Comment la Pologne favorise l'achat de sous-marins allemands U212

 |   |  581  mots
Des sous-marins allemands en manoeuvre
Des sous-marins allemands en manoeuvre (Crédits : DR HDW)
Le ministère de la Défense polonais est en train de modifier les exigences opérationnelles obligatoires de sa marine afin de faire concourir les sous-marins allemands U212 de ThyssenKrupp Marine. Ssytems. Une fois ce travail achevé, les U212 seront les favoris du futur appel d'offre de Varsovie.

En dépit de tous ses efforts, DCNS a toujours un train de retard en Pologne pour la vente de trois sous-marins à Varsovie évaluée à plus de 1,5 milliard d'euros. Non pas que la proposition du groupe naval tricolore soit mauvaise, mais elle est plutôt largement ignorée par le ministère de la Défense et les marins polonais, qui lui préfèrent les U212A, des sous-marins allemands construits par ThyssenKrupp Marine Systems AG (TKMS).

Selon nos informations, la Pologne pourrait relancer le processus d'acquisition dans le cadre d'une demande d'information (RFI ou Request for information) avant la fin de l'année. Un appel d'offre pourrait suivre en 2014. Varsovie a donc abandonné l'idée d'obtenir des sous-marins allemands dans le cadre d'un contrat de leasing. C'est ce qu'a annoncé fin octobre le ministère de la Défense polonais au Parlement.

Pourtant, en septembre, la Pologne pour faire face à des difficultés budgétaires avait été contraint de tailler dans le budget de la défense en réduisant les dépenses à hauteur de 3,5 milliards de zlotys (840 millions d'euros). Un effort qui avait contraint le ministère à prioriser trois grands programmes d'acquisition (hélicoptères, défense aérienne...), d'où étaient absents les sous-marins.

Pourquoi DCNS reste-t-il hors-jeu

En dépit de son obstination à concourir, DCNS, qui dans son offre propose le sauvetage des chantiers navals polonais contrairement à TKMS, devrait pourtant rester hors-jeu. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons. Notamment, le ministère de la Défense polonais est en train de préparer un appel d'offre favorable à TKMS. Car après une étude, le ministère s'est rendu compte que les U212A ne satisfont pas à toutes les exigences obligatoires de la marine polonaise, dont le système de propulsion du sous-marin et le système de sauvetage.

C'est ce qu'a expliqué très clairement le ministère de la Défense polonais au Parlement sans aucun complexe. Du coup, le ministère a demandé à une équipe d'experts de modifier les exigences de la marine polonaise pour l'acquisition des sous-marins allemands. En clair, des "petits" arrangements entre amis. La marine polonaise estime que ces travaux seront achevés "au plus tard le 8 novembre". Une fois validée, cette étude permettra de lancer un appel d'offre en bonne et due forme faisant la part belle aux U212A. Bref, rien de bon pour DCNS.

Un accord en préparation entre Berlin et Varsovie

DCNS doit également affronter des vents contraires sur le plan diplomatique. L'Allemagne et la Pologne, qui ont déjà signé en mai dernier une lettre d'intention (LoI) consolidant leur partenariat stratégique dans le domaine naval, pourrait au début de l'année signer cette fois-ci un accord d'Etat à Etat. Dans les annexes de la Lol, les deux pays souhaitent établir une autorité opérationnelle commune pour les sous-marins allemands et polonais. Si un nouvel accord était signé en février, l'Allemagne pourrait mettre à disposition de la marine polonaise un ou deux sous-marins U212 pour l'entrainement et des exercices conjoints entre les deux marines.

Enfin, la Norvège, qui prévoit également d'acquérir de quatre à six sous-marins, est intéressée par une commande commune avec d'autres pays. Oslo aurait ainsi approché Varsovie ainsi que d'autres pays pour une acquisition commune. Une initiative encouragée par TKMS, qui consoliderait ainsi ses positions commerciales en Pologne et en Norvège, dont la marine est déjà équipée de sous-marins allemands de la classe Ula (type 210 allemand).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/11/2013 à 10:10 :
L'important est de ne pas acheter du boche... d'ou votre souff'rance..
a écrit le 06/11/2013 à 14:34 :
Notre sympathique locuteur allemand confond . Il n'y a d'usine Peugeot au Maroc, seul la camelote allemande est fabriquées à l'Est de l'Europe ...
a écrit le 06/11/2013 à 14:31 :
Au même moment un collabos préférent de la plus values allemandes à de la plus value française ...Comment doivent finir les collabos ? Je suis tradi sur cela : A Vincennes ..
a écrit le 06/11/2013 à 14:01 :
Je ne voies pas l' intérêt d' acheter ce type de matériel totalement dépassé face à une hyper puissance, équipée de moyens de détection très efficaces .
a écrit le 06/11/2013 à 7:52 :
La France a quand même beaucoup de culot de vouloir vendre un matériel dont elle ne s'équipe même pas...
Réponse de le 07/11/2013 à 17:59 :
La France a fait le choix budgétaire et opérationnel de ne conserver que des SNA dans sa flotte. Les SSK Scorpène sont néanmoins dérivés de ces SNA.
Vous n'y connaissez rien.
a écrit le 05/11/2013 à 22:47 :
Après lecture de l'article, il n'y a rien qui explique les différences entre les offres de DCNS et TKMS. Et donc qui éclaire le lecteur quand au choix de la marine polonaise.
a écrit le 05/11/2013 à 19:38 :
Bon il faut savoir que les sous-marin allemand on développer une propulsions très novateurs sur leurs machine, alors que la France est rester assez traditionaliste sur ses machine, notre concepts reprends la propulsion diesel-électrique de la seconde guerre mondial, même si cela a suivie le progrès, il n’y a rien de nouveau… Bon ensuite les SM allemand sont plus petit donc mieux adapter a la Baltique.. Il n’est pas interdis de proposer des projets novateurs en terme de propulsion conventionnel, de même la mécanisation des taches doit pouvoir permettre une réduction importante de équipage, un argument auquel toute les armées du monde ne seront pas insensible… Nous devons rester sport et mieux nous préparé pour la prochaine confrontation économique entre nos deux pays.
Réponse de le 05/11/2013 à 20:35 :
Sehr geehrter Kamerad, les traducteurs automatiques sont commodes mais il ne faut quand même pas s'y fier complètement! MFG
Réponse de le 29/11/2013 à 15:29 :
dédé la gachette celui qui flingue le premier boche qui passe. Tu aurais été un parfait résistant de la derniére heure.
a écrit le 05/11/2013 à 17:00 :
Ces engins ne surprendront pas les sous_marins Russes équipés de sonars ultra sophistiqués .
Mais bon; on a déjà vue la cavalerie Polonaise charger les Panzers Allemands ....
Réponse de le 05/11/2013 à 20:37 :
C'est une legende.
Réponse de le 06/11/2013 à 18:37 :
Votre méconnaissance du matériel russe est amusante...

Vous devriez aller y faire un tour. Si vous rêvez de voir à quoi ressemble une armée totalement dépassée. -> rendez-vous en Russie!
a écrit le 05/11/2013 à 15:54 :
Soyons Sport, DCNS ne peut pas tout gagner et n'a pas à rougir de la qualité de ses produits comme le démontrent ses succès commerciaux. Je cite un article paru fin 2012 dans l'usine nouvelle : Rapport de force - Face à lui, son grand rival TKMS, la division marine du géant allemand de l’acier ThyssenKrupp (49 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour un effectif de 170 000 salariés). Si le rapport de force était plutôt équilibré ces dernières années, la situation tourne aujourd’hui en faveur du français avec un chiffre d’affaires presque deux fois supérieur à l’Allemand qui totalise 1,5 milliard d'euros de ventes depuis qu'il a cédé en février 2012 ses chantiers civils au fonds d’investissement britannique Star Capital Partners. Mais au-delà du rapport de taille, DCNS est en train de prendre l’ascendant sur son rival allemand. Sa percée sur le marché des sous-marins conventionnels, auparavant un point fort de TKMS (l’activité pèse pour près de 70 % de son chiffre d’affaires), est à ce titre exemplaire. "Avant TKMS décrochait les deux tiers des commandes sur le marché mondial et nous un tiers. Aujourd’hui c’est l’inverse", indique-t-on chez le français. Si TKMS a remporté des contrats en Turquie et en Israël, le groupe français a multiplié les références à l’international (Chili, Inde, Malaisie, Brésil, etc.) avec sa gamme de sous-marins Scorpene.
a écrit le 05/11/2013 à 13:57 :
pour les romains c'était: mors tua vita mea..... c'est la loi du business et pas les stériles bla
bla des franchouillards.A mediter
a écrit le 05/11/2013 à 10:15 :
Voilà encore un aperçu du coup de couteau dans le dos de nos chers "amis" allemands qui ont toujours fait du dumping anti français mais il y aura toujours assez de nos compatriotes pour les vénérer et ramper jusqu'à laisser une empreinte dans le sol. D'ailleurs c'est pour ça que leurs pubs pour leurs bagnoles sont en allemand pour intimider comme au bon vieux temps de la gestapo et les collabos affluent. Inutile de vous préciser que j'ai une haine viscérale pour ce pays, quant aux polonais ils devraient avoir honte.
Réponse de le 05/11/2013 à 14:19 :
Honnêtement, que le meilleur gagne, et puis basta !...
Réponse de le 05/11/2013 à 14:44 :
Je vous rappelle que nous sommes en 2013, heureusement que nous ne réfléchissons plus avec des références de 39-45...

Aujourd'hui la dictature c'est le business et à ce jeu oui les allemands gagnent encore...
Réponse de le 06/11/2013 à 12:58 :
pauvre igor il ni a pas de pays amie seulement des partenaire, amie avec les boches va dire sa aux ptit fils de poilue
a écrit le 05/11/2013 à 9:33 :
Pendant ce temps la un gogo dans une concession en France achete une KIA made in Poland...
Réponse de le 05/11/2013 à 17:56 :
Un autre gogo achète en France une Renault Clio construite en Turquie et plus loin un gogo qui achète une Peugeot construite au Maroc...
a écrit le 05/11/2013 à 8:32 :
En lisant beaucoup de ces commentaires, on comprend que la France ne va pas bien, n'avance pas. elle est très, trop occupée ou préoccupée du passé, contraire à d'autres pays qui s'occupent de leur avenir.
a écrit le 05/11/2013 à 0:47 :
c'est quand meme malheureux que la france et la grande bretagne aient déclaré la guerre en 1939 à cause de l'agression de la pologne par l'allemagne et que presque 75 ans apres,la pologne n'achete aucun chasseurs ou sous marins francais !!
Réponse de le 05/11/2013 à 14:04 :
et pourtant rappelez vous les messages des polonais pour sortir du pacte de varsovie et venir nous embrasser pour intégrer l'union européenne , ils en rêvaient , mais pas des français .. pas nouveau , depuis napoléon on a eu droit qu'a des revers avec les polonais , staline s'en méfiait aussi , enfin si les polonais veulent finir au régime sec comme les grecs .. mais surtout qu'ils n'intègrent pas l'euro sinon on risque de se retrouver avec un nouveau grec caché dans les bagages de la pologne ?
Réponse de le 05/11/2013 à 15:37 :
Un peu enfantin comme réflexion golem vous ne trouvez pas?
Réponse de le 05/11/2013 à 20:40 :
Caricatural. La Pologne a besoin de sous-marins specialement pour la Baltique. Qui de la France ou de l'Allemagne vous parait avoir la meilleure connaissance de la Baltique.
A chaque contrat de materiel militaire qui n'est pas Francais, c'est toujours le pays acheteur qui est un ingrat. Un peu facile comme explication.
Est-ce que la France va acheter du matos Polonais concu pour affronter l'ocean? Ca m'etonnerait et c'est logique.
a écrit le 04/11/2013 à 23:46 :
la Grece avant de couler à acheté à l allemagne des bateaux de guerre, la Pologne achete de sous marin... La pologne va couler d'ici peu...
Réponse de le 05/11/2013 à 13:32 :
Elle en a acheté à la France, et c'est l'Allemagne qui a du les payer.
Réponse de le 05/11/2013 à 17:12 :
Chère Lola, la Pologne n'achète rien à la France. La Grèce a acheté des sous-marins à l'Allemagne, dont un exemplaire ne flottait pas... Heureusement que Berlin a dû payer pour la Grèce.
a écrit le 04/11/2013 à 21:34 :
Ils sont trop méchants, peut-être même capables de venir en France et manger le pain des Français!
a écrit le 04/11/2013 à 21:31 :
L'Allemagne tisse des liens privilégiés avec l'Europe de l'Est et Centrale, voire la Baltique.
D'où la nécessité de lui adresser directement les roms et autres mignants de ces régions.
Il n'y pas de raisons que l'Allemagne récupère les contrats, et nous, les miséreux!!!
L'influence de la France doit s'exercer sur l'Europe Méditerranéenne, et fédérer cet espace, en y incluant les rives africaines.
a écrit le 04/11/2013 à 19:28 :
Est qu'il y a encore un intérêt pour acheter ce type de matériel....Les Russes ont des sonars et doivent entendre de très loin ces engins d' un autre temps . Par les temps qui courent c' est plutôt du gaspi .
Réponse de le 04/11/2013 à 19:40 :
Justement les U212 sont ultra silencieux.
a écrit le 04/11/2013 à 17:56 :
La Pologne a bien raison. Elle doit s'allier avec un partenaire solide et fiable face à la Russie. En plus, l'Allemagne est voisine et a accès à la Baltique.
Réponse de le 04/11/2013 à 19:12 :
On les comprend bien l Europe risque d exploser a moyen terme . la France n a malheureusement pas de parole alors que les allemands sont politiquement très fiable aucune hésitation pour eux il s allie au fort
a écrit le 04/11/2013 à 17:55 :
La Pologne a bien raison. Elle doit s'allier avec un partenaire solide et fiable face à la Russie. En plus, l'Allemagne est voisine et a accès à la Baltique.
a écrit le 04/11/2013 à 17:34 :
Après les avions américains préférés aux avions français, maintenant ce sont les sous-marins.
Les polonais sont décevants et ont la mémoire courte. D'un autre côté, les français sont nuls, ils sont avant tout des fonctionnaires et non des entreprenants, alors je reste indulgent car chacun voit ses intérêts en premier. Espérons que les européens ne seront plus jamais en guerre. Revoir le film "les ronds de cuir" ..... ça n'a pas changé depuis.
Réponse de le 04/11/2013 à 17:51 :
Au contraire, les Polonais se souviennent que la France fut le pays occidental le plus proche de l'URSS, à part la Finlande, bien sûr.
Réponse de le 04/11/2013 à 19:19 :
Tiens ! L'Ostpolitik de la RFA vient de passé à la trappe !
a écrit le 04/11/2013 à 17:21 :
Il ne faut pas oublier que les allemands ont les meilleurs U-Boot du monde.Les polonais achetent "Made in Germany" et quoi de plus normal?.Les francais apres la seconde guerre monde etaient equipes de sous-marins d'origine technologique Allemande car nous n'avions rien et pas de savoir faire .C'est naturellement honteux pour nous francais car nous sommes eternellemnet en Retard sur les allemands , il faut donc ne s'etonner de rien..La bouffe ca marche mieux et tant mieux.
Réponse de le 04/11/2013 à 17:32 :
vous racontez n'importe quoi. Vous auriez fait un bon collabo pendant la dernière guerre.
beurk
Réponse de le 04/11/2013 à 17:46 :
Les U Boot allemands étaient tellement efficaces qu'ils ont tous été coulés par des destroyers américains équipés de simples sonars. Non soyons sérieux, les sous marins français n'ont absolument pas à rougir face aux Allemands. Ils sont même excellents. Les Polonais cherchent avant tout à faire plaisir à Berlin et se fichent d'avoir de bons sous-marins haut-de-gamme. Après tout leurs navires feront juste quelques ronds en mer Baltique. La France a elle des clients bien plus intéressants et qui ont de vraies ambitions océaniques: Brésil, Inde....
Réponse de le 04/11/2013 à 18:12 :
Mercedes et rôles , whatever else
Réponse de le 04/11/2013 à 18:29 :
Pourquoi utilisez le conditionnel "auriez" ?
Réponse de le 04/11/2013 à 20:24 :
Satisafit, vous êtes très mal informé. je vous conseille de lire "Kurs Atlantik" de Dr Ing. Eberhard Moeller, Editions Motor Buch Verlag, et vous apprendrez que les U Boote de WW2 étaient dotés d'une technologie datant de 1918 tandis que les Français ont toujours été en pointe dans ce domaine depuis G. Zédé. C'est le tonnage coulé qui la réputation du ss-marin allemand.
Réponse de le 04/11/2013 à 23:10 :
bizzare comme comportement. cela rappel un certain passé pas si lointain.....
Réponse de le 04/11/2013 à 23:48 :
@Satisafit
les sous marins allemand actuel sont loin d'avoir que des avis positif , est ce qu'ils savent construire un sous marin nucleaire de 130 metre de long ? un porte avion ? des satelites militaire ?des missiles balistique intercontinentaux? des fregates de premier rang , des porte hélicoptère ? des avion de chasse ? des radars AEGA et j'en passe ... NON la France et son industrie oui
Réponse de le 05/11/2013 à 3:19 :
Votre laïus est incomplet ! vous avez oublié de dire : "votre commentaire est nauséabond et nous rappelle les heures les sombres de notre histoire !" tartuffe !
Réponse de le 05/11/2013 à 13:29 :
@Alex, oui l'Allemagne sait faire ça, comme de nombreux autres pays.
Réponse de le 05/11/2013 à 17:13 :
Lola, quelle désinformation ? Bravo, vous êtes payée par Berlin ?
Réponse de le 06/11/2013 à 8:50 :
Qu'est ce qu'il ne faut pas lire. Les francais en avance dans les sous marin? Mais bien sur.... Cocorico. C'est pour ca que les ingenieurs francais ce sont rués sur le type XXI a la fin de la guerre?
Réponse de le 07/11/2013 à 18:04 :
@ @toc ville : Ne vous en déplaise, la France est LE pays pionnier en matière de sous-marins. Quant à "se ruer sur le Type XXI à la fin de la guerre" tous les ingénieurs Alliés en ont fait autant. Mais n'avaient pas l'excuse de n'avoir pas pu exercer leur activité pendant 4 années d'Occupation...
Réponse de le 29/11/2013 à 15:32 :
La France est pionnier en rien du tout. C'est les fables qu'on vous raconte du matin au soir pour vous endormir.
a écrit le 04/11/2013 à 16:58 :
Revenons au 2 septembre 1939 et laissons Hitler ( et Staline !) écrabouiller la Pologne !
Réponse de le 05/11/2013 à 20:43 :
C'est deja ce qui a ete fait si vous vous rappellez bien.
Réponse de le 12/11/2013 à 20:08 :
Revenons encore un peu en avent.
Pilsudski avait prévu un éventuelle conflit avec l'Allemagne, il aurait pris la Prussie et annexé quelque autre région allemande....
a écrit le 04/11/2013 à 16:55 :
Est-ce donc pour une raison d'interopérabilité régionale que la Pologne veut absolument acheter Allemand ? Ou est-ce simplement une affaire de corruption tellement visible qu'on se dit "nan, c'est trop gros" ?
a écrit le 04/11/2013 à 16:04 :
La France n'a pas de politique Européenne, en matière de défense pas plus que dans les autres domaines. Il ne faut pas s'étonner de voir les autres en profiter.
a écrit le 04/11/2013 à 15:59 :
L'affaire des "plombiers Polonais" venant manger le pain des Français, considérée comme une insulte par ce pays fier de ce qu'il est quelle que soit l'histoire, n'a pas été oubliée, me semble t-il !
Réponse de le 04/11/2013 à 17:10 :
pensez vous que les allemands aient plus de consideration envers les polonais? quelle naïveté!!!
Réponse de le 04/11/2013 à 18:10 :
La considération des français envers d'autres pays, n'a toujours pas abouti à vendre ses Rafales et ses Leclerc qui commencent à sérieusement dater ! Rappelez-nous un peu les dates de premiers mise en circulation de ces "chefs-d'oeuvres" ! Quelle tartufferie !
a écrit le 04/11/2013 à 15:46 :
Personnellement , et je le regrette, je ne pense pas que l'Europe sous sa forme actuelle perdura, tant que les peuples n'y trouveront pas leur intérêt! L'absence de démocratie du système et l'égoisme et l'individualisme des différents pays couleront cette belle et chère (trop chère ) utopie
Réponse de le 04/11/2013 à 16:10 :
Prenons le dictionnaire et lisons la définition des mots "égoïste" et "individualisme". Bizarre! Je ne retrouve pa la définition qui semble être courant dans l'Hexagone: "Mot s'appliauqnt à chaque personne ou organisation qui ne donne pas la priorité à la France dans ses relations d'affaire"
Réponse de le 04/11/2013 à 17:23 :
Ah bon, parce que le fait que la Pologne achète des sous-marins Allemand, c'est anti-européen... ? Ce sont bien 2 pays Européen, non ? Dans les années 80 l'Allemagne était l'ennemi juré de olonais alors que la France était le grand ami des Polonais. Par la suite, les politiques Francais ont tout fait pour humilier la Pologne. L'Allemagne est devenue l'investisseur N°1 en Pologne et à su s'imposer au moment où il le fallait. Maintenant que la Pologne a une économie qui fonctionne correctement, les Français pleurent... il fallait y penser avant.
a écrit le 04/11/2013 à 15:42 :
Il doit bien exister des normes qui interdiraient les ascenseur thyssengrupp en France, non ? Idem pour des productions polonaises... tout n'est que volonté ... bon, avec Flamby, c'est pas gagné !
a écrit le 04/11/2013 à 15:32 :
Voilà qui va faire plaisir à la diaspora polonaise en France.
Réponse de le 04/11/2013 à 16:07 :
En effet nous sommes ravis. Quand on as le choix entre armement made in Germany in made in France c'est vite vu. D'autant plus que la Pologne a une mer en commun avec l'Allemgne.
a écrit le 04/11/2013 à 15:27 :
Bienvenu en Europe. Les allemands ont le gateau et les autres don't la France les miettes.
Réponse de le 04/11/2013 à 16:07 :
La France n'a qu' a se bouger les fesses pour proposer des offres compétitives! Marre de ce comportement d'éternel pleurnichard "Bouuuuuuuuuuuuuuuuuuu! Les méchands allemands, les vilains anglais, ils ne nous laissent pas les marchés"
Réponse de le 05/11/2013 à 9:20 :
@Pleurnichons... : les offres françaises sont competitives, mais qd il s'agit d'armenent c'est la politiaque qui prime et non le prix
a écrit le 04/11/2013 à 15:17 :
L'Allemagne tisse des liens privilégiés avec l'Europe de l'Est et Centrale, voire la Baltique.
D'où la nécessité de lui adresser directement les roms et autres mignants de ces régions.
Il n'y pas de raisons que l'Allemagne récupère les contrats, et nous, les miséreux!!!
L'influence de la France doit s'exercer sur l'Europe Méditerranéenne, et fédérer cet espace, en y incluant les rives africaines.
Réponse de le 04/11/2013 à 15:48 :
Encore un nostalgique du temps de l'empire. Au passage votre pseudo est fort mal choisi. Il est l'antithèse de vos propos.
Réponse de le 04/11/2013 à 15:48 :
Encore un nostalgique du temps de l'empire. Au passage votre pseudo est fort mal choisi. Il est l'antithèse de vos propos.
Réponse de le 04/11/2013 à 15:48 :
Encore un nostalgique du temps de l'empire. Au passage votre pseudo est fort mal choisi. Il est l'antithèse de vos propos.
Réponse de le 04/11/2013 à 15:55 :
petite revanche ? un peu frustré ?
a écrit le 04/11/2013 à 14:55 :
On se demande pourquoi on a soutenu les Polonais pendant la deuxième guerre mondiale.
C'est vrai qu'ils ont testé l’efficacité de l'armement Allemand.
Réponse de le 04/11/2013 à 15:31 :
Qui a soutenu les Polonais pendant la deuxième guerre mondiale ?
Les Britanniques c'est sûr - mais les Français ?
C'est une blague ou quoi ?
Réponse de le 04/11/2013 à 16:05 :
Quand est-ce que la France a soutenu les Polonais pendant la 2ème guerre mondiale? Même une fois la guerre terminée, la France, l'Angleterre et les USA ont accepté de donner à Staline toute la partie Est de la Pologne. Cela doit être cela le "soutien de la France"!
Réponse de le 04/11/2013 à 16:29 :
Dans une concession en France un gogo passe commande d'une KIA made in Poland ou dans une autre concession un autre gogog d'une VW made in Hongie.
Réponse de le 04/11/2013 à 16:29 :
Dans une concession en France un gogo passe commande d'une KIA made in Poland ou dans une autre concession un autre gogog d'une VW made in Hongie.
Réponse de le 04/11/2013 à 16:30 :
Dans une concession en France un gogo passe commande d'une KIA made in Poland ou dans une autre concession un autre gogog d'une VW made in Hongie.
Réponse de le 04/11/2013 à 16:38 :
L'Allemagne a envahi la Pologne par surprise le 1er septembre 1939. La France a aussitôt mobilisé ses troupes, et envoyé un ultimatum aux Allemands, pour laisser une chance à la paix. Refus. La France, suivie par la Grande-Bretagne, a donc déclaré la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939. On ne peut pas appeler ça "une absence de soutien". Révisez l'Histoire.
L'attitude actuelle des Allemands, hautaine, impérialiste et sans scrupules, montre qu'ils n'ont pas changé depuis 1939.
Réponse de le 04/11/2013 à 17:04 :
Revenons au 2 septembre 1939 et laissons Hitler ( et Staline !) écrabouiller la Pologne. Ils semblent avoir oublié qu'une des grandes victoires de l'Armée Polonaise Libre à été à
Falaise, à la fin de la bataille de Normandie, quand les Polonais ont ecrasés les derniers SS !
Réponse de le 04/11/2013 à 17:32 :
Si les sous-marins Français fonctionnent aussi bien que les porte-avions ou que les voitures, il est pas étonnant que d'autres ne veulent pas les acheter. Dire que les Allemands sont hautains, impérialistes et sans scrupules, pour expliquer que leurs produits se vendent, c'est n'importe quoi. Quand on sait comment les Français "imaginent" et considèrent les "pays de l'est", pour le coup le côté hautain et sans scrupule, c'est bien ici qu'il faut le chercher.
Réponse de le 04/11/2013 à 18:00 :
C'est sûr que le soutien Français pendant la seconde guerre mondiale a été d'une grande efficacité... C'est peut être d'ailleurs en mémoire des performances de l'armée Française pendant la seconde guerre mondiale que la Pologne préfère acheter du matériel militaire Allemand.
Réponse de le 04/11/2013 à 19:26 :
La France produit d'excellents sous marins, le contrat DCN en cours avec le Brésil en est une preuve, peut être pas très médiatique certes. Quant à un appel d'offre au cours duquel l'acheteur change ses spécifications pour favoriser un concurrent, cela démontre deux choses: d'une part que le dit concurrent n'est pas à la hauteur, d'autre part que des intérêts occultes imposent que ce soit celui-ci qui gagne. L'Allemagne a certainement quelques relations avec la Pologne que nous ignorons. Pour ce qui est de l'intégrité de nos amis germains voir l'affaire des F104 pour relativiser les choses...
Réponse de le 05/11/2013 à 0:33 :
Vous assumez que l'offre fracnais aurait été à la hauteur alors il n'y est rien ecrit là-dessus dans l'article. Alors on est bien libre de penser que les deux offres ne soient pas à la hauteur et l'offre allemand soit tout de même le meilleur des deux.
Réponse de le 05/11/2013 à 9:21 :
@vex: apres la guerre la pologne est devenue communiste sous influence directe de Moscou, on a rien choisi. Et pour pour info OUI le France et la GB ont soutenu la Pologne.
Réponse de le 05/11/2013 à 20:57 :
Le soutien de la France a la Pologne etait une bonne intention sans aucun acte derriere. La "drole de guerre" ca ne vous dit rien? (attente derriere la ligne Maginot pendant que la Pologne se fait enfoncer, alors qu'ouvrir immediatement un second front aurait ete forcement plus difficile pour les Allemands).
A l'inverse, les 16000 Polonais de la 1ere division blindee du general Maczek (pouvez chercher) ont laisse 6000 hommes pour liberer Falaise, Abbeville, Saint Omer, Antwerpe...etc..
Ils ont tous ete dechus de leur nationalite par le gvt communiste Polonais de Moscou, le general a fini marchand de journeaux a Edimbourg. Et pourquoi? Pour se faire traiter d'ingrats a tout bout de champ visiblement. C'est triste.
a écrit le 04/11/2013 à 14:33 :
L'acronyme Lol est très à propos
Réponse de le 04/11/2013 à 14:49 :
L O I ( c'est un i majuscule)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :