BAE Systems remporte un contrat d'environ 1 milliard d'euros aux Etats-Unis

 |   |  134  mots
BAE Systems va fournir un nouveau type de véhicule blindé pour l'armée américaine
BAE Systems va fournir un nouveau type de véhicule blindé pour l'armée américaine (Crédits : © Stefan Wermuth / Reuters)
Le groupe britannique de défense a remporté un contrat allant jusqu'à 1,2 milliard de dollars (986 millions d'euros) portant sur la construction d'un nouveau type de véhicule blindé pour l'armée américaine.

L'année finit bien pour BAE Systems. Le groupe britannique de défense a annoncé mercredi avoir remporté un contrat allant jusqu'à 1,2 milliard de dollars (986 millions d'euros) portant sur la construction d'un nouveau type de véhicule blindé pour l'armée américaine. Le contrat initial porte sur la fabrication de 29 véhicules avec cinq variantes pour 383 millions de dollars. Une option prévoit ensuite la fabrication de 289 unités supplémentaires pour un total de 1,2 milliard de dollars.

Il s'agit de remplacer les antiques M113 datant de la guerre du Vietnam avec de nouveaux véhicules blindés polyvalents (AMPV), a expliqué BAE Systems dans un communiqué. Le groupe britannique, très implanté aux États-Unis, a précisé que la fabrication va commencer immédiatement dans ses usines de Pennsylvanie et du Michigan.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2014 à 9:20 :
Est oui, l'oncle Sam, fait toujours tous se qu'il peut pour soutenir sont allier, ce petit pays ..... Ne pas oublier que entre anglo-saxon on se saure les coudes. Ne pas oublier que la GB est le brads armee des USA dans notre Europe.... Une bonne leçon pour nous europeen.....
Réponse de le 26/12/2014 à 18:14 :
Roger, 2/20 en orthographe
Réponse de le 03/01/2015 à 22:45 :
Roger 20/20 pour l'analyse
a écrit le 24/12/2014 à 18:44 :
pour qu'une entreprise européenne puisse vendre aux USA , elle doit produire sur place !
CQFD
Réponse de le 25/12/2014 à 22:34 :
Et en plus qu'elle sache corrompre quelques politiciens US ! Voir le cas d'Airbus et des
ravitailleurs KC-330 ainsi que la SNCF et les accusations du lobby juif.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :