Le Gripen suédois vole le Brésil au Rafale

 |   |  642  mots
Brasilia est entré en négociations exclusives avec Saab pour acquérir l'avion de combat suédois le Gripen NG
Brasilia est entré en négociations exclusives avec Saab pour acquérir l'avion de combat suédois le Gripen NG (Crédits : Reuters)
Brasilia est entré en négociations exclusives avec Saab pour acquérir son avion de combat suédois le Gripen NG. Un revers pour l'avion de combat français qui espérait encore ces dernières semaines.

Décidément, les derniers résultats des appels d'offre en matière de choix d'avions de combat sont pour le moins surprenants. Après la Suisse, c'est donc au tour du Brésil de sélectionner le Gripen NG de Saab. Pourtant quand on se réfère à deux rapports confidentiels de l'armée de l'air suisse, qui ont évalué le Rafale et le Gripen NG entre fin juillet et début décembre en 2008, le Gripen arrivait bon dernier des deux évaluations : l'un sur les essais en vol et l'autre sur le standard de l'avion de combat livré en 2015 à l'armée de l'air suisse. Pire, "le Gripen a été le seul appareil à ne pas atteindre le seuil minimal (6 points, ndlr) des capacités attendues", avait estimé les auteurs des deux rapports.

Il n'en demeure pas moins que Brasilia est entré en négociations exclusives avec Saab pour finaliser un contrat dans quelques mois, voire quelques années. La négociation du contrat entre l'armée de l'Air brésilienne (FAB) et l'avionneur suédois prendra du temps, "de 10 à 12 mois" et le premier appareil devrait être livré au Brésil en 2018, a précisé lors d'une conférence de presse le ministre brésilien de la Défense, Celso Amorim.

Le groupe suédois peut remercier Edward Snowden, ce ancien consultant de l'Agence américaine de la sécurité nationale (NSA) à l'origine des fuites sur le programme de surveillance du renseignement américain, qui a mis sur écoute des communications personnelles de la présidente Dima Rousseff. Des révélations qui ont aussitôt éliminé le F-18 de Boeing, pourtant le favori de la présidente brésilienne jusqu'à il y a très peu.

Sarkozy y avait pourtant cru

Le Brésil va acquérir 36 Gripen NG pour un montant estimé à plus de cinq milliards de dollars. Après plus de dix ans de discussions et de reports en raison de coupes budgétaires, la présidente brésilienne Dilma Rousseff a finalement opté pour l'appareil de Saab, considéré comme le moins cher, face au Rafale et au F/A-18 Super Hornet de Boeing.

Paris n'avait pourtant eu de cesse depuis 2007 de vanter les mérites du Rafale, espérant même conclure une vente que Nicolas Sarkozy avait cru acquise en 2009. Une ébauche d'accord avait alors été trouvée entre Nicolas Sarkozy et le président brésilien de l'époque, Luiz Inacio Lula da Silva, et Paris avait bien cru emporter la mise. Mais, à son arrivée au pouvoir, Dilma Rousseff a souhaité reconsidérer les options. François Hollande, qui était en visite officielle la semaine dernière, n'a pu changer la tendance.

Déception de Dassault Aviation

"Nous regrettons que le choix se porte sur le Gripen, doté de nombreux équipements d'origine tierce, notamment américaine", a souligné Dassault Aviation dans un communiqué publié mercredi soir. Et poursuivre : le Gripen "n'appartient pas à la même catégorie que le Rafale : monomoteur et plus léger, le Gripen n'est pas équivalent en termes de performances et donc de prix. Cette logique financière ne prend en compte ni le ratio coût-efficacité favorable au Rafale, ni le niveau de la technologie offerte".

Depuis 15 ans, au Brésil, Dassault Aviation et ses partenaires Snecma (groupe Safran) et Thales, regroupés dans le GIE Rafale International, ont fait la promotion du Mirage 2000 pour l'appel d'offres FX, puis du Rafale pour FX2, "animés par la volonté de coopérer sur le long terme avec l'industrie brésilienne, en particulier avec Embraer", a rappelé l'avionneur tricolore. "Les transferts de technologies sans restriction et les partenariats scientifiques, techniques et industriels demandés par le Brésil comptaient parmi les points forts de l'offre du GIE Rafale International, avec le soutien des autorités françaises", a rappelé Dassault Aviation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2013 à 18:26 :
dès que un avion français c’est en vente, c’est que c’est dépassé. avec le rafale c'est pareil, inutile de dire le contraire. les brésiliens ne sont pas se laisser leurrer, les arabes non plus et ça se passera de même avec l'inde et avec n'importe quel pays. à côté d'un f-35 américain ou d'un t-50 russe le rafale fait figure de pièce de musée. arrêtons de dire que c'est le meilleur avion du monde, c'est ridicule.
Réponse de le 21/12/2013 à 5:46 :
C'est le contraire de ce que vous affirmez qui est vrai, le Rafale est un avion pour le futur.
Réponse de le 21/12/2013 à 13:24 :
Le Rafale est sur le papier meilleur que le F35 le F35 dans sa version A à une autonomie de 1050km contre 1700 pour le rafale. le F35A peu porter que 6 tonnes de bombe le Rafale 9 tonnes. La Version navitalisé du F35 aura un besoin d'utilisé en pod pour son canon le rafale a le canon intégré dans le fuselage.
Le rafale encaisse mieux les G.
Et le rafale coute moins cher.

Le T-50 est un superbe avion comparable au F-22


Le gripen est un avion de chasse basique qui correspont a 80% des demande des armée du monde il est pas trop cher et capable de faire des missions de base le rafale est bourré des meilleur technologie au monde le grippen est bon mais un cran en dessous dans ce domaine.

Le rafale a l'avantage d'être un bi moteur pendant que le gripen est mono moteur.
Le grippen est comparable au mirage 2000 plus qu'au rafale.

Le rafale est un avion capable de se battre contre des avions de haute technologie alors que le grippen sera vite dépasse même si la version NG est censé être meilleur.
Réponse de le 22/12/2013 à 14:38 :
....bref, le rafale est POURRI....
a écrit le 20/12/2013 à 9:41 :
UNH Président qui fait parti des nuls que voulez vous que cet homme rapporte à la France sinon le mariage pour tous, du chomage, la hausse des taxes impots et le rackette du PS
a écrit le 20/12/2013 à 9:13 :
Le choix est plus économique que raisonnable acheter un avion chez Saab qui ne rivalise même pas avec un mirage 3 de la guerre des 6 jours, les brésiliens devront maintenant espérer ne pas avoir une guerre contre une puissance équipée de Rafales ou de F22.
Réponse de le 20/12/2013 à 10:13 :
Un mirage 3 conçu en 1960 qui serait supérieur à un Gripen de 2010?

La douleur vous égard...
Réponse de le 20/12/2013 à 12:31 :
@Guetteur.
Pour une fois, je suis d'accord avec Vox. Même si le Gripen NG n'est pas la panacee des avions de chasse, il faut arrêter de dire n'imortequoi. Sinon vu les voisins du Brésil et son immense géographie, ce n'est pas demain la veille qu'il sera attaqué.
a écrit le 19/12/2013 à 23:17 :
On lit dans la presse: "la France et Dassault confiants pour l'Inde"

Je suis confiant moi aussi.
Un peu comme sur le dossier Brésilien, Suisse...
a écrit le 19/12/2013 à 19:27 :
On doit être vraiment fâché du côté de Dassault pour émettre un commentaire tellement dépité que celui publié dans son communiqué. L'éthique a passé à côté. Cela me rappelle les propos d'Alain Prost lorsqu'il perdait la course pour un certain Ayrton Senna...
Réponse de le 19/12/2013 à 21:11 :
En effet, ce communiqué de chez Dassault apparaît raccourci et édité dans certains quotidiens à cause justement de son manque de fairplay envers Saab.
a écrit le 19/12/2013 à 18:54 :
Un achat motivé uniquement par des raisons de budget. Les brésiliens veulent aussi se doter d'une aéronavale, ils vont mettre quoi sur leurs porte avions ? Des A4 de 1960 ?
À terme, ils risquent de multiplier les types de appareils en service, et ça leur coûtera très cher. C'est une doctrine très en retard qu'ils s'emploient à mettre en œuvre là ou les indiens ont vu bien plus clair en sélectionnant un appareil lourd multirole, le Rafale.
Le choix de cet avion par l'Inde est aussi certainement le reflet d'une plus grande ambition.
Réponse de le 19/12/2013 à 19:33 :
@ Absurde ;
Le voisinage du Brésil n' est peut être pas le même que celui de l' Inde , Maintenant
pour l' aéronaval , probable qu'ils s' équipent Us le caca nerveux passé.....
Réponse de le 19/12/2013 à 21:08 :
Un commentaire de vrai "expert" le votre. Il existe une version navale du Grippen appellée Sea Grippen et qui sera fabriquée aussi par Saab au Brésil. C'est Dassault le grand perdant dans cette histoire, selon la plupart d'experts (des vrais) le Rafale est un avion trop cher pour ce qu'ilpeut offrir par rapport à ce qui peuvent aussi offrir les autres. À bon entendeur...
Réponse de le 19/12/2013 à 21:20 :
Quels experts peuvent dore ça? Vous? Absurde...!
a écrit le 19/12/2013 à 18:39 :
Bonjour, il été peux probable que les brésiliens acheté cette avion, même si beaucoups de bruits a été fait sur se contract.... Nous avons une vrais chance au EAU car là-bas, ils y a beaucoups d'argents.... Mr D'assaut doit diversifier sa production d'avion et de Drone..... Il y a un vrais marcher en Europe et pas le monde... Si nous voulons rester dans la cource, il nous faut produire des avions et surtout ne pas baisser les brades devant les américains... Bonne chance au savoir faire français ...
Réponse de le 19/12/2013 à 19:15 :
Toujours pas de dictionnaire ?
Réponse de le 19/12/2013 à 19:30 :
@Roger: toi aimer ôssi le franssais?
a écrit le 19/12/2013 à 18:38 :
L erreur a été faite il y a 25 ans. La France aurait du jouer avec l´Europe et suivre exemple EADS, Airbus, où elle auraiort pu jouer un rôle important dans le consortium EADS qui a developpé eet fabriqué l´Eurofighter/Typhon.
Les détails et subtilités techniques ne jouent qu un rôle secondaire
Même si de tels projets intercommunautaires sont lents à murir (exemple de l´ Airbus 400 M) a la fin c´est un succes.
Il faut esperer que le debacle commercial de l´aventure Rafale aux frais des contribuables servira de lecon !



.
Réponse de le 19/12/2013 à 19:12 :
L'Eurofighter, celui que le EAU viennent de refuser d'acheter, mais avec qui Dassault est toujours en négociations? Le Rafale n'est pas une débâcle commerciale, que restera-t-il à critiquer quand il se sera vendu. Des appel d’offres, on en perd, on en gagne, et le marché de l’aviation d’armement et très difficile.
D'une point de vue technique il y a consensus pour dire qu'il est supérieur au Typhoon, d'un point de vue comptable, il est moins cher et sa production étant francaise (sous-traitant + équipementier + assembleur + design), son cout effectifs pour l'état et donc la collectivité est très largement inférieur (TVA, Taxe, Impôt sur les revenus, impôt sur les société...) à celui de L'Eurofighter
Réponse de le 19/12/2013 à 19:43 :
Baladez vous un peu sur les sites anglais pour voir si la supériorité du Rafale fait vraiment consensus ! Le Typhonn s'est vendu en plusieurs pays pour plus de 500 appareils en total, loin devant le Rafale. Votre argument comptable est absurde. Le Rafale a été payé jusqu'ici 100% par l'Etat français et les conditions que le France doit accepter pour exporter - baisse de prix et transfert de technologie sans restriction - font qu'aucun autre pays participera jamais aux frais de développement. Cela aurait été différent avec un vrai projet européen qui aurait pu atteindre une taille critique sur le marché mondial, un peu comme Airbus pour le civil.
Réponse de le 19/12/2013 à 21:48 :
A 19H43 CH01 Ah mais ca votre cocorico et votre fierté nationale vous l'interdit. Mangez votre mer.. maintenant..
Réponse de le 19/12/2013 à 21:59 :
Le Typhoon est essentiellement vendu aux pays membres du consortium Eurofighter. Et malgre cela , il a été plus couteux a developper et reste beaucoup plus cher a l'achat. L'argumentation d'Alan S tient donc parfaitement. Quant aux anglais , je parle des journalistes specialises comme J Lake , pas des forumeurs a 2 balles, ils ont mis beaucoup d'eau dans leur vin depuis la publication des resultats de l'evaluation suisse. Plus personne ne clame la superiorité du Typhoon.
Réponse de le 20/12/2013 à 2:45 :
J'aurais aimé que 19h43 développe sur las raison de l'absurdité de mon argument, qui est tout a fait valable effectivement.
A cout et capacité équivalents, une production nationale est toujours moins cher au final que d'acheter a l'étranger ou en partenariat, une partie significative du prix revenant dans les caisses de l'état. Le programme Eurofighter étant encore plus cher a l'unité que le programme Rafale, les économies sont donc encore plus grande. Et je ne parle même pas des avantages en terme d'outil industriel et autres.
a écrit le 19/12/2013 à 17:56 :
Après tout le mal dont ils ce sont donnés , les Américains sont les gros perdant.....le boss
de la NSA est sur un siège éjectable......
Réponse de le 19/12/2013 à 19:38 :
Selon la presse brésilienne le choix de l'armée de l'air c'était le Grippen mais celui de la présidente Rousseff le FA-18 américain. Mais il ne faut pas oublier qu'ila avait aussi l'offre russe du T-50 avec des transferts de technologies sans restriction et les partenariats scientifiques, techniques et industriels. Le problème c'était que le T-50 se trouve encore en tests, mais la langue russe qui poserait des problèmes logistiques. Le Rafale avait été écarté depuis longtemps déjà, le voyage de Hollande au Brésil n'était que du cirque.
a écrit le 19/12/2013 à 17:52 :
Avec le crash d un rafale en 2012 ( le cinquième impliquant la destruction d'un Rafale ) au niveau du marketing cela n incite pas d acheter ce type d avion de combat!
Réponse de le 19/01/2014 à 17:13 :
Balladez vous sur you tube et visionnez des vidéos de crashs d'avions. J'en ai vu pas pal de Gripen.... eh oui un avion de combat çà reste dangereux quel qu'il soit.
a écrit le 19/12/2013 à 17:43 :
C'est pas "rafale" qu'il aurait fallu l’appeler mais plutôt "vent".
Allez c'est pas grave Flamby a négocié un combi pour JM !
a écrit le 19/12/2013 à 17:16 :
IL y a quelques années, DASSAULT perdait tous les marchés avec son Mirage 2000 monomoteur pas cher face à des biréacteurs plus performants. Alors, ils ont décidé de proposer un biréacteur quand tout le monde se met à demander des monoréacteurs. Quel marketing !!! Et pendant de temps nous payons des avions inutiles dans une armée de l'air qui n'a même plus assez d'argent pour faire voler ses pilotes de chasse au minimum requis par l'OTAN. Va comprendre ...
a écrit le 19/12/2013 à 16:53 :
C'est un avion très anglo-saxon dont le moteur Général électrique F404 néo américain (idem les suisses) . Obama n' a qu' un objectif : la clé sous la porte de Dassault comme constructeur d'avions militaires .
a écrit le 19/12/2013 à 15:57 :
Saab se retrouve au Bresil dans la meme situation que Dassault en Inde. la compétition est gagnée mais il faut transformer l'essai en contrat ferme. Ce qui est extremement long et difficile. Dassault rame en Inde depuis Janvier 2012 et Saab en Suisse depuis fin 2011. Sachant qu'en Suisse tout est aussi subordonné au futur vote des citoyens en 2014.
Réponse de le 19/12/2013 à 16:30 :
Pour la Suisse c'est faux. Le référendum ne concerne que le mode de paiement et non le choix, qui lui est définitif. Saab a déjà amener 300 millions de Francs suisse dans l'économie, comme elle si était engagée. De même au Brésil, en ouvrant un centre de recherche pour un investissement de plus de 50 millions.
Si Dassault rame en Inde, c'est plus pour des raisons d'adaptabilité du Rafale avec l'armement autre que français...
Réponse de le 19/12/2013 à 19:30 :
Dassault rame en Inde parce que l'Inde joue la montre pour avoir de meilleurs conditions de la part des concurrents.

D'autre part, le haut.fonctionnaire indien aux commandes du projet d'achat des nouveaux jets est décédé dernièrement et il n'a pas été remplacé.
Réponse de le 19/12/2013 à 22:06 :
@voltigeur , absolument faux , vous ne savez pas comment fonctionne la democratie suisse ; Le vote est sur le mode de paiement pour des raisons purement techniques mais le conseil federal a clairement dit qu'il s'agit d'une votation pour ou contre le Gripen et celui ci sera abandonné si le vote ést negatif.
a écrit le 19/12/2013 à 15:06 :
Put.in ! Qu'est ce qu'ils nous auront coûté les Dassault, chantres du libéralisme, mais assistés par l'état pour continuer à développer leurs jouets de luxe. On voudrait bien qu'ils en vendent de leurs Rafales : ca serait toujours ça de moins sur la facture de Français... Mais il faut croire que leur études économiques sont foireuses : aucun pays étranger n'est convaincu...
Réponse de le 24/12/2013 à 10:39 :
La Défense ce n'est pas de l'épicerie.
a écrit le 19/12/2013 à 15:04 :
Le malheur des avions français c'est que l'on veut bine les vendre mais on interdit aux acheteurs de s'en servir.
- Israël était équipé d'avion français mais après la guerre de 1967, De Gaulle a refusé de leur vendre des pièces détachées car ils s'en servaient contre les pays arabes
- L’Afrique du Sud était équipé d'avions français mais à cause de l'Apartheid, la France a refusé de vendre des pièces ou de les moderniser (du coup ils les ont modernisé avec les israéliens)
- Les Argentins étaient équipés d'avions français mais lors de la guerre des Malouines, la France a donné les éléments confidentiels aux Anglais pour contrer la chasse argentine et ses missiles
- L'Irak avait également des avions français, mais sans pièce détachées et sans entrainement des pilotes, difficile de contrer l'aviation US.

Alors quand un pays étranger achète des avions, on comprend qu'il y regarde à 2 fois ... Les acheteurs de matériel US ou Russe ont rarement ces problèmes ....
Réponse de le 19/12/2013 à 15:08 :
Très bonne analyse, l'alternance en France consistant à prendre des positions inverses à celles de ses prédécesseurs par idéologie, peut faire craindre le pire aux acheteurs potentiels.
Réponse de le 19/12/2013 à 15:40 :
Je ne suis pas d'accord, la plupart des pays équipés d'avions français (de mirage donc) n'ont aucun problème. Demandez aux indiens, aux Suisses, aux Brésiliens aux Emiratis etc... Et les pays équipés d'avions américains ont bien plus de soucis, d'ailleurs ils n'ont même pas le droit d'avoir accès aux codes sources de l'appareil ce qui leur interdit toute modification. C'est pour cela que l'Inde et le Brésil ont écarté Boeing et LM. L'échec au Brésil est un échec avant tout politique et commercial. Il fallait conclure la vente en 2009...
Réponse de le 19/12/2013 à 16:01 :
@pepe12
c'est plutot faux , la souplesse laissée à l'utilisateur est même une des raisons donnée par L'inde concernant le choix d'un avion Français. Ils ont apprécie d'avoir pu rapidement adapter leurs Mirage 2000 lors de la guerre du Kargill avec l'aide de Dassault
Réponse de le 19/12/2013 à 19:28 :
La Suisse a justement refusé d'acheter le Rafale parce que la France n'est plus un partenaire fiable.

Un pays qui change de tête et d'avis à chaque élection présidentielle (avec le nouveau gouvernement qui passe sa première année au pouvoir à supprimer tout ce qui a été mis en place par le gouvernement précédant) ne peut en aucun cas être pris au sérieux.

Churchill a dit "Un pays n'a pas d'amis, mais seulement des intérêts!". Le problème pour les autres pays est que la gauche et la droite françaises ont des intérêts totalement divergeants
a écrit le 19/12/2013 à 15:03 :
"vole le Brésil au Rafale" je comprend le jeu de mot mais quand même ! La France n'est plus une grande nation, si des suédois peuvent faire un avion de combat ça montre que ce n'est pas si compliqué, et franchement ils vont servir à de la dissuasion pas la peine de prendre une Ferrari pour faire la police !!! Sinon ça se saurait !
Réponse de le 19/12/2013 à 17:51 :
Les Suédois seraient-ils moins compétents, selon toi, que les Français? Mais quelle condescendance incroyable!!!
Réponse de le 19/12/2013 à 19:51 :
ahahahah celle là est bien bonne, bravo!
a écrit le 19/12/2013 à 14:41 :
La France devrait défendre le Rafale et son complexe militaro industriel car ils pourraient bien bien lui sauver la vie d'ici peu de temps... Une dévaluation de la monnaie nationale et des économies d'échelle sont le garant d'une France libre et conquérante... Ainsi va le monde. Le marche de l'armement va devenir l'investissement principal d'ici peu.
a écrit le 19/12/2013 à 14:36 :
Les brésiliens comme les suisses d'un point de vue opérationnel n'ontvdans aucun doute besoin de mieux que le gripen.
a écrit le 19/12/2013 à 14:36 :
Est majoritairement financière. Ce qui pourrait être intéressant, si ses pays voisins se mettent à s'équiper d'avion bien plus performant. La marge de manœuvre du Brésil sera limité. Mais il faut applaudir Gripen pour sa position d'avion de chasse "accessible".
a écrit le 19/12/2013 à 14:08 :
Le titre de l'article "Le Gripen suédois vole le Brésil au Rafale" me choque profondémment et démontre parfaitement l'état d'esprit de certains français qui croient que tout leur est dû.

La France a été VOLEE? Ah bon parce qu'il était écrit quelque part que le marché brésilien APPARTIENT à la France? Est-ce que le Brésil a encore le droit de dépenser l'argent de ses concitoyens comme il le veut ou doit-il demander une permission à la France?

On croit vraiment rêver...
Réponse de le 19/12/2013 à 15:08 :
Excellente réponse cher ami... Rien à ajouter.
Réponse de le 19/12/2013 à 15:43 :
"Jeu de mot" ça vous dit quelque chose?? En plus celui-ci est tellement évident...
Réponse de le 19/12/2013 à 16:06 :
Je ne le prends pas au premier degré ..Mais je dois etre idiot
Réponse de le 19/12/2013 à 19:23 :
Le problème est que l'auteur de l'article est rarement habitué au 2ème degré et que La Tribune ne fait pas dans l'humour...
Réponse de le 20/12/2013 à 0:50 :
@Vox Populi. Je vous remercie de vos remarques bienveillantes à mon égard. Bien à vous Michel Cabirol
Réponse de le 20/12/2013 à 10:18 :
@Michel Cabriol: Mes remarques se veulent nullement négatives. Je relève simplement que vous ne travaillez pas pour Pif Magazine et que votre domaine d'activité vous laisse peu de possibilités de développer vos qualités de comique que je ne permettrai d'ailleurs pas de mettre en doute
Réponse de le 21/12/2013 à 18:16 :
D'accord avec vous vox. Rien à dire sur le sujet des articles mais une tonalitée un peu moins partisane de la part de l'auteur serait la bienvenu.
a écrit le 19/12/2013 à 14:04 :
Que de commentaires de seconde zone à dévaloriser notre pays... Quand l'Inde signera pour 126 avions, que direz vous ? Que nous sommes les meilleurs sans doutes ?
Réponse de le 19/12/2013 à 14:56 :
Si on était les meilleurs dans tous les domaines en France, le pays ne serait pas au fond du trou. Après Sarko qui en avait vendu puis Flamby qui a fait pareil le rafale n'a toujours pas trouvé acquéreur. Si on en vend je ne vois pas où est l'exploit quand on fabriqué des biens c'est pour les vendre. À se prendre toujours pour des surdoués on constate que l'on est des brêles.
Réponse de le 19/12/2013 à 16:10 :
le Rafale a été construit pour l'armee de l'air et la Marine Française qui en sont tres contents. L'export c'est un plus mais ce n'est pas la vocation premiere de l'avion. Il ya beacoup de critiques stupides sur le Rafale, a croire que pour certains il aurait mieux valu subventionner l'economie d'un pays étranger plutot que de construire notre propre avion.
a écrit le 19/12/2013 à 14:04 :
C est choix uniquement économique Pas techinique ni stratégique Autant pour la Suisse le choix est logique par rapport à leur espace aérien et le niveau de menace le Grippen est suffisant autant pour le Brésil avec un pays aussi grand va avoir bien du mal à controler son ciel
Réponse de le 19/12/2013 à 14:58 :
Je viens d'avoir un coup de fil du ministre de la défense du Brésil, vous êtes embauché pour définir leur politique militaire, félicitations.
a écrit le 19/12/2013 à 14:03 :
actuellement c'est f. HOLLANDE ET IL N'A RIEN OBTENU AUSSI STOP
a écrit le 19/12/2013 à 13:57 :
La seule chose que Sarkozy a reussi exporter au Brésil c'est Cesare Battisti, qui est un terroriste (et qui par ailleurs n'appartenait meme pas à la France, les prisons italiennes l'attendent toujours). Les avions c'est plus compliqué.
a écrit le 19/12/2013 à 13:50 :
Les Latino Américains ont compris que des conflits armés impéralistes ne mènent a rien et n´auront plus lieu. La derniere guerre des Falkland = l Argentine avait pris une sacrée branlée et n´est pas prête de recommencer !
Pour les conflits futurs comme cela se passe actuellement en Afrique plus personne n´a besoin de super avions sophistiqués et coutant des fortunes.
Le Rafale et les autres joujou de ce calibre c´est bien pour les quelques emirs pouir rien n est assez cher. Pour les autres pays , un Low cost fera bien l´affaire. C est le cas de la Suisse, du Brésil et des autres ...
a écrit le 19/12/2013 à 13:41 :
Notre président Sarkosy avec sa com juste avant l'élection présidentielle nous a encore blousé c'était dans la poche. Dassault a perdu gros sur ce coup. Et aujourd'hui plus encore.
Réponse de le 19/12/2013 à 14:12 :
Si Dassault a perdu le marché, c'est sa faute pas celle de Sarkozy! Jusqu'à preuve du contraire, c'est Dassault qui fait l'offre et c'est Dasault qui encaisse l'argent. Le seul rôle du président est de jouer le VRP de luxe... Point barre!
Réponse de le 19/12/2013 à 15:00 :
Vous avez oublié votre ami Flamby qui lui aussi devait en vendre par dizaine, vous avez la mémoire courte.
Réponse de le 19/12/2013 à 15:44 :
L'achat d'avions de chasse est toujours un acte politique! C'est donc un double échec politique et commercial.
a écrit le 19/12/2013 à 13:39 :
Tellement obsédée par son modèle a forte inspiration marxiste, la France produit des objets dépassés et beaucoup trop cher....La glissade va malheureusement continuer....Les optimistes diront qu'il y a forcement un plancher! ...pour ne rien arranger certains ministres insultent ou on agressent certains pays étrangers ou leurs entreprises...!
Réponse de le 19/12/2013 à 13:56 :
et les ignorants du cafe du commerce continueront a debiter des sornettes
Réponse de le 19/12/2013 à 14:17 :
et les autruches continueront a preferer cache leur tete dans un trou.
Réponse de le 19/12/2013 à 15:04 :
Votre commentaire relève le niveau tellement il est vide. Vite la suite nous sommes tous impatients pour la suite, comment voulez vous que nous continuons à aller au café du commerce sans votre lumière. Merci de ne pas nous faire attendre trop longtemps , sinon notre Noël sera gâché.
a écrit le 19/12/2013 à 13:35 :
C'est normal, même un Sopwith Pup est beaucoup plus manœuvrant et a de meilleures performances qu'un rafale. :D
Réponse de le 19/12/2013 à 14:13 :
Attention ! Usurpateur d'identité . Si la modération veut bien supprimer ce post. Merci.
Réponse de le 19/12/2013 à 15:11 :
Le "vraie" est un peu féminisée ? C'est là qu'on voit la différence !
Réponse de le 19/12/2013 à 19:57 :
Mais voyons, un Sopwith Camel ne peut pas être plus manoeuvrant qu'un Rafale, l'avion de Dassault est quand-même un peu plus rapide.... plus beau.... a du charme.... et plus si entente.
a écrit le 19/12/2013 à 13:25 :
Messieurs les indiens pour 10 avions achetés je vos mets la Tour Eiffel en cadeau! Deal?deal?
a écrit le 19/12/2013 à 13:19 :
Quel pays menace directement le Brésil? Si l'on répond à cette question, on comprend pourquoi ils ont acheté un avion low cost.
Réponse de le 19/12/2013 à 20:02 :
Michel, vous oubliez que le Brésil fait partie du BRICs et ces pays sont en train de mettre en place un bloc alternatif dans l'ordre mondial. La Russie deviendra un important fournisseur d'armes au Brésil (des hélicos Kamov Ka-52 Alligator font partie actuellement des préférences des militaires brésiliens), sans oublier la Chine. Rien n'empêche non plus que le Brésil soit dans 15 ou 20 ans un exportateur de technologie militaire de pointe. Dassault aura un avenir, peut-être en Afrique, si les choses ne changent pas trop de ce côtê-là.
a écrit le 19/12/2013 à 13:09 :
La France a déjà perdu le marché de la Suisse après des insultes de la part de Sarkosy vis-à-vis de ce pays. Je me demande ce que Hollande a dit à la présidente brésilienne pour aussi perdre ce marché. Bonne chance ailleurs, sauf changement d'état d'esprit du gouvernement.
a écrit le 19/12/2013 à 13:04 :
C'est un avion de qualité mais pas exceptionnel et surtout totalement inadapté au monde d' aujourd'hui ( il est né en 1986 pour faire la guerre aux russes ! Le Rafale est une inepsie dans les conflits asymétriques comme la Lybie , le Mali , l 'Afghanistan ou la Centre Afrique . Il ne sert strictement à rien sauf à polluer et faire du bruit . De bons hélicopters feraient l' affaires et surtout des avions de transports pour la logistique . CE SONT LES AnTONOV RUSSES QUI NOUS ASSURENT LE RAVITAILLEMENT ;;;
Réponse de le 19/12/2013 à 13:22 :
Oh le vilain Troll ! Encore un "expert" du café du commerce.
Réponse de le 19/12/2013 à 13:58 :
Zero a raison ... prenez un avion "moyen" ou helicoptere de derniere generation + drones. Ca marche aussi bien!!
Réponse de le 19/12/2013 à 14:18 :
Tout à fait d'accord avec l'analyse de zéro.

C'est marrant dès qu'un commentaire se permet une critique qui pourtant est parfaitement exacte, son auteur est automatiquement un traître à la république, un imbécile ou un troll!!!

C'est justement à cause de cet état d'esprit qui empêche toute possibilité de remise en question que la France est en train de couler et que la descente aux enfers n'est pas prêt de se terminer.
Réponse de le 19/12/2013 à 14:49 :
@@NUCK
D'une part, le Rafale est parfaitement adapté pour les conflits asymétriques car justement il a AUSSI été conçu pour ça ! Le Rafale est justement conçu pour faire de la reconnaissance et faire du bombardement sur tout type de cible (aussi bien d'un bunker que d'un 4*4 Toyota Djihadistes en mouvement), tout en se protégeant.
Dire que les Rafales ont été inutile en lybie, au mali et en Afghanistan révèle d'une grande méconnaissance sur ces guerres .
C'est facile à dire d'envoyer des hélicos mais ces derniers restent VULNERABLES (on a perdu au moins 3 hélicos (2 non réparables) et un 1 pilote tué) ce qui n'est le cas d'un avion de chasse/bombardier comme le Rafale qui peut larguer une bombe très haut et très vite sans se faire inquiéter.
Quand à Vox, quand on critique un avion , il faut le faire avec de bons arguments et les arguments de Zero étaient comme son pseudo : ZERO !
Réponse de le 19/12/2013 à 17:28 :
Zero a tort, le vol de 1986 correspond au Rafale A, qui est assez diffèrent du C (premier prototype de la série qui a volé en 1991 pour un entrée en service en 2000).
Le Rafale A est plus grand, n’a pas la même géométrie d’aile, des canards pas aussi bien intégré, des moteurs panaché, un nez diffèrent, bref, ce n’est pas le même avion. C’est un faux procès qui lui est fait et c’est aussi oublié que son système de combat a évolué depuis sa mise en service.

Avoir des avions moyens ne couterait pas spécialement moins cher rapporté à la mission effectué. Un avion moyen, resterait en l’air moins longtemps, aurait moins de distance franchissable, moins de munitions transporté une flexibilité moindre dans le dispositif, qui entrainerait une nombre accrue de sortie, un usage supplémentaire du matériel et une sécurité moindre pour le personnel.
De plus, les règles moderne d’engagement et la nécessité de se fondre dans le dispositif nécessite un système de combat au niveau ce qui représente une grosse partie du cout de l’avion.
De plus hélicoptère et Rafale ne font pas doublon mais sont complémentaire dans le dispositif et utilisé en même temps, tout comme le sont les drones.
Réponse de le 19/12/2013 à 20:10 :
@Nucky Thompson: Non mais... je suis épaté par ta connaissance technique militaire, et surtout de cette magnifique prédisposition pour rappeler à l'ordre quiconque veut savoir un peu plus que toi en le tâchant d'emblée "d'expert" du café du commerce!! nom d'une pipe, tes commentaires sont édifiants et ils devraient faire partie des meilleures lectures des dirigeants et chefs d'armée du monde entier. Alors là.... chapeau bas!
a écrit le 19/12/2013 à 12:48 :
Le made in France ne se vend plus, c'est hélas le triste constat à faire. Nous ne sommes plus reconnus que pour vendre du parfum et des sacs à main.
Réponse de le 19/12/2013 à 13:12 :
Le monde est cruel, on a le meilleur avion du monde, la meilleure sécurité sociale du monde et que tout le monde nous envie ,et personne n'en veut, c'est ballot !!! Surtout ne pas se remettre en cause on est les meilleurs et les ils, les eux, n'ont rien compris ....
Réponse de le 19/12/2013 à 15:09 :
Le meilleur avion du monde on s'en fout ! La secu on la garde ! D'ailleurs l'avion personne n'en veut, la secu, même les USA y viennent !
a écrit le 19/12/2013 à 12:25 :
le marché de l'armement est un marché particulier, ou les intérêts géostratégiques priment sur le besoin opérationnel. Je ne sais pas ce que nous avons dit au Brésil, ni ce qui a été promis à l'Inde, mais nous pouvons compter sur nos amis britanniques, beaucoup plus influents la bas pour torpiller le contrat Rafale. Ce ne sont pas les beaux discours (récents) qui changeront la donne.
Réponse de le 19/12/2013 à 14:24 :
s'ils etaient si influents que ça en Inde , l'Eurofighter l'aurait emporté sur le Rafale
a écrit le 19/12/2013 à 11:56 :
Quand le marché de l'armement Français sera débarrassé des com et retro com il se portera mieux.
a écrit le 19/12/2013 à 11:55 :
Certains croient toujours que l'on peut donner des leçons à la planete entiere et que nous sommes les plus beaux et les meilleurs.Mais le monde change et aujourd'hui ce qui compte c'est le business. Et quand j'entends la CGT refuser de travailler 20 minutes de plus par jour jour pour sauver les Chantiers de l'atlantique,je me dis que nous allons vers de belles désillusions.
Réponse de le 19/12/2013 à 13:16 :
Les Français se rattrapent à leurs vieux rêves et à leur gloire d'un autre age ...Plus dure sera la chute,jusque la tout va bien, il restera encore le déni quand toutes les sociétés auront fermées ...
Réponse de le 19/12/2013 à 15:08 :
Heureusement vous êtes là pour sauver le pays car tous les autres sont des feignasses.
a écrit le 19/12/2013 à 11:23 :
Il faut arrêter de prendre le premier rapport des suisse comme référence, où il était question du Gripen C, qui est évidemment inférieur au Rafale. Mais il y a eu un deuxième rapport avec les caractéristiques du Gripen NG. Là les choses change... Le Gripen offre un viseur de casque, un radar AESA à 200° et un IRIS-T synchronisé. Ce que n'offre pas le Rafale. Et pour ceux qui disent que le Gripen E/F est un avion de papier, je dirai qu'il vole depuis 2008, avec un radar AESA depuis 2010 et avec la version de série depuis plus de six mois... Et c'est sans parler des coûts, qu'ils soient d'acquisitions ou d'entretiens....
Réponse de le 19/12/2013 à 16:17 :
@Voltigeur , il y a 2 évaluations, une sur les avions testés (Gripen C/D,Rafale F2) et une autre sur les avions ou prototypes proposés a La Suisse (Gripen E/F, Rafale F304T) Dans tous les cas le Rafale est classé premier et le Gripen dernier.
Réponse de le 19/12/2013 à 17:43 :
Mais pourtant le Rafale est devant dans les deux rapport, et le Gripen dernier dans les deux également. Je vous concède que dans le deuxième rapport, l'avion suédois est pénalisé un peu par le fait que les capacité sur lequel il est évalué n'existe pas mais il est toujours en dessous du Rafale.
Le Radar AESA du Rafale vole aussi depuis un bout de temps et les premier de série sont déjà au CEAM se qui n'est pas le cas du Gripen. Je vous signale également que le Gripen NG n'est pas le Gripen Demo.
a écrit le 19/12/2013 à 11:21 :
le pire c'est que le gripen NG ressemble étrangement au rafale, extérieurement.... Ils doivent être verts chez dassault..

d'un coté tant mieux, l'honneur est sauf: il ne manquerait plus que dassault fournissent leurs technologies en plus!
a écrit le 19/12/2013 à 11:18 :
Avec le Gripen (intestinale) , Dassault a doit avoir mal au c.l..
Il serait temps que Dassault fasse un accord avec Dacia, et lance un rafale low cost....lol

Le rafale sandero, made in Roumania, ça sonne pas mal non?
a écrit le 19/12/2013 à 11:08 :
Le problème du Rafale est que son successeur existe déjà, a été choisi par de nombreux pays et vole...c'est le F 35...
Quant au Brésil le Grippen NG est largement suffisant compte tenu de la menace à laquelle il doit faire face!!
Réponse de le 19/12/2013 à 14:21 :
Pourqoui pas ! la roumanie a toujour eu une industrie aeronautique tres développée.
On y a meme fabriqué des helico PUMA sous licence ...
Alors pourquoi ne pas y faire une version DACIA du Rafale !
a écrit le 19/12/2013 à 11:07 :
La décision des Brésiliens n'est pas surprenante, rien ne sert d'acheter un avion que l'on ne saura utiliser que 30% de son potentiel. C'est un super avion qui a encore toutes ses chances dans les pays du Golf qui eux sauront s'en servir et qui eux ont les moyens financiers. En Inde aussi d'ailleurs. Ce qui est plus surprenant c'est le décision des Suisses ? Mais méfions nous des déclarations des politiciens dont le métier est de s'approprier tout ce qui peut les mettre en valeur et qui promettent toujours tout !
a écrit le 19/12/2013 à 11:06 :
Le problème du Rafale est que son successeur existe déjà, a été choisi par de nombreux pays et vole...c'est le F 35...
Quant au Brésil le Grippen NG est largement suffisant compte tenu de la menace à laquelle il doit faire face!!
Réponse de le 19/12/2013 à 11:40 :
Première chose, Le F35 n'est pas le successeur du Rafale, les deux avions ont des performances similaires excepté la furtivité auquel le F35 est supérieure mais pas dans les combats tournoyants (là le rafale et n'importe quel avion moderne est supérieure au F35)
Secondo, le F35 vole mais il n'est toujours pas opérationnel et il est toujours en cours de développement.
Si le F35 a été choisi par de nombreux pays, c'est grande partie parce qu'il est AMERICAIN. En effet, tout les pays veulent maintenir la protéction du plus fort de la classe et ce n'est clairement pas nous. Du coup, ils paireront une fortune pour le F35 même si va être 4 fois plus cher que le Gripen et 2 fois plus cher que le Rafale.
Et pour finir, vous avez parfaitement raison pour la dernière phrase, le gripen NG sera suffisant pour faire la police du ciel mais j'avais pensé que l'orgeuil brésilien n'allait pas se satifaire d'un avion moyen surtout si ils veulent devenir une grande puissance. Mais j'avais sous estimé que le prix allait avoir une importance capitale.
Réponse de le 19/12/2013 à 12:06 :
F35 90M$ (67 M€) - Rafale 150 M€ (200 M$) d'après la cour des comptes
Réponse de le 19/12/2013 à 12:59 :
@KTM .
Je n'ai qu'une seule chose à dire en lisant votre post : Ha Ha Ha Ha !
Réponse de le 19/12/2013 à 13:41 :
@Jason Bourne: le maitre à penser de l'industrie de l'armement française.
On vit des illusions en gros,des promesses qui engagent les imbec........
Mieux aller vendre des sacs à mains,baguettes,bordeaux,etc.c'est plus sur et
rentable..Changez d'avis mon cher et passez a autres choses
Réponse de le 19/12/2013 à 15:13 :
J'ai besoin d'une fusée pour aller sur la lune pouvez vous m'indiquer le modèle que je dois choisir sans votre aide j'ai peur de le tromper.
Réponse de le 19/12/2013 à 19:36 :
@@Jason Bourne:
Ha ca j'en sais rien, je ne suis pas ingénieur dans l'aérospatiale mais capitaine de porte avions et agent secret de temps en temps pour des missions de "nettoyage". C'est ironie qui m'a définie "Maître à penser de l'industrie française" , moi je n'ai jamais prétendue à ce titre. Mais pour vous répondre à votre question, je vous invite à contacter les chinois qui viennent d'envoyer un robot sur la lune récemment.
a écrit le 19/12/2013 à 10:59 :
L'article cite un rapport suisse, mais la Suisse n'a pas choisi le Rafale donc cela me fait une belle jambe ! en plus l'article ne nous dit pas pourquoi le Rafale a de la peine, technologie, prix, il est vrai que si j'ai à choisir entre une citroen, une renault ou une peugeot, ou une mercedes audi ou VW mon choix est fait, donc l'article ne mentionne que des intrigues mais pas le problème.
a écrit le 19/12/2013 à 10:57 :
Les français ne comprennent pas que la france est grillée politiquement sur la scène internationale avec ses appuis envers les usa et israel...
a écrit le 19/12/2013 à 10:56 :
A tous les As du forum de la Tribune, vous le trouvez tellement beau le Rafale que vous devez pouvoir vous en faire livrer un au pied du sapin, ils soldent!!!!! je conseille avec ce bijou de technologie multi taches de la mort, de prendre l'option ouverture d'huitre et ouvre bouteille de champ avec l'aile droite, joyeux noël!
Réponse de le 19/12/2013 à 14:13 :
tant que les as du forum ne sont pas des trolls idiots, moi ca me va
a écrit le 19/12/2013 à 10:53 :
vivement le programme Rafale 2!!!!
a écrit le 19/12/2013 à 10:51 :
Dommage, encore une opportunité raté de mettre tout ce budget dans l'enseignement au lieu d'armes de guerre qui ne servent à rien.
Réponse de le 19/12/2013 à 11:07 :
La France est le pays de l'OCDE qui dépense le plus pour chacun de ses élèves. Avec les tristes résultats que l'on connait.
Plus d'argent dans l'éducation = plus d'argent pour les syndicats.
a écrit le 19/12/2013 à 10:51 :
Quels sont les ennemis des Brésiliens? Une fois la réponse connue, on comprend pourquoi les Brésiliens n'ont acheté ni le Rafale, ni l'avion américain. Sans parler de tout l'argent englouti dans la Coupe du Monde et les JO
N'empêche que ce n'est glorieux ni pour FH qui a rencontré la présidente une semaine avant (limite camouflet), ni pour NS qui avait tartariné à son habitude
a écrit le 19/12/2013 à 10:47 :
démission !
a quand une remise en cause par l'etat de la responsabilité d'eric trappier et de son équipe de commerciaux qui imbu de leur personne et de leur superiorité ne cesse de perdre des contrats ?
parce que c'est Dassault, il pense que c'est gagné alors qu'il n'ont jamais rien gagné !!!
a écrit le 19/12/2013 à 10:46 :
Il est tellement top le Rafale que personne n'en veut. Nous Français on nous monte le bourrichon, mais on sait pourtant bien pourquoi nos politiques font marcher Dassault. Quand on voit ce que le bonhomme a pu lâcher à Corbeil, j'imagine les brouettes qu'il a du filer à nos gouvernants pour qu'ils nous répètent que l'on a meilleur et le plus beau navion du monde et de l'univers.On pourrait pas lâcher l'affaire et se concentrer auprès de nos partenaires commerciaux sur d'autres technologies ou savoir faire? ça doit les gonfler les mecs notre Rafale....
a écrit le 19/12/2013 à 10:16 :
Quid des transferts de technologie ?
a écrit le 19/12/2013 à 10:11 :
Décu pour Dassault, mais ravi car j'espère surtout que certains intervemants ici vont enfin apprendre le respect desautres et la modestie. Cette arrogance typiquement francaise dans les commentaires est insupportable. Pas étonnant que peu de monde nous apprécie.
Réponse de le 19/12/2013 à 14:21 :
allez donc faire un tour sur les sites anglais ou americains ... la seule caracteristique vraiment spécifique aux français c'est l'autodenigrement qui meme pousse certains a se rejouir que la France perde des contrats et des emplois du moment que cela deplait a certains "commentateurs" ici ou la. Le ridicule...
Réponse de le 19/12/2013 à 15:23 :
C'est peut être vrai dans l'ensemble mais les français ont l'habitude de le faire les pieds dans la mer..
a écrit le 19/12/2013 à 10:10 :
Encore une rafale de promesses non tenues ! Vive la France !!!!!!!!
a écrit le 19/12/2013 à 10:06 :
On ne vend pas une Porsche à un client qui cherche une Jeep. Le rafale peut se vendre à un pays qui est sous la menace imminente d'une guerre traditionnelle. Notre avion est un témoin du savoir faire haut niveau technologique Français mais ne correspond pas aux attentes des clients. Quand comprendrons nous en France que l'on peut être génial mais ne pas répondre aux attentes de la clientèle. Ce matin Gallois disait que les Peugeot étaient les meilleures voitures du monde, oui mais les clients préfèrent les WW ou autres BMW....La loi de la correspondance de l'offre à l'attente de la demande reste le fondement du commerce
Réponse de le 19/12/2013 à 10:20 :
Vous avez parfaitement raison ! C'est une constante en France de ne pas tenir compte de ce que souhaite le client.
Réponse de le 19/12/2013 à 12:26 :
La comparaison BMW et WW avec Peugeot n’est pas la plus approprié. Lorsqu’on remet ces produits dans le contexte de leur marché, les voitures allemandes correspondent au Rafale et les Peugeot au Gripen. Plus performantes, plus de technologies le BMW et WW sont aussi plus chères. Avec cette vision et les raisons qui les ont poussés à choisir le Gripen, les brésiliens auraient choisi Peugeot
Réponse de le 19/12/2013 à 16:12 :
C'est la même chose en France. Le Rafale comme le Porte-Avions CDG sont de beaux outils mais compte tenu des besoins actuels de la France, ils sont complètement obsolètes. Il fallait revoir toute notre façon de penser à la fin de l'URSS et nous avons complètement raté ce virage. Nos politiques ont continué d'agir selon de vieux principes parce qu'ils sont incompétents. On dit qu'il faut toujours avoir un coup d'avance et nous en avons maintenant dix de retard.
Réponse de le 19/12/2013 à 20:17 :
Vous avez tout à fait raison, les produits "made in France" sont les meilleurs produits français du monde. La tour Eiffel est meilleure que n'importe quelle autre tour Eiffel de cette planète. Ou non?
a écrit le 19/12/2013 à 10:06 :
Le Brésil aurait pu, à partir du transfert de technologie du Rafale, développer son propre chassseur et adresser le marché Sud américain. Dans certains cas, il faut savoir perdre un marché.
Réponse de le 19/12/2013 à 10:16 :
Non Dex, cela était convenue dès le départ avec le gouvernement français
Le brésil pouvait construire et vendre des Rafales à toute l'amérique du sud.
Sauf que ce n'est pas des rafales qu'ils vendront mais des Gripen.
a écrit le 19/12/2013 à 10:00 :
Et bien c'est une sacré surprise ! Hélas, c'est encore une bien mauvaise surprise ! Car si il y avait bien un avion que je ne voyais pas gagner cet appel d'offre, c'est bien le Gripen qui était là pour faire de la figuration. Autant le choix suisse du Gripen était compréhensible (petit pays par sa taille et pas besoin d'avoir une bête de course pour faire la police du ciel vus que ce pays n'allait jamais faire la guerre à quiconque) mais pour le brésil, c'est vraiment une grosse surprise. En effet, le Brésil est sur le point de devenir une grande puissance et forcément il leur fallait un avion qui puisse être à la hauteur de leurs ambitions et ce n'est pas le Gripen qui est monomoteur avec des performances moyennes qui allaient leur offrir. Du coup, je pensais que le match allait se jouer que entre nous et les américains (avec un gros avantage du côté ricains vu que politiquement et économiquement, on ne fait pas le poids face à eux mais l'affaire Snowden a tout fait capoter pour eux). Du coup, je pensais que le Rafale était revenue dans la course mais c'était sans compter la question du prix ... Et forcément, la qualité ca se paye et Dilma Roussef n'était pas prêt à faire ce sacrifice financier pour son armée et elle a opté pour le moins cher (facile de faire avion moins cher quand on n'a jamais conçu les moteurs qui sont US et l'avionique qui est anglaise). Et comme le Brésil a des dépenses vus les deux grands évènements que ce pays doit préparer (Coupe du monde et JO)
Bien joué les suédois, cela doit être un superbe cadeau de Noel pour eux surtout que le peuple suisse s'apprète à rejeter l'achat des Gripen mais ce choix pourrait changer la donne en suisse.
Quand à nous, il ne nous reste plus qu'à finaliser ce contrat avec l'inde avec je l'espère un un contrat pour 2014.
a écrit le 19/12/2013 à 9:59 :
Notre presse n'a pas particulièrement brillé dans cette affaire. Encore hier on pouvait lire partout qu'il n'aurait pas de décision avant 2015 tandis que sans doute Dilma Roussef l'a annoncé à Hollande il y a quelques jours. On peut donc penser que la vérité avait filtré dans son entourage.
a écrit le 19/12/2013 à 9:56 :
Dassault a tout simplement une offre inadaptée, le Brésil acquiert un gripen MKII modernisé. A Dassault d'en tirer toutes les conséquences : avion franco-français, 7 essais de vente à l'international ratés, un moment donné il faut être réaliste.... Dassault pourrait réaliser un sous Rafale qu'il pourrait vendre en industrialisant les processus afin d'en limiter le cout de fabrication et d'exploitation, et assurer un transfert technologique à moindre risque. Mais ou sont les stratèges ?
a écrit le 19/12/2013 à 9:54 :
Il n y avait pas besoin d être un grand visionnaire pour ce dire qu après les émeutes dus au financement de la coupe du monde, le Rafale au Brésil était mort et enterré.
a écrit le 19/12/2013 à 9:39 :
Le Brésil n'est menacé par aucun pays voisin et reste opposé à toute intervention extérieure. Ils n'ont donc pas besoin d'un avion susceptible de se retrouver en situation de combat. L'offre du Rafale était donc simplement inadaptée pour ce Pays qui estime avoir simplement besoin d'un avion pour des parades aériennes.
Réponse de le 19/12/2013 à 9:55 :
c'est exactement celà
a écrit le 19/12/2013 à 9:33 :
Pourquoi est-ce que la majorité des familles françaises font leur course dans un centre L... ou autres plutôt que dans une épicerie fine qui vend du foie gras et de la truffle à un prix payable que par de riches exilés fiscaux?

Il en va de même pour les états: Pourquoi est-ce qu'un état ne désirant qu'assurer la défense de son espace aérien en temps de paix devrait dépenser des fortunes (dont il n'a pas les moyens en temps de crise) pour faire plaisir à Dassault?

Si Dassault veut vendre sa marchandise, il doit proposer un produit dans le segment de marché où se trouvent les clients? L'épicerie fine pour riches aura beau s'installer au bas d'un immeuble du 93, elle n'aura pas la visite de clients intéressés.
Réponse de le 19/12/2013 à 9:47 :
Vous etes à cotés de la plaque on parle d'un avion de chasse pas de saucisse de strasbourg....
De technologie de pointe , le Bresil aurait choisi le Rafale il y a quelque années sauf que les difficulté financiere ont assombrie les ambition de defense
36 avions s'est peu , l'Inde s'est 120 rafale potentiel de quoi passer devant l'eurofighter et le gripen
Réponse de le 19/12/2013 à 13:01 :
Le contrat en Inde ne suffit pas pour que le Rafale passe devant l'Eurofighter en termes de vente, loin s'en faut.
Réponse de le 19/12/2013 à 14:27 :
@Alex: Vous dites que je suis à côté de la plaque puis vous répétez ce que j'ai écrit: vu la crise, le Brésil se rabat sur une solution low cost.

A votre place, j'attendrai avant de fêter la vente des 126 Rafale à l'Inde... Vous pourriez avoir une mauvaise surprise ces prochains mois...
Réponse de le 19/12/2013 à 15:18 :
Vous vous trompez les saucisses se vendent avec la choucroute et non avec les rafales, c'est vous qui confondez.
Réponse de le 19/12/2013 à 20:20 :
Alex, si on commence à s'insulter ici dans ce forum alors je claque la porte, d'accord???
Réponse de le 19/12/2013 à 20:26 :
L'Inde vient d'acheter un super porte-avions à la Russie, des sous-marins mais aussi des hélicoptères de combat. Ce ne serait pas étonnant que le prochain avion de combat indien soit aussi russe. Bye bye Rafale.
Réponse de le 19/12/2013 à 21:15 :
C'est vrai qu'avoir des Rafale sur un porte-avion russe serait du dernier chic
a écrit le 19/12/2013 à 9:32 :
La France produit des Rafales mais ne parvient pas à les vendre mais nous devons acheter nos drones! Where is the snag?
a écrit le 19/12/2013 à 9:29 :
Le Brésil va acquérir 36 Gripen NG pour cinq milliards de dollars, combien de Rafales pour ce prix ? Le Brésil a fait un choix pertinent dans une zone du monde ou les risques de conflit son quasi nul, maintenant le choix du monomoteur pour un pays aussi grand présente un risque. Cela prouve que Saab est un excellent constructeur et que Dassault pourrait voir comme un futur partenaire.
Réponse de le 19/12/2013 à 9:45 :
Saab excellent constructeur ? la rafale est à 95% de fabrication, de pieces francaise , le Gripen est ....américain
Réponse de le 19/12/2013 à 15:30 :
Et alors où est le problème on voudrait comprendre seuls les français savent faire de siècles détachées si c'était le cas ça se saurait.
a écrit le 19/12/2013 à 9:28 :
Dénigrer un concurrent est par définition la preuve de l'échec total surtout quand il a gagné !!!! Il est temps pour la France de revenir sur "terre", on va se faire griller en Inde aussi, tout ça est terminé, fini de se prendre pour les rois du comptoir on est en 2013/14 et quand on voit l'image de la nation hors de nos frontières autant ça n'est pas fait pour arranger les choses, sauf pour se bronzer l'été et acheter un sac/parfum.
a écrit le 19/12/2013 à 9:25 :
Pour servir à rien, le Gripen est largement suffisant. Des Mirages d'occasion auraient tout aussi bien fait l'affaire.
Réponse de le 19/12/2013 à 15:35 :
Votre commentaire nous ouvre vraiment les yeux si j'ai bien compris les Gripen servent comme ornements dans son salon. Je pense que je vais en acheter un pour remplacer ma brouette. Suivant vos conseils je vais acheter un rafale pour transporter le fret.
a écrit le 19/12/2013 à 9:11 :
Vous vous trouvez des excuses bidon. Ne soyez pas de mauvais perdants, le Rafale a perdu et il a perdu, point final. Le Gripen reste quand même un excellent avion tout comme le F-18.
a écrit le 19/12/2013 à 9:11 :
La question est qu'est ce que le Bresil y gagne a acheter cet avion? ce type d'achat ne ce fait pas sur une question de prix mais sur les à coté (ToT, accord commerciaux, etc...) mais là je vois pas
Réponse de le 19/12/2013 à 9:33 :
Il y a gagne de l'argent. Tout simplement.
La présidente du pays à fait le choix, compréhensible dans le contexte actuel du pays (tensions sociales, ralentissement de l'économie), de choisir l'appareil le moins cher. C'est très compréhensible. Cet avion sera parfaitement à même de remplir ses missions. Le Brésil n'a pour ambitions qu'un leadership régional et n'envisage pas d'interventions militaires extérieures. Donc autant garder son argent pour son développement économique et social.
Réponse de le 19/12/2013 à 14:30 :
@icietla
Le Bresil a fait un choix par élimination , ensuite c'est aussi un pari , Est ce que Saab pourra tenir ses promesses en terme de couts de developpement, d'offsets et de transferts de technologie ? reponse dans plusieurs années.
a écrit le 19/12/2013 à 9:06 :
Cela va permettre à SAAB ...de faire une autre offre encore plus compétitive à l'Inde ...et faire économiser a ce pays des millions d'Euros...
Réponse de le 19/12/2013 à 9:40 :
Alors là clairement l'Inde n'est pas le Bresil , eux ils sont des ambitions militaire et des dollars en pagaille meme pas Saab n'oserait proposer le Gripen
Réponse de le 19/12/2013 à 9:48 :
Le problème c'est que l'Inde a pour voisin la Chine et le Pakistan et là il lui faut du lourd et de l'opérationnel. Le Gripen est un mono-réacteur léger un peu court sur pattes, pas à la dimension du sous-continent indien, ni de ses ambitions. Le Brésil n'a pas de voisin inquiétant, la forêt amazonienne est impénétrable, aucun risque.
a écrit le 19/12/2013 à 7:47 :
C'est encore de la faute à Sarkozy ! :)
Réponse de le 19/12/2013 à 11:09 :
il a pas fait mieux.. a ce jour, nous avons un meilleur ministre de la defense . !
Réponse de le 19/12/2013 à 15:39 :
Vous trouvez que c'est un bon ministre, il démantèle l'armée et ils envoient nos jeunes soldats se flairent tuer pour des causes perdues d'avance. On voit que vous n'êtes pas concerné ou vous êtes un intime de Flamby.
a écrit le 19/12/2013 à 7:27 :
on se vengera en battant le Brésil lors de la coupe du monde 2014
a écrit le 19/12/2013 à 7:24 :
je suis d'accord avec Vox Populi...
Jib, je pense que tout le monde defendra la france mais au lieu d'analyser ou se demander comment on a pu perdre ..on prefere toujours dire que "c'est pas normal d'avoir choisi un autre avion que le rafale" etc.....
a force de se dire qu'on est les meilleurs technologiquement...ben on ne voit pas les autres arriver... et je pense que les suedois sont pas mal non plus...avec 9 millions d'habitants et ils ont des grandes entreprises dans tous les domaines technologiques....
Tant que l'on se regardera le nombril... :(
a écrit le 19/12/2013 à 6:02 :
Contrairement a ce que raconte les journalistes ce ne sont nos présidents qui signent les contrats..
Réponse de le 19/12/2013 à 7:27 :
Hollande et ses guignols le savent depuis longtemps ...................ils ne disent rien .................... et pour cause ................ a quand le depot de bilan !!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 19/12/2013 à 4:10 :
Notre problème pour vendre le Rafale, c'est qu'il n'y a qu'une version de l'avion.
Si Dassault avait proposé deux ou trois versions plus ou moins équipé avec des prix correspondants, le Brésil aurait choisit le Rafale qu'ils peuvent se permettre.
Avec la crise qui dure, une croissance qui diminue et des dépenses énormes pour la coupe du monde et les J.O., la décision de prendre l'avion le moins cher est juste un choix économique.
Réponse de le 19/12/2013 à 8:57 :
Il y a au moins 2 versions, une terrestre et une marine (embarquée). N'oublions pas que le Brésil possède un porte-avions.
Réponse de le 19/12/2013 à 9:27 :
Le PA brésilien = l'ancien Foch !
a écrit le 19/12/2013 à 0:11 :
Avec le Rafale, on a toujours les éternels commentaires franchouillards:
1) Le Rafale est le meilleur avion du monde
2) L'avion choisi, c'est une 2CV, le Rafale une Rolls
3) Les pays qui ne choisissent pas le Rafale sont des imbéciles
4) Ces pays ont trahi la France, faisons des rétorsions, ne leur achetons plus rien!

Bref, autant d'arguments qui confortent l'idée de ne surtout jamais faire affaire avec la France... Cela évite les emm....

La France = champion du monde de l'auto-satisfaction!
Réponse de le 19/12/2013 à 0:29 :
Oui la France mérite qu'on la défende... Y compris avec les Rafale et le complexe militaro industriel car il est encore très rentable et efficace.
Réponse de le 19/12/2013 à 7:49 :
Certes, mais la France est trop mal représentée par une classe politique indigne...
Réponse de le 19/12/2013 à 9:24 :
Oui, il faut défendre le Rafale et la technologie!

Mais ce n'est pas en dénigrant le client et les concurrents. C'est en sachant mettre en évidence les qualités de son produit!!!

Cela s'apprend dans le livre "Le marketing pour les NULS" vendu dans toutes les bonnes librairies!

Vous me direz certainement que ce livre n'est pas étudié à l'ENA ni par les ministres et pésident de notre gouvernement :-)

Vous pouvez vous adresser à n'importe quel personne ayant eu affaire avec les "vendeurs" de Dassault, tous vous parleront de leur arrogance (et la remarque est valable en général pour les "vendeurs de l'Hexagone"). Ce n'est pas en prenant le client pour un imbécile et en le lui faisant bien comprendre que la vente va se faire
Réponse de le 19/12/2013 à 10:22 :
@vox populi, la France est représenté par un volatile surpuissant ...qui a la particularité de chanter ...même avec les pieds dans la m.rd.r....!
Réponse de le 19/12/2013 à 14:09 :
@Vox Populi , c'est une caricature grotesque ; si l'on excepte l'autodenigrement debile, les reactions francaises sont plutot moderees. Rien a voir par exemple avec les reactions britanniques à la limite du racisme et les demandes pour cesser l'aide humanitaire quand L'inde a annoncé la victoire du Rafale face au Typhoon.
Réponse de le 19/12/2013 à 14:30 :
Mouais, je trouve les Allemands ou les Americains largement plus arrogant que nous, mais bon le francais er la France sont devenus la cible et le souffre douleur des maitre de l'Occident. C'est dommage car le modèle francais était le plus viable a moyen et long terme.
Réponse de le 19/12/2013 à 19:08 :
"car le modèle francais était le plus viable a moyen et long terme."

On se demande bien pourquoi la France cumule des comptes déficitaires depuis plus de 30 ans et se retrouvent aujourd'hui à devoir emprunter de l'argent non pas pour investir mais simplement pour payer le salaire des fonctionnaires
a écrit le 18/12/2013 à 23:12 :
Choix rationnel à la "Dacia". L'avion est mauvais mais pas cher et dans 10 ans les brésiliens sortiront leur chasseur qui mettra la misère au matériel suédois !!
Enfin pour tous les rabats joie mal informés, certes le rafale coûte un bras (les 2 même !!) mais dire que sa technologie est obsolète relève de l'ignorance. En situation de combat comme en exercice réel, ce chasseur a supplanté la totalité de ses adversaires ( même les ricains reconnaissent sa supériorité, si si je vous jure...).
Donc si les indiens nous l'achètent (ce qui n'est pas gagné ), vaut mieux pas que le brésil leur déclare la guerre parce qu'il y aurait grosse fessée aérienne... :-)
Réponse de le 18/12/2013 à 23:29 :
Contre qui le Brésil va partir en guerre? Peut-être le Gripen est suffisant surtout s'il est équipé de la technologie d'aujourd'hui, car développé maintenant avec le transfert de cette technologie. La Suède est un partenaire fiable!!!, raison pour laquelle la Suisse l'a aussi choisi. C'est peut-être aussi une raison.
Réponse de le 19/12/2013 à 0:54 :
Les Brésiliens voulaient une police de l'air, ils l'ont avec un Gripen NG monoréacteur modifié pour porter plus de carburant, et non pas un avion de combat, à contrario des Indiens, en état latent de guerre avec le Pakistan, qui voudront certainement un avion de combat, un biréacteur qui n'offre pas de mauvaise surprise en pleine guerre.
Réponse de le 19/12/2013 à 15:46 :
Merci de nous dire que l'avion suédois était en plastique et que le réacteur fonctionnait à la vapeur, dans ce cas je me demande pourquoi ils le vendent et que nos rafale reste à quai.
a écrit le 18/12/2013 à 23:07 :
Ils vont peut être les commander. Mais quand vont ils les payer ?
a écrit le 18/12/2013 à 23:02 :
c'est bien lui qui a eu raison du Rafale finalement. Il aura couté près de 8 milliards d’euros sans compter la corruption endémique au pays de Paolo César.

Il ne restait donc plus que 4 malheureux milliards pour acheter des 2 Cv volantes. Les pilotes vont être contents.
a écrit le 18/12/2013 à 22:54 :
Pas de surprise en fait , comme en Suisse. Ces nations ne veulent pas de ce qui ce fait de mieux mais de ce qui s'adapte le mieux à leures exigences : rapport prix / efficacité / retour technologique.
LE VRAI PROBLEME dans cette saga rafale est l'incapacité de Dassault a investir réellement sur font propre pour proposer d'autre offres.
Pour les pays riches il faudrait développer la furtivité et pour les pays émergents pousser la simplicité et la coopération.
a écrit le 18/12/2013 à 22:40 :
c'est bien lui qui a eu raison du Rafale finalement. Il aura couté près de 8 milliards d’euros sans compter la corruption endémique au pays de Paolo César.

Il ne restait donc plus que 4 malheureux milliards pour acheter des 2 Cv volantes. Les pilotes vont être contents.
a écrit le 18/12/2013 à 22:40 :
Un choix économique et technique rationnel. Pourquoi surpayer une technologie obsolète?
a écrit le 18/12/2013 à 22:30 :
On peut aussi dire que la suède n'étant pas dans l'OTAN, n'est pas éclaboussée par cette affaire d'espionnage mondial de la NSA dont la France est un allié( comme l'ont montrées les dernières révélations).
Bref le Brésil fait preuve d'indépendance, comme la Suisse ou l'Autriche ou l'Afrique du Sud, c'est avant tout un choix politique, c'est surtout la preuve que depuis que la France se rapproche de l'OTAN elle n'est plus considérée comme un pays indépendant.
Pourtant le Gripen( monoréacteur) a un moteur américain, et de ce qui reste la moitié de l'avion est anglais.
a écrit le 18/12/2013 à 22:28 :
Ce qui n'est malheureusement pas dit dans cet article, c'est le Brésil a mis en avant le transfert de technologie dans ce choix, cependant le Gripen, est équipé en partie équipé de matériel américain. Le transfert de technologie du Gripen est donc sujet à caution du congrès américain. La présidente a t-elle fait un choix qui d'un côté lui permet de garder la face face à son opinion après l'affaire des écoutes de la NSA tout en laissant une porte ouverte à des concessions financières à ces derniers via la technologie équipant le Gripen ?
@ as : pas besoin de rêver, le Vénézuela dispose de Su30MKK ... Le Brésil s'équipera peut-être par la suite du chasseur lourd Su-35 qui sait ...
a écrit le 18/12/2013 à 22:21 :
M. Cabriol, les brésiliens n'ont pas compris la leçon de Snowden. Que je sache, le Grippen est bourré de composants américains dont le moteur.
Ils vont devoir se faire tout doux avec l'oncle Sam pour avoir des pièces.

QUANT à Dassault, il a fait l'erreur dramatique de fermer l'usine de fabrication des Mirage 2000 pour fourguer son Rafale par la contrainte à ces clients. Dans un marché si concurrentiel, on ne signifie pas au client " c'est à prendre ou à laisser".
Le Mirage 2000 encore plus modernisé aurait pu barrer la route à ce machin suédois en Afrique du sud, Brésil, Europe de l'est et tout pays émergent qui n'avait pas les moyens de s'offrir un Rafale.
Réponse de le 19/12/2013 à 0:51 :
je n'ai moi-même jamais compris pourquoi on a arrêté brutalement le Mirage alors que depuis 10 ans on en aurait vendu comme des petits pains.
a écrit le 18/12/2013 à 22:17 :
le rafale est un fleuron purement franco français... comme d'habitude, nous sommes trop surs de nous mêmes et arrogants. Pour défendre des contrats importants, on ne fait pas un déplacement la veille pour le lendemain d'une part, et d'autre part, il semblerait de manière plus officielle que Dassault a quelques affaires franco françaises à éclaircir. Et puis qui va faire la guerre au Brésil ? la vrai guerre est digitale, des soldats du renseignements sont beaucoup plus efficaces à moyen terme que des opérations humaines couteuses sur le terrain. La guerre économique est capable de mettre à mal des économies et c'est beaucoup plus efficace pour négocier certains accords par la suite...en prenant le contrôle des capitaux des entreprises par exemple. La gabégie française qui consiste a croire qu'un budget de fonctionnement et d'investissement doit être totalement dépensé est juste une hérésie, comment ces idées ont-elles pu germer dans les têtes soit disant bien pensantes des énarques????
a écrit le 18/12/2013 à 22:05 :
Choix illogique, le gripen a un rayon ridicule que les suisses avaient déjà pointe du doigt alors imaginez pour un pays aussi vaste que le Bresil ! Je reve qu'un voisin comme le Vénézuela ou la Colombie aquiert de vrais avions de combats ce qui rendrait obsolète la flotte brésilienne et contesterait le leadership d'Amérique sud.
a écrit le 18/12/2013 à 22:03 :
La France a déjà perdu le marché de la Suisse après des insultes de la part de Sarkosy vis-à-vis de ce pays. Je me demande ce que Hollande a dit à la présidente brésilienne pour aussi perdre ce marché.
Réponse de le 20/12/2013 à 6:54 :
Il lui a raconté l'histoire qu0au Brésil il y a des prostituées et des joueurs de foot...en finissant par lui demander dans quel club elle jouait!
a écrit le 18/12/2013 à 21:52 :
Encore une trahison, M. Cabirol, n'est-ce pas?
Réponse de le 18/12/2013 à 22:10 :
la nouvelle présentation du site La Tribune qui est une trahison. C'est couleurs vives, agressives, carrée de partout.

C'est vraiment pas beau.
a écrit le 18/12/2013 à 21:48 :
Nos industriels auraient dû se rappeler du bon vieux "Jaguar", l'avion du combat du "pauvre" qui s'est si bien vendu, grâce aux britanniques. A quoi bon vendre des rolls royce à des pays qui n'en n'ont pas besoin...
Réponse de le 19/12/2013 à 20:23 :
Et la France, Fosco, a-t-elle même besoin des Rolls Royce, tu crois?...
a écrit le 18/12/2013 à 21:47 :
C'est un choix rationnel, quant au coût et à la réalité stratégique brésilienne, qui n'a pas besoin de cogner les voisins pour s'imposer à eux : ils sont l'ogre de la région, et le resteront. Après, avoir acquis des simples Grippen (sans critiquer, ça reste des avions très peu élaborés face aux Rafale et F-18), ça fait un peu ogre qui refuse de mettre dix ans dans la vue à toute sa zone d'influence. C'est peut-être une erreur à long-terme.
a écrit le 18/12/2013 à 21:38 :
Je pensais que Sarkozy l'avais vendu lors de sa visite au BRESIL! LoL
a écrit le 18/12/2013 à 21:16 :
En temps de crise, on achete plus facilement une dacia qu'une mercedes....
a écrit le 18/12/2013 à 21:15 :
Oups
a écrit le 18/12/2013 à 21:04 :
"Si tu vas à Rio, tu l'auras dans le bas du dos!!!!! " aurait pu chanter Dario Moreno !!!!
Le Gripen est un excellent avion, moins cher que le Rafale qui, même si il n'en a pas le niveau de performances, répond parfaitement aux besoins de beaucoup de clients et particulièrement du Brésil!!
a écrit le 18/12/2013 à 21:03 :
"Si tu vas à Rio, tu l'auras dans le bas du dos!!!!! " aurait pu chanter Dario Moreno !!!!
Le Gripen est un excellent avion, moins cher que le Rafale qui, même si il n'en a pas le niveau de performances, répond parfaitement aux besoins de beaucoup de clients et particulièrement du Brésil!!
a écrit le 18/12/2013 à 20:59 :
Je comprend les Brésiliens. Ils ont préféré prendre le moins cher. Pourquoi prendre un fleuron de l'industrie nautique datant de plus de 10 ans alors que vous êtes un pays voué à ne faire aucune guerre. Au pire, les brésiliens pourraient être attaqués par leurs voisins qui n'ont rien. Dassault devrait comprendre que pour vendre, il faut qu'il baisse ses prix, surtout que le Rafal n'est pas de première jeunesse, voulez-vous que je vous rappelle son historique. Ces pays sont comme moi, ils ne sont pas maso, si je dois changer de voiture, je prend une Logan et pas une BM car je ferai autant de kilomètres.
Réponse de le 18/12/2013 à 21:09 :
Baisser le prix ? c'est deja l'avion le plus compétitif de sa génération , le Bresil a voulu choisir une Dacia plutot qu'une porche , mais vu les ambitions d'un grand pays comme le bresil s'est juste cracher sur sa propre defense
a écrit le 18/12/2013 à 20:54 :
De toute façon le brésil n'a pas les moyens financiers de se payer le moindre avion, qu'ils soient Américains, Français ou autres, il a mieux valu que cela ne se fasse pas, par contre ce qui est sûr, nous avons les moyens de refuser les entrées commerciales qui viennent de se pays qui est en train de déforester l'Amazonie.
a écrit le 18/12/2013 à 20:53 :
Wow...ça c'est du commentaire avisé. Vous en avez d'autres comme ça ?
Réponse de le 18/12/2013 à 21:12 :
Il raison , le rafale est supérieur en tout , un avion de guerre , le gripen est un avion beaucoup beaucoup plus modeste , on compare une porche à une twingo là, un avion qui n'a jamais vu une opex ou larguer une bombe , un bonne avion pour un pays comme la Suisse mais pour le Bresil...
Réponse de le 18/12/2013 à 22:03 :
Le Brésil n'a pas choisi le Rafale certes, mais l'industrie française n'est pas délaissée par les brésiliens : une cinquantaine de Caracal pour Eurocopter et une base navale sous-marine pour DCNS.
Quant au Rafale c'est un très bon avion mais qui a été conçu à l'origine pour une autre guerre qui ne correspond plus aux besoins opérationnels d'aujourd’hui (tout comme le Gripen d'ailleurs mais pourquoi se payer une Porsche lorsqu'une Twingo peut faire le boulot).
a écrit le 18/12/2013 à 20:40 :
Le gripen NG est un avion de papier, il y a un gripen qui sert de prototype pour le futur NG
et tester les techno du futur gripen NG. il est deux fois moins cher, mais il en fait deux fois moins. mais c'est suffisant pour le brésil. Ils ont eu beaucoup de chance dans
cet appel d'offre, 4,5Milliards pour le gripen, 8,5 milliard pour le F18, 9 milliard pour le rafale. F18 et rafale sont dehors.
Réponse de le 18/12/2013 à 20:58 :
@ xXx : Comment avez-vous eu ces chiffres? En tout cas, si le Gripen est vraiment à moitié prix, c'est impressionnant. Faut dire que 9 milliards pour 36 Rafale, ça commence à faire très cher.
En tout cas, je n'aurais pas parié que le résultat serait annoncé en 2013!
Réponse de le 18/12/2013 à 21:03 :
Oui le Gripen n'est peut-être pas terrible mais il est largement suffisant pour le Brésil. Le Brésil n'a jamais voulu comme la France faire le gendarme du monde. Donc pourquoi dépenser 9 milliards quand 4 suffisent.
Réponse de le 18/12/2013 à 21:05 :
Ne plus acheter de produits brésiliens cafe fruits etc...
Réponse de le 19/12/2013 à 15:50 :
J'espère que vous avez commencé car ce type de conseils on le donne aux autres mais on oublie de se l'appliquer.
Réponse de le 19/12/2013 à 20:28 :
Chut!!! imaginez si les Brésiliens n'achètent plus de produits français, ce sera la débâcle pour nous quoi!!!!
a écrit le 18/12/2013 à 20:34 :
Le gripen NG est un avion de papier, il y a un gripen qui sert de prototype pour le futur NG
pour tester les techno du futur gripen NG. il est deux fois moins cher, mais il en fait deux fois moins. mais c'est suffisant pour le brésil. Ils ont eu beaucoup de chance dans
cet appel d'offre, 4,5Milliards pour le gripen, 8,5 milliard pour le F18, 9 milliard pour le rafale. F18 et rafale sont dehors.
Réponse de le 18/12/2013 à 22:07 :
La grosse bêtise de Dassault est d'avoir stoppé la chaine du Mirage 2000.
Il pouvait être proposé en duo avec le Rafale dans une version modernisé style Mirage 2000-9 aux pays émergents , en tant qu'avion toujours performant et moins cher. Bref on s'en mord les doigts !!!
Réponse de le 19/12/2013 à 8:46 :
@Mirage : Ben oui, c'est typique de la mentalité de ces grands seigneurs de Dassault qui croient avoir les clients à leurs pieds. Ça leur apprendra tiens !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :