L'Eurofighter de BAE Systems prend une claque aux Emirats Arabes Unis

 |   |  334  mots
Les Emirats Arabes Unis ont indiqué qu'ils avaient choisi de ne pas donner suite à l'offre sur l'Eurofighter à ce stade
Les Emirats Arabes Unis ont "indiqué qu'ils avaient choisi de ne pas donner suite à l'offre sur l'Eurofighter à ce stade" (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Après avoir convié l'Eurofighter à concourir aux Emirats Arabes Unis pour un appel d'offre de 60 avions de combat, Abu Dhabi ne donne pas suite aux propositions de BAE Systems. C'est le groupe britannique qui avait la responsabilité de la campagne commerciale aux Emirats.

Une bonne nouvelle pour le Rafale en chasse une très mauvaise. Le Rafale garde toujours ses chances aux Emirats Arabes Unis. Les EAU n'ont pas choisi l'avion de combat européen Eurofighter, rival du Rafale de Dassault Aviation, pour leur armée de l'air, a annoncé jeudi le groupe de défense britannique BAE Systems. Abu Dhabi qui avait "convié" en décembre 2011 l'appareil à concourir à un appel d'offres, a "indiqué qu'ils avaient choisi de ne pas donner suite à cette offre à ce stade", a indiqué dans un communiqué BAE, l'un des fabricants de l'Eurofighter aux côtés de l'italien Finmeccanica et de l'européen EADS. C'est une surprise de taille.

Les Emirats Arabes Unis ont longtemps discuté exclusivement avec Dassault Aviation de l'achat d'avions de combat Rafale pour remplacer leurs 60 Mirage 2000-9. Mais ils avaient ensuite ouvert des discussions avec le gouvernement britannique et BAE Systems pour l'achat d'une flotte d'Eurofighter. Mais, selon le communiqué publié ce jeudi, "toutes les parties ont investi des efforts signficatifs dans la définition d'une offre Eurofighter pour les EAU ainsi que dans la reconnaissance du risque, l'échelle et la complexité d'une telle transaction. BAE Systems "se tient prêt à travailler avec les EAU pour répondre à n'importe quelles demandes futures.

Une gifle pour l'Eurofighter

Cette annonce surprise intervient alors que le géant britannique de la défense s'était jusqu'à présent montré optimiste sur ses chances de l'emporter. Le directeur général de BAE Systems, Ian King, s'était félicité cette année des "bons progrès" dans ce dossier et du "plein soutien du gouvernement britannique".

Cette apparente bonne nouvelle pour le Rafale arrive également au moment où l'avion français vient de perdre au Brésil face à un autre concurrent, le Gripen du suédois Saab. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a affirmé jeudi qu'il y aurait "bientôt des résultats" pour la vente de Rafale en Inde et dans "le Golfe".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2014 à 21:49 :
vous avez aussi lu l'autre article sur l'Eurofighter?
il va couter 60M€ au lieu de 30M€ a l'allemagne a cause du cout de la production et de la maintenance. De plus il n'est pas multiroles. Il est a quel que chose prés pas meilleur qu'un mirage 2000.
a écrit le 21/12/2013 à 10:04 :
Ils faut bien savoir que se pays à beaucoup d'argent et souhaite une défense de haute technologie.... Donc notre pays peux espère vendre des avions, car non seulement ils on déjà voler sur des machine français ( mirage 2000) , et notre avion à une vrais expérience militaire de sont efficacité.... Nous avons sûrement un accords de défense avec eux, et pour le soutient et le remplacement des appareils perdu au combat, il est souhaitable d'avoir un allier sur qui qui compter....
a écrit le 20/12/2013 à 17:39 :
"Une claque" quand c'est l'eurofighter, mais "un vol du Brésil" quand il s'agit du Rafale (qui lui aussi a pris "un claque")! Qu'est-ce qu'on est objectif à La Tribune. Lamentable...
a écrit le 20/12/2013 à 17:34 :
"Une claque" quand c'est l'eurofighter, mais "un vol du Brésil" quand il s'agit du Rafale (qui lui aussi a pris "un claque")! Qu'est-ce qu'on est objectif à La Tribune. Lamentable...
Réponse de le 21/12/2013 à 12:44 :
Bien d'accord avec vous. Et ce n'est pas la première fois.
a écrit le 20/12/2013 à 16:46 :
Si les ministres pouvaient enfin avoir la bonne idée de se taire sur les résultats tant qu'ils ne sont pas acquis, on éviterait bien du ridicule, et de froisser nos interlocuteurs
a écrit le 20/12/2013 à 12:19 :
L'Eurofigther écarté..........hum,le F35 en embuscade ?
Ce qui ne me deplait pas c'est que les EAU fassent tourner en bourrique les Anglais comme ils l'ont fait pour nous.
a écrit le 20/12/2013 à 10:47 :
Trop de com ou de retro com sur le marché de l'armement Français. Trop dangereux pour des acheteurs non initiés ou non corrompus.
Réponse de le 31/07/2015 à 9:15 :
Belle bêtise que vous dites-là, BAE System comme toute les entreprises dans nombre de domaine connaît bien les pots de vins, on voit que vous ne maîtrisez en rien le sujet et que comme tout franchouillard râleur vous l'ouvrez en dépit du manque cruel de connaissances dans ce domaine...
Dois-je rappeler qu'il n'y a pas pire Lobby aéronautique en Europe que le consortium Eurofighter? Renseignez vous.
a écrit le 20/12/2013 à 10:03 :
Rafale, Eurofighter, Gripen et que sais-je encore... On voit bien a quel point l'Europe est en marche vers sa propre annihilation... On attent quoi pour un vrai "jouet" européen ? Quand il s'agit de normaliser la taille des spaghetti, alors aucun problème, on fait chier les 500 millions de "gueux" , et on met tout le monde au pas... par contre, coté vraie industrie a part Ariane et Airbus, le reste continue a ne ressembler qu'a des sales gosses dans une cours de récré...
Réponse de le 31/07/2015 à 11:57 :
N'importe quoi... si vous saviez à quoi correspondent les doctrines de chaque Armée de l'Air et leur fonctionnement vous comprendriez pourquoi l'Europe a trois chasseurs différents ! Elles n'ont tout simplement pas les mêmes exigences et les mêmes besoins opérationnels pour réaliser un avion commun. Il y a aussi des questions de souveraineté technologiques, mais dans une moindre mesure. Quand on voit où en est le programme Eurofighter et les surcouts qu'il subit on est bien content d'avoir réalisé le Rafale qui est technologiquement supérieur et financièrement abordable voir irréprochable contrairement à ce que les "journalistes" disent...

A noter qu'aujourd'hui, en Europe, seule la France possède l'intégralité des technologies et savoir-faire pour réaliser un avion de combat moderne.
Réponse de le 31/07/2015 à 11:57 :
N'importe quoi... si vous saviez à quoi correspondent les doctrines de chaque Armée de l'Air et leur fonctionnement vous comprendriez pourquoi l'Europe a trois chasseurs différents ! Elles n'ont tout simplement pas les mêmes exigences et les mêmes besoins opérationnels pour réaliser un avion commun. Il y a aussi des questions de souveraineté technologiques, mais dans une moindre mesure. Quand on voit où en est le programme Eurofighter et les surcouts qu'il subit on est bien content d'avoir réalisé le Rafale qui est technologiquement supérieur et financièrement abordable voir irréprochable contrairement à ce que les "journalistes" disent...

A noter qu'aujourd'hui, en Europe, seule la France possède l'intégralité des technologies et savoir-faire pour réaliser un avion de combat moderne.
a écrit le 20/12/2013 à 10:01 :
Le grippen est certainement suffisant pour le Brésil , à moins que nous ne vendions des rafales à la Colombie ?? Peut-être au cartel de Medellin qui seul en un les moyens.
De toutes façon les produits suédois sont généralement de piètre qualité (a contrario du baratin colporté par certains français) .Alors wait and see..
Réponse de le 20/12/2013 à 10:28 :
Même si je considère que le Gripen est uin avion moyen qui n'a jamais fait ses preuves, je vous trouve dur sur les produits suedois surtout dans l'automobile. En effet, Volvo et Saab, Scania ont toujours su faire des voitures et des camions robustes (vus le grand frois suedois)
Réponse de le 20/12/2013 à 14:18 :
@Jason Bourne : vous pouvez considérer ce que vous voulez, dire qu’un avion est « moyen » ne rime à rien. Moyen par rapport à quoi ? A un Rafale hors de prix tant à l’achat qu’à l’entretien ( vous avez déjà mis le nez dans le catalogue rechanges de chez Dassault ? C’est à tomber par terre tellement les prix sont dingues ). Dois-je rappeler que le Gripen a un excellent retour d’opé depuis la Libye ? Il a en outre été vendu à six opérateurs à l’export. Vous semblez oublier que ce qui est important, c’est le besoin du client, pas ce qu’on cherche à lui vendre. Que ce soit des yaourts ou des avions de chasse, ce qui compte c’est de répondre aux besoins de votre acheteur. Alors vous feriez mieux d’être moins péremptoire dans vos déclarations, mais un peu plus objectif et pragmatique.
Réponse de le 20/12/2013 à 18:41 :
@PML, Apparemment, vous avez accès aux catalogues de Dassault, c'est super, pourriez-vous nous donner quelques exemples? Et si c'est à tomber par terre, ça veut dire que vous avez accès aussi aux catalogues d'un autre constructeur?
Réponse de le 20/12/2013 à 19:07 :
Quand je dis que le Gripen est moyen, c'est toujours par rapport au Rafale , au F15, au F18 super Hornet, au SU30. En effet, ces avions ne jouent pas dans la même catégorie que le Gripen ! Un Gripen va deux fois moins loin, transporte 2 fois moins de bombe et il est globalement moins performant que les autres avions Bi-réacteurs et cela est NORMALE ! Le Gripen est un avion surtout conçu pour la police du ciel, certes il peut faire des combats aérien et des bombardements mais il fera beaucoup moins bien que les autres. Et pour des pays qui ne feront jamais la guerre et qui n'ont pas menace à leur frontière, c'est un excellent rapport qualité/prix. Sinon pour le "excellent" retour d'expérience de lybie, apparemment nous n'avons pas les mêmes source. D'après les miennes, le Gripen a eu des problèmes pour voler à cause du manque de carburant qui lui était spécifique et le nombre de bombe larguée durant ce conflit a été égale à ....0 ! Du coup, pour moi, l'avion n'est pas encore "combat proven" comme on dit dans le milieu.
Pour finir, oui Dassault reste très cher mais ils ont fait des efforts pour que la maintenance se fasse plus facilement .Par exemple, il faut 2 fois moins de technicien pour maintenir un Rafale qu'un Mirage 2000.
Et les Volvo et les Scania sont de bons véhicules ! :)
a écrit le 20/12/2013 à 9:49 :
Encore un titre erronné: ce n'est pas l'EUROFIGHTER de Bae, mais d'EADS, même si c'était Bae qui était chargé de la vente.
Réponse de le 20/12/2013 à 10:12 :
Non Dex, le titre n'est pas tout à fait erroné. C'est un peu plus compliqué que cela mais c'est bien BAE qui a perdu gros dans ce contrat.
Disons que pour résumer la chose, le consortium eurofighter est composé de 33% appartenant à BAE, 33 % appartenant à EADS, 21% pour les italiens et le reste pour l'espagne. Si BAE avait gagné ce contrat, les avions auraient été assemblés an angleterre chez BAE, certes le contrat aurait profité aussi à EADS qui fabrique aussi une partie de l'avion mais le gros du contrat (dont les moteurs) aurait profité en grande partie aux anglais. Du coup, même si ils sont plusieurs à le construire, c'est bien BAE qui a perdu gros dans ce contrat. Cordialement
Réponse de le 20/12/2013 à 12:59 :
Jason a raison, sauf sur un point: à l'export, cet avion s'appelle le TYPHOON !
Réponse de le 30/12/2013 à 14:36 :
Jason n'a pas fait d'erreur! Il parle bien du consortium eurofighter qui fabrique le Typhoon (dont c'est le nom pas seulement à l'export).
a écrit le 20/12/2013 à 9:42 :
Je ne suis pas un spécialiste du sujet mais un simple point de vue me laisse à penser que le Rafale a un très gros défaut : son rapport utilité/prix
En effet, pourquoi payer sa flotte 2 ou 3 fois plus chère quand on sait qu'il n'y a plus de réelles guerres pour exploiter tout le potentiel de ce fabuleux avions ? C'est un peu comme si vous achetiez un Smartphone 4G pour l'utiliser avec des cartes pré-payées sans data... c'est beau mais pas très ''judicieux'' Comparaison un peu lègère, je vous l'accorde mais vous aurez compris...
a écrit le 20/12/2013 à 9:21 :
Reste un outsider le Gripen de Saab ,qui avec le contrat brésilien ...pourrait faire une offre améliorée...très compétitive...
Réponse de le 30/12/2013 à 14:33 :
les EAU ne veulent pas d'un mono-réacteur qui ne décollera pas dès que la température sera au-dessus de 40°C c'est à dire 75% de l'année (en exagérant à peine). Les EAU veulent le top du top, le partenariat stratégique avec et un prix qui reste acceptable (mais c'est secondaire). Bref une situation bien différente du Brésil voir même de la Suisse.
a écrit le 20/12/2013 à 7:40 :
Il reste toujours l'épine qui est la reprise des 60 M2000-9, si ce sont les Américains qui remportent le contrat.
a écrit le 19/12/2013 à 23:50 :
C'est marrant que les EAU après avoir qualifié l'offre français de "uncompetitive, unworkable" décident d'éliminer l'Eurofighter. La dernière nouvelle que l'on a eu du Raffy aux EAU vient d'un article de La Tribune indiquant qu'ils restait "un an de travail aux EAU pour le Rafale". J'espère que cela va se concrétiser. Je ne m'en fais pas trop, l'Inde elle, a un besoin réel, une fois ce contrat conclu, le Rafale aurait été plus exporté que l'Eurofighter.
a écrit le 19/12/2013 à 21:25 :
On se calme... En matière de grands contrats militaires rien n'est jamais perdu tant que l'encre des signatures est encore humide. Qui sait ce qui se passe dans la nego team Emirati ? "Virer" Bae c'est peut-être une manœuvre pour faire baisser la garde aux autres concurrents qui peuvent croire - à tort - qu'un concurrent est éliminé. Ne pas réagir à chaud est la marque des grands négociateurs. S'attendre au pire, se préparer, prendre ce qui vient...et faire au mieux. Moi je vous dis que rien n'est fait aux Émirats...
Réponse de le 19/12/2013 à 21:42 :
@PML : Je suis assez d'accord, il est difficile d'analyser la situation à la lumière de cette seule annonce. A priori, ça ne peut être qu'une mauvaise nouvelle pour le consortium Eurofighter, mais on ne sait pas encore pour qui cela pourrait être une bonne nouvelle. Avec les émiriens, tout semble possible, les américains peuvent notamment tirer les marrons du feu à tout moment! Attendons de voir la suite des évènements pour savoir si quelqu'un va reprendre la main aux émirats.
Réponse de le 20/12/2013 à 13:02 :
Sans oublier que les Anglais peuvent revenir en 2014 avec une "meilleure" proposition, comme la France le fera sans doute après avoir été "évincée"
a écrit le 19/12/2013 à 20:23 :
m CABRIOL le RAFALE s est du vent depuis des annees vous a repeter le RAFALE est le meilleur avion au monde mais toujours pas venduel
Réponse de le 19/12/2013 à 20:43 :
Bonjour, mon nom est bien CABIROL. Bien à vous. Michel Cabirol
Réponse de le 19/12/2013 à 21:46 :
Mr Cabirol , je suis un peu hors sujet , mais franchement , a la Tribune , vous devriez soit moderer davantage soit obliger les "commentateurs" a se connecter a partir d'un compte verifié. Cela nous eviterait la lecture de pas mal de commentaires desobligeants ou idiots
Réponse de le 19/12/2013 à 21:49 :
Tient, un ingénieur en aéronautique analphabète égaré ...
a écrit le 19/12/2013 à 20:04 :
Un grand classique des négociations dans le Golfe. Faire entrer un concurrent éliminé d'avance pour pousser les concurrents à faire des offres plus alléchantes. Pour sortir l'Eurofighter de cette façon, et mettre une telle claque à Cameron qui s'est personnellement impliqué dans la campagne pour l'Eurofighter, les emiratis ont du les presser (les anglais) comme des citrons jusqu'à ne plus rien pouvoir en tirer. Cela veut dire que les bonnes nouvelles approchent pour le Rafale....
Réponse de le 19/12/2013 à 21:26 :
@ Bonne nouvelle ;
Les monarchies du golfe jouent comme des gosses avec les démocraties occidentales...ces sommes sont dérisoires pour eux....5Md d' Euros , voir l' achat de
Boeing récemment . Maintenant , c' est probable que Cameron y est laissé son slip .
a écrit le 19/12/2013 à 19:57 :
Sorry Mr Cabirol mais ce sera zéro vente pour le Rafale comme d'habitude...Malgré toutes la pub que vous lui faites. Au fait vous avez des actions chez Dassault pour étre si complaisant avec cet avion?
Réponse de le 19/12/2013 à 20:08 :
@CHO1 : Voila un commentaire surprenant, d'ailleurs dans la droite lignée de l'auto flagellation à la mode en France. Nous n'avons pas d'actions chez Dassault, mais nous en avons tous dans l'entreprise France.Alors, les French basher, tirez vous ailleurs.
Réponse de le 19/12/2013 à 20:22 :
Bonjour CH01, on prend le pari même si vous êtes insultant vis-à-vis de moi ? Bien à vous. Michel Cabirol
Réponse de le 19/12/2013 à 21:05 :
CH01 ne sait pas que, chaque fois où le Typhoon a été évalué face au Rafale, le Rafale l'a toujours emporté. Il n'est pas nécessaire d'avoir (ou pas) des actions pour avoir des informations factuelles, comme il n'est pas nécessaire d'insinuer la non liberté du journaliste professionnel qu'est M. Cabirol. Quant aux pronostics de CH01 qui ne sont aucunement étayés....
Réponse de le 19/12/2013 à 21:40 :
Les patriotes sont de sortie on dirait? Tous corps et ames a défendre le Rafale. C'est bien la société Dassault vous remercie de votre soutien. Ce coucou a ce jour a zéro vente a l'étranger, ca vous coute un bras et vous étes content. Pari tenu Mr Cabirol ca fait depuis 2009 qu'on parle de pseudo vente du Rafale. A chaque fois et selon la presse francaise c'etait le meilleur avion du monde, imbattable, le top quoi et le résultat est nul.
Réponse de le 19/12/2013 à 21:55 :
Etayez donc ce que vous affirmez: ça coûte combien et à qui? La production du Rafale, ne vous en déplaise, fait travailler combien d'ingénieurs, de techniciens et de compagnons? Qui ensuite consomment et payent des impôts, comme en paye la société Dassault...Vous seriez pour acheter un avion étranger produit à l'étranger et enrichissant un pays étranger? Sans parler de l'indépendance militaire de la France, mais ce sujet doit vous être bien étranger, non?
Réponse de le 19/12/2013 à 22:39 :
Le rafale EST un des meilleur avion au monde.
Pourquoi n'est t'il pas encore vendu ? car il est trop cher pour des pays "non guerrier".
La Suisse ou le brésil on largué des bombes sur un ennemie ces dernières années? non.
La France ? oui, la Libye, le Mali, la Centrafrique.
Réponse de le 19/12/2013 à 22:49 :
Veuillez m'excuser pour mes propos infamants et insultants, j'ai perdu le contrôle et j'en suis sincèrement confus. Je vous présente mes excuses.
Réponse de le 19/12/2013 à 22:52 :
" Les patriotes sont de sortie on dirait ". Pourquoi, vous êtes quoi vous ?
On se demande pour qui vous roulez tiens, pour être aussi médisant sur cet avion. A une autre époque, il y avait un adjectif pour qualifier les gens pas très nets comme vous...
Réponse de le 19/12/2013 à 23:19 :
Le Rafale a été concu d'abord pour assurer la defense du pays . Les differentes competitions ont montré que la mission serait remplie face à d'autres. Que les autres achetent des coucou Ikea, au moins ils pourront pas nous gener.
Réponse de le 20/12/2013 à 9:25 :
Le rafale n'est pas un avion francais mais israelien
Les anglo saxons ne s'y sont pas trompé et le nomme ironiquement Rafael !
Réponse de le 20/12/2013 à 9:54 :
Oui que les french basher se casse avec leur VW et traverse la frontière mr @CH01.
ps : N'oubliez pas vos enfants à éduquer , votre grand mére a soigner etc ..
Réponse de le 20/12/2013 à 11:48 :
Bravo Jeannot et 22:52, Ca ne vous a pas encore traversé l'esprit que des gens autres que francais peuvent commenter sur ce site? A propos c'est bien collabo que vous vouliez dire n'est ce pas? Si vous voulez. Je ne me sens pas concerné.
Réponse de le 04/06/2015 à 16:30 :
EAU n'a pas le choix, puisque la france dispose d'une base navale sur son sol. Dassault n'a pas besoin de faire le marketing du rafale; ils achètent ou l'armée francaise décampe. le programme eurofighter a été un échec total pour les pays concernés à force de faire des compromis les industriels ont fini de perdre une partie non négligeable de leur compétence sauf la france bien sure cocorico...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :