Premier vol sans problème pour le deuxième A350 d’essai d'Airbus

Quatre mois après le premier vol du premier exemplaire de l’A350 XWB, le deuxième appareil, le MSN 3, a réalisé lundi son premier vol. Le PDG d'EADS, Tom Enders, maintient l'objectif d'une première livriason en 2014.
L'A350 enregistre 725 commandes fermes
L'A350 enregistre 725 commandes fermes (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Quatre mois après le premier vol du premier exemplaire de l'A350 XWB, le deuxième appareil, le MSN 3, a réalisé lundi son premier vol, d'une durée de cinq heures environ, a annoncé Airbus dans un communiqué. Trois autres A350 d'essais doivent être mis en ligne à partir de début 2014 pour permettre l'obtention de la certification et livrer le premier exemplaire d'ici à la fin 2014 à Qatar Airways.

"Nous sommes en bonne voie pour livrer le premier appareil fin 2014. Ca va être un avion formidable", a déclaré ce lundi Tom Enders, le PDG d' EADS, la maison-mère d'Airbus  lors d'une visite à Sydney.

Batteries lithium-ion

Le troisième A350 (MSN2) est prévu pour voler début 2014. Il sera le premier équipé d'une cabine passagers et fera des vols de longue durée. Les deux autres, (MSN4 et MSN5) doivent décoller au printemps 2014. Le dernier sera d'ailleurs le seul à être équipé de batteries nickel-cadmium, celles qui seront certifiées et qui ont été choisies par Qatar Airways. En effet, les quatre premiers avions seront équipés de batteries lithium-ion, lesquelles ont défrayé la chronique cette année sur le Boeing 787.

Les cinq appareils devraient totaliser 2.500 heures d'essais avant la certification. Visiblement, la campagne d'essais se déroule bien. Début septembre, Marwan Lahoud, le directeur de la stratégie d'EADS, avait déclaré qu'elle « marchait comme une lettre à la poste ». Le premier avion a déjà effectué 70 vols d'essais et totalise 330 heures.

725 commandes fermes

Airbus a enregistré 725 commandes fermes d'A350, de la part de 37 clients dans le monde, dont Finnair, compagnie de lancement de l'A350 en Europe. Le 10 octobre, selon l'AFP, cette dernière, a fait état d'un décalage dans la réception de ses premiers appareils, dans la seconde moitié de 2015 et non dans la première en raison de "retards de production" Airbus a cependant affirmé qu'il n'y avait pas de nouveau retard sur le programme A350.

A380, "le temps de cet avion viendra" (Enders)

S'il est satisfait du déroulement des essais de l'A350, Tom Enders se réjouit beaucoup moins des ventes de l'A380, en panne de commandes depuis de longs mois.

"Il est évident que nous ne pouvons pas être satisfaits du niveau de ventes que nous avons sur l'A380... qui ont été affectées par la crise économique, mais également par les problèmes (des microfissures sur les ailes, ndlr) que nous avons eus... nous avons dû revoir la flotte entière", a-t-il déclaré au National Aviation Press Club d'Australie.

Pour autant, il s'est déclaré "convaincu que le temps de cet avion viendra. Après tout, ... nous ne concevons pas des appareils pour cinq ou dix ans, mais pour 20 ou 30 ans".

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 14/10/2013 à 19:07
Signaler
Là vous montrer une photo de l'A350 version A330 modifié et métallique. Ce n'est pas l'A350XWB.

le 14/10/2013 à 22:40
Signaler
Exactement, et c'est hélas trop souvent le cas. Dommage de traiter d'un sujet avec des photos erronées.

le 24/10/2013 à 10:02
Signaler
Surtout sans aucun moteur !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.