Signaler
Polo tous les avions a decollages verticaux ont des problemes de capacités d emport de vitesse et rayon d action leur seule vraie utilité c est pour une base avancée ou un debarquement Et encore bcp d hélico font bien mieux

à écrit le 03/05/2012 à 21:17
Signaler
Bonne nouvelle, et ce n'est que le début. Les prochains sur la liste risquent d'être les Israéliens, qui ne payent pas les 20 F-35 commandés en 2010. Ceux-ci sont financés directement par l'aide américaine à Israël, une affirmation qui est passée tot...

à écrit le 03/05/2012 à 19:36
Signaler
Un simple contretemps. En effet, une période de crise comme celle que nous vivons impose forcément de lisser ce type de programme dans le temps. Rien d'alarmant pour cet appareil.

le 03/05/2012 à 19:48
Signaler
rien d'alarmant ? juste que tout le monde ( USA en premier) se demande comment sortir de ce bourbier qui coûte un max et qui ne volera jamais :-)))

le 03/05/2012 à 22:57
Signaler
Un contre temps ? Le système informatique (80% des performances de l'avion) est très loin d'être implanté. Pour dire ils ne l'ont même pas encore coder et la fourchette la plus réaliste c'est 2018 (donc comptez +5 ans de retard). Mais secrètement au ...

le 04/05/2012 à 7:45
Signaler
gros problèmes de logiciel aussi sur le F-22 qui oublie de temps en temps d'alimenter le pîlote en oxygène ... bilan : certains pilotes refusent de prendre les commandes . Heureusement qu'il reste encore de vieux F-16 rafistolés :-))

à écrit le 03/05/2012 à 18:25
Signaler
Pas très "fair play" ces Australiens, les US installent une base chez eux et ils reportent leurs commandes... c'est qu'ils doivent se sentir moins menacés.

le 03/05/2012 à 20:13
Signaler
Coam :les Australiens sont assez grands pour défendre leurs cotes et , les USA eux ,ont besoin de base car celles du Japon ne sont plus là pour longtemps .

à écrit le 03/05/2012 à 18:01
Signaler
Fallait s'y attendre, quel que soit le client potentiel: retards, dépassement des couts et crise économique ont raison du F35.

le 03/05/2012 à 19:38
Signaler
en plus cet avion n'est pas au point :-) même l'US Navy n'en veut pas, il n'est pas capable de se poser sur un porte-avion ( pas de crosse d'appontage possible :-)) et il semblerait que les logiciels soient impossibles à mettre au point

le 03/05/2012 à 22:34
Signaler
Ben nous, on avait bien un porte avion avec un pont trop court il me semble. Et finalement avec du temps et des millions, tout rentre dans l'ordre. On présente juste une plus grosse facture aux contribuables ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.