Barracuda : nouveau calendrier de livraison pour les sous-marins nucléaires d'attaque

Le calendrier de livraison des sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) a été rééchelonné. Le deuxième Barracuda (Duguay-Trouin) sera livré au deuxième semestre 2022 tandis que le troisième (Tourville) le sera début 2024.
Michel Cabirol

2 mn

Naval Group a livré à la Direction générale de l'armement (DGA) le sous-marin nucléaire d'attaque Suffren le 6 novembre 2020. Il doit être admis en service actif en 2021.
Naval Group a livré à la Direction générale de l'armement (DGA) le sous-marin nucléaire d'attaque Suffren le 6 novembre 2020. Il doit être admis en service actif en 2021. (Crédits : Marine nationale)

Avec le retard de livraison de trois ans du sous-marin nucléaire d'attaque Suffren, puis la crise du Covid-19 (arrêt des sites de Naval Group pendant deux mois en mars et avril 2020), le deuxième SNA du programme Barracuda sera également livré en retard. "Nous avons dû réétaler un certain nombre de nos jalons de deux ou trois mois en lien avec nos clients comme celui par exemple des sous-marins Barracuda, dont le calendrier de livraisons a été réajusté", avait expliqué en mars dernier le PDG de Naval Group Pierre Eric Pommellet dans une interview accordée à La Tribune. Il n'avait pas souhaité en revanche révélé le nouveau calendrier. Selon nos informations, le deuxième Barracuda (Duguay-Trouin) sera livré au deuxième semestre 2022 tandis que le troisième (Tourville) le sera début 2024. Enfin, le dernier SNA sera livré à la fin de la décennie.

"Le deuxième exemplaire a toujours eu du retard créé par l'effet de domino du premier", avait affirmé en mars 2020 l'ex-PDG de Naval Group Hervé Guillou dans une interview accordée à La Tribune.

Naval Group a livré à la Direction générale de l'armement (DGA) le sous-marin nucléaire d'attaque Suffren le 6 novembre 2020. Il doit être admis en service actif en 2021 à l'issue d'une série d'essais opérationnels qui valide ses performances dans des conditions d'emploi proches d'un combat. "Le Suffren a réalisé sa première campagne à la mer de vérification des capacités militaires, puis est rentré au bassin pour son IE zéro, qui correspond à la remise à niveau du sous-marin après sa campagne de tests, avait précisé Pierre Eric Pommellet. Il va sortir dans les semaines qui viennent pour reprendre cette campagne et aller vers son admission au service actif qui aura lieu cette année".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés