Thales : le nouveau PDG Jean-Bernard Lévy va s'appuyer sur Patrice Caine et Pascale Sourisse

Le nouveau PDG de Thales va annoncer une réorganisation de l'état-major du groupe d'électronique ce mercredi à l'occasion d'un comité central d'entreprise. Il va s'appuyer sur Patrice Caine qui sera son bras droit pour l'interne, en tant que directeur général en charge des opérations et sur Pascale Sourisse pour l'international en tant que directrice générale.

2 mn

Le nouveau PDG de Thales, Jean-Bernard Lévy Copyright Reuters
Le nouveau PDG de Thales, Jean-Bernard Lévy Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

Plus d'un mois après son arrivée à la tête de Thales, le nouveau PDG de Thales, Jean-Bernard Lévy y voit beaucoup plus clair sur la prochaine organisation de son groupe. L'ancien patron de Vivendi, qui continue à jouir d'une image très positive en interne, va annoncer une réorganisation de l'état-major du groupe d'électronique ce mercredi à l'occasion d'un comité central d'entreprise (CCE), comme "Les Echos" l'ont révélé vendredi. Il va s'appuyer sur deux personnes pour redresser l'électronicien, selon nos informations : Patrice Caine sera son bras droit pour l'interne, en tant que directeur général en charge des opérations et Pascale Sourisse, avec qui Jean-Bernard Lévy s'entend plutôt bien, pour l'international en tant que directrice générale. Elle n'aura plus un rôle de terrain comme précédemment mais sera en charge de développer le business à l'international. Patrice Caine, très respecté partout où il est passé en interne, continue à être le garant de l'esprit du groupe d'électronique. Enfin, comme La Tribune l'avait annoncé début janvier, Jean-Bernard Lévy va réduire le nombre de divisions pour passer à six (au lieu de sept).

Deux proches de Jean-Bernard Lévy arrivent chez Thales

En outre Jean-Bernard Lévy fait appel à deux proches. L'actuel secrétaire général de SFR, Philippe Logak, rejoint l'ancien patron de Vivendi chez Thales, selon une information confirmée du "Figaro". Il y occupera le poste de secrétaire général. Avocat, maître des requêtes au Conseil d'Etat, ce brillant X-Mines, est passé par les cabinets ministériels, comme conseiller juridique de Christine Lagarde à Bercy, puis comme directeur-adjoint du cabinet du Garde des Sceaux. Il était arrivé chez SFR, filiale télécoms de Vivendi, en 2010. D'autre part, Roland Mihaïl rejoint également le nouveau patron de Thales, comme conseiller du président. Enfin, Jean-Bernad Lévy, qui a consulté en interne, devrait finalement recruter un directeur des ressources humaines à l'extérieur.

Patrick Fournié et Reynald Seznec quittent Thales

Deux anciens membres du comité exécutif de Thales vont quitter le groupe. Il s'agit du patron des ressources humaines et des opérations, Patrick Fournié, l'ancien bras droit de Luc Vigneron, et du patron de l'une des zones géographiques, Reynald Seznec, qui paie pour avoir été candidat à la succession de Luc de l'ancien PDG de Thales.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 04/02/2013 à 15:49
Signaler
Reynald Seznec n'est pas débarqué ni ne "paie pour avoir été candidat à la succession de Luc Vigneron"... Il est nommé directeur général adjoint chargé de missions auprès du PDG...

le 05/02/2013 à 8:55
Signaler
Chargé de mission. Cela veut dire placard en principe.....

à écrit le 04/02/2013 à 10:30
Signaler
Cette annonce dans la presse constitue un délit d'entrave du CCE. Le CCE va apprécier. C'est du pénal !

à écrit le 04/02/2013 à 9:38
Signaler
virer des gens car leur seul tort a été d'être candidat au poste de PDG... En voilà une belle façon de choisir de qui s'entourer... mais bon quand on vient de l'exterieur et qu'on ne connait pas une entreprise, il est normal d'agir de la sorte j'imag...

le 04/02/2013 à 11:27
Signaler
a chacun son clan et sa tribu n'est ce pas ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.