F-35 en Belgique : Macron regrette "très profondément" le choix belge

Emmanuel Macron "regrette très profondément" la décision du gouvernement belge d'acheter des avions de chasse F-35 américains. Cette décision "va stratégiquement a contrario des intérêts européens", estime-t-il.
Michel Cabirol

5 mn

Le F-35 a une forte dimension européenne, affirme le ministre de la Défense belge, Steven Vandeput.
"Le F-35 a une forte dimension européenne", affirme le ministre de la Défense belge, Steven Vandeput. (Crédits : Handout .)

Emmanuel Macron "regrette très profondément" la décision du gouvernement belge d'acheter des avions de chasse F-35 américains "plutôt qu'une offre européenne", une décision qui "stratégiquement va a contrario des intérêts européens", a-t-il estimé vendredi devant la presse à Bratislava. Le gouvernement belge a annoncé jeudi avoir choisi le F-35 américain pour remplacer sa flotte vieillissante d'avions de chasse F-16, au détriment de l'avion de combat européen Typhoon (Airbus, BAE Systems et Leonardo) et du Rafale, qui était soutenu par la France en dehors de l'appel d'offres.

"L'offre française est arrivé après la clôture. Je regrette le choix fait. Il n'y avait pas que l'offre du Rafale, il y avait aussi l'Eurofighter, un vraie offre européenne. La décision est liée à une procédure belge, à des contraintes politiques du pays mais stratégiquement va a contrario des intérêt européens", a-t-il ajouté.

"Je ferai tout pour que dans les appels d'offres à venir, des offres européennes soient promues", a promis le Chef de l'Etat lors d'une visite Slovaquie consacrée à la promotion de ses projets pour l'Europe, dont l'Europe de la défense. "L'Europe doit développer une vraie capacité d'industrie de défense européenne, dans tous les pays qui croient à cette aventure. Ma détermination en sort renforcée", a-t-il assuré. "L'Europe ne sera forte que si elle est vraiment souveraine et si elle sait se protéger elle même. Nous héritons d'habitudes passées, les projets évoqués ont été lancés avant mon arrivée", a-t-il conclu.

Le F-35 a une forte dimension européenne!

Le ministre de la Défense Steven Vandeput, qui a poussé pour une décision en faveur du F-35, a "regretté que la France se soit volontairement soustraite à l'obligation de présenter une offre dans le cadre de la mise en concurrence transparente, initiée par le gouvernement". La France n'a pas été la seule à se retirer de cet appel d'offres qu'elle a jugé biaisé et écrit pour le F-35. Boeing avait le même constat au printemps 2017. "Nous regrettons qu'après avoir examiné la demande, nous ne voyions pas l'opportunité de concourir avec des règles du jeu véritablement équitables avec le Super Hornet F/A-18", avait expliqué le groupe américain, qualifiant à l'époque son appareil d'"extrêmement capable" pour son rapport coût-efficacité.

Steven Vandeput signera un accord entre Etats avec les États-Unis. Le montant du contrat s'élève à 3,8 milliards d'euros, les paiements seront effectués sur une période de plus de 12 ans. Pour compenser l'évolution des taux de change, une provision de 5% est également prévue. Ce qui porte le coût de l'investissement à 4,011 milliards, a précisé le ministère belge. Les premiers nouveaux avions de combat sont attendus d'ici à 2023. Le ministre belge a également estimé que le F-35 avait "une forte dimension européenne". Une provocation ? En tout cas, il a rappelé qu'un "certain nombre de pays européens ont rejoint le programme F-35 depuis le début. Plusieurs pays-membres de l'OTAN, dont plusieurs pays européens, comme les Pays-Bas, la Norvège, le Danemark et l'Italie, utiliseront l'avion et 30% des pièces de l'avion sont d'origine européenne. Il existe même un centre de production en Italie".

"Ce sera bientôt l'appareil qui offrira le plus de possibilités de coopération militaire en Europe, comme ce fut le cas pour le F-16. Ceci est d'une importance capitale pour un petit pays comme la Belgique", a estimé Steven Vandeput.

Europe de la défense : une occasion ratée pour Airbus et Dassault

Airbus et Dassault Aviation ont déclaré dans des communiqués séparés qu'ils n'étaient pas surpris par la décision belge en faveur du F-35. Le géant européen "connaît les liens étroits entre la Belgique et les États-Unis sur les questions industrielles de défense". "Dassault Aviation n'est pas surpris par cette décision du gouvernement belge dont la préférence de certains acteurs pour le F-35 est manifeste depuis longtemps", a-t-il affirmé.

Les deux constructeurs ont estimé que leur offre était un atout pour la Belgique. Dassault Aviation a proposé via l'offre globale de partenariat stratégique faite par la France "un retour économique et sociétal dans les domaines de la haute technologie, évalué à 20 milliards d'euros sur 20 ans. Ce partenariat unique proposé par la France à la Belgique, hors de l'appel d'offres, n'a pas donné suite à étude". Pour sa part, Airbus a rappelé que la proposition autour de l'Eurofighter "aurait donné lieu à plus de 19 milliards d'euros de contributions directes à l'économie belge".

Enfin, les deux industriels européens s'accordent pour estimer que la Belgique a tourné le dos à l'Europe de la défense. Pour Dassault Aviation, "le choix du F-35 est un mauvais signal pour la construction de l'Europe de la défense. Une fois encore, nous constatons une préférence américaine en Europe". Selon Airbus, son partenariat aurait "mis la Belgique sur le chemin" du programme portant du futur système de combat aérien franco-allemand (SCAF). Cet appel d'offres est donc "une occasion manquée de renforcer la coopération industrielle européenne au moment où l'UE est appelée à intensifier ses efforts en matière de défense". La Belgique s'est-elle fermée le programme SCAF ? Possible....

Michel Cabirol

5 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 36
à écrit le 30/10/2018 à 21:50
Signaler
Certains ici confondent gloriole nationale et sécurité militaire surtout face aux russes. La Belgique consciente de ses besoins a fait un excellent et a montré qu’elle n’était pas influençable par des discours populistes d’aviateurs en fauteuil de sa...

le 15/07/2020 à 4:18
Signaler
Tu as parfaitement raison je ne comprends pas les européens les États-Unis les ont aidés et maintenant il les déteste, un conseille choisis le bon camp car la guerre du futur approche, les États-Unis eux se préparent arrêtent de penser que nous somme...

à écrit le 28/10/2018 à 21:25
Signaler
Après les beaux résultats des técentes constructions fiscales et sociales européennes, voilà une belle contribution à l'Europe de la défense. Marine Le Pen n'a vraiment plus aucune chance aux européenne.

à écrit le 28/10/2018 à 20:43
Signaler
C'est surtout que la Belgique a pris le modèle d'avion le moins adapté à ses besoins. Ce qui lui faut, c'est surtout un chasseur-intercepteur pour faire la police dans son ciel. Or le F-35 est très médiocre dans ce domaine, il est très peu agile e...

le 15/07/2020 à 4:19
Signaler
Arrêter tu as oublié que l'Amérique est fort

à écrit le 28/10/2018 à 19:54
Signaler
Choisir l'un des plus mauvais avions de sa génération... C'est pas un projet de défense c'est une erreur flagrante. Le F35 n'est pas un bon appareil, juste un outil de propagande US.

à écrit le 28/10/2018 à 19:31
Signaler
L'Europe se liquéfie, et donc Macron a raison; il va falloir rentrer dans le dur, c'est à dire le pratique, car les citoyens européens, ne font pas l'Europe pour des ajustements sur la politique à tenir vis-à-vis de la Russie, ou le plastique des cot...

à écrit le 28/10/2018 à 18:36
Signaler
Calmos Emmanuel car tu vas encore subir moult déconvenues dans ta vie .

à écrit le 28/10/2018 à 2:49
Signaler
Revenche sur la coupe du monde

à écrit le 27/10/2018 à 16:55
Signaler
C'est vrai, totalement vrai mais remettre une offre en retard pour des sommes pareilles, ce n'est absolument pas professionnel!!!

à écrit le 27/10/2018 à 16:40
Signaler
Bonjour à tous C Le choix Belges n'est pas une surprise Le schéma historique est une uniformité de moyens entre ces pays Belgique/ Pays Bas/Danemark /Norvege et cela semble cohérent Je presents qu'à l'avenir l'Allemagne rejoindra ce quatuor Amen de...

à écrit le 27/10/2018 à 13:41
Signaler
Techniquement c'est le bon choix comme le fut celui du F16 en son temps . Reste que la dépense est faramineuse sans aucune utilité . La Belgique si elle veut se proteger doit choisir une autre stratégie ...

à écrit le 27/10/2018 à 13:22
Signaler
le Rafale est sans doute un avion merveilleux , mais son coût de production serait beaucoup plus élevé dit-on que ses concurrents directs . par ailleurs , son constructeur n'a pas la capacité à rivaliser avec les constructeurs américains au plan qua...

le 29/10/2018 à 9:45
Signaler
Bonjour, vous êtes le preöier à dire que le rafale est plus cher que ses concurents directs. Les différents rapports des organismes gouvernementaux (Anglais pour l'eurofighter, américains pour le F35) Allaient plutot en sens inverse. Le seul app...

le 29/10/2018 à 14:23
Signaler
@Rémi, il a sourcé, il a dit "dit-on"..."beaucoup plus élevé dit-on".

à écrit le 27/10/2018 à 9:16
Signaler
Cela prouve, que l'Europe de la défense, c'est du bidon. Les Belges achètent américain pour avoir le parapluie américain. Les flamands qui dominent l'état belge cherchent à se rapprocher de l'armée néerlandaise, d'où l'achat du f35. Les intérêts en m...

à écrit le 27/10/2018 à 9:12
Signaler
Sans les armes americains, brittaniques, canadiennes etc. vous parlez allemand

le 28/10/2018 à 5:28
Signaler
Cela aurait peut-être été mieux que de parler anglais comme on fait tous maintenant .… et de se faire envahir par toute l'Afrique, merci l'Europe.

à écrit le 27/10/2018 à 7:48
Signaler
MACRON ferait mieux de tourner 7000...000 fois sa langue dans sa bouche avant de l'ouvrir: ses nombreux écarts de langage lui ont valu la popularité que l'on sait dans le bon peuple de France, et ce n'est pas beaucoup mieux en Italie et en Allemagne....

à écrit le 26/10/2018 à 22:58
Signaler
Quand on sait que les USA ne sont plus au temps des époques où ils envoyaient leurs soldats à la rescousse des européens , ces choix d'avions américains montrent bien que l'Europe est toujours vassale et se conduit toujours la tête baissée devant l'o...

à écrit le 26/10/2018 à 19:03
Signaler
Ce qui est surtout encore plus regrettable, c'est que la France n'ait pas été capable de proposer un avion qui réponde aux demandes précises du client : la Belgique voulait que l'avion puisse transporter une bombe nucléaire américaine, ce que le Rafa...

le 26/10/2018 à 22:49
Signaler
"la Belgique voulait que l'avion puisse transporter une bombe nucléaire américaine, ce que le Rafale ne peut pas faire." Mais qu'est-ce que c'est que ces âneries??? 1) Déjà, vous croyez que les américains acceptent d'intégrer la B61 sous n'impo...

le 27/10/2018 à 9:23
Signaler
passionnant votre baratin d'une grande Inutilité, vous devez êtreune personne intéressante avec beaucoup d'amis, votre humilité vous honore. PTDR

le 27/10/2018 à 18:02
Signaler
Tout d'abord merci de toutes ces infos. Ça fait du bien de lire trois lignes bien informées et sans insulte. Ensuite, il ne faut pas vous biler, ce genre de débats surréalistes arrive sur LT à chaque fois qu'un pays tiers refuse d'acheter notre qu...

à écrit le 26/10/2018 à 17:49
Signaler
Que peut-il faire d ' autre puisque l' Ue est incapable de coopérer sur un dossier comme celui-là puisqu' après la Pologne les belges choisissent les USA... F Asselineau analyse avec la hauteru de vue qui le caractérise la situation ...

à écrit le 26/10/2018 à 17:06
Signaler
Je rappelle qu'en Belgique, Dassault = corruption. (cf Affaire Agusta, ce qui avait valu une garde-à-vue de Serge Dassault en Belgique). La Nieuw-Vlaamse Alliantie n'allait qu'en même pas acheter français vu qu'ils sont totalement nationalistes et...

le 26/10/2018 à 21:33
Signaler
Surtout, le ministre de La Défense belge est un flamand profondément francophobe et vivement intéressé à devenir secrétaire général de l’OTAN...

à écrit le 26/10/2018 à 16:52
Signaler
une fois de plus , la France n'est pas capable d 'offrir une alternative crédible à celle des USA pour équiper les pays de l'Union Européenne en avions militaires . la protestation de Macron n'a aucune justification sérieuse .

le 26/10/2018 à 21:36
Signaler
Vous savez sur 200 000 sorties, le F16 n'a été abattu que 6 fois par la DCA et une fois par un autre avion de chasse. Cet autre avion de chasse était un mirage 2000. Voila pourquoi le successeur du mirage 2000 est une alternative crédible au successe...

le 26/10/2018 à 22:56
Signaler
Le Rafale est infiniment plus crédible que le F-35, l'avion aux plus de 900 déficiences dont 100 peuvent tuer ses pilotes, l'avion qui prétend avoir une fusion de données mais n'a pas de bibliothèque de menace intégrée (uniquement sur simulateur). L'...

le 27/10/2018 à 7:23
Signaler
La France assure sa défense avec des Rafales entre autres. Ce n'est pas une alternative ? Le patrimoine belge est plus grand que le patrimoine de la France ? Le patrimoine belge est plus grand que le patrimoine de l'Allemagne ?

à écrit le 26/10/2018 à 16:32
Signaler
A quoi joue la Belgique?

à écrit le 26/10/2018 à 15:52
Signaler
On peut le regretter, c'est un marqueur de la solidarité européenne, les USA doivent bien rire de cette histoire belge et ils ne doivent pas s'en priver! L'Europe est une partie de ping pong pour les grands états continents, voire une tête à claques...

à écrit le 26/10/2018 à 15:41
Signaler
Les regrets ..... Il faut bien comprendre la situation : - d'abord le F35 est plus récent que la Rafale ou l'Eurofighter ... - ensuite et surtout, la Belgique est un petit pays qui ne peut rien faire seul, meme pas défendre son espace aérien, tâch...

le 26/10/2018 à 23:02
Signaler
Plus récent veut dire meilleur? Modernité n'est pas synonyme de progrès. Le Rafale fait déjà et démontre AU COMBAT depuis plus de 10 ans qu'il FAIT 90% de ce que le F-35 PROMET qu'il fera un jour mais ne fait pas encore, et ne fera pas avant au moins...

à écrit le 26/10/2018 à 15:36
Signaler
Ne dites pas au petit que l'europe est morte, s'il se rend compte qu'on lui a menti toute sa vie il ne s'en remettra jamais.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.