La société d'investissement Ardian met la PME française Photonis en vente

 |   |  420  mots
Intensificateur d'image militaire et solution de tubes et systèmes de Photonis
Intensificateur d'image militaire et solution de tubes et systèmes de Photonis (Crédits : Photonis)
Détenu par Ardian, Photonis est en vente. Le processus de cession de cette PME de haute technologie, qui est encore à un stade préliminaire, doit être lancé cet automne. Le dossier n'intéresserait pas encore d'entreprises françaises.

Selon plusieurs sources concordantes, Photonis est en vente, un mandat a d'ailleurs été confié à la banque d'affaires Lazard. Le processus de cession de cette PME de haute technologie (140 millions d'euros de chiffre d'affaires), qui est encore à un stade préliminaire, doit être lancé cet automne, explique-t-on à La Tribune. Détenu par le fonds Ardian depuis 2011, le leader mondial de la photo-détection, intéresserait déjà des entreprises américaines ainsi que des fonds d'investissements internationaux. Pour l'heure, aucun groupe français n'aurait manifesté un intérêt, un dossier qui pourrait être regardé par le ministère des Armées au regard des activités de cette PME bordelaise.

L'entreprise, dont le siège social est situé à Mérignac (France), est un des leaders mondiaux de la conception et de la fabrication de tubes intensificateurs de lumière dans les secteurs de l'aéronautique, de la recherche et de la défense ainsi que pour des applications à débouché commercial. Il a notamment vendu ses aux forces spéciales de tous les pays alignés avec l'OTAN. En France, Photonis travaille beaucoup avec Thales et Safran. Elle emploie plus de 1.000 salariés dans le groupe et possède cinq usines situées à Brive-la-Gaillarde en France, à Roden aux Pays-Bas, à Sturbridge et Lancaster aux Etats-Unis.

Une PME en meilleure forme

Après des années difficiles, qui se sont soldées par une cinquantaine départs à Brive-la-Gaillarde (Corrèze) en mai 2018, Photonis va aujourd'hui mieux. L'entreprise a d'ailleurs dégagé un Ebitda d'une cinquantaine de millions d'euros. En outre, au début de du mois de juillet, elle a récemment conclu avec succès le refinancement intégral de sa dette sur les conseils déjà de Lazard Frères. Ce refinancement a été accompagné par un redressement de Photonis Technologies, qui "a multiplié ses performances financières par deux en 2018", a expliqué la PME dans un communiqué sans plus de détail.

L'amélioration des performances est due à la croissance du marché de la vision nocturne, à la croissance à deux chiffres des activités scientifiques et numériques ainsi qu'à la première phase de la mise en œuvre du plan de transformation de "One Photonis". Ce plan, qui devrait être achevé d'ici à la fin de 2019, consiste en une refonte complète des procédures d'ingénierie et d'exploitation, qui générera des améliorations significatives dans l'ensemble de l'organisation. C'est donc le bon moment pour Ardian de vendre Photonis, huit ans après l'avoir acheté au fonds Astorg.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2019 à 18:40 :
il s'agit d'une entreprise "sensible" et à ce titre il va y avoir des tentatives de véto dans l'air
a écrit le 04/09/2019 à 9:02 :
"Le dossier n'intéresserait pas encore pas d'entreprises françaises. "
Le dossier n'intéresserait pas encore d'entreprises françaises. ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :