Enorme coup de Boeing : Southwest, la plus grosse low-cost du monde, commande 255 B737 MAX

 |  | 242 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Reuters)
La compagnie américaine a signé avec le groupe aéronautique un contrat portant sur une commande ferme de 100 Boeing 737 MAX assortie de 155 exemplaires en option. Avec les commandes précédemment passées, le carnet de la compagnie s'élève à 349 MAX.

Enorme coup pour Boeing. Alors que son 737 MAX reprend progressivement du service après deux ans de suspension pour des raisons de sécurité à la suite de deux accidents mortels ayant fait 346 victimes, le groupe aéronautique américain vient d'engranger une énorme commande de la part de la compagnie low-cost américaine Southwest Airlines. Celle-ci porte sur 100 737 MAX 7 (dont 70 exemplaires représentent en fait une conversion de commandes passée initialement sur la version 8 du MAX), et 155 options portant à la fois sur des 737 MAX 7 et 8, livrables entre 2021 et 2026.

Près de 350 commandes fermes de MAX au total

Au total, le carnet de commande de Southwest s'élève à 349 commandes fermes de 737 MAX (200 MAX 7 et 149 MAX 8) et 270 options.

"Plus de la moitié de ces commandes fermes de MAX serviront à remplacer une grande partie de ses 462 avions 737-700 au cours des 10 à 15 prochaines années", a précisé la compagnie dans un communiqué.

L'appareil était en compétition avec l'Airbus A220, avait indiqué il y a quelques semaines l'agence Reuters.

Quatrième compagnie américaine et plus grosse low-cost mondiale avec une flotte de 729 appareils prévus fin 2021, Southwest est une compagnie 100% Boeing depuis sa création il y a 50 ans.

L'action Boeing a pris 1,7% dans les transactions en avant-Bourse à Wall Street à l'annonce de cette commande.

Cette commande intervient un mois après l'annonce de United Airlines de commander 25 exemplaires supplémentaires. Début décembre, Ryanair avait également converti 75 options en commandes fermes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/03/2021 à 20:41 :
C'est un moindre risque basé sur la confiance, car il faudra du temps pour produire, espérons que tout redémarre vite. Chez Boing, les trains d'atterrissage sont souvent made in France!
a écrit le 30/03/2021 à 18:26 :
"il faut s'en féliciter" ? Ah bon ? Et pourquoi ? Boeing américain, southwest américain... Ils ont dû avoir un prix défiant toute concurrence !!!!! Et dans notre magnifique société où l'argent est toi, plus important que la vie humaine, on ne peut avoir qu'un gros doute quant à la vraie raison d'une telle commande !!!!
Pour ma part, je ne remettrai plus jamais les pieds dans un 737 max.... Ce qu'ils ont fait est inacceptable. On ne joue pas avec la vie des gens sur l'autel du profit. C'est inexcusable. Et puisqu'ils ont pris des vies, qu'on leur prenne ce qu'ils ont de plus cher, leur argent.....
a écrit le 29/03/2021 à 20:09 :
C'est parfait pour Boeing et Southwest a toujours été un bon et fidèle client. Boeing aura retenu la leçon de toute façon, un avion doit être quasi irréprochable. Le max l'est probablement dès lors,sinon le transporteur de Dallas ne ferait toujours pas confiance à l'avionneur de Chicago. Sans faire montre de parti pris, il faut se féliciter du dénouement de cette singulière et triste affaire qui ainsi a cloué au sol le dernier né de la lignée 737,l'avion quand même le plus vendu dans le monde.
Réponse de le 29/03/2021 à 21:33 :
",l'avion quand même le plus vendu dans le monde. " Ben non, le 320 l'a dépassé....
Réponse de le 30/03/2021 à 13:25 :
Le dernier né ? plutôt la réadaptation d'un avion hors d'age et pas le plus vendu.
a écrit le 29/03/2021 à 19:33 :
Ils les ont vendu ou donné leurs 737 Max ? Max pour "emmerdements maximum". Pas sûr que cet vaille le coup dans le marasme aérien actuel.
a écrit le 29/03/2021 à 19:27 :
Mais qui va monter à bord ?
En tout cas pas moi.
Réponse de le 02/04/2021 à 16:05 :
En tout cas, que vous montiez à bord ou pas, ce ne sera pas vous (un simple pax éco) qui allez faire gagner de l'argent aux compagnies aériennes... En d'autre termes, votre opinion ne compte pour rien. Et puis, arrêter de râler... Je sens qu'au fond ça vous gêne que ce ne soit pas des airbus... Tant pis pour vous, même se les 737 ont été bradés, c'est un gros "plus" pour Boeing.
Réponse de le 02/04/2021 à 16:06 :
En tout cas, que vous montiez à bord ou pas, ce ne sera pas vous (un simple pax éco) qui allez faire gagner de l'argent aux compagnies aériennes... En d'autre termes, votre opinion ne compte pour rien. Et puis, arrêtez de râler... Je sens qu'au fond ça vous gêne que ce ne soit pas des airbus... Tant pis pour vous, même se les 737 ont été bradés, c'est un gros "plus" pour Boeing.
a écrit le 29/03/2021 à 19:21 :
Ce genre de contrat était prévisible. Les 737 Max seront très probablement vendus à prix coûtant durant plusieurs années pour que Boeing fasse tourner ses usines et ses sous traitants. Du coup, les compagnies historiques de Boeing savent qu'il y aura une occasion inespéré de renouveler leur flotte avec des avions économiques, tout neufs et à un prix défiant toute concurrence. Après pour la fiabilité... Là, c'est une autre histoire..
a écrit le 29/03/2021 à 18:28 :
La cie phare US, court et moyen courrier pour l'Amérique du N et Ctrale, montre par cette méga cde que ds ces pays, le transport aérien repart de plus belle malgré ts ces experts patentés, surtout de ce côté ci de l'Atlantique, qui nous promettaient son déclin... Attention à ne pas baisser la garde pour tt le secteur aéronautique européen ( en particulier, Safran est le motoriste quasi exclusif du Max) l'un des rares secteurs industriels et de hte technologie qui tient encore la dragée hte aux 2 hyperpuissances qui vont lui disputer âprement le leadership ds le monde d'après.
Réponse de le 30/03/2021 à 16:35 :
Safran n'est pas motoriste quasi exclusif. Safran est juste motoriste exclusif (sans le quasi). Enfin CFM, pas Safran en fait
a écrit le 29/03/2021 à 17:27 :
Etant donné le tropisme historique de Southwest pour le 737 de Boeing, je doute qu'Airbus ait fait beaucoup d'efforts pour tenter de remporter la mise...C'est par contre une bonne nouvelle pour l'industrie aérospatiale (Boeing, Airbus et Embraer) car cela prouve que les grandes compagnies commencent à reprendre confiance dans l'avenir. C'est aussi une bonne nouvelle pour l'innovation car il n'est jamais bon qu'un acteur, Airbus dans le cas présent, domine trop largement son concurrent direct.
a écrit le 29/03/2021 à 17:18 :
Sans moi
a écrit le 29/03/2021 à 17:15 :
Le truc bien est qu'ils n'auront pas de soucis de pièces détachées, entre celles des avions stockés à terre et celles qui tombent régulièrement du ciel...
Réponse de le 29/03/2021 à 18:32 :
Très bon !
a écrit le 29/03/2021 à 16:18 :
Ils en ont du courage !
a écrit le 29/03/2021 à 15:14 :
Cela semble logique, même si un peu cynique quand même, l'économie aérienne s'effondre, les 737 max devant être au rabais du fait de leurs accidents répétés cela permet aux compagnies de se refère une flotte en plus adaptée puisque avec moins de passagers. Difficile de résister à cette opportunité, voir même comment faire autrement quand l'argent ne rentre plus dans les caisses ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :