Airbus n'a livré que 14 A350 en 2015

 |   |  312  mots
Airbus a livré 14 A350 en 2014, le dernier ayant été remis à la compagnie finlandaise, Finnair.
Airbus a livré 14 A350 en 2014, le dernier ayant été remis à la compagnie finlandaise, Finnair. (Crédits : DR)
Le programme A350 a une montée en cadence difficile. Airbus a livré 14 appareils en 2015 (au lieu de 15) et prévoit d'en livrer 45 en 2016 (au lieu de 60).

Objet de toutes les attentions de Tom Enders, l'A350 reste un programme sous tension à l'image de très nombreux programmes en début de production. Ce qui n'empêche pas le président d'Airbus Group de mettre une forte pression sur Fabrice Brégier pour tenir ses objectifs financiers sur le nouveau long-courrier d'Airbus. D'autant que l'objectif de livraison de 15 A350 pour 2015 n'a pas pu être tenu. Selon des sources concordantes, Airbus n'en a finalement livré que 14, le dernier ayant été remis à la compagnie finlandaise, Finnair, qui est le premier transporteur européen à avoir reçu un A350. Qatar Airways, qui devait prendre le 15e appareil, attendra 2016.

Pour 2016, l'avionneur européen prévoit d'en livrer trois fois plus. Soit 45 appareils au lieu de 60 prévus comme l'écrivait Reuters. Le processus de production est plus long en raison des retards de certains fournisseurs, dont Zodiac. L'équipementier français a annoncé en décembre des retards dans la livraison des toilettes. Dans le viseur de l'avionneur, il y a également deux autres sous-traitants qui font même partie d'Airbus Group, le français Stelia et l'allemand Premium Aerotec. La situation est tendue, explique-t-on à La Tribune. Enfin, les Britanniques auraient dû mal à livrer les ailes de l'A350. "Ce serait le gros problème de l'A350", explique-t-on à la Tribune.

Vers une montée en cadence de l'A330

Après avoir annoncé deux réductions de cadence de 10 à 6 A330ceo par mois (octobre 2014 et février 2015), Airbus envisage en 2016 une remontée de cadences à 7 appareils par mois. Fabrice Brégier pourrait l'annoncer ce mardi ou laisser à Tom Enders la primeur de cette information lors de la présentation des résultats d'Airbus Group le 24 février. Il est également possible que le groupe attendrait la confirmation de nouvelles commandes de A330ceo pour se décider. En 2015, Airbus a livré 103 A330, selon des sources concordantes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/01/2016 à 13:42 :
Retard de quelques jours en fin d'année, effectivement, ce sera donc "l'année prochaine" mais est-ce bien utile d'en faire un drame ? Les retards sont souvent diplomatiques, les acheteurs gérant leur flotte et leurs résultats à leur meilleur intérêt. Une bombe ici et c'est la baisse des voyages qui entraîne une prudence accrue sur les plannings en prévision mais réajustables au besoin. Airbus livrera largement plus de 45 A350 en 2016, un rythme très satisfaisant pour un tout nouvel appareil qui est destiné à remplacer l'A320 dans les grandes flottes. Autant dire un succès.
a écrit le 12/01/2016 à 6:03 :
Airbus livrerait peu d’avions, est-ce à cause de l’Europe ou du portage? On parle à Cologne de viols collectifs en place publique. Les autorités ou les baby-boomers ont-ils organisé un film vicieux pour faire du PIB ou bien du chiffre ? N’avons-nous pas un régime vicelard au Parlement Européiste qui a inventé une monnaie absurde et qui fait du PIB comme on sort des lapins d’un chapeau, pouvez-vous commenter qu’on parle d’une magie keyneisienne ? Dans la guerre aux civils dont on parle dans la presse, est-ce une guerre de type anti-judéo-chrétiens, ne devrait-on renforcer la sécurité des tombes, il y aurait des profanateurs qui enculeraient des morts dans le baby-boom ? On parle d’une boîte de Pandore concernant le système de formation, a-t-on les menteurs ont-ils de meilleurs notes ? La définition de logement décent ne devrait-elle être redéfinie, par exemple on dénonce que des boomers dépasseraient les plafonds dits sociaux, ne devrait-on payer des indemnités pour le viole des lois sociales, par exemple le calcul des retraites serait falsifié. Ne devrait-on condamner l’imbécilisme du baby-boom qui fait du PIB vers le bas ? Ne devrait-on condamner les emplois sans contrat de l’administration dont on ne sait pas quel est le salaire ? Par exemple, ne devrait-on enquêter sur le vol d’outil de travail des auto entrepreneurs : comment peut-on demander aux gens de travailler en leur volant leur outil de travail, n’est-on pas complice d’un vol de droits d’auteurs ? Si des pompiers sont pris pour cible, si la forêt et l’industrie sont détruites par les fonctionnaires, l’accord libre-échange dans l’agriculture a-t-il pour objectif d’affamer la population alors qu’on parle suppression des subventions. On entend parler d’un suicide agricole, ne devrait-on distribuer des sifflets contre le terrorisme administratif, ne fait-on pas des professions persécutées, par exemple des juristes seraient mal payés ? L’Etat empêche-t-il le travail de se faire si les exportations fonctionnent mal ? Ne devrait-on recruter des experts pour enquêter sur le vol de clés ou le crime qui a été commis en vol de droits d’auteur alors qu’on pousse des salariés au suicide en avion ou en train ? Ne devrait-on mettre certaines professions maltraités sous la loi d’alerte pour maltraitance, on parle par exemple d’usines à gaz ou de baisses de salaires de 20% pour les jeunes, en quoi est-ce du progrès ?
Pour la politique d'offre qui n'existerait pas, ouvrira-t-on un asile?
a écrit le 11/01/2016 à 19:48 :
Heureusement, nous allons vendre 900 Rafale :-))
a écrit le 11/01/2016 à 19:02 :
Sur 2015, ça ne fait jamais que 1/15, soit 6,7% en dessous de la prévision...
Pour 2016, 15/60, ça ferait 25% d'écart, et là, c'est plus inquiétant !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :