EADS : un ancien PDG de Thales, Denis Ranque, à la tête du conseil d'administration du géant européen

 |   |  258  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
EADS a tenu bon. Le comité des nominations d'EADS a confirmé proposer de nommer l'ancien PDG de Thales, Denis Ranque, à sa présidence dans le cadre de l'évolution de sa gouvernance.

Curieux chassé-croisé au regard de l'histoire : il va y avoir un ancien PDG de Thales à la tête du conseil d'administration d'EADS, Denis Ranque... alors qu'un ancien de la maison Lagardère est le nouveau PDG du groupe d'électronique, Jean-Bernard Lévy. Le comité des nominations d'EADS a bien confirmé ce mercredi proposer de nommer l'ancien PDG de Thales, Denis Ranque, à sa présidence dans le cadre de l'évolution de sa gouvernance, selon un tweet d'EADS posté ce mercredi. Cette proposition sera examinée par le nouveau conseil d'administration à l'issue d'une assemblée générale extraordinaire prévue le 27 mai, qui se prononcera également sur un projet de rachat d'actions, a précisé le groupe européen d'aéronautique et de défense. Le groupe européen proposera en outre lors de l'assemblée générale extraordinaire des modifications sur la gouvernance et la structure de son actionnariat.

Une nouvelle ère pour EADS

L'ex-PDG de Thales, âgé de 61 ans, devrait succéder à la présidence à Arnaud Lagardère, dont le groupe prévoit de céder sa participation dans EADS. Ce choix a été perçu comme le signe de la volonté d'EADS de gagner en indépendance par rapport aux Etats actionnaires. Le gouvernement français souhaitait initialement voir Anne Lauvergeon, l'ex-présidente d'Areva, prendre la tête du conseil d'administration tandis que EADS militait pour Philippe Camus, l'ancien coprésident exécutif d'EADS. Anne Lauvergeon entrera néanmoins au conseil d'administration d'EADS en tant que représentant de l'Etat français.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/02/2013 à 11:35 :
je ne vois ce qu'il y a de curieux dans ces chassés-croisés ?!! ce sont toujours les mêmes qui tournent sur les postes, mêmes si ils n'ont pas obtenus de résultats probants.
c'est dommage de ne pas avoir nommé Anne Lauvergeon qui elle est compétente mais qui a sans doute trop de personnalité et de combativité, pour tous ces messieurs ! mais elle est quand même dans la place et on peut espérer qu'elle fera entendre sa voix !
Réponse de le 15/02/2013 à 8:55 :
Vu les résultats d'Aréva, j'espère qu'elle se contentera de toucher les jetons de présence.
Réponse de le 20/02/2013 à 16:09 :
Je ne pense pas que D.Ranque soit incompétent,il a quitté Thales poussé par Dassault .Je l'ai eu comme patron, et il a montré toute sa compétence .
Réponse de le 27/02/2013 à 16:42 :
Je confirme les propos précédents.
Ainsi pour avoir été au 5ieme à Neuilly, c'était un super patron capable de descendre dans le détail pour une compréhension des dossiers. Dommage qu'il ait quitté le Groupe poussé par Dassault

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :