Rafale : "le Qatar a toujours fait les choix pour son armée de la technologie française" (François Hollande)

Bien qu'aucun contrat n'ait été signé lundi à Paris, la France reste confiante dans la vente du Rafale de Dassault Aviation au Qatar.

2 mn

François Hollande et le Sheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani ont évoqué l'avion de combat Rafale
François Hollande et le Sheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani ont évoqué l'avion de combat Rafale (Crédits : reuters.com)

La France s'est dite "confiante" lundi sur une "issue positive" des discussions sur la vente du Rafale au Qatar, lors d'une visite officielle à l'Élysée de l'émir, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, mais aucun contrat n'a encore été signé comme l'annonçait dimanche La Tribune. "Ils en ont parlé" et "les discussions se poursuivent", a indiqué une source française proche du dossier, ajoutant : "Nous sommes confiant sur une issue positive". L'émirat, pays proche de la France, veut équiper sa force aérienne de 72 appareils, la France espérant lui céder au moins 36 Rafale. L'armée de l'air qatarie est actuellement équipée de 12 Mirage 2000-5.

Si plusieurs contrats et accords ont été conclus lors de la visité du nouvel émir du Qatar, le Rafale ne figurait pas dans la liste. Lors d'un toast prononcé à l'occasion du "dîner officiel" offert en l"honneur de son hôte, le président français a fait allusion aux négociations sur la vente de l'avion de combat de Dassault Aviation, relevant que "le Qatar a toujours fait les choix pour son armée de la technologie française". "Je sais que vous avez la plus grande attention et la plus grande bienveillance par rapport aux matériels que nous vous proposons dans tous les domaines et notamment aéronautique", a-t-il enchaîné. Un an plus tôt jour pour jour, le 23 juin 2013, le président François Hollande avait déjà évoqué le dossier du Rafale avec les dirigeants qataris, lors d'une visite à Doha.

Contrat pour Alstom et Vinci

Le nouvel émir qui a consacré à la France sa première visite officielle en Europe et le président Hollande ont assisté à la signature par la Qatar Railways de contrats avec les groupes français Vinci et Alstom pour la "dernière phase" de la construction du métro léger de la ville nouvelle de Lusaïl et avec Systra pour la "supervision des systèmes" de la première ligne de métro de Doha.

Dans un communiqué, Vinci a précisé que le contrat du métro léger de Lusaïl, "d'un montant d'environ deux milliards d'euros", serait "réalisé par QDVC, filiale à 51 % de Qatari Diar et à 49 % de Vinci Construction Grands Projets". Ce projet porte notamment sur la construction de 25 stations et la livraison par Alstom de 35 rames pour 750 millions d'euros.

Deux accords ont été signés par ailleurs entre les gouvernements français et qatari pour la promotion des PME et la coopération culturelle tandis qu'un mémorandum porte sur la formation des diplomates qataris.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 39
à écrit le 03/08/2014 à 21:14
Signaler
c'est moi qui vous le dit aucun pays dans le monde n'achetera le rafale meme pas le quatar .ce n'est pas qu'il n'est pas performant ou il est cher c'est tout simplement les états-unis ne veulent pas

à écrit le 04/07/2014 à 17:37
Signaler
Pourtant il leur proposé un prix d'amis, un acheté un offert, Carrefour est y dans le coup. En plus manolo veut leur donner en échange une carte de fidélité. On va bien réussir à les vendre à perte, de toute façon ceux sont les pigeons de français qu...

à écrit le 29/06/2014 à 13:40
Signaler
C'est presque ridicule qu'on continue a parler des ventes hypothétiques de Rafales un peu partout et que n'aboutissent à rien. On apprend que l'Irak vient d'acheter 6 Sukhoi S-25 russes et que ont été déjà livrés. La vente s'était fait dans un délai ...

à écrit le 28/06/2014 à 16:14
Signaler
@ vix, Ce ne sont certainement pas les meillers amis du monde mais ils coopèrent militairement, renseignez vous. Ils trouveront sans peine des pilotes car ils peuvent les payer grassement, même des anciens pilotes de Rafale français qui préfèreront...

à écrit le 25/06/2014 à 16:58
Signaler
Bon, comme beaucoup, je suis le feuilleton Rafale, en espérant qu'on en vendra à l'export. En Indes, c'est sur la bonne voie (à confirmer) mais sur le Qatar, quand un pays "s'absente" plusieurs mois puis revient, cela signifie qu'il fait jouer la con...

le 27/06/2014 à 18:39
Signaler
Dans l'actuelle état de choses il faudrait mieux écrire "Le Qatar pourrait aussi s'intéresser au Rafale", ce serait moins fumeux.

le 27/06/2014 à 18:39
Signaler
Dans l'actuelle état de choses il faudrait mieux écrire "Le Qatar pourrait aussi s'intéresser au Rafale", ce serait moins fumeux.

le 27/06/2014 à 18:39
Signaler
Dans l'actuelle état de choses il faudrait mieux écrire "Le Qatar pourrait aussi s'intéresser au Rafale", ce serait moins fumeux.

à écrit le 25/06/2014 à 16:14
Signaler
si seulement les rafales étaient en or massif ...... ce serait déjà fait .....

à écrit le 25/06/2014 à 12:22
Signaler
Et si l'EIIL voulait lui aussi acheter des Rafales, quelle serait donc la réaction de l'Elysée ? est-ce que Hollande allait traiter ces gens en "amis proches" lui aussi ? mdr

le 25/06/2014 à 14:26
Signaler
Devinez lequel !

à écrit le 24/06/2014 à 20:20
Signaler
ça devient Franchement lassant, voire ridicule, ces éternelles rumeurs de vente qui tournent en eau de boudin à la fin.

le 24/06/2014 à 21:34
Signaler
T'inquiètes pas, ça fait les choux gras des journalistes.

le 25/06/2014 à 10:28
Signaler
Encore faut il lire correctement, une possibilité de vente n'est pas (encore) une vente...

le 29/06/2014 à 13:41
Signaler
Et à quoi bon vendre déjà la peau avant d'avoir tué l'ours ?

à écrit le 24/06/2014 à 17:57
Signaler
Et les pilotes Qatari d'où viendraient-ils ? D'Al Qaida, peut-être !

le 25/06/2014 à 10:29
Signaler
De France (ancien pilotes de l'armee de l'air ) et d'ailleurs ..exactement comme aux Emirats

le 25/06/2014 à 20:08
Signaler
Ce serait super. Ainsi nos pilotes de chasse français, trop nombreux par rapport au nombre décroissant de Rafale français, pourraient voler sur cet avion au lieu de devoir faire des heures sur Alpha-Jet, Mirage ou...avions de transport !

à écrit le 24/06/2014 à 17:45
Signaler
Le mieux, chez les Qatari, c'est leur façon de se ficher gentiment du monde.

à écrit le 24/06/2014 à 16:34
Signaler
ca fait toujours du bien de rencontrer des dictateurs ! Moi president!

à écrit le 24/06/2014 à 16:13
Signaler
bizarre cette surenchère des média, généralement l'annonce d'achat d'avion de combat est toujours faite localement dans le pays acheteur, jamais chez le vendeur. de plus si le Qatar a annoncer une préférence, ca peut être le cas du jeu du lièvre po...

à écrit le 24/06/2014 à 15:38
Signaler
N'ont-ils pas des experts aviation au Qatar pour comprendre que le Rafale est un avion déjà au bord de la vétusté et qu'il ne sera opérationnel à son niveau que pour 5 ou 6 ans tout au plus ? dans 5 ans les armées de l'air auront de F-35 américains o...

le 24/06/2014 à 16:26
Signaler
Voilà encore un expert . Sachez monsieur que le Rafale est loin d'être vetuste étant donné que son avionique (radar, contre-mesure electronique, calculateur etc..) est regulièrement mise à jour comme tout les avions de chasses moderne. Donc ne vous ...

le 24/06/2014 à 21:36
Signaler
Et votre commission dans cet achat s'élève à combien ? ;-)

le 25/06/2014 à 8:33
Signaler
Chic Sheik Pour avoir vu (et entendu) de prés le rafale au meeting de Salis,je peux vous dire que pour un avion vétuste,la bête à encore de beaux reste.Son domaine de vol est vraiment fabuleux et je suis pas chauvin comme disait Fernand Reynaud.

le 27/06/2014 à 21:28
Signaler
Kirk, depuis belle lurette que les batailles aériennes ne se jouent plus à moins de 100 km entre les avions. Tout se passe dans l'avionique et missiles. Les voltiges et d'autres péripéties du genre "domaine de vol" comme vous dites n'impressionnent q...

à écrit le 24/06/2014 à 14:45
Signaler
Malgré les talons du président l'émir a été le plus grand en taclant les Rafales du gâté et gâteux Serge... qui fait peur aux petits.

le 24/06/2014 à 15:40
Signaler
C'est là où Hollande tallone Sarkozy et vice-versa.

à écrit le 24/06/2014 à 13:19
Signaler
Que peut bien vouloir faire le Qatar, micro-Etat de 11'500 km2 (un quart de la Suisse) de 72 ou 36 Rafale ? A peine décollé, un Rafale sortirait en quelques minutes de l'espace aérien qatari, 85 km d'ouest en est de Dukhan à Doha, et 220 km du nord a...

le 24/06/2014 à 13:56
Signaler
Le Qatar est allié avec l'Arabie Saoudite, les UAE et le Koweit au sein du "Desert Shield", un programme de défense commun impliquant des entrainements communs et une aire d'exercice qui s'étend de la mer rouge au golfe persique.

le 24/06/2014 à 14:12
Signaler
Iran Arabie saoudite... entre autre... + questions politiques.

le 24/06/2014 à 19:29
Signaler
"Le Qatar est allié avec l'Arabie Saoudite" Totalement faux!!! C'est 2 pays sont en conflit depuis plusieurs décénies dans une espèce de guerre froide où chacun sponsorise les ennemis de l'autre. A noter que le Qatar = 200'000 personnes! Un qua...

le 28/06/2014 à 21:56
Signaler
L'Arabie Saoudite a acquis il y a 2 ans 80 F15 américains. Aux dernières nouvelles, le Koweit s'apprête à acheter 32 Eurofighter. Le Rafale a été écarté dans les deux pays.

à écrit le 24/06/2014 à 12:10
Signaler
Il est pas signé l'article ? On a peur de ses opinions ?

le 24/06/2014 à 12:47
Signaler
Certainement l'éternel M. Cabirol qui nous annonce tous les mois qu'un contrat d'achat de Rafale va incessemment, sous peu, bientôt, c'est sûr... être signé!

le 24/06/2014 à 13:16
Signaler
Une simple reprise de dépêche ne se signe pas...

le 24/06/2014 à 13:19
Signaler
@Vincent : heureusement que M. Cabirol écrit pour des lecteurs autrement moins bas de plafond que vous

le 24/06/2014 à 19:31
Signaler
@Totoff: Toujours est-il que le bas de plafond a raison!!! On attend toujours les contrats signés et annoncés comme tel depuis des mois par la Tribune...

le 24/06/2014 à 21:30
Signaler
@Vix : faut lire l'article de dimanche, pas de contrat annoncé... Et puis La Tribune n'a jamais annoncé de contrats Rafale signés, faut être attentif

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.