Bertin Technologies intéresse trois fonds d'investissement français

 |  | 397 mots
Lecture 2 min.
Emmanuel Macron teste une des technologies de Bertin Technologies (vision nocturne)
Emmanuel Macron teste une des technologies de Bertin Technologies (vision nocturne) (Crédits : Bertin Technologies)
FCDE, IDI et InnovaFonds ont déposé une offre de reprise pour Bertin Technologies, filiale du groupe CNIM.

Selon nos informations, trois fonds auraient déposé mi-décembre une offre de reprise pour Bertin Technologies, une filiale du groupe CNIM qui doit vendre pour survivre. Une opération pilotée par la banque conseil Rothschild, qui a été mandatée pour rembourser les créanciers de CNIM. Il s'agirait de FCDE, un fonds d'investissement abondé par les principales institutions financières françaises (bpifrance, banques, entreprises d'assurance), IDI, spécialiste du capital investissement,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2021 à 11:44 :
Lorsque l'on parle de fonds d'investissement en y apposant le concept de nation, alors que la plupart de ces fonds optimises leurs values ailleurs qu'en france on ne peut donc parler de fonds "nationaux".

Ceci est valide uniquement sur des fonds détenus par l'état et non des privés, comme les multinationales !!!

Et lorsque l'on regarde les 20 dernières années, ces fonds ont surtout permit de vendre ce qui avait été financé par la plèbe, du coup faire croire qu'un fond d'investissement aurait une nation, et d'autant plus les fonds français, sachant que les dirigeants ici sont des mercenaires, comme les hauts fonctionnaires, bon faut arrêter!
a écrit le 06/01/2021 à 21:45 :
peut-être les allemands ou les chuiches ?
a écrit le 06/01/2021 à 19:26 :
Et à la fin, ce sont les chinois, ou les ricains, qui gagnent 😁

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :