American Airlines demande une extension du délai pour sortir de la faillite

 |  | 339 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
AMR, la maison mère de la compagnie aérienne américaine en faillite American Airlines, et ses créditeurs, ont demandé une extension de trois mois du délai dont ils disposent pour se réorganiser, d'après un communiqué publié vendredi.

La compagnie et ses créditeurs ont "demandé conjointement que le tribunal des faillites de New York étende la période d'exclusivité accordée à AMR pour déposer son plan de réorganisation jusqu'au 27 décembre 2012", explique le communiqué.

AMR s'est placé sous la protection de la loi sur les faillites en novembre 2011 pour se restructurer et réduire ses coûts, particulièrement les salaires de ses pilotes. La compagnie aérienne concurrente US Airways s'est dite intéressée par un rachat d'AMR, auquel celle-ci s'oppose. Mercredi, un autre syndicat de pilotes, l'APA, avait décidé de proposer à ses membres de ratifier une tentative d'accord avec AMR. Les membres du syndicat voteront sur cet accord le 8 août.

Négociations avec les pilotes

"Nous n'avons qu'une chance de réussir cette restructuration et pour cela il est important de procéder de manière méthodique et disciplinée. Plus de temps ne veut pas dire que nous allons ralentir", a commenté dans un courriel une porte-parole d'AMR, Missy Cousino, pour justifier la demande d'extension.

"Les progrès que nous avons faits récemment en termes de collaboration avec les pilotes et la nouvelle bienvenue que les syndicats (d'employés du secteur aérien) TWU et (de pilotes) APFA vont reprendre les négociations de bonne foi montrent que notre restructuration s'accélère", a ajouté Missy Cousino.

Grâce au projet d'accord obtenu avec le syndicat de pilotes, AMR va repousser la demande d'annulation des contrats de travail existants qu'il avait faite auprès du tribunal des faillites.

Une étape cruciale pour des dizaines de milliers d'employés

Un autre porte-parole a pour sa part ajouté "Nous reconnaissons qu'il n'y a pas de décision facile sur ce sujet mais nous avons confiance dans le fait que nos pilotes vont considérer ce projet d'accord avec attention. Nous avons la possibilité de créer un avenir prospère pour nos dizaines de milliers d'employés et ceci est une étape cruciale de la restructuration d'American Airlines".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :