Les plans d'armes stratégiques américaines dérobés par des hackers chinois

D'après un rapport officiel révélé par le Washington Post, des hackers chinois seraient parvenus à s'emparer de programmes d'armement américains très sensibles. En tout, une vingtaine de programmes militaires stratégiques ont été dérobés.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les secrets les plus sensibles de l'armée américaine aux mains de hackers chinois? D'après le Washington Post, des pirates informatiques chinois auraient réussi à pénétrer les systèmes informatiques ultra-protégés de programmes d'armement militaires. Le journal américain qui cite un rapport rédigé par le conseil scientifique de Défense pour le Pentagone, révèle qu'une vingtaine de programmes ont été visités par les hackers. Parmi ceux-ci, on compte les armes les plus stratégiques comme le missile Patriot, ou le système de défense antimissile Aegis de la marine américaine. Des plans de l'hélicoptère Black Hawk, ou encore le F-35, l'avion de chasse de Lockheed Martin, auraient été subtilisés par les cyber-espions.

Moderniser l'armée chinoise

Ce rapport confirme celui publié par le Pentagone en début de mois. Le ministère de la Défense américain écrivait: "La République Populaire de Chine poursuit sa politique de modernisation de son programme militaire visant à améliorer les capacités de son armée à conduire des opérations intensives sur des conflits de courte durée". La Chine veut, d'une part, réduire la part des fournisseurs américains, mais également se procurer des technologies indisponibles à l'export, pour des raisons de sécurité nationale, explique le département de la Défense. De son côté, le Washington Post craint l'acquisition par la Chine de la capacité de "parasiter" les systèmes de défense de l'armée américaine. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 28/05/2013 à 22:17
Signaler
On le sait fort bien depuis 2009 : il a été rendu public à l'époque que de très grosses quantités de données sur le projet JSF avaient été dérobés via des adresses ips chinoises (donc vraisemblablement un service d'espionnage). Entre parenthèses, on ...

à écrit le 28/05/2013 à 20:23
Signaler
Si le pentagone a publier ce document, c'est pour obtenir soit une rallonge budgétaire pour ce protéger du danger chinois, soit éviter une réduction budgétaire programmée.

à écrit le 28/05/2013 à 19:44
Signaler
Un prétexte assez foireux pour cesser le développement du F35 ,une sorte de porte de sortie ?

le 29/05/2013 à 17:33
Signaler
Le développement F-35 est terminé depuis longtemps. Reuters a publié des photos de la chaîne de production qui doit en sortir plusieurs milliers d'exemplaires. Le F-35 est opérationnel et employé par les militaires US et bientôt la marine britannique...

à écrit le 28/05/2013 à 17:52
Signaler
Qu'ils copient le F-35 avec sa crosse dans sa version B, o:)

à écrit le 28/05/2013 à 16:45
Signaler
c'est just un honney pot. Reste a voir si les pdf volés ne sont pas verollés par un trojan...

à écrit le 28/05/2013 à 16:41
Signaler
On est bien loin du bon vieux temps des "femmes de ménages" qui piquaient les plans dans les corbeilles à papier!

à écrit le 28/05/2013 à 16:34
Signaler
C'est une nouvelle forme de guerre froide, d'un coté on se serre la main et de l'autre on s'attaque de facon virtuelle, mais sans preuve pas de conflit et puis il n'y aurait aucun interet de la part des USA ou de la Chine.

à écrit le 28/05/2013 à 15:49
Signaler
soit les americains sont des idiots a laisser trainer des plans sur des ordinateurs connectes au web, soit les chinois vont construire dans deux ans un missile patriot qui va leur faire voler en eclat une usine...

le 28/05/2013 à 16:27
Signaler
entiérement d accord avec vous

à écrit le 28/05/2013 à 15:40
Signaler
Mais depuis cette nouvelle époustouflante les français (peuple tonique et intelligent) ont établi les nouveaux plans de la défense américaine (en 23 minutes chrono) selon la rumeur intérieur de mon escalier à gauche en partant de l'avenue située à l'...

à écrit le 28/05/2013 à 15:40
Signaler
Il faut se méfier avec les américains, bien souvent par le passé les documents soit-disant piratés étaient déjà accessibles en ligne et libre public.

à écrit le 28/05/2013 à 14:48
Signaler
Surpris ? Aaaah, les gros naïfs ! Le véritable ennemi du futur est bien la Chine, et le réveil risque d'être douloureux si nous continuons à nous extasier devant ce pays.

à écrit le 28/05/2013 à 14:28
Signaler
Je n'en reviens pas que les Etats-Unis ne savent pas se protéger, avec tous les hackers de génie qu'ils ont dans leur pays, pays qui a quand même enfanté le hacking!

à écrit le 28/05/2013 à 14:19
Signaler
Le Patriot et le Black Hawk ne sont pas des programmes récents ... à moins qu'il ne s'agisse de leurs dernières itérations ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.