La Colombie sera-t-elle la porte d'entrée du Rafale en Amérique du Sud ?

Dassault Aviation a adressé à la Colombie une proposition de vente de 15 Rafale (+ 9 en option). Mais le F-16 et le Gripen de Saab restent de redoutables concurrents.
Michel Cabirol

2 mn

Le Rafale pourra-t-il un jour voler dans les trainées des différentes versions des Mirage qui ont fait longtemps les beaux jours des armées de l'air sud-américaines (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Équateur, Pérou, Venezuela) ?
Le Rafale pourra-t-il un jour voler dans les trainées des différentes versions des Mirage qui ont fait longtemps les beaux jours des armées de l'air sud-américaines (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Équateur, Pérou, Venezuela) ? (Crédits : DENIS BALIBOUSE)

Le Rafale atterrira-t-il un jour en Colombie ? Si cela était le cas - mais c'est loin de l'être encore -, ce serait le retour de Dassault Aviation sur le continent sud-américain, là où les différentes versions des Mirage ont fait longtemps les beaux jours des armées de l'air sud-américaines (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Équateur, Pérou, Venezuela). La Force aérienne colombienne (FAC) avait encore de Mirage 5 en service jusqu'en 2011.

D'autres prospects Rafale semblent aujourd'hui beaucoup plus prometteurs comme la Serbie, qui pourrait d'ailleurs acquérir 12 Rafale neufs d'ici à la fin de l'année. Pour autant, en Colombie, Dassault Aviation a adressé une offre de vente de 15 Rafale neufs (+ 9 en option) pour remplacer une vingtaine d'antédiluviens Kfir ("lionceau" en hébreu), un chasseur-bombardier israélien conçu à partir du Mirage 5 et livré à Bogotá à partir de 1975.

Une terre hostile à l'industrie de défense tricolore

Initialement, l'armée de l'air colombienne était plus intéressée par des Rafale d'occasion mais la France a dû décliner cette demande, faute de stock dans l'armée de l'air tricolore qui a déjà cédé 24 appareils à la Grèce, puis à la Croatie. En dépit d'un intérêt marqué pour le Rafale par l'armée de l'air colombienne, l'avion tricolore ne semblait pourtant pas être le favori avant l'élection dimanche du premier président colombien de gauche, Gustavo Petro. Bogotá penchait naturellement pour des F-16. Enfin, Saab n'avait pas dit non plus son dernier mot en proposant à la Colombie des Gripen E fabriqués chez son grands voisin, le Brésil.

Les relations commerciales entre Paris et Bogotá sont en revanche à peu près nulle dans le domaine de l'armement. La Colombie n'a acheté à la France, pourtant dans le top cinq des pays exportateurs d'armement mondiaux, que pour 19,4 millions d'euros d'armes entre 2011 et 2020 (1,9 million par an en moyenne). Bref que des miettes... En outre, tous les projets (satellite espion, frégates) sont tombés à l'eau. En tout, Paris a accepté 117 licences d'exportation entre 2015 et 2020 vers la Colombie. L'élection de Gustavo Petro va-t-elle changer la donne ? C'est ce qu'on espère à Paris tout en restant très prudent à ce stade.

Michel Cabirol

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 23/06/2022 à 13:16
Signaler
De part sa superficie le Rafale serait un très très bon choix pour la colombie. F16 il faudrait voir quelle version ? Gripen Brésilien oui mais Brésilien personnellement je prendrai l'original fabriqué en Suède ne serait que pour avoir une indépendan...

à écrit le 23/06/2022 à 9:37
Signaler
La colombie veut acheter rafale, interessant pour Dassault Aviation : une nouvelle porte d'entrée en Amerique du Sud . QUid du Bresil . Concurrence US ? Si la Suisse avait acheter Rafale au lieu du JSF F35 alors oui cela aurait le contrat du siècle p...

à écrit le 23/06/2022 à 9:37
Signaler
La colombie veut acheter rafale, interessant pour Dassault Aviation : une nouvelle porte d'entrée en Amerique du Sud . QUid du Bresil . Concurrence US ? Si la Suisse avait acheter Rafale au lieu du JSF F35 alors oui cela aurait le contrat du siècle p...

à écrit le 23/06/2022 à 9:35
Signaler
La colombie veut acheter rafale, interessant pour Dassault Aviation : une nouvelle porte d'entrée en Amerique du Sud . QUid du Bresil . Concurrence US ? Si la Suisse avait acheter Rafale au lieu du JSF F35 alors oui cela aurait le contrat du siècle p...

à écrit le 22/06/2022 à 9:41
Signaler
@bah: ou avez vous lu que le sav de ces sociétés étaient liés à l ue? C est plutôt l évolution de la législation anti-corruption en France qui change la donne … la Colombie n étant pas réputé état intègre …

le 22/06/2022 à 10:24
Signaler
On a bien plus confiance a une entité souveraine qu'a un conglomérat de décision!;-)

à écrit le 22/06/2022 à 9:41
Signaler
@bah: ou avez vous lu que le sac de ces sociétés étaient liés à l ue? C est plutôt l évolution de la législation anti-corruption en France qui change la donne … la Colombie n étant pas réputé état intègre …

à écrit le 22/06/2022 à 7:22
Signaler
Tout dépend du sérieux du service aprés vente qui c'est détérioré depuis que la France est noyé dans l'UE de Bruxelles! La confiance n'est plus là!

le 22/06/2022 à 8:08
Signaler
Bah, on verra bien. La Colombie est un bon prospect, mais c’est sur qu’on a plus rien à vendre d’occasion. Le SAV dassault, Thales ou Safran lié à l’UE, ça me semble assez tiré par les cheveux. Je ne sais pas comment vous défendrez cette position.

le 22/06/2022 à 12:58
Signaler
Les pays de l'UE sont tellement noyés que l'Allemagne préfère du matériel venant d'ailleurs, une exception ? En quoi le SAV d'entreprises françaises est altéré par quelque chose ? Vous vous sentez altéré d'être en UE ? Un peu dissous, dilué ? La conf...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.