Boeing a 3.000 avions de moins qu'Airbus dans son carnet de commandes

 |  | 249 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Brendan McDermid)
Pénalisé par la crise qui frappe le transport aérien et la suspension des livraisons du Boeing 737 MAX jusqu'en décembre dernier, Boeing n'a livré que 157 appareils civils en 2020 contre 566 pour Airbus. Avec les nombreuses annulations de commandes, le carnet de commandes a fondu de plus de 1.000 avions, à plus de 4.000 appareils, contre plus de 7.000 pour Airbus.

L'édition 2020 du match Airbus/Boeing s'est terminé sur un score sans appel en faveur du groupe européen: 566 livraisons d'avions civils pour ce dernier, en baisse de 34% par rapport à 2019, contre 157 pour son rival américain, en recul de 59%. Comme en 2019, cet écart gigantesque est la conséquence de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2021 à 14:12 :
Ou l'on comprend que l' administration américaine s'ingénie à chercher des poux dans la tête d'Airbus.Le dernier Boeing au fond de la mer ne va pas non plus améliorer l'image du constructeur. Ceci étant dit, moins il y aura d'avions dans le ciel, plus ce sera bénéfique pour la planète... même si pour le climat, c'est cuit !
a écrit le 13/01/2021 à 10:51 :
C'est surtout du renouvellement de flotte court et moyen courrier, voire LC de petite capacité (A321LR, B787...) avec des avions d'ancienne génération qui partent à la casse , pour les gds loueurs ou les gdes cies qui ont été copieusement arrosées et continuent de l'être avec les aides d'État.
Par ailleurs, le crash du 737-500 Indonésien ne va pas forcement faire les affaires de l'avionneur, même si la cause est encore inconnue à l'heure actuelle.
a écrit le 13/01/2021 à 9:41 :
Mais comment peut on acheter autant d'avions avec les 3/4 du trafic amputé ?

Ils vont nous faire voler leurs trucs quasiment vides c'est sûr, si ce n'est pas déjà en train d'ailleurs hein. -_-

L'immaturité de nos propriétaires de capitaux et d'outils de production dépasse l'entendement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :